Aller au contenu


Photo
- - - - -

la Fédération et la Ligue proposent d'abaisser la ligne de plaquag


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 exilé-sud-ouest

exilé-sud-ouest

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 404 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Auch (32)

Posté 21 décembre 2018 - 06:50

Source AFP ;

 

La Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR) ont proposé à la fédération internationale (World Rugby) d'abaisser la ligne de plaquage autorisée des épaules à la ceinture, a annoncé Bernard Laporte jeudi 20 décembre. Les deux institutions souhaitent également interdire le plaquage à deux joueurs et pénaliser plus durement celui tête contre tête. "Le plaqueur devra donc se baisser s'il vient plaquer, au risque d'être pénalisé", a précisé le président de la FFR dans un communiqué commun sginé par Fédération, Ligue et World Rugby.

"Nous avons d'ailleurs proposé à World Rugby d'expérimenter ces nouvelles règles sur nos compétitions amateurs", a ajouté Bernard Laporte. Il n'a pas cependant précisé quand entrerait en vigueur cette expérimentation, qui doit recevoir l'aval de World Rugby. La Fédération internationale a testé lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans des équipes de seconde division, fin août-début septembre, un abaissement de la ligne de plaquage au niveau de la poitrine (dite "ligne des tétons"). Par ailleurs, débutera en début d'année prochaine "un processus d'examen des éventuelles expérimentations de règles dans le cadre de la prochaine édition de la Coupe du Monde de Rugby", qui se tiendra à l'automne 2019 au Japon. 

Les trois institutions se sont réunies jeudi à Paris après la mort, le 12 décembre, de Nicolas Chauvin. Ce joueur de l'équipe Espoirs du Stade Français, âgé de 18 ans, avait été victime quelques jours plus tôt d'un double plaquage en plein match. Avant lui, deux autres jeunes rugbymen sont morts en 2018 après avoir reçu un choc en plein match : Adrien Descrulhes (17 ans), le 20 mai, et Louis Fajfrowski (21 ans), le 10 août.

 


Enfin des actes pour répondre à la dangereuse évolution du rugby et ses dramatiques accidents??



#2 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 22 813 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 07:00

Source AFP ;

 

La Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR) ont proposé à la fédération internationale (World Rugby) d'abaisser la ligne de plaquage autorisée des épaules à la ceinture, a annoncé Bernard Laporte jeudi 20 décembre. Les deux institutions souhaitent également interdire le plaquage à deux joueurs et pénaliser plus durement celui tête contre tête. "Le plaqueur devra donc se baisser s'il vient plaquer, au risque d'être pénalisé", a précisé le président de la FFR dans un communiqué commun sginé par Fédération, Ligue et World Rugby.

"Nous avons d'ailleurs proposé à World Rugby d'expérimenter ces nouvelles règles sur nos compétitions amateurs", a ajouté Bernard Laporte. Il n'a pas cependant précisé quand entrerait en vigueur cette expérimentation, qui doit recevoir l'aval de World Rugby. La Fédération internationale a testé lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans des équipes de seconde division, fin août-début septembre, un abaissement de la ligne de plaquage au niveau de la poitrine (dite "ligne des tétons"). Par ailleurs, débutera en début d'année prochaine "un processus d'examen des éventuelles expérimentations de règles dans le cadre de la prochaine édition de la Coupe du Monde de Rugby", qui se tiendra à l'automne 2019 au Japon. 

Les trois institutions se sont réunies jeudi à Paris après la mort, le 12 décembre, de Nicolas Chauvin. Ce joueur de l'équipe Espoirs du Stade Français, âgé de 18 ans, avait été victime quelques jours plus tôt d'un double plaquage en plein match. Avant lui, deux autres jeunes rugbymen sont morts en 2018 après avoir reçu un choc en plein match : Adrien Descrulhes (17 ans), le 20 mai, et Louis Fajfrowski (21 ans), le 10 août.

 


Enfin des actes pour répondre à la dangereuse évolution du rugby et ses dramatiques accidents??

Bonne proposition à mon avis, mais il faudra que World Rugby suive, ça n'est pas fait d'avance et si c'est le cas je pense qu'il faudra du temps.

Il faudra aussi du temps aux joueurs pour assimiler cette règle, ils sont trop habitués à plaquer au niveau du buste ou de la tête, d'ailleurs beaucoup n'ont appris à ne plaquer que comme ça !

C'est bien, mais le plaquage n'est pas la seule cause des commotions cérébrales ou blessures graves ; je pense aux déblayages violents dans les rucks, là aussi il y a de quoi faire.



#3 bazooka

bazooka

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 492 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 07:11

Un premier pas qu'il faut encourager comme tel.

Mais, si on ne sanctionne (je ne dis pas interdire car à mon sens le règlement le fait déjà) pas les coudes en avant et ou joint aux genoux type wakatava les risques demeurent. Un mort (ou un estropié) qu'il soit attaquant ou défenseur, ça reste un mort.



#4 Caplan

Caplan

    Footix

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 489 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Südkurve
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 07:12

Uhila ne finira pas un match

#5 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 18 719 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:HURIEL (03380)
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 07:39

Uhila ne finira pas un match

 

Le problème c'est……………...qu'il ne sera pas le seul !  :unsure:



#6 Anonyme

Anonyme

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 39 000 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 10:01

Ma'a Nonu , remarquablement prévoyant, a donc bien assuré sa fin de carrière en allant voir ailleurs s'il s'y trouvait



#7 Tikibadze

Tikibadze

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 786 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Barcelonne
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 10:10

Pour Andreux c'est emmerdant. S'il se baisse, il restera 20 cm de haut pour plaquer. Ca va faire faute à chaque fois



#8 Silhouette

Silhouette

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 057 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Concord, CA
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 16:22

Bonne proposition à mon avis, mais il faudra que World Rugby suive, ça n'est pas fait d'avance et si c'est le cas je pense qu'il faudra du temps.

Il faudra aussi du temps aux joueurs pour assimiler cette règle, ils sont trop habitués à plaquer au niveau du buste ou de la tête, d'ailleurs beaucoup n'ont appris à ne plaquer que comme ça !

C'est bien, mais le plaquage n'est pas la seule cause des commotions cérébrales ou blessures graves ; je pense aux déblayages violents dans les rucks, là aussi il y a de quoi faire.

 

On peut se rassurer en se disant qu'au foot americain, c'est pire: pendant des decennies, on leur a appris une seule technique de plaquage -> tu vises le mec avec ton casque, et tu le percutes tete la premiere (sans necessairement mettre les bras) ... La regle a change l'annee derniere, et effectivement il faut encore un peu de temps avant que ce soit completement assimile, mais en dehors des anciens qui ralent en boucle a la tele et a la radio "de mon temps ... blablabla", c'est plutot un succes. Donc j'ose esperer que le rugby pourrait avoir la meme trajectoire, et reussir un changement de ce type en ~ 2 - 3 ans.



#9 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 22 813 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 17:01

 

On peut se rassurer en se disant qu'au foot americain, c'est pire: pendant des decennies, on leur a appris une seule technique de plaquage -> tu vises le mec avec ton casque, et tu le percutes tete la premiere (sans necessairement mettre les bras) ... La regle a change l'annee derniere, et effectivement il faut encore un peu de temps avant que ce soit completement assimile, mais en dehors des anciens qui ralent en boucle a la tele et a la radio "de mon temps ... blablabla", c'est plutot un succes. Donc j'ose esperer que le rugby pourrait avoir la meme trajectoire, et reussir un changement de ce type en ~ 2 - 3 ans.

Si le rugby réussi t ce changement en 2-3 ans (même 4 ou 5), ce sera un succès et ce sera pour le plus grand bien de ce sport !


 

Le problème c'est……………...qu'il ne sera pas le seul !  :unsure:

Le problème serait qu'il soit le seul !...



#10 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 30 152 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 17:05

Sérieux, si les mecs de la fédé et la ligue venaient nous lire ici plus souvent il y aurait 3 morts de moins car ça fait bien plus d'un an qu on est plusieurs ici a leur avoir soufflé la solution.

Placage a la ceinture deux avantages moins de danger et plus de continuité du jeu, comme quoi faut trier dans ce que disent les vioques au milieu des conneries il peut y avoir des choses a garder



#11 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 000 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 18:16

Sérieux, si les mecs de la fédé et la ligue venaient nous lire ici plus souvent il y aurait 3 morts de moins car ça fait bien plus d'un an qu on est plusieurs ici a leur avoir soufflé la solution.

 

 

En fait il faudrait qu'ils écoutent la base et trient les bonnes idées, plutôt que de décider des trucs dogmatiques dans des petits commités d'experts fermés en fonction d'intérêts personnels ?

 

:mdr:

 

Elle est bien bonne celle là.



#12 bazooka

bazooka

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 492 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 19:20

Toute ressemblance...



#13 el landeno

el landeno

    Joueur de promotion

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 586 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 21:38

Décryptage des mesures proposées sur la sécurité des joueurs

Publié le  vendredi 21 décembre 2018 à 20:19  | Mis à jour le  21/12/2018 à 21:26

Les instances dirigeantes ont proposé, jeudi et vendredi, des mesures pour renforcer la sécurité des joueurs de rugby. À quoi faut-il s'attendre concrètement ?

Dominique Issartel
 
LA REFORME DES PLAQUAGES Vers des tests la saison prochaine

Le plaquage est le secteur qui génère le plus de blessures et d'accidents (75 %) ces dernières années. Le but est donc de protéger les joueurs mais aussi, à plus long terme, de revenir à l'essence du rugby en passant par une modification de la règle. « On est dans la même situation que ce qui s'est passé pour les mêlées,explique Didier Retière, le DTN. À un moment, les équipes se sont mises à impacter collectivement le pack adverse, rendant la mêlée fermée dangereuse(il y a dix ans, les blessures du rachis cervical étaient très fréquentes) et poussant à changer le règlement. C'est pareil aujourd'hui avec le plaquage à deux et le plaquage haut : les équipes professionnelles, à force de chercher de nouvelles stratégies, ont fait apparaître ces nouvelles techniques pour bloquer le ballon et empêcher la passe. Il y a vingt ans, on ne plaquait pas à deux. Maintenant, sur les phases de pick and go, près de l'en-but, on ne voit que cela, des mecs qui défendent à deux. Avec l'augmentation des gabarits (selon une étude de rugby-en-mêlée.com, en quarante ans, les ailiers ont pris 7 cm et 21 kg en moyenne ; les piliers 12 cm et 32 kg), c'est devenu une des sources majeures de blessures. La question est désormais de savoir quels seront les effets de cette modification ? On espère un retour en arrière, vers plus de jeu. »

Les instances françaises ont proposé à World Rugby - qui régit la réglementation de la plupart des catégories (Top 14, ProD2, Espoirs, Fédérale 1, féminines et jeunes jusqu'à U16) - d'engager une réflexion sur trois axes : abaisser la ligne de plaquage au niveau de la ceinture, Interdire le plaquage à deux, sanctionner sévèrement les plaquages tête contre tête. L'intention de la France est d'expérimenter ces nouvelles règles au niveau amateur, sûrement en Espoirs. « Même pour la Fédérale 2 ou 3 », explique le DTN Didier Retière, « on serait obligé de mettre World Rugby dans la boucle si on veut que le projet soit soutenu. » Pas question de démarrer cette saison - « on ne change pas des règles une fois que les compétitions ont commencé » -, ni par le niveau professionnel. « C'est une question de bon sens, on n'est pas tout seuls sur notre planète, il y a le problème de la Coupe d'Europe et les tests permettent de se rendre compte si la nouvelle règle est efficace ou génère plus de problèmes que la précédente. » Les propositions vont être discutées dans les prochains mois et pourraient être validées peu après le Forum mondial sur la santé des joueurs et l'évolution des règles, qui aura lieu en France les 19 et 20 mars prochains. En effet, la réunion annuelle de World Rugby sur le sujet se tiendra juste après.

D'autres pistes que celles proposées par la FFR existent déjà. Au printemps dernier, la Fédération internationale a donné son accord pour une expérience en Angleterre où, depuis novembre, les plaquages ont été baissés au niveau des aisselles en English Cup. Les premières conclusions devraient être publiées au printemps. L'instance internationale réfléchit également à appliquer au rugby professionnel le système de High Tackle Warning (HTW), testé chez les moins de 20 ans cet été. Il s'agit d'un avertissement pour plaquage haut, une sorte de carton distribué par l'arbitre-vidéo (et non plus l'arbitre de champ). Au bout de trois HTW, le joueur serait automatiquement suspendu un match.

En attendant que des réformes soient décidées, la FFR a recruté cette saison 50 cadres techniques pour travailler la formation sur le plaquage et ils seront 180 à court terme pour accompagner les éducateurs dans les écoles de rugby. De plus, les diplômes fédéraux mettront l'accent sur la sécurité.

LA REFORME DE LA CATÉGORIE ESPOIRS Un groupe de travail lancé en janvier

La catégorie dans laquelle évoluait Nicolas Chauvin, le jeune joueur du Stade Français décédé à 18 ans d'une rupture de la deuxième cervicale, pose problème. En 2014, en grande partie pour des raisons d'économie - certains clubs ne voulant plus entretenir deux équipes de plus de 18 ans - les U20 (appelés Reichel) et les U23 (appelés Espoirs et devenus U22 depuis) ont été regroupés sous la seule bannière Espoirs. Un regroupement qui, outre les évidentes différences de maturité physique, pose le problème de la préparation. Car entre les pensionnaires des centres de formation des clubs élite et ceux qui sont issus de toutes petites structures amateurs, les entraînements peuvent varier de deux hebdomadaires à deux quotidiens. Sans compter que quatre joueurs professionnels des équipes de Top 14 peuvent renforcer les Espoirs et accentuer encore cette disparité.

 

Espoirs, catégorie de tous les dangers

 

À partir de début janvier, un groupe de travail va être constitué, piloté par Didier Retière, rassemblant des entraîneurs, des responsables de centres de formation, des préparateurs physiques et des joueurs. L'objectif est de changer dès la saison prochaine, en dissociant à nouveau les U20 et les U22, et en mettant en place quelques garde-fous comme une plage de préparation physique obligatoire en début de cycle. Le but est de regrouper les joueurs de niveau équivalent. Ainsi, les joueurs amateurs, même ceux à fort potentiel, ne devraient plus être autorisés à évoluer dans le championnat professionnel (Top 14 et Pro D2) à moins d'être inscrits dans le centre de formation de ces clubs pros (la mesure doit être soumise au Comité directeur de la LNR les 5 et 6 février prochains).

Autre chantier : la formation des plus jeunes. Déjà engagée pour un retour du rugby de mouvement, la FFR, qui a mis en place cette saison, dans les petites catégories, les règles du « passage en force » et du « toucher deux secondes », va également établir pour les jeunes un socle de compétences acquises. Un peu comme au judo, avec les ceintures de couleur, elles seront mesurées et validées par l'attribution de « ballons », dans le but d'harmoniser le niveau dans les catégories de jeunes. 


Modifié par JB 03, 22 décembre 2018 - 05:43 .


#14 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 30 152 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 22:39

 

 

En fait il faudrait qu'ils écoutent la base et trient les bonnes idées, plutôt que de décider des trucs dogmatiques dans des petits commités d'experts fermés en fonction d'intérêts personnels ?

 

:mdr:

 

Elle est bien bonne celle là.

Ça me rappelle autre chose, comme quoi tous les pouvoir ont les mêmes défauts, certitude d'avoir le vérité et les autres sont des cons.



#15 Viktor beauf lisse velu 31

Viktor beauf lisse velu 31

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 360 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2018 - 22:51

Ça me rappelle autre chose, comme quoi tous les pouvoir ont les mêmes défauts, certitude d'avoir le vérité et les autres sont des cons.


Quand les autres ont la certitude d'avoir la vérité, ça donne plein de vérités pas forcément conciliables




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users