Aller au contenu


Photo
- - - - -

Bilan 2017-2018


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 el landeno

el landeno

    Joueur de 1ère série

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 480 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 25 décembre 2018 - 09:01

Du Castrais au casting de l'équipe type 2018 de Top 14
Publié le  lundi 24 décembre 2018 à 19:55  | Mis à jour le  24/12/2018 à 19:55 par Laurent Campistron
Neuf Castrais figurent cette année dans le quinze de «L'Équipe». Le capitaine du club champion de France, Rodrigo Capo Ortega, était donc tout indiqué pour commenter cette équipe.

La façon dont Castres, sixième de saison régulière, a conquis son titre de champion de France, en juin dernier, avec notamment trois matches de phase finale disputés avec une maîtrise et un engagement épatants, a forcément marqué les esprits. Au point de conduire la rubrique Rugby de L'Équipe à élire neuf joueurs du CO dans son équipe type de l'année. Un vrai plébiscite, complété ici ou là par quelques talents marquants. À noter que le deuxième-ligne du Racing, Nakarawa, et le troisième-ligne aile du LOU, Gill, figuraient déjà dans l'équipe type l'année dernière.

Quand nous avons soumis ce choix au deuxième-ligne et capitaine de Castres Rodrigo Capo Ortega, lui-même présent dans ce quinze de prestige, sa première réaction fut : «Waouh, quelle équipe !» Le colosse uruguayen de trente-huit ans a apprécié les complémentarités évidentes en deuxième ligne entre Nakarawa et lui-même, au centre entre Combezou et Radradra, voire en troisième ligne entre le ferrailleur Babillot, le mobile Gill et le percutant Tulou. «Vous savez quoi ?», a-t-il fini par nous lâcher. Non ? «Bah, j'aimerais que cette équipe puisse un jour être composée le temps d'un match. Ça aurait vraiment de la gueule.»

Mode d'emploi Mode d'emploiDix-sept journalistes de la rubrique rugby de L'Équipe ont désigné leur équipe type de l'année 2018 en Top 14. Les joueurs ayant récolté le plus de voix à chaque poste sont élus. Nous mentionnons également les L'Équipeautres joueurs ayant reçu au moins une voix.
Julien Dumora, Castres (France)

R. Capo Ortega : «Ça n'a pas toujours été facile pour lui, il a passé des saisons à être plus remplaçant que titulaire, ou à jouer un coup 15, un coup 10. Là, il s'est fixé à l'arrière et a sorti une saison magnifique. Il nous offre une tranquillité au fond du terrain, parce qu'il est toujours présent sous les chandelles et sait quand il faut relancer ou jouer au pied.»

Chris Ashton, Toulon (Angleterre)

«Le finisseur, quoi ! C'est un joueur fasciné par la ligne adverse. Marquer lui donne une détermination incroyable. Il est puissant et adroit et sait aussi quand il doit faire une passe ou foncer tout droit. Avec ses plongeons, il fait le bonheur des photographes !»

Semi Radradra, Bordeaux-Bègles (Fidji)

«Très bon en attaque, puissant, explosif, capable de te faire des crochets sur un carrelage (sic), de te laisser stupéfait et assis par terre. Pour résumer, un joueur très dangereux qui sait autant jouer des coups en solo que faire jouer derrière lui.»

4f725.png Thomas Combezou, Castres (France)

«Il comprend très bien le rugby, surtout en défense. Sans être un monstre physique, il arrive à mettre des cartouches parce qu'il prend toujours l'adversaire au moment où il est le plus vulnérable. C'est aussi un joueur qui communique beaucoup sur le terrain pour replacer ses partenaires.»

Cheslin Kolbe, Toulouse (Afrique du Sud)

«Il met le feu partout. Il a des appuis qui te laissent sur le cul la plupart du temps. Et comme il est explosif, il avance presque toujours à l'impact malgré son gabarit. J'aime aussi la façon qu'il a de chercher du travail sur le terrain. C'est très important pour une équipe d'avoir un ailier qui se propose partout. Il offre beaucoup de solutions. C'est un joueur énorme.»

376c1.jpg Benjamin Urdapilleta, Castres (Argentine)

«Il a connu des hauts et des bas dans ses tirs au but, mais quelle technique, quelle lecture du jeu et quel tempérament ! J'ai rarement vu des ouvreurs plaquer autant que lui. Cette saison, en plus, comme River Plate est championd'Amérique du Sud, il va être encore meilleur !»

Rory Kockott, Castres (Afrique du Sud)

«Un joueur extraordinaire quand il ne se met pas la tête dans le seau. Aussi fort au pied qu'à la main, qui arrive à gratter des ballons dans les rucks et qui sait aussi faire sortir ses adversaires de leur match. On dit souvent qu'il n'est jamais meilleur qu'en phase finale, quand ça devient vraiment important. Mais n'est-ce pas à ça qu'on reconnaît les très grands joueurs ?»

4539c.jpg Alex Tulou, Castres (Nouvelle-Zélande)

«Une force de la nature. Quand il est bien dans sa tête, il est capable de gagner la ligne d'avantage sur chaque intervention. Comme il va très vite, il est dur à l'impact. Il est très complémentaire de Mama Vaipulu, l'autre n°8 du CO. Mama est plus présent en défense, quand lui est plus efficace en attaque.»

Liam Gill, LOU (Australie)

«Le joueur complet par excellence, très régulier. Il est partout en défense, gratte des ballons dans les rucks et a ce talent d'être toujours bien placé en attaque parce qu'il lit très bien le rugby. C'est aussi un troisième-ligne hyper à l'aise en touche. C'est le type de mec qui ne fait pas trop de bruit mais qu'on voit partout sur le terrain.»

Mathieu Babillot, Castres (France)

«Un super mec qui donne tout pour le collectif. Sur un terrain, c'est un chien qui ne lâche jamais un millimètre. Il est tout le temps sur le ballon, plaque, se relève, plaque encore, gratte un ballon de temps en temps, il n'arrête jamais. C'est aussi un leader qui a la tête sur les épaules et qui sait faire passer ses messages tranquillement, sans élever le ton. Il est très respecté dans le groupe.»

Rodrigo Capo Ortega, Castres (Uruguayen)

«Je n'oublierai jamais mon premier titre avec Castres (2013), mais celui-là est encore plus fort parce qu'il m'a permis de réaliser le rêve de soulever le Brennus en tant que capitaine. Je n'avais pourtant pas démarré les deux premiers matches de la phase finale contre Toulouse et le Racing, mais j'ai débuté le plus important, la finale, où je n'ai déçu personne.»

Leone Nakarawa, Racing 92 (Fidji)

«Un grand trois-quarts qui joue deuxième-ligne. Il a tout : la force, la vitesse et cette virtuosité gestuelle qui lui permet de jouer debout dans la défense après contact. En plus, il fait deux mètres, pèse 130 kg (sic), saute en touche, court partout et vite, fait des crochets pour t'éliminer et sait parfaitement utiliser ses mains pour raffûter. Un mec comme ça, si tu ne le plaques pas en bas, t'es mort.»

add7d.png Daniel Kotze, Castres (Afrique du Sud)

«C'est un boeuf, un teigneux, un bosseur, un mec qui aime profondément la mêlée. Après chaque match, il ne manque jamais de revoir les mêlées à la vidéo pour essayer de corriger ses éventuelles erreurs. C'est un régal pour moi de pousser derrière un tel perfectionniste. Je sais que si je pousse bien, il va avancer.»

Jody Jenneker, Castres (Afrique du Sud)

«Un joueur puissant en attaque comme en défense, qui gagne toujours la ligne d'avantage quand il porte le ballon. En mêlée, c'est le patron. Quand tu entres sur le terrain avec lui, tu es tranquille, parce qu'il connaît le métier.»

Dany Priso, La Rochelle (France)

«C'est le pilier moderne dans toute sa splendeur, à la fois fort et puissant en mêlée et très mobile dans le jeu. Un joueur qui se déplace beaucoup et qui aime toucher le ballon. Je le trouve déjà très solide pour son âge, il a tout l'avenir devant lui.» 



#2 frednirom

frednirom

    le Var est dans le fruit.

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 26 535 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:paris 18
  • Mon club:

Posté 25 décembre 2018 - 09:07

Trop long à lire , en plus je préfère les classements .

#3 ASM34

ASM34

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 600 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Montpellier
  • Mon club:

Posté 25 décembre 2018 - 09:11

Voui, épi ça concerne une équipe kon sait même pas où kelle est !



#4 Lourugby

Lourugby

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 184 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Lyon
  • Mon club:

Posté 25 décembre 2018 - 15:47

C'est beau de bâtir l'équipe de l'année en se basant sur un mois de compétition... J'aurai bien aimé commenter la sélection de certains noms, Kockott, Combezou, Tulou, Jenneker, Kotze... mais je ne sais même pas quoi dire. Je m'attendais presque à voir McAlister dans la sélection   :whistling:

 

Le pire, c'est que Richard Escroc va encore geindre à propos du fait que personne ne le prend au sérieux...



#5 George Abitbol

George Abitbol

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 755 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 25 décembre 2018 - 19:16

Trop long à lire , en plus je préfère les classements .

Bah c'est l'équipe championne de France + quelques autres gus. Comme l'année dernière, plein de jaunards et quelques autres joueurs.

Gill et Nakarawa deux années de suite.

#6 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 695 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 27 décembre 2018 - 17:30

C'est aussi nul qu un classement de CAT



#7 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 17 682 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:HURIEL (03380)
  • Mon club:

Posté 28 décembre 2018 - 11:42

Trop long à lire , en plus je préfère les classements .

 

Exact, sur le forum faut pas faire du VILLEPREUX !  :P






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users