Aller au contenu


rueducourage

Inscrit(e) (le) 12 mars 2004
Déconnecté Dernière activité hier, 23:10

Sujets que j'ai initiés

Saison ASM 2016/2017, allez les djeuns

19 août 2016 - 18:44

L'ouverture est toute proche, l'heure de lancer le sujet dédié à la saison de l'ASM, coupe d'europe et top 14 confondus, vers la quête éternelle du graal... :original:

 

 

Premiere bonne nouvelle de la saison, l'ASM n'est pas favorite du championnat (voir midol de la semaine). Alors tant qu'à endosser un rôle d'outsider, autant miser cette saison sur la carte jeune...

 

L'intégration des jeunes sera le fil rouge de cette saison, la meilleure façon d'allier de bons résultats toute l'année et un fond de jeu maison, bien huilé, porté sur l'enthousiasme et l'initiative.

 

Apres Jedrasiak l'an dernier, qui fait desormais parti des cadres, et Raka, qui a dejà magistralement marqué son territoire, à qui le tour ?

 

Cancoriet et Yato, prometteurs l'an dernier, ne devraient pas décevoir...derriere eux Sanga et Cassang vont jouer gros pour postuler au rang de numero 3 à la mélée...Les jeunes Rude, Falgoux, Iturria, Penaud et Nicoue n'ont rien à perdre, ils tenteront de montrer de quoi ils sont capables lorsqu'ils auront la chance de pouvoir jouer...

 

Reste l'inconnue Fernandez, qui a encore tout a prouver pour endosser régulierement le statut de titulaire a son poste, et qui ne nous fera pas oublier que l'ASM n'a jamais réussi ds son histoire a former un 10 de haut niveau, à part l'épatant Sadourny, le seul a ma connaissance qui, formé à l'ASM, a pu acceder à une véritable carriere à ce poste...

 

Il ne fera pas oublier non plus BJ, et son non remplacement par le club, qui reste encore pour moi une enigme...Une bonne raison de plus pour prendre cette saison avec philosophie (comme toujours), en souhaitant le meilleur à tous nos jeunes, et à tous ceux qui le sont moins, à commencer par l'éternel Roro, à l'aube de sa derniere saison sur le terrain ! :hat:


Top 14, saison 2016/2017

06 août 2016 - 10:14

A l'heure des premiers matchs amicaux, tous les clubs peaufinent leur préparation avant l'ouverture des hostilités...

 

Malgré tout ce que l'on peut reprocher à cette compétition (son calendrier illisible, ses matchs en bois, sa folie des grandeurs, son final qui est devenu une loterie), elle ne manquera pas d'interet une fois de plus tant la lutte fait rage à tous les niveaux de la hiérarchie.

 

Chaque saison présente en effet son lot de "surprises" tant cette compétition est exigeante sur le long terme.

2016/2017 ne dérogera pas à la regle, et on peut essayer de pressentir quelques tendances, avant de voir se dessiner une nouvelle hiérarchie au fil des journées.

 

Les armadas de Montpellier et du Racing devraient faire la course en tête, sachant que l'ASM ne devrait pas être loin des meilleurs, comme chaque année. Toulouse qui perd encore des joueurs cadres et Toulon affaibli au niveau du staff devraient rencontrer des difficultés tandis que Bordeaux semble en mesure de passer devant.

Le stade français et Castres releveront ils la tete ? Pau et La Rochelle ont les moyens d'inquieter les meilleurs.

Grenoble et Brive ont interet à cravacher des la premiere journée s'ils ne veulent pas vivre une saison pénible.

Lyon semble avoir enfin reuni les conditions pour pouvoir se maintenir à ce niveau mais Bayonne parviendra t il à exister ?


Fed 3 2016/2017 poule 7

24 juillet 2016 - 19:17

La poule auvergnate de fed3 comportera un intru : le GS Figeac, tombé à ce niveau l'an dernier, apres avoir partagé sa poule de fed2 ds la douleur du bas de tableau, avec Issoire.

 

Deux ans après avoir renoué avec le plus haut niveau amateur, le GSF retombe à son niveau de depart avec la ferme intention de se reconstruire à partir de ses forces vives : la formation, de nouveaux dirigeants qui ne sont plus des chefs d'entreprise mais des anciens joueurs, qui viennent dejà de faire revenir une quinzaine de joueurs formes au club.

 

Nul doute que sur ces bases là, le club retrouvera la fierté perdue dans une course aux armements qui s'est avérée nuisible. En retrouvant son identité, le club du Haut Quercy devrait donner du fil a retordre à ses adversaires de la poule 7.

 

 


Bilan ASM 2011/2016

22 juillet 2016 - 21:52

Beaucoup d'imprudents nous prédisaient en juin 2010 que l'ASM allait enfin enfiler les titres comme des perles...Tel un puceau centenaire qui se mettrait à tirer ds tous les coins, le club phare de l'Auvergne allait enfin conclure a répétition, assoir sa domination sur la France et conquérir l'Europe...

 

Le bilan des ces six dernieres années est tres loin de ces reves debridés, mais il n'est pas negligeable pour autant, avec deux finales européennes : le club a su s'inscrire durablement parmi les plus grands clubs d'Europe (il n'existait pas a ce niveau avant 2010) et le mauvais scénario de la saison ecoulée ne remettra pas en cause ce statut, pour peu que l'ASM renoue avec la qualification des la saison prochaine.

 

Sur le plan national, l'ASM a vu surgir devant elle le Toulon survitaminé de Boudjellal (imbattable au vu des moyens deployés, et du doublé jugé impossible par tous, et pourtant realisé par ce club en 2014) et a du baisser pavillon chaque saison, à divers stades de la competition, manquant de profondeur pour tenir son rang au printemps apres la debauche d'efforts consentis en hiver lors de la coupe d'Europe...

 

Malgre une superbe reaction en championnat apres son elimination de la coupe d'Europe, l'ASM n'a pas eu le ressort pour triompher des vents contraires en phase finale cette saison...

 

A l'aune des 5 saisons précédentes, le bilan décevant de 2016 ne fait que confirmer un constat, au delà des excuses de circonstances : magnifiquement armée pour tenir le choc sur la longueur d'un championnat, avec un nombre important de tres bons joueurs, dont nombre d'entre eux sont formes dans le meme creuset ou restent longtemps au club pour en connaitre tous les rouages, donnant parfois au club l'image d'un rouleau compresseur impressionnant, l'ASM manque de densité de grands joueurs aux postes clés, capables de la faire triompher dans les moments critiques de la saison, face aux adversaires les plus redoutables...

 

L'ASM fait ainsi figure de solide diesel, qui tient la route, mais toujours dépassé dans la dernière ligne droite par des bolides dotés d'une plus grande capacité d'acceleration...

 

Tout cela ne doit rien au hasard, a la malchance ou un sournoi complot, encore moins à je ne sais quelle malediction. Ce n'est que le revers de la medaille pour un club qui a toujours considéré comme une priorité la perennité au plus haut niveau, plutot que le surarmement destiné a gagner a tout prix, avec l'autre revers qui l'accompagne : le succes est d'autant plus ephemere qu'il est rapide...

 

Admirable pour sa longévité dans l'elite, dans une région au bassin rugbystique fragile et pour sa capacité a drainer un public toujours plus nombreux autour d'elle malgre une demographie peu favorable, les titres resteront pour longtemps une exception pour l'ASM.

 

Sa principale arme, au delà de sa longévité, est aussi ce rugby efficace et dynamique d'inspiration sudiste mis en place par Cotter, qui est pour beaucoup dans la reussite populaire du club, et à sa reputation meme loin de nos frontieres, aupres de tous ceux qui apprecient le rugby offensif...cette qualité là aussi a son revers, la fragilité de cette belle mecanique lorsque la tension des matchs couperets fait prevaloir la force brute, les  plans etriqués et la peur du risque...

 

Alors au diable les collections de titres ephemeres, pourvu que l'ASM continue a nous offrir un spectacle de très haut niveau, en esperant qu'elle ne lache rien de son enthousiasme plutot que de se recroqueviller dans une prudence excessive et des calculs qui ne lui ont pas reussi cette saison. Qu'elle sache se concentrer sur la plus prestigieuse des compétitions, tout en menageant ses forces le plus possible ds un top 14 qui ne se joue qu'a la fin...


prod 2, saison 2016/2017

20 juillet 2016 - 22:28

Tandis que les clubs du top 14 reprennent peu a peu le taf, les premiers matchs amicaux se profilent déjà pour ceux de la pro D2. Ils ont repris le chemin de l'entrainement des la mi juin pour certains, avant une saison qui s'annonce la plus ouverte depuis bien longtemps au sommet comme a la base du classement...

 

Exit les gros budgets, tous maintenant solidement implantés en top 14, et les descentes d'Oyonnax et Agen, qui n'ont pas existé en top 14 la saison derniere, ne va effrayer personne sur les terrains de deuxieme division...

 

Pour autant ces deux clubs n'auront pas de mal a viser les premieres places avec qques habitues qui vont leur tirer solidement la bourre : en premier lieu Perpignan au vu de la culture de ce club mais aussi Aurillac finaliste du dernier exercice.. Beaucoup d'autres clubs essayeront de se meler a la lutte et de creer la surprise, les valeurs sures de la saison derniere (Colomiers , Beziers) mais aussi d'autres clubs qui cultivent en secret de solides ambitions malgré des budgets limités (Albi, Montauban, Mont de Marsan) sans compter une ou deux surprises peut etre en debut de saison, ça fait dejà du monde...

 

Les evictions pour raison budgetaire de Narbonne et Tarbes ouvrent le jeu comme jamais dans la lutte pour le maintien...Une aubaine pour les petits nouveaux, Angouleme et Vannes, qui vont tenter de profiter du maintien sur tapis vert d'Aix et Dax, deux clubs bien loins du niveau requis sur le plan sportif...4 clubs qui vont batailler sans doute longtemps pour le maintien, sans compter la fragilité de Bourgoin, qui a evité de peu la sanction, ou d'un club comme Carcassonne sportivement à la peine a peu pres chaque saison...reste l'inconnue biarrote, club en grande difficulté la saison derniere, sur le plan financier comme sportif.

 

La terrible incertitude du sport fera que ces deux groupes, les pretendants a une qualification, et ceux qui chercheront surtt a se maintenir, vont probablement se croiser et se recroiser au milieu du tableau au gre des hauts et des bas de chacun...

 

En tt cas difficile de faire des pronostics...Oyo et Colomiers pour la montée ?...Dax et Aix pour la descente ?...

 

C'est tout ce que je souhaite à Angouleme et Vannes, qui meritent bien de reussir en fin de saison pour leur premier passage ds le monde pro...