Aller au contenu


Bibio

Inscrit(e) (le) 13 juin 2007
Déconnecté Dernière activité sept. 15 2019 20:57

Messages que j'ai postés

Dans le sujet : [ Après match ] ASM - PAU

15 septembre 2019 - 20:53

Beaucoup disaient qu'avec Parra, ça allait changer en bien : il était là, on a vu...

Le problème ne vient pas de lui mais de devant où c'est vraiment catastrophique, comme ça l'avait été à Brive également, et tu pourrais bien avoir le meilleur demi de mêlée du monde que ça ne changerait pas grand chose. Le rugby commence devant. On se fait manger devant et c'est ça qu'il faut régler.

 

Quant à Merrick la faute dangereuse et stupide qu'il commet, si elle ne lui vaut pas une citation et quelques semaines de suspension c'est à n'y rien comprendre ( et faire sa tête d'étonné quand l'arbitre lui annonce le carton jaune, mériterait de lui rajouter encore quelques semaines de plus pour lui apprendre à ne pas prendre les gens pour des cons!)


Dans le sujet : [ Après match ] CAB - ASM

09 septembre 2019 - 14:23

Dans ce cas, il n'y aurait pas ruck, or l'arbitre parle de "one man ruck", terminologie utilisée par l'IRB pour contrer l'astuce mise en place par les italiens qui avaient refusé de contester les ballons face à l'Angleterre pour venir pourrir le "faux ruck" derrière puisqu'il n'y avait pas de ligne de HJ. Maintenant, il suffit qu'il y ait un joueur en plus du plaqueur et du plaqué pour qu'il y ait ruck contrairement à avant où il fallait deux joueurs, un de chaque équipe. Et côté briviste, il y a du monde en plus du plaqué, pas simplement Galala. Donc, pour moi, il y a ruck.

 

A partir de là, la question est : la règle du HJ est-elle la même que ce soit un "one man ruck" ou un "ruck" ? Pour moi, la réponse est oui, je n'ai trouvé aucun texte qui mette en évidence une telle différence. La question finale est donc : est-ce qu'un joueur est en jeu s'il a un pied devant la ligne de HJ ? Pour moi, non. Mais visiblement, l'arbitre en a jugé autrement. Cette incertitude doit être levée parce que sinon, ça va mettre un beau bordel dans les matchs...

ça veut aussi dire que les joueurs de l'ASM pouvaient aller chercher la balle en passant par n'importe où même sur le côté s'il n'y a plus d'hors jeu, or on voit qu'il s'écoule un temps assez long où le ballon est libéré et où aucun joueur de l'ASM ne cherche à le jouer et à aller le chercher, à mon avis de peur de se faire pénaliser car considérant que c'est un ruck. Je suis quasiment certain que si à ce moment un joueur de l'ASM était arrivé sur le côté pour jouer et prendre la balle les joueurs de Brive auraient levé les bras au ciel et l'arbitre aurait sifflé pénalité pour Brive considérant que c'était un ruck.


 

J'ai trouvé ! La vache, faut chercher de chez chercher !

 

DONC : 

 

One man ruck : un one man ruck est créé lorsqu'un ou plusieurs joueurs de la même équipe (soutient offensifs ou défensifs), sans aucun joueur de l'équipe adverse au contact, se positionnent debout sur leurs pieds au-dessus du ballon qui se trouve dans la zone de placage.

 

HJ : Créations de 2 lignes de HJ parallèles aux lignes de but (1 par équipe) passant par la partie du corps la plus proche de chaque ligne de but

 

Possibilités : n'importe quel joueur DEBOUT peut ramasser le ballon qui se trouve ENTRE SES JAMBES OU DEVANT LUI immédiatement ou non, MEME S'IL N'EST PAS LE DERNIER JOUEUR participant au one man ruck. 

 

Là, c'est clair, il y a bien une différence entre le one man ruck et le ruck et les joueurs de Brive ainsi que l'arbitre  :hat: la maîtrise mieux que les jaunards (et moi-même jusqu'à il y a quelques instants...). Rien à dire, très bon arbitrage sur ce coup !

 

 

Avec le One man ruck, l'arbitre a fait son One man show!


Dans le sujet : [ Après match ] CAB - ASM

09 septembre 2019 - 13:45

J'ai souvent défendu Azema, notamment à l'époque où il devait partir. Mais aujourd'hui j'ai trouvé son coaching complètement con (presque aussi con que Boudjellal quand il vire un entraîneur au bout de deux mois) et je ne suis pas loin de penser que son coaching nous fait perdre le match. Les deux piliers au bout de 20 mn, Merrick a la MT, et Ulugia juste après, nous empêchent de bénéficier du travail de sape à la 60eme quand les Brivistes commençaient d'avoir le capot ouvert. On n'a pas eu la 2eme accélération à ce moment là qui pouvait nous permettre de passer devant. On se prend d'ailleurs une pénalité sur melee vers la 60eme.
Bref les Brivistes avaient le droit de faire un bon début de match, comme Bayonne quoa.

 

Je ne vois pas le lien entre coaching et l'empêchement de bénéficier du travail de sape?


Dans le sujet : [ Après match ] CAB - ASM

08 septembre 2019 - 18:30

il fait faire quoi pour être pris au sérieux par l'arbitrage..

Dans la même situation je ne suis pas sure que Toulouse ou le Racing est été traité de la même façon.

l

 

C'est pas l'arbitrage qui nous fait perdre mais pas d'envie au début du match contre des coujoux remontés comme des pendules ( il fallait s'y attendre, derby!) et ensuite des fautes techniques en veux-tu en voilà dans la conquête.


Dans le sujet : [ Après match ] CAB - ASM

08 septembre 2019 - 18:26

Pour le coup on a vraiment encore une fois l'illustration de la communication deplorable des arbitres Top14: il vient voir Bendy, lui parle vite fait de deux penalites mais montre vaguement un endroit pres de la touche, je suis convaincu que (i) Bendy a pas tout compris a ce qu'on lui racontait, et/ou (ii) il pensait que la penalite pres de la touche etait bien plus proche de la ligne..

Question: Est-ce qu'Abendanon comprend et parle bien le français ? Si ça n'est pas le cas, c'est une connerie de le mettre capitaine en Top 14.