Aller au contenu


Photo

rugby a 7


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
15 réponses à ce sujet

#1 auv63

auv63

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 996 messages

Posté 10 juin 2005 - 14:43

Victoire de la France face a L'argentine puis defaite face a l'australie 21-14. Tres bon Malzieu et Deniau

#2 Guest_Guest_*

Guest_Guest_*
  • Invité

Posté 10 juin 2005 - 15:09

Défaite face a l'AUSTRALIE dans les arrets de jeu sur le score de 21 a 14,énorme DENIAU avant son départ pour l'US DAX.

#3 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 223 messages

Posté 10 juin 2005 - 19:16

FRANCE bat RUSSIE : 54-7 (mi-temps : 21-7)


France : 8 essais Jahouer, Ferreres, Patey, Clerc, Malzieu, Deniau, Bosque, Carmona, 7 transformations Dulin (3), Ferreres (3), Bosque


Russie : 1 essai Motorin, 1 transformation Motorin


Cartons : Bosque (9) pour la France et Trofimov (10) pour la Russie


FRANCE : Deniau, Patey (Carraud, 12), Clerc, Dulin (Bosque, 7), Ferreres, Jahouer (Carmona, 14), Malzieu


RUSSIE : Kushnarev, Gresev, Zoubarev, Ianopolskii, Motorin, Perov, Konchalov

France à 7 qualifié pour les 1/4 F.

#4 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 223 messages

Posté 11 juin 2005 - 10:27

France 27 Afrique du Sud 10

La France en 1/2 F contre la NZ.

#5 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 223 messages

Posté 11 juin 2005 - 14:50

FRANCE bat NOUVELLE ZELANDE : 14-12 (mi-temps : 14-12)

France : 2 essais Clerc (1), Jahouer (3), 2 transformations Bosque

Nouvelle Zélande : 2 essais Valence (4), Reid (7), 1 transformation Ai'i

Carton : Cocker (13), Valence (14) pour la Nouvelle Zélande

FRANCE : Deniau (Carraud, 14), Patey (Carmona, 11), Clerc, Bosque, Ferreres, Jahouer, Malzieu

NOUVELLE ZELANDE : Cocker, Latimer, Valence, Ranby, Ioasa, Reid, Ai'i

La FRANCE en finale contre les Fidji!!!!

#6 Guest_boule de pue_*

Guest_boule de pue_*
  • Invité

Posté 11 juin 2005 - 15:51

contre les samoa...lu csur l'equipe.fr :huh:

#7 AurélienASM

AurélienASM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 371 messages

Posté 11 juin 2005 - 17:41

victoire de la france en finale contre les fidji 28-19 avec un essai de julien
c'est historique c'est la premiere victoire de la france contre les fidji et la premiere grande victoire dans un tournoi à 7

#8 Astrid

Astrid

    Joueur de 1ère série

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 322 messages

Posté 11 juin 2005 - 23:13

,samedi 11 juin 2005, 17:41]victoire de la france en finale contre les fidji 28-19 avec un essai de julien
c'est historique c'est la premiere victoire de la france contre les fidji et la premiere grande victoire dans un tournoi à 7

Tres bon ce Julien Malzieu !!!!!!

#9 RouRou

RouRou

    Joueur de promotion

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 511 messages

Posté 12 juin 2005 - 00:27

Je reviens du Stade de France, on a vu l'équipe de France à 7 ils étaient tous heureux.

Julien Malzieu désigné meilleur joueur du tournoi !!!

Personne le savait et quand le speaker l'a annoncé tous ses potes de l'équipe de France à 7 se sont mis à se jeter sur lui lol

#10 pgv

pgv

    Joueur d'honneur

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 761 messages

Posté 12 juin 2005 - 14:10

Julien Malzieu désigné meilleur joueur du tournoi !!!

Personne le savait et quand le speaker l'a annoncé tous ses potes de l'équipe de France à 7 se sont mis à se jeter sur lui lol

bonne nouvelle ! ! ! flowers

#11 renardmontferrandais

renardmontferrandais

    Joueur du Grand Chelem

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 420 messages

Posté 12 juin 2005 - 15:05

Bravo le Zen !!!! flowers flowers flowers flowers

Bravo aussi Seb et Vincent flowers flowers flowers crying crying crying

#12 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 807 messages

Posté 12 juin 2005 - 15:10

Enormes les jeunes !!! flowers flowers

Félicitations particulières à Julien qui confirme ainsi l'excellente impression donnée à Singapour (il me semble que c'était là . :huh: ) où il avait fait bader beaucoup d'observateurs. ;) B)

#13 Guest_rugbysolidarite_*

Guest_rugbysolidarite_*
  • Invité

Posté 15 juin 2005 - 15:59

Bienvenue sur  Rugby Sevens , le portail du rugby à 7 francophone.
"Impensable ! C'est je crois le terme le plus approprié pour cette victoire du VII tricolore au Tournoi GMF de Paris. Ils nous avaient bien habitués à réhausser de temps à autre leur niveau de jeu et venir perturber la hiérarchie bien établie du Circuit mondial à VII. Mais à Paris, ils se sont surpassés !
Constants tout au long du tournoi, agressifs sur les phases de regroupement, mobiles et disciplinés dans leur collectif, développant une grosse capacité à jouer dans la défense adverse, ils ont manié avec dextérité tous les fondamentaux de ce sport si particulier qu'est le Seven-a-Side.

   


   Si cette victoire est avant tout celle d'un groupe, elle est en grande partie dûe à un homme d'exception : Thierry Janeczek, l'entraineur emblématique du VII français. Privé de moyens, devant souvent puiser ses hommes en pro D2, oeuvrant dans l'anonymat le plus complet pendant des années, il a su montrer que la France pouvait devenir une grande nation à VII.
Bien sûr, cette victoire soulève bien des interrogations. Qu'aurait été le résultat français si la finale du Top 16 avait privé l'équipe de joueurs comme Julien Malzieu (élu meilleur joueur du tounoi) ou Vincent Clerc (auteur d'un très bon tournoi malgré le manque d'habitude du jeu à 7) ?



Mais aujourd'hui, une étape importante a été franchie. Et même si le tournoi de Paris n'a pas été le grand succès qu'on espérait, les presque 30.000 spectateurs présents durant ces 2 jours ont pu découvrir un autre Rugby, trusté par les Anglo-saxons et pourtant si latin par son côté Rugby Champagne et s'enthousiasmer pour nos petits bleus qui ont joué là le meilleur tournoi jamais réalisé de par la qualité du jeu offert. S'offrir l'Afrique du Sud (vainqueur du tournoi de Londres), la Nouvelle-Zélande (vainqueur de l'iRB Sevens 2005) et les Fidji (Champions du Monde) dans la même journée nous montre que l'équipe de France a toutes les qualités pour figurer parmi l'élite !


site rugbySeven

#14 Guest_rugbysolidarite_*

Guest_rugbysolidarite_*
  • Invité

Posté 15 juin 2005 - 16:01

Tournoi de Paris



 
"Si cette victoire est avant tout celle d'un groupe, elle est en grande partie dûe à un homme d'exception : Thierry Janeczek, l'entraineur emblématique du VII français. Privé de moyens, devant souvent puiser ses hommes en pro D2, oeuvrant dans l'anonymat le plus complet pendant des années, il a su montrer que la France pouvait devenir une grande nation à VII."

Vincent Levigneron.

Ecoutez l'interview de Thierry en cliquant sur la photo de droite (Sources: IRBSevens)

   

 
Le tournoi de Rugby à 7 de Paris (10-11 juin 2005) vue par Astrid, webmestre de www.allezleco.net

Fantastiques petits bleus !!!


"Ce match on doit le gagner et on le gagnera", disait Laurent Ferrères (ex-narbonnais, futur biterrois) à un journaliste. C'était juste après la difficile victoire de l'équipe de France face à l'équipe de Nouvelle-Zélande. Cette dernière a encore une fois remporté le Sevens Series cette année (sacrée avant le Tournoi de Paris), comme tous les ans depuis sa création en 1999-2000, et s'était montrée redoutable depuis le début du Paris Sevens. Il faut dire que le retour dans l'équipe des Blacks de Joe Rokocoko en avait fait pâlir plus d'un. Coup de chance, si l'on puit dire, le grand black du déclarer forfait pour le match face à l'équipe de France, suite à une blessure à la cheville.


Dès le début de ce tournoi, les joueurs tricolores, emmenés par leur capitaine Renaud Dulin (Stade Bordelais) ont montré de belles intentions, ne lâchant rien, comme dans ce match face à l'équipe d'Argentine. En Argentine, le rugby à sept est plus développé qu'en France, et mieux reconnu. Les joueurs des clubs sont libérés comme pour jouer dans l'équipe nationale à quinze. Contre toute attente, les petits bleus de Thierry Janeczek se sont facilement imposés sur un score final de 26 à 12.


Pour le match contre l'Australie ce fut autre chose, et l'arbitrage aussi ... Les Français auraient dû gagner ce match mais l'arbitre lui en avait décidé autrement, et ils s'imposèrent dans les dernières minutes du match sur un socre de 21 à 14.


S'ensuivit le match face à la Russie. Partie de plaisir ? Pas pour les russes ! Les Français s'en donnèrent à coeur joie et ne laisseront aucune chance à leurs homologues russes, et s'imposèrent sur un score sans surprise de 54 à 7 ! Enorme score !


Et contre les Sud Africains, là ce ne fut pas une partie de plaisir ... Le match se déroula dans une ambiance assez particulière, sous le bruit des tam tam. Difficile dans de telles conditions de se concentrer ... Les Français privés de leur capitaine, Renaud Dulin forfait, mais emmenés par le noyau dur de l'équipe, Julien Malzieu (ASM) surprenant par sa vitesse, Vincent Clerc l'ailier toulousain, Julien Patey et aussi mais surtout les deux joueurs qui se sont démarqués de tous durant ce tournoi par leurs excellentes performances, je cite Laurent Ferreres et Rida Jahouer (futur tarbais), les français incrivirent cinq essais durant ce match et se qualifièrent ainsi pour jouer les demi-finales du tournoi face ... aux All Blacks !


La nouvelle fit froid dans le dos ... Les Blacks qui avaient éliminé les bleus en quart du championnat du monde de rugby à sept lors du tournoi de Hong Kong. Mais le défi était lancé ! Et les bleus avaient les moyens pour le relever. Ils avaient tout, l'envie collective, la force qui fait ce groupe, et la vitesse de réflexion. Car dans le rugby à sept, contrairement au rugby à quinze, il faut réfléchir et très vite, ne pas faire de faute, gagner des ballons et surtout conserver les ballons. Tout cela les tricolores l'ont longuement travaillé aus côtés de leur coach, Thierry Janeczek lors de plusieurs stages.


Personne, je dis bien personne, n'aurait parié sur la victoire de l'équipe de France face aux All Blacks. Et la surprise est venue, là, sur la pelouse du stade Jean Bouin à Paris, et devant leur public, les bleus ont ouvert le score avec un essai du toulousain Vincent Clerc, et durant toute la partie, ils ne laissèrent jamais leurs adversaires revenir au score. Le public retenait son souffle ... Et encouragés par ce même public, les tricolores vinrent à bout des Blacks en les battant par 14 à 12.


Les joueurs étaient euphoriques ! Pour la première fois de l'histoire du tournoi mondial du sept, la France arrivait en finale ! Et ils se retrouveraient face aux fidjiens, champions du monde en titre. On retrouva dans cette équipe fidjienne l'emblématique capitaine, Waisale Serevi, grande figure du rugby à sept. Ses fans disent qu'il a inventé le jeu du rugby à sept, c'est dire ... Il a un point faible, le capitaine de l'équipe des fidji, c'est le plaquage. Les tricolores miseront là dessus. Et aussi sur l'envie, la volonté, leur joie de jouer une finale, pour eux et aussi mais surtout pour leur coach Thierry Janeczek. L'équipe des tricolores alignée pour ce dernier match fut la même que celle qui avait battu les All Blacks. Les Français ne se sont jamais laissés déstabiliser durant ce match, ils ont montré à tous qu'ils étaient capables de battre les meilleurs du monde, et ils l'ont fait ! Les tricolores ont réussi l'exploit de battre les fidjiens sur un score de 28 à 19.


Et ce fut l'euphorie collective !!! On doit souligner l'excellente performance de tous ces jeunes joueurs, issus de la fédérale 1, des espoirs et pour les plus rares des équipes de championnat. Un joueur, il faut le souligner, se retrouvera sans club à la rentrée, il s'agit du capitaine remplaçant Patrick Bosque. Incroyable mais bien vrai ... Une très belle équipe et une formidable victoire ! Une belle récompense pour ces joueurs et leur coach, qui avec les petits moyens que lui donne la fédération, a su créer une équipe, lui donner l'envie et la rage de vaincre pour être les meilleurs ! Bravo Thierry et bravo les bleus !



Astrid




Le journal des Bleus (Paris, 10-11 juin 2005) par GIAN CARLO TOUFOU LA GAMELLE, Entraineur/Joueur n°4 de CHATENAY MALABRY (1eme Serie IDF).



Lundi 06 Juin

L'équipe de France arrive à 17h00 à l'aéroport de ROISSY en provenance de LONDRES où elle vient de s'illustrer brillamment en se hissant jusqu'au quarts de finale grâce notamment à une victoire face aux SAMOA lors des matchs de poule. Le Tournoi de PARIS est la dernière étape du circuit mondial (qui en comporte 7). Le trajet depuis l'aéroport est laborieux et, ne bénéficiant pas d'escorte, le bus des joueurs met près de deux heures pour rejoindre l'hôtel du Tournoi de Paris: le Mercure de la Porte de Vanves.
En effet, s'il pouvait apparaître plus simple que la France loge au CNR de Marcoussis, ce n'est pas la coutume lors des tournois IRB. En effet, toutes les équipes sont logées dans le même hôtel et l'organisation met à leur disposition des bus et des voitures avec chauffeur pour tous leurs déplacements. A paris, un partenariat a été conclus avec la RATP et ce sont donc les bus (service spécial) et chauffeurs parisiens qui auront le privilège de véhiculer les nations durant toute cette semaine.
Toute l'équipe est fatiguée et affamée, mais les obligations rattrapent déjà le VII de FRANCE: une pomme et une banane emportée et le bus redémarre pour Colombes où une grande soirée est prévue pour soutenir la candidature de PARIS 2012, à 30 jours de la décision.
Tous les sports sont représentés et effectuent une démonstration. Pour le Rugby, l'équipe est opposée aux jeunes du Racing à 20h30.
De nombreuses personnalités étaient venues: Pierre Albaladéjo, Just Fontaine, Nathalie Simon, Benoît Daugas, Thierry Rolland, Patrick Préjean, Jean Rochefort, Mansour Barami, Jo Maso, ... La soirée se termine par un buffet somptueux et les joueurs rentrent enfin se coucher vers 23h!! Longue journée...



Mardi 07 Juin

Jérôme NAVES s'étant blessé lors du Tournoi de Londres, c'est VINCENT CLERC qui le remplacera pour PARIS. Celui-ci arrive en compagnie de CEDRIC DESBROSSE (également blessé à Londres) le Mardi matin à 9h et rejoint l'équipe directement sur son lieu d'entraînement sur le stade de LA CELLE St-CLOUD (3ème Série IDF).
L'équipe de France Sevens est désormais au complet:

Vincent DENIAU (Clermont-Ferrand)
Julien PATAY (Toulouse)
Julien CARRAUD (Dax)
Vincent CLERC (Toulouse)
Julien MALZIEU (Clermont-Ferrand)
Johan DALLA RIVA (Brive)
Rida JAHOUER (Pau)
Sylvain JONNET (Narbonne)
Nicolas CARMONA (Grenoble)
Renaud DULIN (Bordeaux - Capitaine)
Laurent FERRERES (Narbonne)
Patrick BOSQUE (Tarbes)
Entraîneurs: Thierry JANECZEK et Sébastien DUPOUX
Préparateur Physique: Jean-Paul DOUTRELOUX
Managers: Roger FITE, Pierre SEILLE et Raymond REBUJEAN
Médecin: Bernard ZABOTTO
Kiné: Stéphane TIFFOUNET
Agent de Liaison: Jean-Pierre ESCUDIER
Ce premier entraînement est en fait plus un décrassage: l'ambiance est excellente et propice aux plaisanteries les plus raffinées... Les joueurs et le staff sont contents de se retrouver en France. La séance se termine par un passage par la piscine de LA CELLE St-CLOUD spécialement réservée pour l'équipe: relaxation, détente et glaçage au menu ! A noter la "glissade" de Laurence, notre hôte du club local, qui s'est retrouvée dans l'eau toute habillée, malgré les efforts désespérés de CEDRIC DESBROSSE pour la retenir ...
L'après-midi est consacrée aux soins et surtout à la sieste. Le problème de la récupération est le principal soucis de ce début de semaine: les joueurs sont fatigués et ont du mal à refaire surface. Les plus cyniques diront qu'ils n'avaient qu'à pas sortir jusqu'à 6h du matin après le Tournoi de LONDRES ... Néanmoins, le programme chargé des jours suivants n'est pas fait pour rassurer l'encadrement. Mais pour en avoir discuté avec les principaux entraîneurs, c'est aussi un problème pour les autres équipes. Pourtant cela n'empêche pas les All-Blacks d'aller passer l'après-midi à Disneyland ...
A 18h a lieu la première séance vidéo avec l'analyse des rencontres du Tournoi de Londres.
Pour la soirée, après le repas pris à l'hôtel, toutes les équipes sont conviées à une visite de Paris en Bateau Mouche. Tout le monde est enchanté, sauf les néo-zélandais qui, épuisés, sont restés à l'hôtel ! Néanmoins le retour à lieu vers minuit, ce qui n'arrange pas l'état de fatigue de tous ...



Mercredi 08 Juin

Il est temps désormais de se préparer plus sérieusement: un match amical face à l'ECOSSE est prévu dans la matinée sur le terrain d'entraînement de LA CELLE St-CLOUD. La FRANCE SEVENS s'impose facilement et l'équipe a un moral excellent.
Les deux formations se sont ensuite retrouvées à la piscine pour un bon moment de détente !
Dans l'après-midi, pendant que les joueurs font la sieste, THIERRY JANECZEK fait visiter à ses homologues néo-zélandais et argentins le Centre de MARCOUSSIS. Ils sont impressionnés par les installations et en profitent pour faire une petite conférence devant les candidats aux 3ème cycle d'entraîneur option Rugby à 7 qui étaient présents pour leur stage de validation.
En soirée, l'Equipe de FRANCE est reçue au club de LA CELLE St-CLOUD pour une séance de dédicaces avec l'école de Rugby, suivie d'un cocktail en présence des élus et d'un repas somptueux.



Jeudi 09 Juin

Nous sommes à une journée seulement du début du tournoi: à 10h a lieu le dernier entraînement. Remercions à ce sujet tous les dirigeants de la CELLE St-CLOUD, et notamment Stéphane, Laurence et Olivier, qui ont accueillis l'Equipe de France dans des conditions idéales et qui ont fait un travail fantastique pour que les joueurs se retrouvent dans les meilleures conditions pour aborder ce tournoi capital.
Traditionnellement l'après-midi est réservé aux soins et à la sieste, tandis que Thierry JANECZEK et Roger FITE emmènent Gordon TIEJENS, l'entraîneur All-Black, visiter les locaux de La Fédération Française de Rugby, rue de liège à Paris.
En soirée, l'équipe se réunie à nouveau pour une dernière séance vidé, avec l'analyse du match amical de la veille face à l'ECOSSE.



Vendredi 10 Juin

Les joueurs se réveillent à 8h et se préparent pour cet événement si important ! L'équipe quitte l'hôtel à 9h30 pour gagner le stade (et le tournoi ...) accompagné d'une escorte de motards de la Police Nationale.
Les poules sont les suivantes:

POULE A: NOUVELLE-ZELANDE, SAMOA, KENYA et ITALIE
POULE B: ANGLETERRE, ECOSSE, PORTUGAL et CANADA
POULE C: FIDJI, AFRIQUE-DU-SUD, GEORGIE et TUNISIE
POULE D: ARGENTINE, AUSTRALIE, FRANCE et RUSSIE
La FRANCE joue le match d'ouverture du tournoi face à l'ARGENTINE. La tâche s'avère difficile pour notre équipe, tant la poule qui nous est proposée est relevée: Argentins et Australiens sont respectivement classés 5ème et 6ème après 7 épreuves alors que la FRANCE n'occupe qu'une modeste 9ème place. Il est donc normal que nous ne soyons pas tête de série: nous subissons les conséquences d'un très mauvais début de saison avec aucun point de marqué lors des trois premiers tournois (Dubai, George et Wellington) ! Par contre, depuis HONG KONG, la FRANCE est régulièrement dans les points et accède même souvent aux quarts: pour cette raison, THIERRY JANECZEK croit fermement à notre chance de remporter le tournoi.
Les deux premiers de chaque poule sont qualifiés et il nous faudra par conséquent éliminer un des deux favoris pour nous y hisser... La FRANCE entre d'ailleurs rapidement dans le vif du sujet car c'est elle qui a l'honneur d'ouvrir le Tournoi ... face à l'ARGENTINE dès 12h !!
La rencontre est à sens unique: les bleus sont impeccables en conquête et ne laissent que des miettes aux si redoutables argentins qui apparaissent méconnaissables, alors qu'ils étaient arrivés en demi à LONDRES! La FRANCE s'impose 29 à 12 et peut désormais croire en ses chances.
Le deuxième match se déroule à 15h18 contre l'AUSTRALIE : la rencontre est serrée et les deux équipes se tiennent à égalité 14 à 14 jusqu'à la fin du temps réglementaire. Malheureusement, l'arbitre Gary WISE (NZ) est à la hauteur de sa réputation avec la FRANCE en laissant jouer des arrêts de jeu interminables: il ne voit pas l'en-avant Australiens et à force de persévérance, ceux-ci marquent l'essai de la victoire: l'AUSTRALIE s'impose 19 à 14 !
A partir de ce moment, il faut sortir la calculatrice et c'est la pauvre RUSSIE qui va peut-être arbitrer la poule. En effet, les Argentins se sont imposés devant eux de 45 points tandis que les Australiens de 46 ! Les deux matchs qui restent à jouer sont FRANCE / RUSSIE (à 17h52) et ARGENTINE / AUSTRALIE (à 20h22). Si lors de cette dernière rencontre, l'AUSTRALIE gagne, la FRANCE termine 2ème sans problème. Par contre, si l'ARGENTINE s'impose, les 3 équipes se retrouveront avec un défaite chacune et c'est le goal average qui les départagera.
L'objectif de la FRANCE dans sa dernière rencontre est donc de s'imposer avec le plus de points possible : le contrat est signé puisque les bleus gagnent en réalisant le plus gros carton du tournoi: 54 à 7 ! Thierry JANECZEK y voit là un signe fort : jamais son équipe n'avait réussi un tel écart ...
A quelques minutes du dernier match, les choses sont désormais claires. Les goal average étant les suivants: Australie (+52), France (+51) et Argentine (+24), la FRANCE est assurée de se qualifier (2ème si l'Australie gagne ou si l'Argentine s'impose avec plus de 28 points d'écart ou 1er si l'Argentine gagne avec moins de 28 points d'écart).
Lors de cette dernière rencontre, l'ARGENTINE enfin retrouvée s'impose facilement par 26 à 19 mais est quand même éliminée puisque 3ème de poule au Goal Average. Pourtant, à la mi-temps, ils comptaient 17 points d'avance, ce qui suffisait à leur offrir la deuxième place. C'est la première fois cette saison que l'Argentine est absente au niveau des quarts !
De ce fait, la FRANCE termine première de sa poule : FANTASTIQUE ! Elle sera opposée en quart finale au 2ème de la poule C : l'AFRIQUE-DU-SUD, récent vainqueur du tournoi de Londres ...
Après cette première journée, les classements sont donc les suivants :
Poule A: 1. Nouvelle-Zélande 2. Samoa 3. Italie 4. Kenya.
Poule B: 1. Angleterre 2. Ecosse 3. Portugal 4. Canada
Poule C: 1. Fidji 2. Afrique-Du-Sud 3. Géorgie 4. Tunisie
Poule D: 1. France (+54) 2. Australie (+40) 3. Argentine (+34) 4. Russie
Nous noterons au passage la blessure de la star all-Black Joe ROCOCOKO lors du dernier match de la journée, face aux SAMOA. Touché à la cheville, il sera absent des phases finales. Malgré cela, la deuxième journée s'annonce donc déjà passionnante avec le programme grandiose des quarts de finale :
Nouvelle-Zélande / Ecosse
Angleterre / Samoa
Fidji / Australie
France / Afrique-Du-Sud
L'Equipe de FRANCE SEVENS regagne son hôtel heureuse et confiante : tous ont déjà à l'esprit le match contre les Sud'Af !


Samedi 11 Juin

Le VII de FRANCE escorté par les motards de la police quitte l'hôtel à 9h00. Le quart de finale est programmé à 10h50.
La France, soutenue par un public peu nombreux mais tout acquis à sa cause, entame le match tambour battant et surclasse totalement son adversaire par un combat de tous les instants: la pause est atteinte sur le score de 19 à 0. Si la deuxième période est plus équilibrée, la victoire n'en n'est pas moins éclatante: 27 à 10 pour les bleus qui accèdent aux demi-finales !
Les autres résultats sont :

Nouvelle-Zélande: 29 / Ecosse: 07
Angleterre: 14 / Samoa: 21
Fidji: 49 / Australie: 05
France: 27 / Afrique-Du-Sud: 10
Les demi-finales opposeront donc Nouvelle-Zélande et France d'un coté, Fidji et Samoa de l'autre. Les bleus sont les seuls rescapés de l'hémisphère nord à ce stade de la compétition !
Le match a lieu à 15h02. Comme à 15, le 7 All-black fait figure de légende: ils ont remporté 4 des 6 tournois des séries 2004/2005 ! Loin de toutes ces considérations, l'Equipe de FRANCE SEVENS entame la rencontre comme elle l'a toujours fait lors de ce tournoi : elle agresse l'adversaire et mène rapidement 14 à 0. A l'image de Vincent CLERC, qui déborde son vis-à-vis AI'I (meilleur marqueur de la saison et 4ème de tous les temps ... c'est la première fois qu'il se fait déposer comme cela confie Thierry JANECZEK !), les bleus dominent le début de la rencontre. Mais les Blacks ne sont pas numéro un mondiaux par hasard : ils reviennent peu à peu dans la partie et la pause est atteinte sur le score de 14 à 10 pour la France.
La deuxième période sera palpitante mais plus rien ne sera marqué, notamment grâce à la vigilance de VINCENT CLERC, décidément décisif sur cette rencontre, qui réalisera trois placages décisifs alors que les blacks filaient à l'essai ! La FRANCE est en finale de son tournoi ... L'adversaire sera FIDJI (facile vainqueur des SAMOA par 29 à 07) champion du monde en titre, emmené par le légendaire Waisale SEREVI. ENORME ...
A 17h16, moins de deux heures après la fin de cette rencontre, la finale débute. A nouveau comme elle l'a fait tout au long du tournoi, la FRANCE débute fort et marque les deux premiers essais : 14 à 0. A ce moment, intervient MONSIEUR SERVI ! En deux passes et trois accélérations, il inscrit 3 essais pour son équipe en quelques minutes et grâce à lui FIDJI mène à la pause par 19 à 14.
Tout le monde croit la FRANCE au fond du trou, mais les joueurs trouvent les ressources pour hausser encore leur niveau de jeu afin d'infliger un sévère 14/0 aux champions du monde lors de la deuxième période. La FRANCE s'impose finalement 28 à 19 et remporte le tournoi de PARIS. C'est la première fois que l'équipe de France remporte une étape du circuit mondial à 7.
Le classement final est donc le suivant :
1- France
2- Fidji
3- Nouvelle-Zélande et Samoa
5- Afrique-du-Sud
6- Angleterre
7- Ecosse et Australie
9- Argentine
10- Géorgie
11- Italie et Portugal
13- Canada
14- Russie
15- Tunisie et Kenya
Cerise sur le gâteau, JULIEN MALZIEU est élu meilleur joueur du tournoi : jamais un français n'avait reçu une telle distinction ...
Le reste n'est que scènes de joie : remise du trophée, tour d'honneur au cours duquel THIERRY JANECZEK fut porté en triomphe par ses joueurs, ...
Mais l'euphorie de la victoire ne nous fait pas oublier tous ceux qui depuis des années ont participé et aidé au développement du SEVENS en FRANCE, joueurs et membre du staff. Ayons une pensée émue pour Olivier TOULOUZE, Martial MOLINIER, Vincent FORGUES, Farid SID, Franck LAQUET, Davy LARGUET, Olivier LAVOREL, Gilles GIRONELLA, Brice SALOBERT, Bruno HIRIART, Stéphane TOSON, Bernard BRUNET, Jérôme NAVES, Yannick CABALLERO, Boris BOUHRAOUA, Sylvain MOTTET, Frédéric LARTIGUE, Jérémie BERTIN, Fabien SABATHIER, Cédric DESBROSSE, Sébastien MOREL et bien d'autres car ils auraient tous mérités d'être dans l'équipe pour ce jour de gloire du 7 français.
Une fois le tournoi terminé, à 18h30, toutes les équipes sont invitées au Stade de France afin d'assister à la finale du championnat de France. C'est sous forme d'un convoi exceptionnel de 16 bus de la RATP escorté par une escouade de motards de la Police Nationale, que la caravane du 7 se rend à St-Denis (pas la rue mais la ville ...). Le périphérique est saturé mais les bus foncent !
Avant le match, cocktail à l'Usine, bien arrosé pour tous et principalement pour les stars du jour : l'Equipe de France SEVENS ! Tous les pays sont contents pour la France : c'est un grand jour pour le 7. En effet, à un mois de la décision de l'acceptation du SEVENS aux JO, le Tournoi de Paris a montré qu'au 7 même un pays non favori (nous étions 9ème au classement mondial) peut emporter un tournoi majeur, ce qui est impensable à 15. Autre grande victoire de la journée : grâce à cette victoire, la France récupère la 8ème place à l'Ecosse, synonyme de tête de Série pour les tournois à venir ! En effet, après ce dernier tournoi le classement mondial des séries 2004/2005 est donc définitif :
Nouvelle-Zélande (116 pts)
Fidji (88 pts)
Angleterre(86 pts)
Afrique-du-Sud(76 pts)
Argentine (68 pts)
Samoa (46 pts)
Australie (42 pts)
France (30 pts)
Ecosse (18 pts)
Kenya (10 pts)
Tunisie (4 pts)
Canada et Portugal (2pts)
Signalons toutefois que sur les 4 derniers tournois la France se classe 6ème.
A la mi-temps de la finale du TOP 16, une surprise de taille attend l'Equipe de FRANCE SEVENS : ils sont présentés aux 80.000 spectateurs du Stade de France et ont le droit à un tour d'honneur de légende devant un public debout ! Quel trajet accompli ces dernières années par Thierry JANECZEK pour en arriver là ! Qui eut crut, à par lui, (nous NDLR.) qu'un tel événement puisse un jour avoir lieu ?
A la fin de la finale, toute les équipes ont été invité dans la loge d'honneur de la FFR pour un cocktail magnifique, où l'Equipe de FRANCE SEVENS s'illustra encore en restant, là aussi, la dernière sur le terrain (2h30 du matin !) ...
La nuit ne fit que commencer puisqu'elle s'acheva au petit jour dans les bars de la Rue de la Soif ...
Thierry JANECZEK remercie tous ceux qui ont soutenu et encouragé son équipe tout au long de cette saison de SEVENS. Il vous donne rendez-vous en Décembre prochain à DUBAI pour de nouvelles aventures ! En espérant que la France continue sur sa lancée ...


Depuis PARIS
Par GIAN CARLO TOUFOU LA GAMELLE
Supporter de l'EQUIPE DE FRANCE DE RUGBY A 7


même source en plus avec Astrid comme correspondante

#15 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 807 messages

Posté 15 juin 2005 - 16:40

Thx Vincent pour la mise en ligne des articles. flowers

Ils se sont vraiment arrachés les Bleus, quelle récompense pour eux si le rugby à 7 entraient aux JO !