Aller au contenu


Photo

Capitaine de l'EDF


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
4 réponses à ce sujet

#1 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 830 messages

Posté 15 juin 2005 - 14:10

De leurs chambres d'hôtel, les Bleus peuvent contempler l'océan Indien. Le soleil réchauffe cette fin d'automne et quelques surfeurs s'amusent dans les vagues. Sur Marine Parade, la longue promenade qui longe la plage, les touristes sont encore rares. Une douce quiétude règne dans ce quartier de Durban, mais les joueurs français n'y goûtent pas. Ils sont venus en Afrique du Sud pour travailler. A deux ans de la coupe du monde, Bernard Laporte espère quelques belles révélations.

Confortablement installé dans un canapé, le sélectionneur livre ses comptes. «J'ai fait une liste en vue de la coupe du monde. J'ai cinquante-trois noms. Les vingt-huit retenus pour cette tournée ont beaucoup à gagner. Chaque match va m'apporter des enseignements et j'espère repartir avec des convictions.»

En quelques mots, Bernard Laporte a planté le décor. Malgré l'absence des cadres (Betsen laissé au repos, Pelous, Thion et Dominici blessés), il attend beaucoup de ce groupe inédit et rajeuni. «A deux ans de la coupe du monde, ils ne pouvaient espérer meilleure situation», réplique l'entraîneur. «Les cartes sont redistribuées. A eux de ne pas dilapider cette chance...»

Fort de cette attente, il n'a donc pas hésité à les lancer dans le grand bain dès samedi. Pour le premier test face aux Springboks, seuls cinq titulaires du XV de France compte plus de vingt sélections : Sylvain Marconnet (seul finaliste du Top 16 aligné dès le coup d'envoi), Olivier Milloud, Olivier Magne (de retour après six mois d'absence), Frédéric Michalak (de nouveau titulaire après un Tournoi passé dans l'ombre de Yann Delaigue) et Yannick Jauzion. «Par leur expérience, c'est à eux d'encadrer les nouveaux.»

Aucun des cinq, pourtant, ne sera capitaine. Cette charge a été confiée à Dimitri Yachvili, remplaçant samedi pour cause de récupération post-finale, et à Jean-Baptiste Elissalde, les deux numéros neuf. «Par essence, le demi de mêlée est un capitaine de jeu», justifie Laporte. «On leur demande d'être, en plus, des meneurs d'homme. A «Jean-Ba» de saisir l'opportunité.» Le Toulousain appréhende pourtant cette promotion avec prudence. «Ça me touche, mais je n'ai pas envie de m'y attarder», glisse Elissalde. Apparemment, il n'a pas digéré son éviction après la tournée de novembre. «J'aurais aimé savoir si le choix était sportif ou extra-sportif. Si je ne suis pas le meilleur, aucun problème. Mais c'était peut-être un malentendu.» On se souvient que l'encadrement avait peu apprécié son forfait tardif avant le dernier test face à la Nouvelle-Zélande. Pour compléter le XV de départ, les sélectionneurs ont ensuite misé sur la jeunesse et l'audace. Ils ont renouvelé leur confiance aux révélations du dernier tournoi, le talonneur Sébastien Bruno, les troisième ligne Yannick Nyanga et Julien Bonnaire, l'arrière Julien Laharrague. «Un groupe est né au printemps», assure Bernard Laporte. «Nous comptons à nouveau sur son enthousiasme» Et ils n'ont pas hésité à offrir dans la chaleur du King's Park de Durban leur baptême du feu au deuxième ligne toulousain Romain Millo-Chluski, à son coéquipier Florian Fritz, révélation du championnat au poste de trois quarts centre et à Julien Candelon, le supersonique ailier de poche de Narbonne.

Une troupe hétéroclite, donc, qui n'aura, avant d'affronter des Springboks bien décidés à ne pas connaître la même aventure qu'en 2001 (un premier test perdu 32-23), qu'une petite semaine d'entraînement. Pour accélérer la cohésion, Bernard Laporte et Jo Maso ont choisi d'aligner «le quatuor d'attaque du Stade Toulousain». Avec une charnière et une paire de centres championnes d'Europe, le XV de France ne partira pas complètement dans l'inconnu.

Le XV de France: 1. Milloud, 2. Bruno, 3. Marconnet, 4. Millo-Chluski, 5. Papé, 6. Nyanga, 7. Magne, 8. Bonnaire, 9. Elissalde (cap), 10. Michalak, 11. Heymans, 12. Jauzion, 13. Fritz, 14. Candelon, 15. Laharrague. 16. Servat, 17. De Villiers, 18. Lamboley, 19. Martin, 20. Yachvili, 21. Traille, 22. Brusque



#2 flOVER

flOVER

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 413 messages

Posté 23 juin 2005 - 03:16

Merci de nous aider jb, quel grand Homme !!! flowers

#3 TITUS

TITUS

    Champion du Monde

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 938 messages

Posté 23 juin 2005 - 06:17

L' heure matinale te réussit pas trop ! Aller va coucher ! whistling whistling

#4 magicpm7

magicpm7

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 221 messages

Posté 23 juin 2005 - 15:43

Thibaut Privat n'était pas censé jouer ce match? :huh:

#5 djemerj

djemerj

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 735 messages

Posté 23 juin 2005 - 15:47

Thibaut Privat n'était pas censé jouer ce match? :huh:

euh la compo annoncé est celle du match d'avant.
Si tu regardes bien la date, le topic est remonté à la suite d'une intervention douteuse.