Aller au contenu


Photo

ECOSSE / FRANCE


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
11 réponses à ce sujet

#1 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 29 janvier 2006 - 12:01

L'oeil de Bénézech

Le groupe des vingt-deux pour affronter l'Ecosse le 5 février dans le tournoi des VI nations est tombé lundi avec une idée majeure, la continuité. Seules deux surprises, la première sélection de Benjamin Boyet et le retour de Ludovic Valbon. Laurent Bénézech analyse les forces en présence et notre consultant envisage les perspectives du XV de France pour cette édition 2006.


«Laurent Bénézech, comment analysez-vous la sélection française ?
C'est complètement la continuité de la tournée d'automne car les résultats étaient bons. Bernard Laporte garde donc le même groupe avec quelques petites modifications puisqu'il réintègre Fabien Pelous qui revient de suspension, Christophe Dominici qui revient de blessure, et Nicolas Brusque qui remplace Julien Laharrague et Thomas Castaignède. Cette sélection révèle deux surprises avec Benjamin Boyet et Ludovic Valbon. Concernant Benjamin Boyet, le poste d'ouvreur est encore en chantier même si Frédéric Michalak est le titulaire en puissance, derrière Bernard Laporte continue le tour d'horizon. Pour Ludovic Valbon, il s'agit d'un retour, un an après avoir démarré contre l'Ecosse dans le tournoi. C'est un joueur intéressant qui avait réalisé une belle entrée en matière l'an dernier et qui peut apporter des qualités complémentaires à celles de Yannick Jauzion au centre et être un appui à l'aile notamment. Bernard Laporte continue donc de compléter le groupe des titulaires en puissance par les joueurs en forme.

La sélection de Benjamin Boyet s'explique-t-elle uniquement par ses performances en club avec Bourgoin ?
C'est une conjoncture de choses. D'une part, il y a un titulaire fort, Frédéric Michalak, et Bernard Laporte peut donc se permettre de faire tourner derrière le Toulousain. D'autre part, il y a Yann Delaigue dont Bernard Laporte connaît les qualités mais qui a des petits soucis physiques et n'est pas un postulant à 100%,. Par conséquent, le sélectionneur ouvre. Là-dessus, Benjamin Boyet qui a joué en France A l'an dernier, est constant en club et commence à arriver à une certaine maturité à 26 ans. Il existe donc une logique à ce qu'il intègre le groupe de manière à ce que Bernard Laporte puisse l'étudier de façon plus quotidienne et éventuellement le lancer dans le grand bain si besoin se fait sentir.

En troisième ligne, Serge Betsen et Olivier Magne n'ont pas été sélectionnés, c'était un peu précoce ?
C'était un peu juste. Tous les deux reviennent à la compétition. Ils manquent donc obligatoirement de foncier et de match. Et surtout, il y a quatre joueurs qui avaient vraiment donné satisfaction durant la tournée d'automne. Cela aurait été sûrement injuste d'en sortir un des quatre. Maintenant, on peut penser que, sur la durée du tournoi et avec les risques de blessures entre autres, on reverra Serge Betsen et peut-être Olivier Magne.

Le calendrier du Tournoi avec les réceptions de l'Angleterre, l'Irlande et l'Italie apparaît plutôt favorable ?
C'est une bonne année, de toutes les façons, avec deux déplacements et trois réceptions. C'est une "année à Grand Chelem" pour faire un titre de presse. Mais on sait que la France a toujours du mal sur son premier match et cette année, il est à l'extérieur en Ecosse. Il existe donc un peu de marge de manoeuvre. Vu les prestations de l'équipe de France en novembre, elle a largement de quoi passer. Puis vient la réception de l'Irlande qui est moins conquérante qu'il y a un an. Il y a donc deux matches charnières qui peuvent permettre une montée en puissance intéressante pour ce qui est sensé être la finale contre l'Angleterre en mars.

Est-ce que la finale ne sera pas finalement contre le pays de Galles, le tenant du titre ?
C'est vrai. On a enterré le pays de Galles en novembre quand ils ont perdu contre les All Blacks. Mais ils n'ont pas fait un mauvais match, ce sont plutôt les Néo-Zélandais qui ont été extraordinaires. Mais les Gallois ont un petit problème avec des blessés importants. Malgré cela, ils restent favoris comme détenteurs du titre, mais aussi outsiders avec une belle équipe et des moyens de pratiquer du jeu et de gagner partout. La preuve, ils s'étaient bien imposés en France l'an dernier. Mais on va savoir assez vite où ils se situent parce qu'ils vont en Angleterre le premier match. Ils ont un parcours plus compliqué, il ne faut pas qu'ils se ratent lors du premier match.

Ce tournoi sera-t-il décisif pour la composition du groupe de la Coupe du monde ?
Je ne pense pas que le tournoi soit en tant que tel révélateur. Il peut prendre des configurations complètement différentes. La France peut manquer la première marche et s'étaler, alors le tournoi ne voudra plus rien dire. Ou elle peut aller jouer le Grand Chelem au pays de Galles et là, cela conforterait ceux qui sont en place. Donc si le tournoi est dans la confirmation de la tournée de novembre, plutôt un succès, ceux qui sont en place auront obligatoirement plus de crédit. En revanche, il peut remettre en cause tout ce qui a été fait avec une défaite malvenue, on repart alors pour six mois, plus ou moins, de jeu de chaises musicales jusqu'à la tournée de novembre. Après le tournoi, il y a aussi la tournée qui devrait se jouer avec une équipe plutôt mixte parce que la logique serait de faire souffler certains cadres comme Yannick Jauzion. Maintenant, les fameux 40 de Bernard Laporte commencent à se dessiner, au moins pour 30. La tournée peut permettre de finir la sélection pour les suivants. La tournée en novembre va aussi être importante parce que la France rencontre deux fois les All Blacks. C'est une tournée un peu dangereuse. Si jamais les Néo-Zélandais viennent avec la grosse équipe et font le même style de prestation que cet automne et que la France a un peu de mal, cela peut remettre des choses en question, ce qui serait dommage, bien sûr. Cette tournée peut aussi être rassurante, si les All Blacks viennent avec une équipe mixte et si la France reste dominatrice à domicile. Cette tournée sera le dernier vrai rendez-vous. Après, on sera trop proche de la Coupe du monde pour bouleverser les choses.»

#2 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 31 janvier 2006 - 18:35

Le XV de France

MARCONNET - SZARZEWSKI - DE VILLIERS
PELOUS(cap) - THION
NYANGA - BONNAIRE - MARTIN
ELLISALDE (m) (o)MICHALAK
DOMINICI - FRITZ - JAUZION - HEYMANS
BRUSQUE

#3 djemerj

djemerj

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 899 messages

Posté 31 janvier 2006 - 19:39

SZARZEWSKI

Une petite pensée pour Falières quand je vois que SZARZEWSKI est titulaire.
Quand on sait qu'il était titulaire davant SZARZEWSKI en -21 ans, sans pour autant affirmer qu'ils seraient tous les 2 au même niveau maintenant, on peut dire que les blessures ont gaché le début de carrière prometeuse (et j'espère pour lui pas toute) de ce joueur.
Un peu comme Messina en somme..........

#4 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 978 messages

Posté 31 janvier 2006 - 19:45

Il me semble bien qu'Adrien Falières jouait surtout à la pile en numéro 1 avec Szarzewski au fauteuil d'orchestre. Mais pitêtre que je me trompe.
Quoi qu'il en soit, il faut absolument souhaiter qu'il se rétablisse enfin pour faire une saison complète. Il est venu pour ça à l'ASM, on peut facilmement imaginer sa frustation et dans une moindre mesure celle de ceux qu'il l'ont fait venir.
C'était un grand espoir chez les jeunes, il doit casser la baraque l'an prochain sous le mailot J&B.

#5 squalito

squalito

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 564 messages

Posté 31 janvier 2006 - 20:43

Les deux super potes de Beziers se retrouvent tous les deux titulaires indiscutables en EDF, sacrée belle histoire pour ces deux jeunes :original:

#6 epo03

epo03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 828 messages

Posté 31 janvier 2006 - 20:45

On se demande bien ce que fout un non biarrot/toulouso/parisien dans cette équipe, une honte je vous dis :w00t: :D :D

#7 remibis

remibis

    Joueur de 2ème série

  • Membres
  • PipPipPip
  • 198 messages

Posté 31 janvier 2006 - 21:17

7 toulousains
5 parisiens
2 biarrots !
Et pas de castrais ? :blink:
ils ont le chemin tracé jusqu'à la finale, s'ils ont ni la HCup, ni les matches inter a jouer. :whistling:
On m'enlèvera pas de l'idée qu'il y a un complot fabro-castro-federato la-dedans :innocent:
ON veut les faire arriver en finale B)

#8 lancien

lancien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 640 messages

Posté 01 février 2006 - 13:49

7 toulousains
5 parisiens
2 biarrots !
Et pas de castrais ? :blink:
ils ont le chemin tracé jusqu'à la finale, s'ils ont ni la HCup, ni les matches inter a jouer. :whistling:
On m'enlèvera pas de l'idée qu'il y a un complot fabro-castro-federato la-dedans :innocent:
ON veut les faire arriver en finale B)

et avec l' aide des huissiers..... :whistling: :whistling: :whistling:

#9 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 02 février 2006 - 19:03

Le centre Yannick Jauzion et le flanker Rémy Martin ne sont pas certains de pouvoir tenir leur place, dimanche à Murrayfield (16h00), pour le premier match du Tournoi des six nations face à l'Ecosse.

Le Toulousain, qui ne s'est pas entraîné mercredi, souffre d'une douleur aigüe à l'orteil droit depuis le match de Top 14 face à Pau le 28 janvier dernier alors que le joueur du Stade Français, est fiévreux. «Yannick a encore été exempté d'entraînement. Il ne ressent pas de douleur lorsqu'il court. Le problème majeur est qu'il ne peut pas enfiler sa chaussure», a déclaré Jo Maso, le manager de l'équipe de France. «Il pense qu'il pourra jouer dimanche, ce que le corps médical ne contredit pas mais nous allons tout de même consulter un spécialiste ce jeudi parce qu'il n'est pas question de prendre le moindre risque», a t-il ajouté.

Jauzion a passé une Imagerie par résonnance magnétique (IRM) jeudi, avant d'être examiné par le docteur Fontes, à la Clinique du sport à Paris. Au cas où il viendrait à renoncer au match contre l'Ecosse, le Briviste Ludovic Valbon serait titularisé au centre de l'attaque du XV de France, alors que le Berjallien Guillaume Boussès serait appelé pour la première fois pour figurer sur le banc des remplaçants.

«Le cas de Martin est plus sérieux. Il a une grosse fièvre et subit actuellement un traitement. Il va mieux qu'hier (mercredi), et nous espérons qu'il pourra s'entraîner vendredi», a poursuivi Jo Maso. La bonne nouvelle concerne Frédéric Michalak, désormais de retour au sein de l'équipe.» L'ouvreur toulousain, légèrement touché à l'adducteur droit, a normalement participé, contrairement à la veille, à l'entraînement de jeudi. «Je me sens beaucoup mieux parce que je préfère être sur le terrain d'entraînement que dans ma chambre ou la salle de gym», a confié Michalak après l'entraînement de jeudi matin. «Je ressens encore une petite douleur mais elle s'estompe de plus en plus. Je suis confiant pour dimanche», a t-il conclu.

#10 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 959 messages

Posté 02 février 2006 - 20:28

si Jauzion peut pas jouer,gros coup dur!Valbon au centre...et Marty il est où?

#11 redsox

redsox

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 057 messages

Posté 02 février 2006 - 20:32

C'est vrai que j'ai été surpris par la sélection de Valbon alors qu'il semble en nette baisse cette saison. Mais contre l'Ecosse ça devrait passer.

#12 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 02 février 2006 - 21:17

SI jauzion ne joue pas c'est Guillaume Bousses qui rejoint le groupe