Aller au contenu


Photo

France / Irlande


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
3 réponses à ce sujet

#1 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 09 février 2006 - 11:54

COMPOSITION DE L’EQUIPE DE FRANCE CONTRE L’IRLANDE :

Médard – Puyo, Lacroix, Mermoz, Fior – (o) Beauxis – (m) Cibray (cap) – Alexandre, Bontinck, Ouedraogo –L.Jacquet, Ledevedec – Montès, Sempere, Cazalot

Remplaçants : Héguy, Cabarry, Carpentier, Malonga, Neveu, Aniès, Jeuvray


Max Godemet, Manager de l’équipe de France U21, revient sur la large victoire en Ecosse (37-0) et nous parle du match contre l’Irlande. A découvrir aussi la composition de l’équipe de France qui jouera contre l’Irlande, le 10 février à Strasbourg.

Comment avez-vous analysez cette victoire en Ecosse ?

Max GODEMET : Nous sommes satisfaits du résultat. Nous avions deux thèmes sur ce match : entreprendre et la discipline. Malgré l’ampleur du score, nous avons rencontré une modeste équipe écossaise. Il ne faut pas s’enflammer après ce match et plutôt analyser avec lucidité ce qui n’a pas été bon. Au niveau de l’entreprise, nous avons beaucoup tenté mais nous avons aussi pas mal de déchet. Nous devons être plus efficaces même si les joueurs nous ont fait plaisir sur l’envie de jouer. En revanche, nous avons été très indisciplinés, des fautes liées à la méconnaissance ou à la non application de la règle. Nous avons un saut de qualité à faire dans ce secteur. Nous devrons continuer à prendre des initiatives mais il faudra gommer les déchets notamment au niveau de la libération des ballons pour pouvoir enchaîner des mouvements en avançant.

Ces écueils ne sont-ils pas le fait du premier match de la saison et de l’envie de trop bien faire ?

Max GODEMET : Certainement mais il faut toujours ressasser les mêmes discours et il faut que les joueurs comprennent qu’au niveau international, ces choses doivent être acquises. Ce sont des maux récurrents mais n’oublions pas qu’ils n’ont pas 20 ans. Cela nous donne des axes de travail forts sur lesquels nous allons nous concentrer sur le prochain match avec une opposition plus relevée.

Justement, qu’attendez-vous de cette rencontre contre l’Irlande ?

Max GODEMET : Nous allons devoir faire face à une grosse intensité dans le combat. Chez les jeunes, le fighting spirit irlandais n’est pas un vain mot. Nous savons qu’ils ont été accrochés par les Italiens chez eux, ce qui nous a surpris mais nous les avons rencontré en début de saison pour des matches de préparation et nous avons trouvé qu’ils possédaient une équipe très homogène. Ce sera une opposition très sérieuse qui nous permettra de voir si nos joueurs ont compris nos discours de la semaine. Nous avons élargi le groupe avec quelques changements, par souci de rotation et pour pouvoir libérer des joueurs qui ont des échéances importantes avec leur club comme Drozdz et Chouly, qui sont des titulaires incontestables mais aussi Mignardi qui a un match important avec Auch.

#2 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 899 messages

Posté 10 février 2006 - 20:36

victoire 29-10

#3 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 899 messages

Posté 13 février 2006 - 22:07

Vendredi 10 février au Stade de la plaine de jeu de haute pierre (Strasbourg), France U21 bat Irlande U21 29-10 (mi-temps : 22-3)

Spectateurs : 4 500

Arbitre : Neil BALLARD (PdG)

France U21 : 4 essais Montès (22), Ouedraogo (35), Cibray (40+2), Cazalot (41), 3 transformations 1 pénalité (26) Beauxis

Irlande U21 : 1 essai de pénalité (50), 1 transformation et 1 pénalité (33) Sexton

Carton jaune : Jacquet (55) pour la France

FRANCE U21 : Médard – Puyo, Lacroix, Mermoz (Aniès, 78), Fior (Jeuvrey, 54) – (o) Beauxis – (m) Cibray (cap) (Neveu, 78) – Alexandre (Malonga, 75), Bontinck, Ouedraogo – Jacquet, Ledevedec (Carpentier, 71) – Montès (Cabarry, 40), Sempere (Heguy, 54), Cazalot (Montès, 75)

IRLANDE U21 : Carr – Durcan, Cave, Doyle, M. Williams – (o) Sexton (McFadden, 60) – (m) Marshall – Uzoigwe (O’Brien, 63), Holland, Noonan – Toner, Touhy (McGowan, 51) – Doran-Jones, Phlipott (cap), Hurley (Blakc, 68)

#4 Enzo

Enzo

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 281 messages

Posté 15 février 2006 - 15:50

Max Godemet, Manager de l’équipe de France des moins de 21 ans, revient sur le succès en Irlande et sur les objectifs de son équipe pour les prochains matches.

Cette victoire face à l’Irlande a-t-elle dissipé les derniers doutes nés du succès en Ecosse ?

Max GODEMET : Nous avons réalisé une très bonne première mi-temps avec des essais de belle facture. Le message est passé dans le sens où nous avons essayé d’entreprendre beaucoup plus. Nous avons pu installé notre jeu grâce à des conquêtes propres et à des ballons libérés rapidement. C’est très positif ! Maintenant, nous avons encore des interrogations sur la deuxième mi-temps puisque nous sommes retombés dans nos travers au niveau de la discipline.

Justement, c’est un écueil sur lequel vous aviez insisté après l’Ecosse ?

Max GODEMET : Cette équipe d’Irlande a été très accrocheuse du début jusqu’à la fin de la rencontre et nous sommes tombés dans le piège de la discipline après l’heure de jeu. Les Irlandais ont contesté les décisions de l’arbitre et nous sommes tombés dans la provocation. A partir de ce moment, nous avons perdu notre jeu et les objectifs que nous avions mis en place en première période. C’est dommage parce que cette victoire nous laisse un goût d’inachevé.

Quelles sont les satisfactions que vous avez notées après ces deux matches ?

Max GODEMET : Les joueurs issus des filières classiques comme Cibray ou Jacquet sont de réelles satisfactions mais nous connaissions déjà leur potentiel. Ce groupe est très structuré parce qu’il se connaît bien. Certains joueurs existent dans les équipes jeunes depuis les moins de 18 ans et ont déjà joué la Coupe du monde des moins de 19 ans et celle des moins de 21 ans pour les surclassés. Ce qui nous intéresse en revanche, ce sont les découvertes comme Ouedraogo, Puyo, des joueurs qui ne sont pas passés par les filières de détection classique. Nous avions déjà un groupe performant mais quand des découvertes viennent s’ajouter à l’équipe, cela nous permet d’étoffer notre formation pour la Coupe du monde.

Contre l’Italie, allez-vous continuer à faire des tests ?

Max GODEMET : Nous avons du libérer plusieurs joueurs face à l’Irlande afin de faire face aux demandes des clubs qui avaient des matches importants. Nous allons encore procéder à des essais afin d’affiner le groupe pour le match face à l’Angleterre et au Pays de Galles