Aller au contenu


Photo

Benjamin Boyet


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 michelparis

michelparis

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 773 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:bretigny sur orge

Posté 13 février 2006 - 17:26

Benjamin Boyet, comment s’est passée votre entrée sur le terrain samedi au sein d’une équipe à la peine ?

C’était un peu bizarre parce que l’équipe était sous pression depuis près de vingt minutes. C’est vrai que les Irlandais jouaient tous les ballons et c’était difficile d’entrer dans une équipe sous pression et qui jouait souvent dans ses 22 mètres. Pour ma part, c’était un plaisir puisque c’était ma première sélection. Il a fallu s’adapter aux circonstances.

Qu’avez-vous ressenti pour cette première ?

J’étais très content. International d’un jour, international toujours ! (Rires). Maintenant, on verra bien ce qui va se passer par la suite. C’est en tout cas important de se construire un capital confiance au fur et à mesure pour rester dans le groupe. Il y a vraiment de belles choses à faire.

N’était-ce pas un peu frustrant de rentrer dans ces conditions ?

Le tout est de rentrer pour aider l’équipe. Je devais assurer en fin de match, j’espère que cela a été le cas. Que ce soit dans une équipe qui avance ou alors sur le reculoir, c’est la même chose. Mais je me suis pris une béquille au bout de deux minutes (rires). J’ai regardé le chrono et j’ai serré les dents. A chaque contact, j’avais une énorme douleur et je ne pouvais plus courir. Mais c’était un bonheur d’être sur le terrain.

Attendiez-vous avec impatience ce moment depuis deux semaines ?

Oui, c’est vrai que je partageais la vie du groupe depuis quinze jours. Même si je suis tout nouveau dans cette équipe, on a envie de partager les valeurs que l’on a à l’entraînement et hors du terrain. Il n’y a pas meilleure intégration que de rentrer sur le terrain.

« Me surpasser pour revenir »

Qu’avez-vous appris durant ces quinze jours ?

Déjà, il faut apprendre le système de jeu parce qu’il est totalement différent des autres. Il y a beaucoup à observer et à écouter. C’est très différent de ce que l’on fait en club. En plus, le poste de numéro 10 est assez exposé. Cela s’est bien passé et j’ai pu jouer quelques minutes. J’ai encore beaucoup à apprendre.

Aviez-vous beaucoup discuté avec Fred Michalak ?

Oui, il m’a conseillé et beaucoup rassuré. Ça s’est très bien passé. C’est vraiment un bon mec.

Que pensez-vous des sifflets qui ont accompagné sa sortie ?

On avait mis l’accent sur le jeu au pied de Fred qui était soit disant mauvais. Mais lorsque l’on regarde sa première mi-temps, on voit bien qu’il trouve « deux ogives » de 60 mètres. On marque deux essais en contre notamment grâce à lui. C’est un peu déplacé de le siffler. C’est typique du public français qui adore puis qui déteste. Franchement, je trouve que c’est une valeur sûre.

Comment imaginez vous la suite de votre saison ?

On sait très bien qu’en étant appelé en équipe de France, on va être encore plus observé et plus sollicité. Il va falloir faire de bons matchs toutes les semaines et je veux me surpasser pour revenir. Je suis aussi content de rentrer pour revoir ma famille et les copains de Bourgoin. C’est un peu grâce à eux que j’ai pu intégrer l’équipe de France. On va aller à Montpellier le week-end prochain et je veux gagner avec eux là-bas.

Jean-François PATURAUD

#2 frednirom

frednirom

    le Var est dans le fruit.

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 23 431 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:paris 18
  • Mon club:

Posté 13 février 2006 - 17:41

allez montpellier !




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users