Aller au contenu


Photo

Sud ouest :une vision du rugby et de Laporte ...


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
15 réponses à ce sujet

#1 duddu

duddu

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 439 messages

Posté 16 septembre 2007 - 10:06

Bonjour !

article dans Sud Ouest , quotidien régional :

"Les Spartiates Depuis plusieurs années,
nous nous préparions à éblouir la planète du rugby grâce à une équipe de guerriers cornaqués par un secrétaire d'Etat qui vend du jambon à la télé. Ils avaient choisi de se qualifier les « Spartiates », comme ces redoutés combattants de la cité de Sparte formés à s'endurcir physiquement, manier les armes, marcher en formation et obéir aveuglément aux supérieurs. Les Spartiates du Péloponnèse cultivaient la bravoure, l'endurance et les vertus viriles, au détriment des activités intellectuelles, soudés par une irrésistible quête de gloire collective. Le 8 septembre, les Spartiates de TF1 avaient aussi la mission de faire claquer au vent les symboles d'une France de fer, plus forte que la croissance, les déficits budgétaires et la crise du pouvoir d'achat. Une France neuve qui se lève tôt, buste droit, pour gagner son bifteck et aller en finale. Comment s'assurer que les Spartiates avaient bien dilué le sel des valeurs nationales ? Il leur fut lu la lettre de Guy Môquet, le lycéen fusillé par les nazis en 1941. Manquaient « Sambre et Meuse », Malraux et la « Marche de la Légion étrangère ». Dans cette tragédie antique pour maison de retraite un lendemain de Noël, les Spartiates montrèrent au monde une pâleur de cierge, avant de partir en quenouille comme des cadets tétanisés par l'enjeu. Longtemps tenus à l'écart de la civilisation, ils n'auraient pas eu le soutien psychologique adapté. Plutôt que de les faire mourir pour la patrie en mêlant un jeune martyr au jeu de rugby, beaucoup auraient préféré qu'on leur lise des comptines, telles « Pique nique douille », « Cochon faisait la soupe » ou « Le Grillon Dudule ».
Les grands enfants ont besoin de choses simples et gaies pour retrouver le plaisir de courir sur l'herbe.


Les affaires courantes L'entraîneur-homme d'affaires
du Quinze de France, Bernard Laporte, va perdre 1 million d'euros en 2008 avec la disparition de ses 17 contrats publicitaires. Empêché de vendre du jambon, du champagne, des lames de rasoir, des piles ou du pâté de foie, le secrétaire d'Etat se sacrifie pour travailler dans un ministère glabre où il sera payé avec une fronde. Afin de ne pas perdre le coup de main du vendeur, il a toutefois mis 10 000 maillots sur l'étal d'Internet. D'illustres tissus que l'on trouve à 75 euros dans le commerce mais vendus 146, car dédicacés de sa blanche main. Confronté à une mêlée de contrariés, dont la Fédération française de rugby, le coach aurait finalement été victime de l'appétit de son agent, qui avait également omis de préciser sur le site qu'une partie des bénéfices allait vers l'humanité souffrante.
C'est ce qui distingue le rugby, dans le monde mercantile du sport business. Son sens du partage, son abnégation, sa solidarité, sur fond de terroir et de bonne humeur, de part et d'autre des hameaux non cadastrés.


Kiss
PS: A vos méninges et commentaires mes amis lol

#2 dandy ludique

dandy ludique

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 379 messages

Posté 16 septembre 2007 - 10:31

encore un qui retourne sa veste... sacrés journaleux ! même si il est loin d'avoir tort

#3 Guest_Vieux Gars Exilé_*

Guest_Vieux Gars Exilé_*
  • Invité

Posté 16 septembre 2007 - 10:34

Le truc le plus con, c'est encore "Spartiates":


Les Grecs sont nazes en rugby!


Au revoir.

#4 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 16 septembre 2007 - 10:46

merci pour ce texte,
enfin encore une fois la méconnaissance historique à ce niveau est très drôle :

Les jeunes Spartiates apprennent à lire et à écrire (Plutarque rapporte que cette partie-là de l'éducation est réduite au strict minimum), ainsi qu'à chanter (les élégies de Tyrtée essentiellement, qui servent de chants de marche). L'essentiel de leur formation consiste à s'endurcir physiquement par l'athlétisme, à manier les armes, à marcher en formation, et surtout, à obéir aveuglément aux supérieurs et à toujours rechercher le bien de la cité. Plutarque explique ainsi dans sa Vie de Lycurgue :


Donc la porte assume pleinement le jeu du xv et c'est courageux, surtout en ce momentt:lol:


pour le reste, les mœurs des spartiates ont toujours ouvert à la bonne galéjade en effet ces derniers étaient des pédérastes, cela expliquant peut-être l'engouement autour du calendrier des dieux du stade.
Pour le reste certains affirmaient que la pédérastie était purement platonique, ce que ce dernier (Platon) ne concevait pas à propos des mœurs spartiates lol

que du bonheur ton article mdr
après, la tentative de récupération politique par celui dont on ne doit pas dire le nom est évidente, tf1 vend de la pub, la machine est énorme et les rouages exceptionnels,
enfin pour terminer il reste les dindons de la farce c'est-à-dire les joueurs et les supporters, pris en otages, privés de notre sport et de ses valeurs pour le profit de quelques-uns… espérons que notre équipe va réagir et se qualifier
bonne journée a tous

#5 Tolosa-Bougnat

Tolosa-Bougnat

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 477 messages

Posté 16 septembre 2007 - 11:36

ca sent la curee la :cartonjaune:
si on ne sort pas de la poule ca sera l'hallali
m'enfin c'est bien un peu merite quoi :rolleyes:

#6 cetotomatos

cetotomatos

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 485 messages

Posté 18 septembre 2007 - 07:57

merci pour ce texte,
enfin pour terminer il reste les dindons de la farce c'est-à-dire les joueurs et les supporters, pris en otages, privés de notre sport et de ses valeurs pour le profit de quelques-uns… espérons que notre équipe va réagir et se qualifier
bonne journée a tous


+1200000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Heureusement il y a d'autres équipes dans cette coupe de France, oups! Cette coupe du Monde ;)

#7 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 750 messages

Posté 18 septembre 2007 - 13:25

Bonjour !

article dans Sud Ouest , quotidien régional :



Les affaires courantes L'entraîneur-homme d'affaires
du Quinze de France, Bernard Laporte, va perdre 1 million d'euros en 2008 avec la disparition de ses 17 contrats publicitaires. Empêché de vendre du jambon, du champagne, des lames de rasoir, des piles ou du pâté de foie, le secrétaire d'Etat se sacrifie pour travailler dans un ministère glabre où il sera payé avec une fronde. Afin de ne pas perdre le coup de main du vendeur, il a toutefois mis 10 000 maillots sur l'étal d'Internet. D'illustres tissus que l'on trouve à 75 euros dans le commerce mais vendus 146, car dédicacés de sa blanche main. Confronté à une mêlée de contrariés, dont la Fédération française de rugby, le coach aurait finalement été victime de l'appétit de son agent, qui avait également omis de préciser sur le site qu'une partie des bénéfices allait vers l'humanité souffrante.
C'est ce qui distingue le rugby, dans le monde mercantile du sport business. Son sens du partage, son abnégation, sa solidarité, sur fond de terroir et de bonne humeur, de part et d'autre des hameaux non cadastrés. [/b]

Kiss
PS: A vos méninges et commentaires mes amis lol




ouaip et ce sont les mêmes qui encensent D.Herrero mais qui vont jusqu'à trouver que, pour lui, faire une pub ce n'est pas se travestir, allez :cartonjaune:

#8 herve-beaulon

herve-beaulon

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 203 messages

Posté 18 septembre 2007 - 13:33

Bonjour !

article dans Sud Ouest , quotidien régional :

"Les Spartiates Depuis plusieurs années,
nous nous préparions à éblouir la planète du rugby grâce à une équipe de guerriers cornaqués par un secrétaire d'Etat qui vend du jambon à la télé. Ils avaient choisi de se qualifier les « Spartiates », comme ces redoutés combattants de la cité de Sparte formés à s'endurcir physiquement, manier les armes, marcher en formation et obéir aveuglément aux supérieurs. Les Spartiates du Péloponnèse cultivaient la bravoure, l'endurance et les vertus viriles, au détriment des activités intellectuelles, soudés par une irrésistible quête de gloire collective. Le 8 septembre, les Spartiates de TF1 avaient aussi la mission de faire claquer au vent les symboles d'une France de fer, plus forte que la croissance, les déficits budgétaires et la crise du pouvoir d'achat. Une France neuve qui se lève tôt, buste droit, pour gagner son bifteck et aller en finale. Comment s'assurer que les Spartiates avaient bien dilué le sel des valeurs nationales ? Il leur fut lu la lettre de Guy Môquet, le lycéen fusillé par les nazis en 1941. Manquaient « Sambre et Meuse », Malraux et la « Marche de la Légion étrangère ». Dans cette tragédie antique pour maison de retraite un lendemain de Noël, les Spartiates montrèrent au monde une pâleur de cierge, avant de partir en quenouille comme des cadets tétanisés par l'enjeu. Longtemps tenus à l'écart de la civilisation, ils n'auraient pas eu le soutien psychologique adapté. Plutôt que de les faire mourir pour la patrie en mêlant un jeune martyr au jeu de rugby, beaucoup auraient préféré qu'on leur lise des comptines, telles « Pique nique douille », « Cochon faisait la soupe » ou « Le Grillon Dudule ».
Les grands enfants ont besoin de choses simples et gaies pour retrouver le plaisir de courir sur l'herbe.


Les affaires courantes L'entraîneur-homme d'affaires
du Quinze de France, Bernard Laporte, va perdre 1 million d'euros en 2008 avec la disparition de ses 17 contrats publicitaires. Empêché de vendre du jambon, du champagne, des lames de rasoir, des piles ou du pâté de foie, le secrétaire d'Etat se sacrifie pour travailler dans un ministère glabre où il sera payé avec une fronde. Afin de ne pas perdre le coup de main du vendeur, il a toutefois mis 10 000 maillots sur l'étal d'Internet. D'illustres tissus que l'on trouve à 75 euros dans le commerce mais vendus 146, car dédicacés de sa blanche main. Confronté à une mêlée de contrariés, dont la Fédération française de rugby, le coach aurait finalement été victime de l'appétit de son agent, qui avait également omis de préciser sur le site qu'une partie des bénéfices allait vers l'humanité souffrante.
C'est ce qui distingue le rugby, dans le monde mercantile du sport business. Son sens du partage, son abnégation, sa solidarité, sur fond de terroir et de bonne humeur, de part et d'autre des hameaux non cadastrés.


Kiss
PS: A vos méninges et commentaires mes amis lol

La coupe du monde 98 a au moins servi de lecon, contrairement a aimé jacquet, la, ils ont attendu une défaite pour retourner la veste et tailler a tout-va. :cartonrouge:

#9 rueducourage

rueducourage

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 559 messages

Posté 18 septembre 2007 - 18:40

"sur fond de terroir et de bonne humeur, de part et d'autre des hameaux non cadastrés. "

Cette notion m'interpelle...existerait il encore de hameaux non cadastrés ? :blink:

Et pourquoi pas des hypermarchés sans complexe cinéma, des rocades sans fast food, des metropoles sans pollution, des chefs lieux de canton sans gendarmerie, des villages sans lotissement dortoir, un journal regional riche en infos et impertinent ?? :whistling:

#10 duddu

duddu

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 439 messages

Posté 18 septembre 2007 - 19:00

ouaip et ce sont les mêmes qui encensent D.Herrero mais qui vont jusqu'à trouver que, pour lui, faire une pub ce n'est pas se travestir, allez :cartonjaune:


Bonjour !

Herréro fait surement des pubs (mais j'avoue que je ne suis pas un fan de tv donc l'écran éteint je vois mal ce qu'il fait) mais ce n'est surement pas un glouton comme Bernard (qui d'ailleurs en a parfaitement le droit ,gagner de l'argent n'a rien de méprisant ,son image il l'a batie ,normal qu'il l'exploite) et c'est le coté glouton et entraineur (enfin y a que ce mot qui me vient à l'esprit bien que je ne vois tjours pas le style de jeu offensif qu'il peut apporter ..)d'EDF qui quant à moi me dérange ..

A faire trop de choses ,à s'exposer à trop de choses on finit par en faire certaines moins bien que d'autres : et hélas si c'est un grand communicateur ,ce n'est pas le même gabarit en gestion de groupe et psychologie , voir même dans le jeu offensif dont aprés 8 ans on ne voit tjours pas la moindre trace ..

Il a eu des cotés positifs (préparation culte du physique ,culte de l'explosivité et du suivi médical ) mais il a quand même me semble t'il oublié que le rugby c'est aussi et surtout se faire des passes mais en avançant ...

Et à comparaison en club ,Herréro a un palmarés que beaucoup d'entraineurs français souhaiteraient avoir .. ainsi qu'une culture et un franc parler (ce qui là aussi hélas n'est pas tjours le cas de Laporte ..) qui peuvent lui faire honneur ...

Mais bon on peut dire que d'aucun s'acharne sur Laporte parce qu'il a perdu , enfin son équipe ,contre l'argentine , mais en fait cela remonte de bien plus loin et déjà en 2003 ...
Et puis aprés ...
M'enfin , c'est la vie ..

Pour moi que cette équipe gagne ou pas la coupe du monde (mais je suis persuadé qu'elle ne la gagnera pas ,c'est pas possible avec des lacunes techniques et offensives pareilles) , la responsabilité de Laporte est largement engagée , voir il en est le seul responsable : jamais autant de temps ,jamais autant d'argent ,jamais autant de bonnes conditions materielles ,jamais autant ce trés bons joueurs avec experience et pour arriver où et à quoi ???

Chacun apportera la réponse qu'il souhaite apporter ...
La mienne vous la connaissez ..

Kiss

#11 rueducourage

rueducourage

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 559 messages

Posté 18 septembre 2007 - 20:41

"jamais autant de temps ,jamais autant d'argent ,jamais autant de bonnes conditions materielles ,jamais autant ce trés bons joueurs avec experience et pour arriver où et à quoi ??? "

arguments fallatieux : comparer avec les edf precedentes c une chose, ms que sont devenus les sudistes pendant ce temps, avec deux fois moins de matchs disputés ms tous de tres tres haut niveau : tant qu'il en sera ainsi nos defaites seront logiques et ecrasantes, nos victoires sans lendemain...

Il faut revolutionner le rugby français pour que nos meilleurs joueurs jouent moins en club et se préparent mieux en equipe nationale : tant qu'on n'aura pas l'equivalent des tri nations (pourq pas Argentine, France et Angleterre) et du supertwelve (à l'echelle européenne des clubs...pas plus de 4 français et 4 anglais + galles, irl , ecosse et Italie) on va courir derriere les sudistes et pire, se faire rattraper par les petites equipes qui envoient leurs meilleurs joueurs s'aguerir chez nous car on n'a pas assez de joueurs pour nourrir notre elite plethorique....

Pour le reste laissons se dechirer les différentes chapelles (elles en ont l'habitude depuis Fouroux, Villepreux, Berbizier, tous encensés puis insultés, comme Laporte) du rugby français qui , s'il ne réagit pas, va sombrer ds l'indifférence générale !

#12 Parigot_Paris

Parigot_Paris

    Parisien Névrotique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 469 messages

Posté 18 septembre 2007 - 21:04

Bonjour !

article dans Sud Ouest , quotidien régional :

"Les Spartiates Depuis plusieurs années,
nous nous préparions à éblouir la planète du rugby grâce à une équipe de guerriers cornaqués par un secrétaire d'Etat qui vend du jambon à la télé. Ils avaient choisi de se qualifier les « Spartiates », comme ces redoutés combattants de la cité de Sparte formés à s'endurcir physiquement, manier les armes, marcher en formation et obéir aveuglément aux supérieurs. Les Spartiates du Péloponnèse cultivaient la bravoure, l'endurance et les vertus viriles, au détriment des activités intellectuelles, soudés par une irrésistible quête de gloire collective. Le 8 septembre, les Spartiates de TF1 avaient aussi la mission de faire claquer au vent les symboles d'une France de fer, plus forte que la croissance, les déficits budgétaires et la crise du pouvoir d'achat. Une France neuve qui se lève tôt, buste droit, pour gagner son bifteck et aller en finale. Comment s'assurer que les Spartiates avaient bien dilué le sel des valeurs nationales ? Il leur fut lu la lettre de Guy Môquet, le lycéen fusillé par les nazis en 1941. Manquaient « Sambre et Meuse », Malraux et la « Marche de la Légion étrangère ». Dans cette tragédie antique pour maison de retraite un lendemain de Noël, les Spartiates montrèrent au monde une pâleur de cierge, avant de partir en quenouille comme des cadets tétanisés par l'enjeu. Longtemps tenus à l'écart de la civilisation, ils n'auraient pas eu le soutien psychologique adapté. Plutôt que de les faire mourir pour la patrie en mêlant un jeune martyr au jeu de rugby, beaucoup auraient préféré qu'on leur lise des comptines, telles « Pique nique douille », « Cochon faisait la soupe » ou « Le Grillon Dudule ».
Les grands enfants ont besoin de choses simples et gaies pour retrouver le plaisir de courir sur l'herbe.
Les affaires courantes L'entraîneur-homme d'affaires
du Quinze de France, Bernard Laporte, va perdre 1 million d'euros en 2008 avec la disparition de ses 17 contrats publicitaires. Empêché de vendre du jambon, du champagne, des lames de rasoir, des piles ou du pâté de foie, le secrétaire d'Etat se sacrifie pour travailler dans un ministère glabre où il sera payé avec une fronde. Afin de ne pas perdre le coup de main du vendeur, il a toutefois mis 10 000 maillots sur l'étal d'Internet. D'illustres tissus que l'on trouve à 75 euros dans le commerce mais vendus 146, car dédicacés de sa blanche main. Confronté à une mêlée de contrariés, dont la Fédération française de rugby, le coach aurait finalement été victime de l'appétit de son agent, qui avait également omis de préciser sur le site qu'une partie des bénéfices allait vers l'humanité souffrante.
C'est ce qui distingue le rugby, dans le monde mercantile du sport business. Son sens du partage, son abnégation, sa solidarité, sur fond de terroir et de bonne humeur, de part et d'autre des hameaux non cadastrés.


Kiss
PS: A vos méninges et commentaires mes amis lol



C'est surtout le style qui me gêne, je trouve ça un peu verbeux... Reste une question : la place de l'entraîneur. Fait-il partie du groupe, ou le groupe doit-il se construire sans lui, peut-être pas contre lui mais un peu à part ?

Les footballers désignent souvent un porte-parole pour les relations avec l'entraîneur. Il me semble qu'au sein du XV français des relations assez strictes sont établies (mais qu'en sait-on au fond ?) Ce qui me gêne un peu avec Laporte, c'est qu'on dirait qu'il ne veut pas LA Coupe du Monde mais SA Coupe du Monde. Or ça n'est pas possible : ou bien c'est celle des joueurs, car ce sont quand même eux qui prennent les coups et qui portent les ballons ou bien c'est celle des Français, ça ne peut pas être celle des coaches seuls.

#13 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 18 septembre 2007 - 21:09

laporte ne joue ou ne fait pas que jouer une coupe du monde de rugby, il joue me semble t il sont avenir aussi bien politique que financier (voir défouloir), alors c'est sur il la veut cette coupe lol

#14 zimbawe

zimbawe

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 302 messages

Posté 19 septembre 2007 - 08:31

"jamais autant de temps ,jamais autant d'argent ,jamais autant de bonnes conditions materielles ,jamais autant ce trés bons joueurs avec experience et pour arriver où et à quoi ??? "

arguments fallatieux : comparer avec les edf precedentes c une chose, ms que sont devenus les sudistes pendant ce temps, avec deux fois moins de matchs disputés ms tous de tres tres haut niveau : tant qu'il en sera ainsi nos defaites seront logiques et ecrasantes, nos victoires sans lendemain...

Il faut revolutionner le rugby français pour que nos meilleurs joueurs jouent moins en club et se préparent mieux en equipe nationale : tant qu'on n'aura pas l'equivalent des tri nations (pourq pas Argentine, France et Angleterre) et du supertwelve (à l'echelle européenne des clubs...pas plus de 4 français et 4 anglais + galles, irl , ecosse et Italie) on va courir derriere les sudistes et pire, se faire rattraper par les petites equipes qui envoient leurs meilleurs joueurs s'aguerir chez nous car on n'a pas assez de joueurs pour nourrir notre elite plethorique....

Pour le reste laissons se dechirer les différentes chapelles (elles en ont l'habitude depuis Fouroux, Villepreux, Berbizier, tous encensés puis insultés, comme Laporte) du rugby français qui , s'il ne réagit pas, va sombrer ds l'indifférence générale !

au moins mieux gérer les joueurs, la H.C n'a rien a envier au super 14 sauf que combien d'équipes engagées, d'ou combien de matchs, sans parler des niveaux, peut etre faire comme le S14
sur invitation et limiter le nombre total d'équipes ??? Mais que vont devenir les plus petits ,,, quel
élitisme ??? franco français, étrangers pour le résultat et l'attrait médiatique pas simple,!!! en outre
capacité des différents stades d'ou rentrées pécumiaires et pérrénité des clubs :whistling: :flowers:

#15 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 750 messages

Posté 19 septembre 2007 - 17:01

au moins mieux gérer les joueurs, la H.C n'a rien a envier au super 14 sauf que combien d'équipes engagées, d'ou combien de matchs, sans parler des niveaux, peut etre faire comme le S14
sur invitation et limiter le nombre total d'équipes ??? Mais que vont devenir les plus petits ,,, quel
élitisme ??? franco français, étrangers pour le résultat et l'attrait médiatique pas simple,!!! en outre
capacité des différents stades d'ou rentrées pécumiaires et pérrénité des clubs :whistling: :flowers:



+
a quelle époque de l'année jouent ils?