Aller au contenu


Photo

DE RETOUR DU SDF


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
24 réponses à ce sujet

#16 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 747 messages

Posté 09 octobre 2007 - 16:10

j'étais au SDF hier soir pour assister à un SOPORIFIQUE match de rugby entre une arogante équipe d'amérique du sud et une équipe celte bien décidée à faire plaisir à ........ses adversaires
car rarement je n'ai vu ,au niveau international, une équipe faire autant d'efforts pour ..PERDRE

1)l'ECOSSE avait à mon avis largement la place de passe contre les PUMAS , mais ils ont acumulé conneries, maladresses et mauvais choix
quand à l'ARGENTINE? les sifflets du SDF ont résonnés forts à la 12456ème chandelle du sieur R M Hernando

2) une mauvaise impression sur l'ambiance générale dans le stade
depuis 1998, j'ai du voir toutes les nations OVALIENNES au SDF, je n'ai jamais ressenti cette ambiance LOURDE avec les supporters des autres nations
je ne veux pas généralisé, ni acuser, mais je n'ai senti aucune fraternité avec les supporters CIELS & BLANCS
même avec nos ennemis les ROSBEEFS , l'avant & l'aprés match restent savoureux
LAS! j'ai vu de l'arrogance, un peu de mépris, bref une ambiance trés proche du style FOOTEUX,
un peu comme si PICHOT c'était multiplié en 25 000, quand tu essayes de parler rugby et que tu leur dis que le jeu ARGENTIN est assez limité sur cette CDM, l'agression fuse dans les réponses, en bref les réponses vont dans le sens du " de toute façon ont vous emm...... tous , nous va battre tout le monde
C'est la 1ère fois que je quitte le SDF triste d'avoir passé une soirée de M...... mais content de ne pas y avoir emmené mes enfants
un peu comme si j'avais été voir un match de foot quoi!!
alors OUI l'ARGENTINE est une équipe de rugby qui à sa place dans le giron international de ce sport
mais je préférerais que ce soit dans le TRI NATION, et non dans notre cher tournoi si convivial

PS: il s'agit là d'un constat personnel, qui n'engage que moi, et non d'une globalisation ni d'une attaque contre le peuple argentin, il y a j'en suis sur de trés bons VRAIS supporters, comme ceux de TUCUMAN, vu souvent à la télé
mais que je n'ai pas eu la chance d'en croiser.


+1

c'est vrai, j'y étais et je me suis fait chier et les supporters ......... de l'équipe de France toulousaing qui m'ont rabattus les oreilles avec les toulousaing et qu'ils sont bons et qu'ils devraient jouer tous en EDF, que les autres servent à rien. Bon, bref.


#17 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 09 octobre 2007 - 21:51

Ce n’est pas mon rugby

Qui s’intéresse un peu au rugby saisit rapidement l’importance émotionnelle du coup d’envoi. Moment furtif et évanescent qui vous fait pourtant ressentir un frisson jusqu’à l’échine. Rumeur d’un public passionné qui devient soudain bruit assourdissant, le temps que le ballon suspende son vol, avant le début du combat.

De la main courante des stades Sauclière ou Sabathé aux grandes arènes du rugby mondial, ce «Allez!» collectif m’a élevé au rugby comme il a formé des générations d’amateurs de jeu ovale à son universalité et à tout ce que ce sport comprend de respect de l’autre et de désintéressement partisan. Un cri d’amour collectif pour un jeu dont la troisième mi-temps compte autant que les deux premières.

Dimanche, 20h59, coup d’envoi d’Argentine-Ecosse. Alors que Pumas et Chardons vont entamer un inédit combat, entre opposition de styles et proximité de valeurs (les mal-aimés contre les désargentés du rugby mondial), l’insensé se produit. Mon moment de bonheur, ce râle initial n’aura pas lieu. L’assistance du Stade de France lui a préféré… la Marseillaise.

Que l’on se rende au stade tels des Footix de 1998, tout de tricolore peinturluré, alors que s’affrontent deux équipes non françaises, passe encore.
Que l’on ne puisse pas boire de bière dans les gradins, c’est malheureux, mais dans l’ordre des choses.
Que les Blacks jouent en gris, c’est le pouvoir naturel des sponsors.
Qu’Angleterre-Tonga soit entouré d’un dispositif policier égal à celui du PSG autour du Parc des Princes, c’est Vigipirate et ça peut se comprendre.
Qu’Enrico Macias, Didier Barbelivien ou Christian Clavier se retrouvent dans les vestiaires du XV de France, ce n’est que la conséquence d’un phénomène courtisan. Qu’un DJ ponctue les points marqués d’énervantes musiques, transformant la partie en match de NBA, c’est la rançon de la gloire.
Qu’il faille être abonné à Eurosport pour pouvoir suivre des équipes aussi passionnantes que le Portugal, les Tonga, la Géorgie ou le Japon, c’est inadmissible mais c’est le pouvoir de la télé.
Que Sébastien Chabal soit instrumentalisé par les médias et le public, c’est regrettable (d’ailleurs, il le regrette) mais il faut bien donner un Zidane au rugby (sauf que Zidane était vraiment bon, alors que Chabal a une barbe, même s’il a progressé durant le Mondial).

Tout ce passage du rugby d’antan au rugby marketé m’irrite de façon croissante, mais cela n’a jamais vraiment dénaturé le jeu que nous avons tous connu. Mais qu’on chante la Marseillaise au coup d’envoi d’un Argentine-Ecosse, c’est déplacé, insultant et méprisant.

Entourés de journalistes argentins abasourdis en tribune de presse, j’avoue avoir eu honte de ce nouveau rugby et d’un public qui a franchi la limite huant celui qui n’est pas Français. Devant ces comportements qui évoluent doucement mais sûrement du chauvinisme bon teint au nationalisme repoussant je me sens comme un expatrié dans un pays qui aurait inventé un nouveau sport (d’où la présence de ce billet dans le blog des expat’). Car ce ne sont pas les valeurs du rugby que mon grand-père m’a tant et tant enseignées, appuyé sur les mains courantes des stades de Sauclière ou Sabathé. Désormais je n’ai qu’une hâte: que cette Coupe du monde se termine et que le soufflet médiatico-patriotique retombe. Vite.

Stéphane Alliès,
Journaliste à 20minutes.fr,

#18 fossoyeur.jones

fossoyeur.jones

    Joueur de promotion

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 633 messages

Posté 09 octobre 2007 - 22:11

Ce n’est pas mon rugby

Qui s’intéresse un peu au rugby saisit rapidement l’importance émotionnelle du coup d’envoi. Moment furtif et évanescent qui vous fait pourtant ressentir un frisson jusqu’à l’échine. Rumeur d’un public passionné qui devient soudain bruit assourdissant, le temps que le ballon suspende son vol, avant le début du combat.

De la main courante des stades Sauclière ou Sabathé aux grandes arènes du rugby mondial, ce «Allez!» collectif m’a élevé au rugby comme il a formé des générations d’amateurs de jeu ovale à son universalité et à tout ce que ce sport comprend de respect de l’autre et de désintéressement partisan. Un cri d’amour collectif pour un jeu dont la troisième mi-temps compte autant que les deux premières.

Dimanche, 20h59, coup d’envoi d’Argentine-Ecosse. Alors que Pumas et Chardons vont entamer un inédit combat, entre opposition de styles et proximité de valeurs (les mal-aimés contre les désargentés du rugby mondial), l’insensé se produit. Mon moment de bonheur, ce râle initial n’aura pas lieu. L’assistance du Stade de France lui a préféré… la Marseillaise.

Que l’on se rende au stade tels des Footix de 1998, tout de tricolore peinturluré, alors que s’affrontent deux équipes non françaises, passe encore.
Que l’on ne puisse pas boire de bière dans les gradins, c’est malheureux, mais dans l’ordre des choses.
Que les Blacks jouent en gris, c’est le pouvoir naturel des sponsors.
Qu’Angleterre-Tonga soit entouré d’un dispositif policier égal à celui du PSG autour du Parc des Princes, c’est Vigipirate et ça peut se comprendre.
Qu’Enrico Macias, Didier Barbelivien ou Christian Clavier se retrouvent dans les vestiaires du XV de France, ce n’est que la conséquence d’un phénomène courtisan. Qu’un DJ ponctue les points marqués d’énervantes musiques, transformant la partie en match de NBA, c’est la rançon de la gloire.
Qu’il faille être abonné à Eurosport pour pouvoir suivre des équipes aussi passionnantes que le Portugal, les Tonga, la Géorgie ou le Japon, c’est inadmissible mais c’est le pouvoir de la télé.
Que Sébastien Chabal soit instrumentalisé par les médias et le public, c’est regrettable (d’ailleurs, il le regrette) mais il faut bien donner un Zidane au rugby (sauf que Zidane était vraiment bon, alors que Chabal a une barbe, même s’il a progressé durant le Mondial).

Tout ce passage du rugby d’antan au rugby marketé m’irrite de façon croissante, mais cela n’a jamais vraiment dénaturé le jeu que nous avons tous connu. Mais qu’on chante la Marseillaise au coup d’envoi d’un Argentine-Ecosse, c’est déplacé, insultant et méprisant.

Entourés de journalistes argentins abasourdis en tribune de presse, j’avoue avoir eu honte de ce nouveau rugby et d’un public qui a franchi la limite huant celui qui n’est pas Français. Devant ces comportements qui évoluent doucement mais sûrement du chauvinisme bon teint au nationalisme repoussant je me sens comme un expatrié dans un pays qui aurait inventé un nouveau sport (d’où la présence de ce billet dans le blog des expat’). Car ce ne sont pas les valeurs du rugby que mon grand-père m’a tant et tant enseignées, appuyé sur les mains courantes des stades de Sauclière ou Sabathé. Désormais je n’ai qu’une hâte: que cette Coupe du monde se termine et que le soufflet médiatico-patriotique retombe. Vite.

Stéphane Alliès,
Journaliste à 20minutes.fr,


Juste quand même un truc, tous les supporters ne sont pas comme ça en tout cas pas les Gallois... Ce WE j'étais à Marseille et ils y avaient donc plein de gallois qui se retrouvaient donc à voir un match des beefs (horreur) et un des ... Fidji... Eh bien, le dimanche, tous arboraient un maillot fidjien, des pagnes, des collier à fleurs, des tee-shirt "Welsh forever, Fidjian today" etc... Ils n'ont pas chanté "land of my father" pendant les hymnes, n'ont pas gueulé Wales pendant le match mais on bel et bien encouragé les Fidji.... qui pourtant les avait éliminé une semaine plus tôt.

#19 laurel31

laurel31

    Joueur de promotion

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 568 messages

Posté 09 octobre 2007 - 22:25

Ce n’est pas mon rugby

Qui s’intéresse un peu au rugby saisit rapidement l’importance émotionnelle du coup d’envoi. Moment furtif et évanescent qui vous fait pourtant ressentir un frisson jusqu’à l’échine. Rumeur d’un public passionné qui devient soudain bruit assourdissant, le temps que le ballon suspende son vol, avant le début du combat.

De la main courante des stades Sauclière ou Sabathé aux grandes arènes du rugby mondial, ce «Allez!» collectif m’a élevé au rugby comme il a formé des générations d’amateurs de jeu ovale à son universalité et à tout ce que ce sport comprend de respect de l’autre et de désintéressement partisan. Un cri d’amour collectif pour un jeu dont la troisième mi-temps compte autant que les deux premières.

Dimanche, 20h59, coup d’envoi d’Argentine-Ecosse. Alors que Pumas et Chardons vont entamer un inédit combat, entre opposition de styles et proximité de valeurs (les mal-aimés contre les désargentés du rugby mondial), l’insensé se produit. Mon moment de bonheur, ce râle initial n’aura pas lieu. L’assistance du Stade de France lui a préféré… la Marseillaise.

Que l’on se rende au stade tels des Footix de 1998, tout de tricolore peinturluré, alors que s’affrontent deux équipes non françaises, passe encore.
Que l’on ne puisse pas boire de bière dans les gradins, c’est malheureux, mais dans l’ordre des choses.
Que les Blacks jouent en gris, c’est le pouvoir naturel des sponsors.
Qu’Angleterre-Tonga soit entouré d’un dispositif policier égal à celui du PSG autour du Parc des Princes, c’est Vigipirate et ça peut se comprendre.
Qu’Enrico Macias, Didier Barbelivien ou Christian Clavier se retrouvent dans les vestiaires du XV de France, ce n’est que la conséquence d’un phénomène courtisan. Qu’un DJ ponctue les points marqués d’énervantes musiques, transformant la partie en match de NBA, c’est la rançon de la gloire.
Qu’il faille être abonné à Eurosport pour pouvoir suivre des équipes aussi passionnantes que le Portugal, les Tonga, la Géorgie ou le Japon, c’est inadmissible mais c’est le pouvoir de la télé.
Que Sébastien Chabal soit instrumentalisé par les médias et le public, c’est regrettable (d’ailleurs, il le regrette) mais il faut bien donner un Zidane au rugby (sauf que Zidane était vraiment bon, alors que Chabal a une barbe, même s’il a progressé durant le Mondial).

Tout ce passage du rugby d’antan au rugby marketé m’irrite de façon croissante, mais cela n’a jamais vraiment dénaturé le jeu que nous avons tous connu. Mais qu’on chante la Marseillaise au coup d’envoi d’un Argentine-Ecosse, c’est déplacé, insultant et méprisant.

Entourés de journalistes argentins abasourdis en tribune de presse, j’avoue avoir eu honte de ce nouveau rugby et d’un public qui a franchi la limite huant celui qui n’est pas Français. Devant ces comportements qui évoluent doucement mais sûrement du chauvinisme bon teint au nationalisme repoussant je me sens comme un expatrié dans un pays qui aurait inventé un nouveau sport (d’où la présence de ce billet dans le blog des expat’). Car ce ne sont pas les valeurs du rugby que mon grand-père m’a tant et tant enseignées, appuyé sur les mains courantes des stades de Sauclière ou Sabathé. Désormais je n’ai qu’une hâte: que cette Coupe du monde se termine et que le soufflet médiatico-patriotique retombe. Vite.

Stéphane Alliès,
Journaliste à 20minutes.fr,

Rien a rajouter, c'est clairement expliqué. Mais je reste persuadé que ce genre de comportement ne peut arriver qu'au Stade de France et dans un contexte particulier : la découverte du rugby par des neophytes qui n'ont pas la meme culture et donc valeurs rugbystiques que de terres de traditions, partout ailleurs ca ne l'aurait pas fait.

#20 herve-beaulon

herve-beaulon

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 014 messages

Posté 10 octobre 2007 - 07:41

Rien a rajouter, c'est clairement expliqué. Mais je reste persuadé que ce genre de comportement ne peut arriver qu'au Stade de France et dans un contexte particulier : la découverte du rugby par des neophytes qui n'ont pas la meme culture et donc valeurs rugbystiques que de terres de traditions, partout ailleurs ca ne l'aurait pas fait.


et aussi par un public persuadé, quand il a acheté ses places, d'assister a un match de l'edf :whistling:

Mais rassurez-vous, bientot dans les stades il n'y aura plus de places pour les amoureux du rugby mais uniquement pour les sponsors et les millionnaires.

pour peu que la seule presse autorisée à pénétrer au sdf soit le figaro et que les droits télé reviennent a une chaine passant les matchs en pay-per-view à 50 euros la mi-temps, alors il faut gagner cette coupe du monde car meme si elle n'est pas tout a fait la notre, elle est peut etre la derniére qu'on pourra suivre sans etre obligé de prendre un crédit sur deux ans.

Pessimiste et noire, mais pas si éloignée de ce qu'il risque de nous arriver

#21 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 723 messages

Posté 10 octobre 2007 - 07:52

Que de bonnes nouvelles, bientôt nous aurons enfin droit à des "[nom de l'équipe], [nom de l'équipe], on t'enc****" et là ce sera le bonheur complet d'un vrai sport bien médiatisé....

#22 Delph

Delph

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 192 messages

Posté 10 octobre 2007 - 08:00

PS: il s'agit là d'un constat personnel, qui n'engage que moi, et non d'une globalisation ni d'une attaque contre le peuple argentin, il y a j'en suis sur de trés bons VRAIS supporters, comme ceux de TUCUMAN, vu souvent à la télé
mais que je n'ai pas eu la chance d'en croiser.



Sur l'ambiance totalement d'accord, qu'est-ce qu'on s'est fait chier.

En revanche sur les supporters tu n'es peut-être pas tombé sur les bons effectivement, je me suis bien marrée avec eux.
Il faut dire que je les ai félicité et que je leur ai donné RDV en finale et que je ne leur ai pas dit que leur jeu était pourri. :whistling:

On a eu aussi tout un groupe qui a joué de la musique et dansé à côté de nous dans un bar à la fin, franchement très sympa.

#23 herve-beaulon

herve-beaulon

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 014 messages

Posté 10 octobre 2007 - 08:08

Que de bonnes nouvelles, bientôt nous aurons enfin droit à des "[nom de l'équipe], [nom de l'équipe], on t'enc****" et là ce sera le bonheur complet d'un vrai sport bien médiatisé....


Sauf pour la finale du top14, l'an prochain le nombre de places attribués au club finaliste sera de 22 (pour les épouses des joueurs) plus une place supplémentaire par enfant sur présentation du carnet de famille et d'un justificatif de domicile. :whistling:

#24 Passè à l'Ouest

Passè à l'Ouest

    Hobereau d'Anjou

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 36 566 messages

Posté 10 octobre 2007 - 08:30

Sauf pour la finale du top14, l'an prochain le nombre de places attribués au club finaliste sera de 22 (pour les épouses des joueurs) plus une place supplémentaire par enfant sur présentation du carnet de famille et d'un justificatif de domicile. :whistling:

plus evidement le test ADN...
halte aux abus :crying:
en cas de divorce pendant la saison s adresser Maitre Portetriste joindre un cheque pour la reponse..

#25 crazybib

crazybib

    Grand Maître Orthorexique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 23 402 messages

Posté 10 octobre 2007 - 15:47

Que de bonnes nouvelles, bientôt nous aurons enfin droit à des "[nom de l'équipe], [nom de l'équipe], on t'enc****" et là ce sera le bonheur complet d'un vrai sport bien médiatisé....



Bientot, bientot, ça vient.

Doucement, mais ça vient.