Aller au contenu


Photo

Bernard Laporte vu par ses Bleus... ça déménage


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
27 réponses à ce sujet

#1 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 17 octobre 2007 - 18:17

Bernard Laporte vu par ses Bleus... ça déménage



Bernard Laporte, futur ex-sélectionneur du XV de France.-Panoramic Bernard Laporte, futur ex-sélectionneur du XV de France.-Panoramic
L'imminence du départ du futur secrétaire d'Etat aux Sports après huit ans de pouvoir sans partage sur le XV de France délie les langues des joueurs.

Les avis sont partagés de Frédéric Michalak le rebelle à Christophe Dominici en passant par Raphaël Ibañez le respectueux et Imanol Harinordoquy l'ironique. Michalak, qui obtiendra vendredi sa 50e sélection et a fêté mardi son 25e anniversaire, confie que "ce fut un plaisir d'être avec Bernard Laporte", puis embraye sur la vitesse critique : "Ce n'est pas un ami, ça reste un entraîneur. Je n'ai pas partagé plus que ça avec lui. Ses discours me dépassaient. C'est vrai que je n'adhérais pas à tous ses discours. Chacun le ressent comme il veut. Moi, c'est comme ça."

Dominici qui a servi Laporte depuis le début, en club, au Stade Français, puis en équipe de France, n'est pas d'accord. "La critique est facile mais Bernard a fait évoluer le rugby français", lance l'ailier qui sera vendredi le seul joueur à débuter le dernier match de l'ère Laporte et à avoir été titulaire lors du premier, une victoire 35-3 sur le Pays de Galles, à Cardiff, le 5 février 2000. Parmi les autres survivants de cette rencontre, Fabien Pelous, titulaire à Cardiff, sera forfait pour la petite finale du Mondial 2007 contre les Pumas. Raphaël Ibanez, Pieter de Villiers et Serge Betsen étaient remplaçants en 2000.

"Bernie-le-dingue"

"J'ai été de beaucoup de campagnes avec Bernard, c'est quelqu'un qui ne fait pas de cadeau, qui est excessif, qui est passionné, qui est ambitieux, qui veut gagner, poursuit Dominici. C'est un grand homme et un grand compétiteur avant tout. Malheureusement, il ne sera jamais champion du monde, c'était son voeu le plus cher et le nôtre mais, moi, je suis dans la barque et je ne saute pas de la barque, c'est trop facile."

Comme Dominici, Raphaël Ibañez a tout connu pendant l'ère Laporte. De la disgrâce immédiate, lui qui était le capitaine du XV de France finaliste de la Coupe du monde 1999, au retour en grâce puis à la retraite et au retour aux armes : "Bernard Laporte n'a jamais été tendre envers certains joueurs. Lorsqu'il est arrivé en 1999, il avait considéré que je n'étais plus dans le coup. Ça a été un moment charnière de ma carrière parce que j'ai compris tous les efforts que je devais fournir pour revenir."

"J'ai donc beaucoup de respect pour tout ce qu'il a fait parce que, aussi, c'est un véritable personnage au-delà de ses compétences d'entraîneur de rugby, ajoute le talonneur et capitaine des Bleus. C'est quelqu'un qui dégage quelque chose et qui a une vraie envie d'avancer, donc il a entraîne beaucoup de joueurs dans son sillage. Il en a fait progresser beaucoup, j'en fais partie. Ça restera huit années qui nous auront tous marqués."

Imanol Harinordoquy, qui fait partie depuis cinq ans des hommes de Bernard Laporte avec des hauts et des bas, juge lui aussi que l'entraîneur en partance "ne fait pas de cadeau et est excessif" mais a été avant tout "un meneur d'hommes" : "Il y a cinq ans, on l'avait surnommé "Bernie-le-dingue" et ce n'était pas du tout exagéré. On a eu quelques belles crises de fou rire. Moi quand je suis arrivé il y a eu quelques belles poussées. Il s'est un peu calmé, il a mis de l'eau dans son vin mais il est excessif et j'aime bien les gens excessifs."

#2 Toeavaestundieu

Toeavaestundieu

    Au plus haut des cieux

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 441 messages

Posté 17 octobre 2007 - 19:01

où ça déménage ? ça déménage rien du tout, à part des banalités, de la langue de bois, de la léche, et un tite critique du bout des lévres, y'a po grand chose à se mettre sous la dent

#3 lancien

lancien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 640 messages

Posté 17 octobre 2007 - 19:55

où ça déménage ? ça déménage rien du tout, à part des banalités, de la langue de bois, de la léche, et un tite critique du bout des lévres, y'a po grand chose à se mettre sous la dent

ça viendra, ça viendra... :innocent:

#4 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 17 octobre 2007 - 20:51

où ça déménage ? ça déménage rien du tout, à part des banalités, de la langue de bois, de la léche, et un tite critique du bout des lévres, y'a po grand chose à se mettre sous la dent

c''est pas faux le titre est sur fait mais bon...

M. BUREAU / AFP ¦ Frédéric Michalak, lors du quart de finale France-Nouvelle Zélande, le 6 octobre à Cardiff.

Vendredi soir, face à l’Argentine, il fêtera sa 50e sélection en équipe de France. «Un moment d’émotion», dit Frédéric Michalak. «D’ici à la fin du mois», l’ouvreur des Bleus partira pour les Natals Sharks, en Afrique du Sud. Il y disputera le Super 14, «le meilleur Championnat du monde» et mettra sa carrière internationale entre parenthèses pendant un an. «Si je pars là-bas, ce n’est pas pour jouer le prochain Tournoi des VI nations.»

Comment abordez-vous ce match pour la troisième place?
Cette rencontre face à l’Argentine, on se doit de la gagner. On est redevable du public français pour tout le soutien qu’il nous a apporté. Notre grande fierté, c’est d’avoir pu rassembler tout un peuple derrière nous. Je ne pensais pas que l’engouement serait si fort. Malgré notre parcours chaotique, les gens nous ont toujours soutenus. Ils se sont retrouvés dans les valeurs incarnées par le rugby : le respect et la solidarité. Je ne suis pas sûr que cela aurait été le cas en foot. Dommage qu’on n’ait pas pu leur offrir une meilleure fin.

Après la défaite face à l’Angleterre, vous avez remis en cause la stratégie mise en place par Bernard Laporte. Regrettez-vous ces propos?
Il y a des discours avec lesquels je suis d’accord, d’autres non. Je n’adhérais plus à celui de Laporte. Je ne compte pas me braquer, ce n’est qu’un avis personnel. La stratégie, c’était à nous de la mettre en place. Sur le terrain, nous sommes les acteurs. Nous aurions dû nous prendre davantage en charge, afficher plus d’ambitions offensives dès le départ. La frustration est grande car on avait un groupe de qualité et qu’on pouvait montrer autre chose. On aurait dû élever notre niveau de jeu et avoir plus d'ambitions. Mais c'est difficile, le groupe a beaucoup tourné. Quand tu ne sais pas si tu vas jouer le week-end tout au long de la compétition, c'est difficile de mettre des choses en place.

Avez-vous des regrets?
Le regret, c’est de ne pas avoir plus communiqué entre-nous. On aurait dû prendre plus de responsabilités sur le terrain. Après la défaite face à l’Argentine, on s’est parlé. On a proposé un jeu très pauvre. Un joueur comme Yannick Jauzion, c’est quand même surprenant qu’on ne l’ait pas fait jouer plus de matchs. Pour moi, il est censé être la plaque tournante de notre équipe. On ne peut pas remettre en cause un jeu mis en place depuis quatre ans. Mais entre 2003 et 2007, on a stagné.

C’est-à-dire?
Depuis longtemps, il est trop stéréotypé. Avant le match d’ouverture, les Argentins savaient exactement comment nous contrer : dans les regroupements, ils ont retardé les sorties de balles. Ca nous a empêché de jouer vite au large. Durant cette Coupe du monde, on a montré une belle défense. C’est bien, c’est une arme pour l’avenir. Maintenant, on doit diversifier notre jeu.

Dans le rugby moderne, est-ce encore possible de développer un jeu qui ne soit pas basé sur la défense?
Oui, j’en suis persuadé. Prenez les Fidjiens : ils mettent des essais et pratiquent un jeu attrayant malgré des défenses resserrées. Les Australiens aussi ont un jeu stéréotypé. Mais ils offrent plus de variété. Dans leur style, les Anglais n’ont pas montré grand-chose : ils jouent au sol, retardent systématiquement les ballons dans les rucks, misent sur la botte de Wilkinson. Finalement, les plus complets et les plus imprévisibles, ce sont les Blacks.

A titre personnel, vous étiez remplaçant en quarts de finale ou en demies. Comment l’avez-vous vécu?
Je suis déjà content d’avoir été retenu dans la liste des trente. J’ai connu tellement de blessures ces derniers mois…

Avez-vous le sentiment d’avoir progressé depuis le Mondial 2003, notamment dans le jeu au pied?
J’ai essayé d’être performant et je reconnais ne pas toujours l’avoir été. On m'a beaucoup reproché le jeu au pied. Dès que je ne joue pas un coup de pied, je ne sais plus taper dans un ballon. C'est un peu une psychose. Mais est-ce que quelqu'un est venu en club pour essayer de rectifier ce qui n'allait pas? C'est là qu'il faut un travail entre les clubs et l'équipe de France. Il faut que tout le monde avance dans le même sens. On ne peut pas reprocher à quelqu'un ce genre de choses si personne ne vient l'aider. Je veux bien avancer et essayer de progresser. C'est pour cela que je suis obligé de m'exiler. Je sais que là-bas il y a des structures faites pour évoluer et je suis sûr que j'évoluerai.

Au début de votre carrière, vous avez évolué comme demi de mêlée. Depuis, vous jouer à l’ouverture. Un changement de poste est-il envisageable?
Par goût, je préfère jouer n°10. Aux Sharks, il est d’ailleurs prévu que j’évolue à l’ouverture. Mais si on me demande de passer à la mêlée, je m’adapterai.

M. BUREAU / AFP ¦ Frédéric Michalak, lors du quart de finale France-Nouvelle Zélande, le 6 octobre à Cardiff.



Propos recueillis par Gil Baudu



#5 Marco Polo

Marco Polo

    Joueur de promotion

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 729 messages

Posté 17 octobre 2007 - 21:56

où ça déménage ? ça déménage rien du tout, à part des banalités, de la langue de bois, de la léche, et un tite critique du bout des lévres, y'a po grand chose à se mettre sous la dent



+1 : ce sont des tafioles.
le plus dur et le plus grinçant c'est le michalak burger ...
j'aime bien le : " il ne m'a jamais fait de cadeau " de dominici !!! a hurler de rire si ce n'était pas aussi pathétique.

#6 rueducourage

rueducourage

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 274 messages

Posté 17 octobre 2007 - 22:09

On prend tt simplement la mesure du decalage tt a fait naturel entre des propos de forum qui s'auto alimentent et la façon dont les joueurs perçoivent l'aventure qui se termine...Ils jettent un regard lucide sur les forces et les faiblesses, ils ont le sentiment d'etre passés tout pres de l'exploit, et sont solidaires du groupe, c logique !

Une telle aventure ne pouvait etre que collective, faire de Laporte un bouc emissaire n'a aucun sens...

#7 Velveteethol

Velveteethol

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 221 messages

Posté 18 octobre 2007 - 08:28

On prend tt simplement la mesure du decalage tt a fait naturel entre des propos de forum qui s'auto alimentent et la façon dont les joueurs perçoivent l'aventure qui se termine...Ils jettent un regard lucide sur les forces et les faiblesses, ils ont le sentiment d'etre passés tout pres de l'exploit, et sont solidaires du groupe, c logique !

Une telle aventure ne pouvait etre que collective, faire de Laporte un bouc emissaire n'a aucun sens...


C'est normal en effet. Ben comme Laporte y a un certains nombres de joueur qui ont eu leur temps, l'occasion de montrer de quoi ils étaient capables, de mettre en place le jeu dans lequel ils croyaient puisqu'ils l'ont appliqués.
J'espère que le groupe sera solidaire aussi après de Laporte et que le prochain entraineur ne les prendra pas. Voilà !
Qu'on laisse le temps aux prochains de s'aguerrir, de grandir, et tant pis si les résultats dans le tournoi s'en ressentent...

Mode Auto-ALimentation On :lol:

#8 luern

luern

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 997 messages

Posté 18 octobre 2007 - 13:59

Bleus : Maso répond à Michalak
Rédaction lesiterugby.com - jeudi 18 octobre 2007 - 13h32

Jo Maso, le manager des Bleus, a tenu à répondre jeudi aux critiques de Frédéric MIchalak. « L'équipe de France, c'est 30 joueurs et pas seulement Frédéric Michalak, a-t-il commenté à la veille du denier match face à l'Argentine. A côté, il y en a 29 autres qui ont une opinion. On ne va donc pas en faire un fromage ».



L’encadrement du XV de France n’a pas apprécié les déclarations de Frédéric Michalak et le fait savoir. « Si certains veulent s'affaler dans les journaux ou dans la presse parlée, cela les regarde, a commenté Jo Maso jeudi matin lors d’un point presse. Mais cela n'est dans l'esprit de notre sport, d'aller comme cela, en franc-tireur. L'équipe de France, c'est 30 joueurs et pas seulement Frédéric Michalak. A côté, il y en a 29 autres qui ont une opinion. On ne va donc pas en faire un fromage. Frédéric a des qualités, c'est sûr. Mais il doit améliorer son jeu au pied, et il le sait. S'il estime que son jeu au pied est déficient, il peut prendre un préparateur particulier. »

#9 superelvis

superelvis

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 146 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:02

ou la, ca casse velu!!

#10 hummm...duff...

hummm...duff...

    Joueur de 3ème série

  • Membres
  • PipPip
  • 89 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:10

où ça déménage ? ça déménage rien du tout, à part des banalités, de la langue de bois, de la léche, et un tite critique du bout des lévres, y'a po grand chose à se mettre sous la dent


Le seul déménagement, c'est celui de Laporte à L'élysée... autrement comprend pas où...c'est peut être subliminale ? <_<

#11 Velveteethol

Velveteethol

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 221 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:29

ou la, ca casse velu!!

Comme tu dis :whistling:
Si il l'avait ouvert avant y serait sûrement même pas sur la feuille de match de la consolante, voir peut-être même qu'il l'aurait pas faite la CdM.
Même si il est sans doute exaspéré par les gens qui lui cassent du sucre sur le dos. Y devraient pas dire çà, il donne du vinaigre à leur (mon) moulin :flowers:

#12 herve-beaulon

herve-beaulon

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 014 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:32

Bernard Laporte vu par ses Bleus... ça déménage



Bernard Laporte, futur ex-sélectionneur du XV de France.-Panoramic Bernard Laporte, futur ex-sélectionneur du XV de France.-Panoramic
L'imminence du départ du futur secrétaire d'Etat aux Sports après huit ans de pouvoir sans partage sur le XV de France délie les langues des joueurs.

Les avis sont partagés de Frédéric Michalak le rebelle à Christophe Dominici en passant par Raphaël Ibañez le respectueux et Imanol Harinordoquy l'ironique. Michalak, qui obtiendra vendredi sa 50e sélection et a fêté mardi son 25e anniversaire, confie que "ce fut un plaisir d'être avec Bernard Laporte", puis embraye sur la vitesse critique : "Ce n'est pas un ami, ça reste un entraîneur. Je n'ai pas partagé plus que ça avec lui. Ses discours me dépassaient. C'est vrai que je n'adhérais pas à tous ses discours. Chacun le ressent comme il veut. Moi, c'est comme ça."

Dominici qui a servi Laporte depuis le début, en club, au Stade Français, puis en équipe de France, n'est pas d'accord. "La critique est facile mais Bernard a fait évoluer le rugby français", lance l'ailier qui sera vendredi le seul joueur à débuter le dernier match de l'ère Laporte et à avoir été titulaire lors du premier, une victoire 35-3 sur le Pays de Galles, à Cardiff, le 5 février 2000. Parmi les autres survivants de cette rencontre, Fabien Pelous, titulaire à Cardiff, sera forfait pour la petite finale du Mondial 2007 contre les Pumas. Raphaël Ibanez, Pieter de Villiers et Serge Betsen étaient remplaçants en 2000.

"Bernie-le-dingue"

"J'ai été de beaucoup de campagnes avec Bernard, c'est quelqu'un qui ne fait pas de cadeau, qui est excessif, qui est passionné, qui est ambitieux, qui veut gagner, poursuit Dominici. C'est un grand homme et un grand compétiteur avant tout. Malheureusement, il ne sera jamais champion du monde, c'était son voeu le plus cher et le nôtre mais, moi, je suis dans la barque et je ne saute pas de la barque, c'est trop facile."

Comme Dominici, Raphaël Ibañez a tout connu pendant l'ère Laporte. De la disgrâce immédiate, lui qui était le capitaine du XV de France finaliste de la Coupe du monde 1999, au retour en grâce puis à la retraite et au retour aux armes : "Bernard Laporte n'a jamais été tendre envers certains joueurs. Lorsqu'il est arrivé en 1999, il avait considéré que je n'étais plus dans le coup. Ça a été un moment charnière de ma carrière parce que j'ai compris tous les efforts que je devais fournir pour revenir."

"J'ai donc beaucoup de respect pour tout ce qu'il a fait parce que, aussi, c'est un véritable personnage au-delà de ses compétences d'entraîneur de rugby, ajoute le talonneur et capitaine des Bleus. C'est quelqu'un qui dégage quelque chose et qui a une vraie envie d'avancer, donc il a entraîne beaucoup de joueurs dans son sillage. Il en a fait progresser beaucoup, j'en fais partie. Ça restera huit années qui nous auront tous marqués."

Imanol Harinordoquy, qui fait partie depuis cinq ans des hommes de Bernard Laporte avec des hauts et des bas, juge lui aussi que l'entraîneur en partance "ne fait pas de cadeau et est excessif" mais a été avant tout "un meneur d'hommes" : "Il y a cinq ans, on l'avait surnommé "Bernie-le-dingue" et ce n'était pas du tout exagéré. On a eu quelques belles crises de fou rire. Moi quand je suis arrivé il y a eu quelques belles poussées. Il s'est un peu calmé, il a mis de l'eau dans son vin mais il est excessif et j'aime bien les gens excessifs."


Michalak il a oublié de dire que vu son niveau de jeu, la grosse connerie de laporte c'est de l'avoir pris dans les 30. :whistling:

#13 B-travor

B-travor

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 616 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:34

Michalak il a oublié de dire que vu son niveau de jeu, la grosse connerie de laporte c'est de l'avoir pris dans les 30. :whistling:


A la place de Papet :lol:

#14 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 747 messages

Posté 18 octobre 2007 - 14:42

Moi je trouve plutôt que c'est du "oui oui au pays du Lapinzet" ce truc.

A part Michaloburgerking et encore a demi mot.


#15 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 723 messages

Posté 18 octobre 2007 - 17:33

Il a bien raison Maso, d'ailleurs le staff lui-même s'est-il une seule fois permis d'incendier un joueur sur la place publique quand 21 autres avaient participé au naufrage ?
Il exagère Machalak quand même... :whistling: