Aller au contenu


Photo

les heureux élus sont....


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
35 réponses à ce sujet

#1 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 749 messages

Posté 23 octobre 2007 - 18:50

c'est ici

http://www.rugbyrama...to1356714.shtml

#2 duddu

duddu

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 439 messages

Posté 23 octobre 2007 - 18:59

Bonsoir !!

Bonne chance à eux !
Fortes experiences en tant que joueurs et leurs carriéres d'entraineurs sont quand même significatives en terme de résultats même si gérer un groupe de pro est probablement plus contraignant en terme de gestion et d'attente du public (donc de pression) .
Je leur souhaite bonne chance ,trés bonne chance , vraiment !
J'espére qu'ils vont amener un nouveau style de jeu ,peut être de nouveaux joueurs et que leur maniére d'être et de fonctionner va entrainer l'apparition de nouveaux et nécessaires leaders !

TRES BONNE CHANCE !!

Kisss

#3 Comte de Manhattan

Comte de Manhattan

    Zubial et Fanou

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 37 913 messages

Posté 23 octobre 2007 - 20:35

mouais....!!
decidement..!

#4 Mouss'

Mouss'

    DIEU du STADE

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 463 messages

Posté 23 octobre 2007 - 21:37

Ntamack et Retière connaissent très bien Loïc Jacquet pour l'avoir eu en - 21 ans. P'tet vont-ils le remettre dans le grand bain international!!

#5 Damien Selles d'Auvergne

Damien Selles d'Auvergne

    Joueur d'honneur

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 806 messages

Posté 23 octobre 2007 - 22:09

Fortes experiences en tant que joueurs et leurs carriéres d'entraineurs sont quand même significatives en terme de résultats même si gérer un groupe de pro est probablement plus contraignant en terme de gestion et d'attente du public (donc de pression)



Ils sont un peu "légers" quand même... Un peu comme si on avait confié un club diffcile à Agostini :whistling:

M'enfin... sait-on jamais !

Bonne chance à eux

#6 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 749 messages

Posté 24 octobre 2007 - 05:58

on jugera sur pièce, mais il est vrai que c'est pour ma part une énorme déception.

non pas que je ne les crois pas capable, absolument pas et qui suis je pour en juger(ai je laissé une brêche à ugo et rdc là?), mais j'aurai aimé un galthié, c'est sûr ou un Novés.


En France si tu as des coachs hyper compétents, ils ne seront jamais sélectionneur. Je fais monter la pression!?

Ah moins qu'ils ne prennent pas beaucoup et qu'ils puissent continuer à gérer leurs commerces respectifs!?


#7 Velveteethol

Velveteethol

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 295 messages

Posté 24 octobre 2007 - 10:34

Moi aussi j'aurai aimé Novés, Galthier, ou Saint-André.
J'espère juste qu'ils prendront pas l'avis de Maso pour sélectionner les joueurs, qu'ils enverront les leaders usés de l'ère Laporte à la retraite, qu'ils sélectionneront pleins de jeunes pour les aguerrirs (quitte à planter le tournoi), qu'ils mettront en place un jeu plus offensif.
Ils ont eu des résultats avec les Espoirs, laissons leur le temps de se mettre en place comme Laporte l'a eu.
Bonne Chance à Eux!!! :flowers:
Il y a un gros chantier devant eux!

#8 duddu

duddu

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 439 messages

Posté 24 octobre 2007 - 11:40

Bonjour !!

Liévremont est pour un rugby total , un peu à la Cotter avec un charisme et une passion indéniable !
Laissons lui , laissons leur le temps ...
Faudra pas juger sur le premier tournoi ça voudra rien dire même si ça donnera quelques indications quant au jeu prôné ...

Laissons leur le temps ... Du temps et du travail ..Tout est à refaire ...

Kiss

Bonjour !

"Lu ce matin dans Sud Ouest..

MARC LIÈVREMONT. Le technicien de l'US Dax devrait être nommé aujourd'hui à la tête de l'équipe de France, associé à Émile Ntamack, entraîneur vainqueur du Mondial des moins de 21 ans en 2006
« Je suis un idéaliste »



La fédération française de rugby réunit aujourd'hui à Tarbes son comité directeur. Le conclave devrait selon toute vraisemblance officialiser la promotion de Marc Lièvremont à la tête du XV de France, où il sera associé à Émile Ntamack. L'actuel entraîneur des avants de l'US Dax rugby, appelé à s'asseoir au banquet des riches, ne quittera pas le c?ur léger son club au budget modeste (6 millions d'euros). De flatteuses ?illades lui étaient déjà adressées depuis le Top 14, avant même l'accession de l'USD. Les courtisans avaient de gros arguments et de l'entregent. Lièvremont est resté. « Vous vous doutez que ce n'est pas pour l'argent, sourit Gilbert Ponteins, le président du club landais. Je peux vous dire que ce n'est pas ça qui le fait courir. »

« Un taiseux"
Avant la sollicitation qui-ne-se-refuse-pas, Lièvremont a fait le choix des hommes. Ses joueurs qu'il a, pour beaucoup (15 nouveaux contrats pros en 2006, 12 en 2007), fait venir dans les Landes. Son binôme Jean-Philippe Coyola, avec lequel il partage le culte d'un rugby de mouvement (lire par ailleurs). Des dirigeants qui lui ont accordé une totale confiance et cette rareté : du temps pour construire.

Depuis deux ans, avec ces hommes, Marc Lièvremont a bâti l'accession en élite. Et imprimé sa marque. Son entourage le dit « entier », qualification récurrente. Ombrageux parfois. Sans calcul ni concession : « Joueur, j'ai toujours été un taiseux. Je le suis resté, c'est comme ça. Dans mon quotidien d'entraîneur, c'est une obligation d'aller contre ce tempérament. »

Sa nature le porte au silence, le mène en lui-même. « Je réfléchis beaucoup. J'ai besoin de me mettre dans un état de concentration extrême », confie-t-il. L'homme mûrit les choses dans le secret de l'intime. Il dit souvent qu'il « gamberge ». C'est son mot. Il vit le rugby comme une souffrance parfois. Comme un bonheur immense souvent. Parfois en proie au désarroi de celui qui sait la perfection d'un autre monde et ne s'y résout pas. C'est un viscéral qui peine à se déconnecter de sa mission : « Je prends l'échec pour moi. Ça me rend malade. Mais après ça, il y a une phase d'action qui suit? »

Approche absolue.
Marc Lièvremont préfère parler de sa « passion » que de son « métier ». Et quand on rend au mot passion la force de son sens premier, on perçoit un peu plus le vrai de l'homme. On comprend les élans, les orages aussi. Lucide, Il reconnaît le trop : « Aux matches, je peux réagir de façon excessive. Il n'y a guère que la passion qui peut me rendre excessif. Quand je m'emporte, je le regrette systématiquement. Sur le fond, je ne suis pas quelqu'un de violent, ni agressif. » Dans « être entraîneur », c'est l'auxiliaire qu'il réprouve. Approche absolue. Romantique dirait-on, si les résultats du technicien ne l'ancraient pas dans le rationnel.

Intarissable sur le jeu - c'est bien le moins pour un futur entraîneur national - c'est peut-être son sens des autres qui a cimenté son succès avec l'USD. Le jeune coach a reçu ce précepte de ses pairs et ne l'a jamais oublié : « On m'a toujours dit que la gestion humaine est le plus difficile à réaliser. » Sa façon exclut les non-dits, se base sur des rapports clairs entre les hommes. « Je me suis promis de dire toujours ce que je pense aux joueurs. De ne pas biaiser. J'ai conscience que je peux parfois être très dur. Mais je ne refuse jamais une explication. »

Personne d'autre que lui? « Je n'aime pas que l'on triche », martèle encore celui qui veut « des mecs altruistes » et parle de « respect ».
Ces « valeurs » prévalent notamment à l'heure du recrutement. L'entraîneur attache autant d'importance aux qualités techniques du sportif qu'à l'état d'esprit de l'homme. Il proclame ce commandement : « Le groupe doit être plus fort que tout. » Observateur de son équipe au quotidien, il veut saisir les signes de la vie ensemble. Attentif jusqu'au plan de table le midi, soucieux de « l'harmonie » générale.

Ses joueurs, Marc Lièvremont les protège, dans une posture quasi paternelle. « Je ne supporte pas qu'un autre que moi les critique. » Fut-ce le président lui-même. Une observation malencontreuse à la presse a valu un jour à Gilbert Ponteins un petit recentrage. Il n'aime pas non plus que l'on parle de « professionnels » à propos des joueurs. « Je commence à détester ce mot. » Pour lui, le terme nie les hommes, rabote les sentiments. « C'est vrai qu'il y a la réalité du professionnalisme avec ses contrats courts, ses agents, ses renégociations. Mais ce n'est pas pour cela que l'on ne doit pas parler de solidarité. De fidélité au maillot. Je crois aux valeurs du rugby. Je dis oui quand on me dit que je suis un idéaliste. Mais je pense qu'il n'est pas difficile de préserver ces valeurs. C'est grâce à elles que le rugby a le vent en poupe. »

Kiss

#9 redsox

redsox

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 057 messages

Posté 24 octobre 2007 - 12:06

On ne peut que regretter la précipitation dans laquelle s'effectue ce choix.
Ce n'est pas tellement le choix des hommes. Leur passé de joueurs de très haut niveau parle pour Lièvremont et N'Tamack. Je ne suis pas spécialement inquiet par rapport à leur inexpérience. Après tout Fouroux et Berbizier ont été, me semble-t-il de très bons sélectionneurs, sans avoir jamais entraîné auparavant.

Ce qui me gène, c'est l'absence totale de prise de recul et de tentative d'analyse de l'échec de cette cdm. On entend de plus en plus que Lièvremont et N'Tamamck seraient cornaqués par Skrela. Et en plus, Maso a été prolongé... J'ai bien l'impression qu'on risque de tourner en rond, comme si rien ne s'était passé alors que l'edf a perdu 3 matches sur 7 dans une cdm faîte sur mesure pour elle (au départ du moins).

#10 babycoke

babycoke

    Joueur de 2ème série

  • Membres
  • PipPipPip
  • 174 messages

Posté 24 octobre 2007 - 12:24

Est-ce une impression ou on veut toujours faire comme les champions du monde????

En 2003, on a gardé Laporte car Woodward avait été gardé précédemment (bien qu'il n'ait pas eu des résultats fantastiques à ces débuts). De plus, le jeu s'est complétement basé sur le jeu anglais : Défense et occupation du terrain. :unsure:

En 2007, Jake White est champion du monde après avoir été champion du monde avec les -21 boks.
Suis-je parano ou pas??
Car qu'est-on en train de faire?? on prend les entraîneurs qui ont été champions des -21 français.

Si on gagne pas en 2011, on choisira un entraîneur qui ressemblera à celui qui aura gagné??? J'espère que ça ne sera pas un travesti ou un martien, parce que ça risque alors d'être dur pour nous trouver un nouvel entraineur. :whistling:



P.S. Bien que je sois un peu parano, je pense quand même que ce choix est une bonne solution et permet de bien couper avec l'ère Laporte.

#11 djemerj

djemerj

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 111 messages

Posté 24 octobre 2007 - 12:40

ce choix (si il est confirme, ca reste une info midol :P) permet aussi d'éviter a un gros de se retrouver sans entraineur. Ni Paris, ni Toulouse doivent trouver un nouvel entraineur en un rien de temps. C'est juste Dax, et le président de Dax rallera moins que ceux de ces 2 clubs.
De plus cela évite les polémiques qu'on aurait pu avoir lors du tournoi. Imaginez Noves selectionneur, prendre plus de joueur du Stade Français que de Toulouse (remplacez Noves par Galthier et inverser Toulouse et Paris, ca marche pareil, et sans faire de procès d'intention).
Une polémique aurait pu facilement éclater sur le thème : "le sélectionneur avantage son ancien club en affaiblissant un adversaire direct". Avec Dax qui jouera probablement le maintien, ce genre de polémique n'arrivera pas.

#12 Mouss'

Mouss'

    DIEU du STADE

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 463 messages

Posté 24 octobre 2007 - 12:52

Bon c'est à quelle heure qu'on sait officiellement qui succède à Laporte?

#13 frednirom

frednirom

    le Var est dans le fruit.

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 679 messages

Posté 24 octobre 2007 - 13:05

moi, ça me va, je sais pas pourquoi, mais j'ai un bon feeling.....ok je me plante tout le temps, mais j'aime bien le choix de lapasset.

#14 l'exil

l'exil

    Membre de la Bourbonnais connection

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 18 690 messages

Posté 24 octobre 2007 - 13:20

moi, ça me va, je sais pas pourquoi, mais j'ai un bon feeling.....ok je me plante tout le temps, mais j'aime bien le choix de lapasset.



je n'ai rien contre le duo envisagé non plus... mais la manière est pourrie et digne d'un despote rugbystique qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et qui ne se remettra jamais en question... C'est son dernier coup avant de partir à la richissime IRB et il veut montrer à tous que c'est lui le boss. Navrant !

#15 B-travor

B-travor

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 616 messages

Posté 24 octobre 2007 - 13:22

mouai...