Aller au contenu


Photo

Elissalde : les Français sont-ils fait pour le rugby de duels ?


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
22 réponses à ce sujet

#1 Ludovic Rugby Connection

Ludovic Rugby Connection

    Joueur de 3ème série

  • Membres
  • PipPip
  • 67 messages

Posté 16 février 2011 - 12:18

Bonjour à tous,

Dans sa dernière chronique, Jean-Pierre Elissalde, étonné par le peu de duels gagnés par les Bleus en Irlande, évoque l'évolution du rugby et l'importation massive de joueurs non sélectionnables pour le XV de France pour les mettre en parallèle avec cette faiblesse à gagner des duels sur le terrain. Un point de vue plus qu'intéressant qui questionne une fois de plus sur la structure de notre rugby pro. je vous invite grandement à le lire :
http://blog.rugbycon...rugby-de-france

#2 lancien

lancien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 640 messages

Posté 16 février 2011 - 13:13

Bonjour à tous,

Dans sa dernière chronique, Jean-Pierre Elissalde, étonné par le peu de duels gagnés par les Bleus en Irlande, évoque l'évolution du rugby et l'importation massive de joueurs non sélectionnables pour le XV de France pour les mettre en parallèle avec cette faiblesse à gagner des duels sur le terrain. Un point de vue plus qu'intéressant qui questionne une fois de plus sur la structure de notre rugby pro. je vous invite grandement à le lire :
http://blog.rugbycon...rugby-de-france

le jour ou les celtes joueront autant de matches que les français, on pourra alors discuter...ha oui, et aussi ou ils seront arbitrer sur toutes les fautes d' antijeux qu' ils font :angry:
Je précise que cette problématique dépasse largement le champ d’intervention de Marc Lièvremont. Elle est, comme vous l’avez compris, d’ordre structurel et la preuve supplémentaire que le professionnalisme tel qu’il est pensé et structuré dans l’hexagone ne tire pas l’équipe de France vers le haut. Bref, au même titre que la dernière journée de Top 14 fut inodore et sans saveur en plus de faire du Top 14 un championnat inéquitable, que la LNR et la FFR continuent de s’entre-déchirer à propos de la réélection de Jean-Pierre Lux à la tête de l’ERC, que le comité de sélection ne sélectionne plus puisque l’entraîneur du XV de France décide sans lui de conserver son groupe – et c’est tant mieux, c’est le bordel dans le rugby français. Mais puisqu’on en est à invoquer l’intérêt supérieur du rugby (réélection de Lux), ne devrait-on pas se pencher un peu plus avant sur un projet commun fédérateur pour le rugby français dans son ensemble ? elissade...
la entièrement d' accord, mais le début d' écoule de la fin...

#3 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 758 messages

Posté 17 février 2011 - 09:14

C'est un angle de vue intéressant.

#4 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 276 messages

Posté 17 février 2011 - 13:38

C'est un angle de vue intéressant.


L'analyse ou la contradiction qui est faite sous l'article par un entraineur ayant une expérience NZ est également pertinente et enrichie cette discussion. :flowers:

Le problème de l'EDF n'est malheureusement pas nouveau, et tant que le statu quo perduera, nous en serons là :unsure:

Mais Lapasset en nommant (seul) un entraineur novice à la tête de l'EDF a bien démontré le niveau de cour d'école qu'il existe dans le rugby français... alors quand on en est là, il faut pas s'étonner de trouver aucune ouverture de part et d'autres pour faire évoluer les choses (calendrier, mise à disposition des joueurs, rémunérations, staff, arbitres, préparation physique etc...).

Tout n'est pas à jeter, le CNR est un formidable outil, le Top 14 un bon championnat, beaucoup de clubs font du bon boulot (structure, formation, performances), mais il reste tellement de querelles de clocher :mellow:

#5 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 758 messages

Posté 17 février 2011 - 15:54

C'est a ce titre que je me suis permis de dire que c'était un angle de vue.


Je pense en fait que la dite tendance au duel exprimé par du "rentre dedans" est venue par le haut, par l'international avec à son avénement en France par M. Laporte.


Ce dernier, lors de sa prise de fonction a affirmé que le français avait un déficit physique par rapport aux anglo saxons.


On pouvait être d'accord ou pas avec cette affirmation il n'empêche que la France avec ce principe est rentrée dans l'ère du "rentre dedans" et des petits tas avec une recherche du déséquilibre adverse par la multiplication des temps de jeu type Australie 1999 ou Angleterre 2003 en oubliant à mon sens l'un des versant du rugby à savoir l'évitement.


Les skills travaillés en NZ sont multiples et prennent en compte une multitude de situations:
les skills sur les ballons à ramasser au sol, ballon aérien, le placage selon différents type de situations (R. Deans de passage à Grenoble pendant un temps était désemparé de la pauvreté du bagage du joueur français dans ce domaine), skills au contact, skills à jouer avant contact, bref tout un panel que partout ailleurs on connait.


Les néo zed ont une réflexion plurielle sur le rugby, tout comme le plus beau laboratoire d'Europe: le ST.
Villepreux très engagé dans la cause Education physique et inspiré de Parlebas (pour ceux que cela intéresse il parle de psycho socio motricité) tout comme Novès ont réfléchis un rugby adapté à une situation et adaptable à diverses problèmes, travaillent en ce sens.
Le rugby programmé est utile mais lorsqu'il se pratique en dépit de toute réflexion ou déficit technico tactique c'est que nous sommes un peu en dehors des clous de la formation du joueur.


Donc en France on n'est pas plus idiot que les autres car les joueurs issus de cette formation sont plutôt bons, le seul problème est que l'on a un système fédéral qui marche sur la tête (et avec des présidents comme Lorenzetti qui souhaite plus de matchs on est mal barrés), et surtout on suit des tendances qui ne nous appartiennent pas voire pire on redécouvre le rugby en affrontant les autres nations.




Vern Cotter lorsqu'il est arrivé à l'ASM était frappé par le manque de maîtrise technique des joueurs sur certaines situations et pire sur le manque de réflexion dans le jeu.
A ce titre une de ses premières interview fait état d'un énorme déficit de résistance à l'effort " quand on a un cerveau bien oxygéné on réfléchit mieux" sont ses propres termes.
A la suite de cela il a invité un de ses anciens coach à venir faire bosser ses joueurs sur des skills très précis ce qui a rendu enthousiaste A. Rougerie en 2006 ou 2007 dans un article sur midol.


Donc je ne pense pas comme Ellisalde que le problème vienne de l'apport des étrangers, qui finalement apportent ce qu'ils maîtrisent le mieux, mais je pense plutôt que c'est notre formation qui doit être plus ambitieuse et nos dirigeants plus intelligents dans l'élaboration et la conception du calendrier du top14.
Tant que l'on sera sur des programmations avec beaucoup de matchs et peu de temps de repos on aura que ce que l'on mérite. Et encore je trouve que l'on se débrouille pas si mal avec tous les bâtons mis dans les roues des clubs.

#6 dungannon92

dungannon92

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 32 507 messages

Posté 17 février 2011 - 15:57

L'apport des joueurs du Sud (et des entraîneurs, cf. l'ASM) enrichit le rugby français bien plus qu'il ne l'appauvrit, selon moi. Mettre la faiblesse du jeu pratiqué en EdF sur le dos du professionnalisme et de l'ouverture massive des frontières me paraît un peu caricatural, après tout la France avait les mêmes difficultés face au jeu "bourrin" des Anglais version Carling il y a 15-20 ans.

#7 l'exil

l'exil

    Membre de la Bourbonnais connection

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 568 messages

Posté 17 février 2011 - 16:06

L'apport des joueurs du Sud (et des entraîneurs, cf. l'ASM) enrichit le rugby français bien plus qu'il ne l'appauvrit, selon moi. Mettre la faiblesse du jeu pratiqué en EdF sur le dos du professionnalisme et de l'ouverture massive des frontières me paraît un peu caricatural



en termes de skills et de vision du jeu, c'est certain mais il paraît indéniable que l'afflux massif d'étrangers étrangle le réservoir des sélectionnables en équipe nationale, notamment à certains postes. On subit l'inverse du foot où les jeunes ont tout loisir de se former à un bon niveau dans un championnat de France boudé par les stars et quitté par ses meilleurs français...

Il faut revenir à un équilibre. Le recrutement de joueurs étrangers confirmés te permet d'exister à un instant T mais est une bombe à retardement pour le futur du rugby français. Chacun y va de ses emplettes pleins de paillettes pour arriver à surnager et soutenir la comparaison. C'est malheureux mais tous les clubs, y compris l'ASM sont en train de suivre ce chemin... jusqu'à ce que mort financière s'ensuive avec un dézinguage progressif par le bas...

#8 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 276 messages

Posté 17 février 2011 - 16:28

en termes de skills et de vision du jeu, c'est certain mais il paraît indéniable que l'afflux massif d'étrangers étrangle le réservoir des sélectionnables en équipe nationale, notamment à certains postes. On subit l'inverse du foot où les jeunes ont tout loisir de se former à un bon niveau dans un championnat de France boudé par les stars et quitté par ses meilleurs français...

Il faut revenir à un équilibre. Le recrutement de joueurs étrangers confirmés te permet d'exister à un instant T mais est une bombe à retardement pour le futur du rugby français. Chacun y va de ses emplettes pleins de paillettes pour arriver à surnager et soutenir la comparaison. C'est malheureux mais tous les clubs, y compris l'ASM sont en train de suivre ce chemin... jusqu'à ce que mort financière s'ensuive avec un dézinguage progressif par le bas...


Pour aller dans ton sens, tu avais exprimé ton regret au sujet des "jokers CDM" en expliquant que la Ligue aurait du chercher à avantager (imposer) l'intégration des espoirs (idée que j'avais trouvé lumineuse :flowers: ) et je rajouterai des chomeurs du rugby, plutôt que d'ouvrir un peu plus les effectifs à certains mercenaires ou assimilés (si vous n'aimez pas le terme...)

En tout cas, avec plus de temps de préparation et avec des staffs complets et chevronnés, il n'y aucune raison de ne pas faire aussi bien que les autres... Après il reste certaines différences physiques que je n'explique pas normalement...

J'ai pour habitude de prendre l'exemple d'un gars comme Spies, très bon joueur vu à Clermont et Issoire durant la CDM des -21 ans... quand tu vois que ce dernier a été arrêté 18 mois pour des caillaux aux poumons (2007/2008) et que tu vois la qualité de ses matchs et sa puissance (mutation) physique... et que dans le même temps, tu prends un Lapandry voir un troisième ligne de la génération 2006 (Ouedraogo), et que tu compares le gouffre physique entre ces joueurs :blink: Il y a des choses que je n'explique pas...

Dans le même genre, la mutation Healy contre nous... je veux bien que les Anglo saxons sont plus professionnels que nos joueurs (vois t-on certains internationaux anglais reprendre avec 10 bornes ou plus à la reprise... je pense pas :whistling: ), mais quand même, la grande majorité est pro... et pourtant, les différences sont toujours là :o

#9 l'exil

l'exil

    Membre de la Bourbonnais connection

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 568 messages

Posté 17 février 2011 - 16:45

Pour aller dans ton sens, tu avais exprimé ton regret au sujet des "jokers CDM" en expliquant que la Ligue aurait du chercher à avantager (imposer) l'intégration des espoirs (idée que j'avais trouvé lumineuse :flowers: ) et je rajouterai des chomeurs du rugby, plutôt que d'ouvrir un peu plus les effectifs à certains mercenaires ou assimilés (si vous n'aimez pas le terme...)

yep, j'aurais aimé voir la LNR avoir des corones et imposer un nombre de joueurs issus des centres de formation de chaque club sur la feuille de match, le temps de la CdM. On aurai ainsi vu les clubs pouvant tirer parti de leur bonne politique de formation et les autres... Il aurait aussi fallu ajouter une clause concernant le nombre d'années de présence au sein de ces mêmes clubs afin d'éviter de voir certains clubs rapatrier des charters de jeunes joueurs durant l'intersaison à venir... Mais bon ça ne se fera pas, ce n'est peut-être pas la solution idoine de toute manière mais là, ça va être pire avec un afflux de joueurs au statut précaire venant jouer un bout de saison <_<

J'ai pour habitude de prendre l'exemple d'un gars comme Spies, très bon joueur vu à Clermont et Issoire durant la CDM des -21 ans... quand tu vois que ce dernier a été arrêté 18 mois pour des caillaux aux poumons (2007/2008) et que tu vois la qualité de ses matchs et sa puissance (mutation) physique... et que dans le même temps, tu prends un Lapandry voir un troisième ligne de la génération 2006 (Ouedraogo), et que tu compares le gouffre physique entre ces joueurs :blink: Il y a des choses que je n'explique pas...

prends la génération championne du monde qui a joué face à Spies en -21 ans : la 3ème latte c'était Chouly, Ouedraogo, Bontinck et Alexandre il me semble. Spies était déjà au dessus du lot physiquement mais il est évident que le fossé s'est quelque peu élargi. La fonte est plus lourde là bas...



#10 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 276 messages

Posté 17 février 2011 - 17:29

Je vois que tu fais dans la nuance pour Spies, tu sais la différence avec un gars comme Chouly n'était pas si visible... mais on sait que la vérité est ailleurs :alien:

La Ligue me fait bien rire, parce qu'après le coup bas de la FFr lors de l'élection de Lux, elle doit faire face à cette période débile de doublons où même quand les internationaux ne jouent pas le tournoi, ils ne peuvent pas jouer dans leur club...

La Ligue n'aurait pas une clause sur l'atteinte aux intérêts supérieurs de la Ligue de Rugby professionnelle, histoire de refaire l'histoire de l'arroseur arrosé... ce serait savoureux... <_<

M'est d'avis que la Ligue a eu l'occasion de prendre la main, mais n'a jamais eu les corones (un mot qui t'es cher) d'aller au bout de ses idées, c'est le cas pour la Hcup, idem pour le Top 12, idem pour le joker CDM, idem pour les internationaux... etc...

C'est à la Ligue de faire front et d'imposer ses choix car elle a les $$$, si elle attend que la FFR se paie son stade, alors là ce sera pas la même. La FFR a 10 ou 15 ans de retard, mais elle a les instances (IRB) de son côté, si en plus, elle a des rentrées d'argent, elle comblera ce retard, et pourra prendre la main, si Blanco est devenu vice président, c'est pas pour rigoler...

D'où mon interrogation sur l'efficacite des instances dirigeante de la Ligue, il faudrait peut être un gars comme Guazzini ou Boudjellal pour aller de l'avant...

#11 dungannon92

dungannon92

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 32 507 messages

Posté 17 février 2011 - 18:56

en termes de skills et de vision du jeu, c'est certain mais il paraît indéniable que l'afflux massif d'étrangers étrangle le réservoir des sélectionnables en équipe nationale, notamment à certains postes. On subit l'inverse du foot où les jeunes ont tout loisir de se former à un bon niveau dans un championnat de France boudé par les stars et quitté par ses meilleurs français...

Il faut revenir à un équilibre. Le recrutement de joueurs étrangers confirmés te permet d'exister à un instant T mais est une bombe à retardement pour le futur du rugby français. Chacun y va de ses emplettes pleins de paillettes pour arriver à surnager et soutenir la comparaison. C'est malheureux mais tous les clubs, y compris l'ASM sont en train de suivre ce chemin... jusqu'à ce que mort financière s'ensuive avec un dézinguage progressif par le bas...

Ca n'empêche pas la France d'avoir un vivier de joueurs plus important que la plupart de ses adversaires. Donc, le problème porte-t-il vraiment sur la quantité de joueurs dans les clubs de Top 14?

#12 lancien

lancien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 640 messages

Posté 17 février 2011 - 19:48

C'est a ce titre que je me suis permis de dire que c'était un angle de vue.


Je pense en fait que la dite tendance au duel exprimé par du "rentre dedans" est venue par le haut, par l'international avec à son avénement en France par M. Laporte.


Ce dernier, lors de sa prise de fonction a affirmé que le français avait un déficit physique par rapport aux anglo saxons.


On pouvait être d'accord ou pas avec cette affirmation il n'empêche que la France avec ce principe est rentrée dans l'ère du "rentre dedans" et des petits tas avec une recherche du déséquilibre adverse par la multiplication des temps de jeu type Australie 1999 ou Angleterre 2003 en oubliant à mon sens l'un des versant du rugby à savoir l'évitement.




Les skills travaillés en NZ sont multiples et prennent en compte une multitude de situations:
les skills sur les ballons à ramasser au sol, ballon aérien, le placage selon différents type de situations (R. Deans de passage à Grenoble pendant un temps était désemparé de la pauvreté du bagage du joueur français dans ce domaine), skills au contact, skills à jouer avant contact, bref tout un panel que partout ailleurs on connait.


Les néo zed ont une réflexion plurielle sur le rugby, tout comme le plus beau laboratoire d'Europe: le ST.
Villepreux très engagé dans la cause Education physique et inspiré de Parlebas (pour ceux que cela intéresse il parle de psycho socio motricité) tout comme Novès ont réfléchis un rugby adapté à une situation et adaptable à diverses problèmes, travaillent en ce sens.
Le rugby programmé est utile mais lorsqu'il se pratique en dépit de toute réflexion ou déficit technico tactique c'est que nous sommes un peu en dehors des clous de la formation du joueur.


Donc en France on n'est pas plus idiot que les autres car les joueurs issus de cette formation sont plutôt bons, le seul problème est que l'on a un système fédéral qui marche sur la tête (et avec des présidents comme Lorenzetti qui souhaite plus de matchs on est mal barrés), et surtout on suit des tendances qui ne nous appartiennent pas voire pire on redécouvre le rugby en affrontant les autres nations.




Vern Cotter lorsqu'il est arrivé à l'ASM était frappé par le manque de maîtrise technique des joueurs sur certaines situations et pire sur le manque de réflexion dans le jeu.
A ce titre une de ses premières interview fait état d'un énorme déficit de résistance à l'effort " quand on a un cerveau bien oxygéné on réfléchit mieux" sont ses propres termes.
A la suite de cela il a invité un de ses anciens coach à venir faire bosser ses joueurs sur des skills très précis ce qui a rendu enthousiaste A. Rougerie en 2006 ou 2007 dans un article sur midol.


Donc je ne pense pas comme Ellisalde que le problème vienne de l'apport des étrangers, qui finalement apportent ce qu'ils maîtrisent le mieux, mais je pense plutôt que c'est notre formation qui doit être plus ambitieuse et nos dirigeants plus intelligents dans l'élaboration et la conception du calendrier du top14.
Tant que l'on sera sur des programmations avec beaucoup de matchs et peu de temps de repos on aura que ce que l'on mérite. Et encore je trouve que l'on se débrouille pas si mal avec tous les bâtons mis dans les roues des clubs.


bravo belle analyse que je ne saurais écrire meme si mon cerveau la pense, néanmoins tu ne mets pas assez en évidence la différence du nombre de matchs disputés...sinon rien à dire.. :flowers: je me souviens d' une anecdote...pour "l' époque" Laporte coupe du monde 2007...roro est venu me rendre visite dans ma brasserie a l' occasion d' un évènement...c' était juste avant le départ pour la coupe du monde, quand le l' ai vu j' ai eu des doutes, à savoir si c' était lui ou son frère basketteur...il avait prit dix kg de muscles...et perdu sa principale qualité à l' époque la tonicité, et fit une mauvaise coupe du monde... :flowers:

#13 Le salers de la sueur

Le salers de la sueur

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 654 messages

Posté 17 février 2011 - 21:16

C'est a ce titre que je me suis permis de dire que c'était un angle de vue.


Je pense en fait que la dite tendance au duel exprimé par du "rentre dedans" est venue par le haut, par l'international avec à son avénement en France par M. Laporte.


Ce dernier, lors de sa prise de fonction a affirmé que le français avait un déficit physique par rapport aux anglo saxons.


On pouvait être d'accord ou pas avec cette affirmation il n'empêche que la France avec ce principe est rentrée dans l'ère du "rentre dedans" et des petits tas avec une recherche du déséquilibre adverse par la multiplication des temps de jeu type Australie 1999 ou Angleterre 2003 en oubliant à mon sens l'un des versant du rugby à savoir l'évitement.


Les skills travaillés en NZ sont multiples et prennent en compte une multitude de situations:
les skills sur les ballons à ramasser au sol, ballon aérien, le placage selon différents type de situations (R. Deans de passage à Grenoble pendant un temps était désemparé de la pauvreté du bagage du joueur français dans ce domaine), skills au contact, skills à jouer avant contact, bref tout un panel que partout ailleurs on connait.


Les néo zed ont une réflexion plurielle sur le rugby, tout comme le plus beau laboratoire d'Europe: le ST.
Villepreux très engagé dans la cause Education physique et inspiré de Parlebas (pour ceux que cela intéresse il parle de psycho socio motricité) tout comme Novès ont réfléchis un rugby adapté à une situation et adaptable à diverses problèmes, travaillent en ce sens.
Le rugby programmé est utile mais lorsqu'il se pratique en dépit de toute réflexion ou déficit technico tactique c'est que nous sommes un peu en dehors des clous de la formation du joueur.


Donc en France on n'est pas plus idiot que les autres car les joueurs issus de cette formation sont plutôt bons, le seul problème est que l'on a un système fédéral qui marche sur la tête (et avec des présidents comme Lorenzetti qui souhaite plus de matchs on est mal barrés), et surtout on suit des tendances qui ne nous appartiennent pas voire pire on redécouvre le rugby en affrontant les autres nations.




Vern Cotter lorsqu'il est arrivé à l'ASM était frappé par le manque de maîtrise technique des joueurs sur certaines situations et pire sur le manque de réflexion dans le jeu.
A ce titre une de ses premières interview fait état d'un énorme déficit de résistance à l'effort " quand on a un cerveau bien oxygéné on réfléchit mieux" sont ses propres termes.
A la suite de cela il a invité un de ses anciens coach à venir faire bosser ses joueurs sur des skills très précis ce qui a rendu enthousiaste A. Rougerie en 2006 ou 2007 dans un article sur midol.


Donc je ne pense pas comme Ellisalde que le problème vienne de l'apport des étrangers, qui finalement apportent ce qu'ils maîtrisent le mieux, mais je pense plutôt que c'est notre formation qui doit être plus ambitieuse et nos dirigeants plus intelligents dans l'élaboration et la conception du calendrier du top14.
Tant que l'on sera sur des programmations avec beaucoup de matchs et peu de temps de repos on aura que ce que l'on mérite. Et encore je trouve que l'on se débrouille pas si mal avec tous les bâtons mis dans les roues des clubs.


très interressant... si je peux me permettre juste d'ajouter deux petites idées à ta très belle reflexion :
-l'entrainement physique en france, dans de nombreux sports, et en particulier dans le rugby (et le foot), se limite souvent à du marche ou crève...c'est la première chose qui avait frappé (j'ai mangé son nom) quand il a pris les rennes du rct
-pourquoi toujours parlé du top14? avec des équipes à 50 joueurs, le calendrier n'est pas démentiel et représente la vitrine hebdomadaire de notre sport... les tests matchs et le tournoi sont des symboles tristement désuet d'une époque révolue... la coupe d'europe ne présente aucune équitée sportive et la multiplication de doublons top14 ce entre franco francais n'a aucun intérêt supplémentaire amha
-pour l'apport des étrangers, il suffit que les 25 meilleurs francais soient confrontés tout les we au 500 meilleurs étrangers pour que nos français excellent, la sélection se fera différemment, c'est tout... je ne crois pas qu'un bourrin qui court tout les we contre des chevaux de course deviennent un pur sang... le problème des étrangers est un faux problème pour expliquer les carences de l'en... cette carence vient plutot de l'organisation archaique mexicaine de laffr et de la lnr qui place des incompétents aux postes clés...enfin, les difficultés d'obtenir un arbitrage international comme relevé ci avant ont une influence certaine suivant les modes et temps sur les performances des équipes nationales...

#14 Bonobob

Bonobob

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 758 messages

Posté 17 février 2011 - 22:40

Merci.
Je sais que j'ai oublié des choses en écrivant donc toute idée supplémentaire sera bienvenue.

#15 Kiwifrog

Kiwifrog

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 780 messages

Posté 18 février 2011 - 00:18

en termes de skills et de vision du jeu, c'est certain mais il paraît indéniable que l'afflux massif d'étrangers étrangle le réservoir des sélectionnables en équipe nationale, notamment à certains postes. On subit l'inverse du foot où les jeunes ont tout loisir de se former à un bon niveau dans un championnat de France boudé par les stars et quitté par ses meilleurs français...

Il faut revenir à un équilibre. Le recrutement de joueurs étrangers confirmés te permet d'exister à un instant T mais est une bombe à retardement pour le futur du rugby français. Chacun y va de ses emplettes pleins de paillettes pour arriver à surnager et soutenir la comparaison. C'est malheureux mais tous les clubs, y compris l'ASM sont en train de suivre ce chemin... jusqu'à ce que mort financière s'ensuive avec un dézinguage progressif par le bas...


L'EDF serait-elle meilleure avec 2 fois plus de joueurs sélectionnables? Ce n'est pas certain. A priori ceux qui jouent dans le Top 14 sont les meilleurs. En recrutant moins d'étrangers, on augmenterait le nombre de joueurs français moyens et je ne suis pas sur qu'ils pourraient être sélectionnés en EDF. En revanche jouer dans un championnat plus relevé a surement un effet bénéfique sur le niveau des joueurs. C'est bien de pouvoir se frotter a des gars comme Kelleher, SBW, Lauaki ou Nalaga et de ne pas les découvrir lors des tests ou des CDM. Pour moi l'effet du nombre d'étranger est donc loin d'être tranche et je ne crois pas que la mise en place des quotas JIFF va régler les problèmes de l'EDF.

La fede ferait mieux de réfléchir a comment améliorer la formation des jeunes car si nos joueurs ont le niveau, ils joueront.