Aller au contenu


Photo

l'EdF


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
5505 réponses à ce sujet

#1261 Cherlin'

Cherlin'

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 553 messages

Posté 28 novembre 2013 - 07:49

Lopez et Chavancy ont le même diététicien .

 

Bastareaud fait jamais que 30ks de plus que les deux autres, on joue pas vraiment dans la même catégorie.

Chavancy a toujours eu el visage un peu rond d'un poupon, ça enf ait pas un obèse.



#1262 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 34 490 messages

Posté 28 novembre 2013 - 10:01

catastrophique d'être gras comme ça pour un pro ...

Je crois qu'il préfères les rillettes de Tours mais sans cornichon c'est pas compatible avec son régime :fume:



#1263 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 22 761 messages

Posté 28 novembre 2013 - 10:53

En fin de compte, les années passent et les résultats de l'équipe de FRANCE ne changent pas dans le fond malgré les changements qui interviennent au gré des entraineurs et des styles de jeu mis en place. On reste grosso-modo à notre place. :mellow:



#1264 AnaJoAlex

AnaJoAlex

    Love on the beat LGBT

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 39 905 messages

Posté 28 novembre 2013 - 14:26

laquelle place est très souvent vers le haut

faut dire qu'en CDM on est assuré de faire un 1/4

ca aide



#1265 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 34 490 messages

Posté 28 novembre 2013 - 15:22

laquelle place est très souvent vers le haut

faut dire qu'en CDM on est assuré de faire un 1/4

ca aide

C'est clair que si on devait passer par les qualifs comme nos amis Footix vu comment on négocie les matchs contre des soit disant petits, on ferait moins les cacks  B)



#1266 nicolas87

nicolas87

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 054 messages

Posté 28 novembre 2013 - 16:43

Au centre en attaque.

En def par contre, tu lui envoies Nonu, Roberts, Davies, ... nom lambda d'un centre un peu puissant, y'a plus personne.

 

C'est vrai que ça manque un Jauzion, un Rougerie voir même un Traille plus jeune.

On pourrait peut-être mettre Trinh-Duc au centre?

 

Sans parler s'ils ont tous le niveau international, je propose une ligne de 3/4 où tous, sans exception, ont beaucoup de talent:

------------ Pélissié - Lopez ----------------

Médard - Fofana - Trinh Duc - Buttin (?)

-------------------- Dulin -----------------------

 

Dans cette ligne là, il n'y a pas de fautes de goût à mes yeux, pas de types plus ou moins discutables et/ou plus ou moins bons du genre Huget, Bastareaud, Fritz, voir Guitoune...

Les 7 nommés ont la "vista", la gestuelle de rugbymens imprévisibles et talentueux, sans aucun doute.



#1267 Spadone

Spadone

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 701 messages

Posté 28 novembre 2013 - 20:03

Un truc con. Certainement. Peut etre...

 

Mais quand on voit comment nos 10 joue en EdF, pourquoi pas Wisniewski

 

Mon préféré reste Thalès. A voir pour Lopez bientot mais pas encore à maturité en terme de régularité.

 

 

J'ai dit JW pour une simple raison. On cherche le meilleur 10 alors qu'en EdF, on est loin d'avoir un niveau de jeu ou un 10 de très haut niveau pas s'exprimer. Son problème reste quand même sa défense. Mais si tu prends un joueur bon défenseur, qui tape loin et qui sait faire une passe de 3m ou de 7m, tu le fous 10 et il conviendra à l'EdF.

Bon avec ce raisonnement, j'en viens à me dire qu'avec fritz en 10, ca ne serait pas pire voir peut etre mieux (avec pour consigne: obligation de faire la passe à la main dans les 22 adverses mdr)

 

 

EDIT:

 

Je viens juste de lire un article qui au fond résume un peu ma pensée.

Ecrit par un ancien pote à moi en plus.

 

 

 

http://www.sofoot.co...eux-150200.html    (un pti clic ne lui fera pas de mal, je vous ai quand même copié l'article ici)

 

 

28/11

 

La tournée de novembre devait être celle de la rédemption après une année 2013 jusque-là morose sur le plan des résultats et du fond de jeu. Trois matchs comme autant d’occasions données au XV de France de confirmer le potentiel qu’on veut benoitement lui accorder. Résultat ? Deux défaites et une victoire face aux modestes Tongiens. La vache est maigre.


Inquiétude et complaisance


A des années lumières du standing qu’elle aimerait tenir, la copie 2013 rendue par l’équipe de France est indigeste. Neuf défaites en onze matchs, une misérable dernière place lors du tournoi et un zéro pointé face aux Néo-Zélandais. En un demi-siècle de rugby français on ne retrouve pas trace d’un pire bilan à l’exception de l’année 1980 (les Bleus s’étaient alors inclinés cinq fois en six représentations et avaient fini fanny face aux Roumains, une autre époque). "Les stats sont plus que médiocres" concède un Philippe Saint-André qui pourrait presque remercier l’IRB de lui avoir offert un match casse-croute face à des Tongiens qui, rappelons-le, n’ont jamais dépassé le stade des poules en coupe du Monde, lui évitant ainsi de rentrer complètement dans les livres d’Histoire. Bien sur la rhétorique des chiffres a parfois ses limites mais force est de constater que l’équipe de France est bien loin de nous faire fantasmer. Si la mêlée offre des garanties certaines, malgré les mitaines du chouette Yannick Forestier, et si la défense glissée made in Lagisquet représente un rempart plutôt efficace, le rendement offensif est quant à lui proche du néant. Avec seulement treize banderilles plantées en onze matchs (dont 4 face au Tonga) les Bleus nous rappellent, à leur dépend, que les victoires passent par le jeu. Une nouvelle rafraichissante.


Au-delà d’une production médiocre, ce qui alerte c’est l’incroyable tolérance dont jouit PSA et son staff. Avec un ratio famélique de 38% de victoires beaucoup de sélectionneurs, à commencer par son très décrié prédécesseur, auraient déjà subit la foudre des observateurs et de la presse. Mais pas lui. Quand Marc Lièvremont avait tenté, maladroitement peut-être, de rebâtir quelque chose de neuf et de nouveau à coups de paris et de jeu à tout-va, il s’était fait proprement flingué. Deux ans après sa prise de fonction il remportait pourtant un des deux Test-matchs en Nouvelle-Zélande. Lui.


Comment expliquer alors cette complaisance inouïe accordée à l’ancien ailier clermontois ? D’abord, pas fou, l’homme a su obéir aux pontes de la FFR et s’est entouré de techniciens réputés et reconnus. Patrice Lagisquet et Yannick Bru peuvent en effet se targuer d’avoir accroché chacun trois titres de champions de France supplémentaires au palmarès du Biarritz Olympique et du Stade Toulousain, l’un réussissant l’exploit de faire passer Damien Traille pour un grand joueur de rugby, l’autre enterrant l’adage insupportable « jeu de mains, jeu de Toulousains » en bâtissant le pack le plus féroce et le plus complet d’Europe. Dès lors il devient difficile de pointer du doigt un manque de compétence du staff. Ensuite PSA avance les coudées franches, fort de la cote de sympathie dont il bénéficie parmi ses pairs (mis à part Fabien Galthié, toujours dégouté d’avoir été recalé). Ainsi Bernard Laporte, ancien chef de meute des Bleus et successeur du Goret à la tête du RCT a tenu dimanche à dédouaner son collègue : « Je dis toujours que le niveau de l’équipe de France n’est que le reflet du niveau hexagonal. Avec Toulon, on est premier du championnat et on est nul ! On ne peut pas dire : ‘’Saint-André, est bon ou pas’’. On s’en fout de ça, le sélectionneur ne joue pas ! […] Aujourd’hui, le constat est terrible : le rugby français n’est pas de qualité. Et j’englobe les clubs. ». Le niveau de l’équipe nationale comme reflet du niveau de son championnat pour expliquer le désastre ? Pourquoi pas. Mais alors comment expliquer le règne du Pays de Galles au niveau européen depuis deux saisons et les bons résultats irlandais et anglais dans le même laps de temps ? Le Top 14 devrait-il s’inspirer de la Ligue Celte ou de la Premiership à l’heure où la dernière finale de H Cup fut franco-française ? L’argument parait bien léger…


Arrêtons de pleurnicher


Alors bien sûr personne ne pourrait affirmer sans rougir qu’un autre staff technique aurait permis au XV de France d’afficher le même bilan que les Blacks. Il n’est pas le seul à incriminer dans la mesure où il doit s’adapter à un réservoir assurément limité à certains postes clefs. A l’ouverture Rémi Tales souffre la comparaison avec ses homologues Carter, Farrell, Sexton. Nicolas Mas commence à vieillir et la relève se fait attendre à droite de la mêlée. Quant à Thierry Dusautoir, le capitaine semble bien loin du niveau qui avait fait de lui le meilleur joueur du Monde en 2011 et la concurrence manque à l’appel pour faire face aux McCaw, Louw, Alberts, Messam, O’Brien ou Warburton véritables monstres physiques et techniques.


Toutefois la France du rugby n’a pas à se lamenter, le vivier n’a jamais été et ne sera jamais du même acabit que celui qui existe en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud. Cela étant le XV de France a toujours su construire des groupes homogènes, sans véritables franchise player, tout en parvenant à des résultats convaincants, parfois avec de la chance, parfois grâce au courage et au caractère imprévisible qui forment les gènes de cette équipe. Moins physiques que les Sud-afs, ok. Moins techniques que les Blacks, d’accord. Moins précoce que les Gallois, soit. Mais le talent demeure. Wesley Fofana ou Louis Picamoles pourraient s’imposer comme des titulaires en puissance dans n’importe quelle sélection quand les Brice Dulin, Yoann Maestri, Thomas Domingo, Sébastien Vahaamahina et autre Florian Fritz n’ont rien à envier à nombre de leurs adversaires directs. PSA a de quoi faire, qu’on se le dise. 


Tous les espoirs doivent donc être permis avec cette génération de joueurs qui devra confirmer les quelques éclairs aperçus ici et là lors du prochain tournoi. 2013 touche à sa fin et il reste quelques mois au staff pour prendre ses responsabilités et apporter un projet de jeu qui séduit mais surtout à même de faire gagner les Bleus. La France ne compte pas, ne compte plus, parmi les meilleures nations mondiales, arrêtons de se persuader du contraire, mais le déclic qui fera taire les sceptiques est attendu. PSA dit « se languir de 2014 ». Nous aussi. 



Arthur Bourdeau



#1268 Rémy63

Rémy63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 084 messages

Posté 28 novembre 2013 - 20:28

Oui enfin commencer par dire 9 défaites en 11 matches en 2013, ça place la qualité de cette article... 



#1269 nestor

nestor

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 312 messages

Posté 05 décembre 2013 - 14:34

Les deux groupes de travail composés de Paul Goze (président), Marcel Martin et Patrick Wolff, pour la LNR,  Pierre Camou (président), Serge  Blanco et Christian Garnier (FFR), qui avaient mandat pour travailler sur la convention qui lie, tous les quatre ans, les deux institutions, sont arrivés, mercredi en fin de journée, à une texte commun.

Deux annexes ont été incorporées à ce texte concernant la mise à disposition des internationaux et les dispositions financières, lesquelles resteront sensiblement les mêmes que les saisons passées. En revanche, nouveauté, est créé un groupe d’élite. Trente internationaux sélectionnés par le staff tricolore formeront le «Groupe Elite». Ils ne devront disputer, en club, que 32 matches par saison, et ce afin de préserver leur intégrité physique tout en leur permettant de se consacrer au XV de France.

Ce texte, arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi, à Marcoussis, sera soumis vendredi au comité directeur de la FFR, et ensuite au comité directeur de la LNR, dans la cadre de l’AG du 19 décembre. Il devra être présenté à la presse entre le 20 et le 31 décembre 2013, date limite.



#1270 guest_gs

guest_gs

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 553 messages

Posté 05 décembre 2013 - 14:52

Les deux groupes de travail composés de Paul Goze (président), Marcel Martin et Patrick Wolff, pour la LNR,  Pierre Camou (président), Serge  Blanco et Christian Garnier (FFR), qui avaient mandat pour travailler sur la convention qui lie, tous les quatre ans, les deux institutions, sont arrivés, mercredi en fin de journée, à une texte commun.

Deux annexes ont été incorporées à ce texte concernant la mise à disposition des internationaux et les dispositions financières, lesquelles resteront sensiblement les mêmes que les saisons passées. En revanche, nouveauté, est créé un groupe d’élite. Trente internationaux sélectionnés par le staff tricolore formeront le «Groupe Elite». Ils ne devront disputer, en club, que 32 matches par saison, et ce afin de préserver leur intégrité physique tout en leur permettant de se consacrer au XV de France.

Ce texte, arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi, à Marcoussis, sera soumis vendredi au comité directeur de la FFR, et ensuite au comité directeur de la LNR, dans la cadre de l’AG du 19 décembre. Il devra être présenté à la presse entre le 20 et le 31 décembre 2013, date limite.

 t'es sur que c'est pas 32 matchs tout compris?

 parce que déjà en comptant les matchs de 'équipe de France, je pense que ça ne doit pas concerner grand monde mais alors si c'est juste en club, ça ne doit carrément concerner personne.



#1271 nestor

nestor

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 312 messages

Posté 05 décembre 2013 - 15:05

 t'es sur que c'est pas 32 matchs tout compris?

 parce que déjà en comptant les matchs de 'équipe de France, je pense que ça ne doit pas concerner grand monde mais alors si c'est juste en club, ça ne doit carrément concerner personne.

vu dans l'équipe tel quel .



#1272 -franfois-

-franfois-

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 331 messages

Posté 05 décembre 2013 - 15:09

Si c'est 32 matchs en club, ça ne concerne aucun joueur ... :blink:  J'espère que c'est une erreur de l'Equipe ou alors c'est ridicule B)



#1273 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 356 messages

Posté 05 décembre 2013 - 15:11

idem je me suis fait la même réflexion... 32 matchs en club c'est déjà énorme...en gros j'ai pas l'impression que si c'est ce nombre qui est retenu que cela va changer quelque chose à l'EDF....

 

il n'y a "que" 38 matchs max  par saison en club: 26 matchs de saison régulière, 3 matchs max de phases finales soit: 29 matchs en top 14 et H Cup :6 matchs de poule, 3 matchs de phases finales...

 

L'an dernier Rado et Kotze ont été alignés respectivement sur 35 et 33 feuilles de match... et Nalaga a compilé 28 titularisations...

 

et pour nos internationaux:

 

Fofana: 24 FM dont 20 titularisations

Chouly: 28 FM dont 24 titularisations

Domingo: 21 FM dont 14 titularisations

Kayser: 21 FM dont 19 titularisations

Debaty: 26 FM dont 6 titularisations...

Parra: 26 FM dont 23 titularisations

 

 

Donc si c'est comme tel, c'est un statu quo... et une annexe qui ne sert à rien...

 

Si c'est avec les matchs de l'EDF décomptés (soit 11 maxi par saison)... c'est pas pareil... mais je n'y crois pas car l'indemnisation des clubs restant la même, le manque à gagner serait beaucoup trop important pour les clubs...



#1274 guest_gs

guest_gs

    Champion d'Europe

  • Bannis
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 553 messages

Posté 05 décembre 2013 - 15:47

idem je me suis fait la même réflexion... 32 matchs en club c'est déjà énorme...en gros j'ai pas l'impression que si c'est ce nombre qui est retenu que cela va changer quelque chose à l'EDF....

 

il n'y a "que" 38 matchs max  par saison en club: 26 matchs de saison régulière, 3 matchs max de phases finales soit: 29 matchs en top 14 et H Cup :6 matchs de poule, 3 matchs de phases finales...

 

L'an dernier Rado et Kotze ont été alignés respectivement sur 35 et 33 feuilles de match... et Nalaga a compilé 28 titularisations...

 

et pour nos internationaux:

 

Fofana: 24 FM dont 20 titularisations

Chouly: 28 FM dont 24 titularisations

Domingo: 21 FM dont 14 titularisations

Kayser: 21 FM dont 19 titularisations

Debaty: 26 FM dont 6 titularisations...

Parra: 26 FM dont 23 titularisations

 

 

Donc si c'est comme tel, c'est un statu quo... et une annexe qui ne sert à rien...

 

Si c'est avec les matchs de l'EDF décomptés (soit 11 maxi par saison)... c'est pas pareil... mais je n'y crois pas car l'indemnisation des clubs restant la même, le manque à gagner serait beaucoup trop important pour les clubs...

A l'arrivée, même en ajoutant les matchs de l'équipe de France, je pense pas que beaucoup de joueurs ne soient pas dans les clous. Chez vous, ça en fait 4 si on considère les feuilles de matchs (Debaty étant un cas particulier vu qu'il est remplaçant chez vous autant qu'en EdF, il pourrait avoir une dérogation) il est pas certain qu'il y en ait beaucoup d'autres (sans doute Bastareaud chez nous et peut être un ou deux toulousains mais pas sur vu leur élimination rapide en Hcup)

 Après, faut voir aussi comment ça se passe. On peut aussi considérer que le joueur qui a dépassé le nombre de titularisations de 32 ne participe pas à la tournée de juin (et ainsi les clubs ne sont pas dérangés)



#1275 asm15

asm15

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 404 messages

Posté 05 décembre 2013 - 16:17

A l'arrivée, même en ajoutant les matchs de l'équipe de France, je pense pas que beaucoup de joueurs ne soient pas dans les clous. Chez vous, ça en fait 4 si on considère les feuilles de matchs (Debaty étant un cas particulier vu qu'il est remplaçant chez vous autant qu'en EdF, il pourrait avoir une dérogation) il est pas certain qu'il y en ait beaucoup d'autres (sans doute Bastareaud chez nous et peut être un ou deux toulousains mais pas sur vu leur élimination rapide en Hcup)

 Après, faut voir aussi comment ça se passe. On peut aussi considérer que le joueur qui a dépassé le nombre de titularisations de 32 ne participe pas à la tournée de juin (et ainsi les clubs ne sont pas dérangés)

ou a la demie et finale du top 14  :fume:

 

bref par contre indemniser les joueurs qui ne sont pas tout le temps à disposition du club serait par contre une bonne idée, car c'est souvent les mieux payés et les moins utilisés au finale