Aller au contenu


Photo

EDF 2016


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
2639 réponses à ce sujet

#2596 BAZ63

BAZ63

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 479 messages

Posté 07 avril 2016 - 18:53

EDF les propositions 
Rugby : Les 15 propositions de la cellule technique

Putain ils ont reflechi...

Envoyé de mon GT-I9305 en utilisant Tapatalk

#2597 Lourugby

Lourugby

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 928 messages

Posté 07 avril 2016 - 19:13

C'est beau mais encore faut-il agir réellement et ça, c'est une autre paire de manches, surtout avec nos, euh, "dirigeants"...



#2598 cetotomatos

cetotomatos

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 26 408 messages

Posté 07 avril 2016 - 19:19

Putain ils ont reflechi...
 

 

J'espère que c'est le résumé...



#2599 BAZ63

BAZ63

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 479 messages

Posté 07 avril 2016 - 19:26

 
J'espère que c'est le résumé...

Disons le resumé du resumé!!!!
L EDF a pas le cul sortie des ronces a ce rythme....

#2600 Lourugby

Lourugby

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 928 messages

Posté 07 avril 2016 - 20:13

Fallait surtout être candide pour croire qu'ils allaient changer quelque chose... A part le menu du buffet, les réunions de ce type avec ce genre de personne sont toujours les mêmes et rien ne change.



#2601 gregouarrrr

gregouarrrr

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 937 messages

Posté 07 avril 2016 - 21:29

wé waouuu



#2602 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 672 messages

Posté 08 avril 2016 - 07:04

Encore une commission qui ne servira à rien, sauf à faire croire que l'on fait quelque chose ! :wacko:  



#2603 cetotomatos

cetotomatos

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 26 408 messages

Posté 08 avril 2016 - 08:21

Faire évoluer l'arbitrage français.

 

ça serait pas compliquer à mettre en place, juste appliquer les consignes WR...



#2604 sebduth

sebduth

    Equipe de France

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 781 messages

Posté 08 avril 2016 - 08:35

Attendons d'avoir des détails sur ces propositions.

 

A lire ça, rien de révolutionnaire, faut voir les détails, et si ce sera entendu et mis en application.

 

Mais mieux vaut partir de l'idée que rien ne bougera, ça reste le plus probable.



#2605 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 584 messages

Posté 08 avril 2016 - 08:42

Dans le lot des propositions, il y a : harmonisation des arbitrages... Il va y avoir du taf là, non ?!



#2606 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 672 messages

Posté 09 avril 2016 - 06:45

Rien de neuf en lisant ces propositions !  Comment d'ailleurs peut il y avoir du changement, si en introduction, on commence par annoncer que l'on est respectueux des structures existantes dans le rugby Français ? :unsure:  Si on ne change pas certaines bases dès le départ, autant mettre un pansement sur une jambe de bois ! :innocent:



#2607 Eria

Eria

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 267 messages

Posté 11 avril 2016 - 10:13

Dans le lot des propositions, il y a : harmonisation des arbitrages... Il va y avoir du taf là, non ?!

Pourquoi les règles sont différentes ?



#2608 Lourugby

Lourugby

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 928 messages

Posté 14 avril 2016 - 08:26

Les proposition de Clerc, Harinordoquy et Yachvili pour ressourcer l'équipe de France :

 

"

Après le constat dressé hier, Imanol Harinordoquy, Dimitri Yachviliet Vincent Clerc, réunis par « L'Équipe », donnent leurs propositions pour réformer le rugby français.

Dans notre édition d’hier, notre cellule « très technique », comme Imanol Harinordoquy s’est amusé à la nommer, avait posé un constat lucide et inquiétant sur l’état du rugby français. Aujourd’hui elle avance des solutions à apporter à plus ou moins long terme. La suite d’un échange qui trouve une résonance particulière après la publication, il y a une semaine, d’une synthèse des mesures avancées par la cellule technique officielle, celle de la FFR et la LN. « On a perdu l’équipe de France pour huit ans, sauf si on bouge maintenant », posait Imanol Harinordoquy en prélude. « On ne peut pas dire : “c’était mieux avant”, c’est pour cela qu’il faut qu’il ressorte du positif de nos discussions », relançait Dimitri Yachvili. S’ils n’ont aucun pouvoir décisionnaire, les mesures qu’avancent spontanément les deux anciens Biarrots et Vincent Clerc apparaissent en tout cas beaucoup plus concrètes et radicales que les préconisations fédérales, notamment dans ce qu’elles impliquent du rapport entre les clubs et le Championnat d’une part et l’équipe de France d’autre part.
 

L'ÉQUILIBRECLUBS-ÉQUIPE DE FRANCE « SI TU BAISSES LE NOMBRE DE CLUBS, TU SUPPRIMES TOUS LES DOUBLONS » Vincent Clerc

 
«Quelles seraient, selon vous, les premières mesures à adopter pour sauver le rugby français ?

 
Vincent Clerc : La clé, c’est le calendrier. Il faut se débarrasser des doublons ! Et les tournées d’été, elles n’ont aucun sens. On y arrive fatigués, il manque des joueurs. Il faudrait un calendrier international où l’on pourrait conserver le Tournoi des Six Nations, le Four Nations sur août-septembre, puis une tournée Nord-Sud. Ensuite, tu reviens aux compétitions de clubs et tu disposes de toutes tes forces. Et si tu baisses le nombre de clubs en Championnat à douze voire à dix, tu supprimes tous les doublons. Et tu auras ton équipe type à chaque fois.
Dimitri Yachvili : C’est plus équitable pour tout le monde. Il faut aussi en finir avec les deux descentes. Les enjeux financiers sont trop élevés et tu joues pour ne pas perdre. La conséquence sur le jeu est calamiteuse.
Vincent Clerc  : S’il n’y a plus de doublons, tu n’auras plus besoin d’autant d’étrangers. S’il n’y qu’une descente, tu as plus d’opportunités de lancer des jeunes et le jeu s’aérera. Il y a un Championnat de Pro D 2 qui est attractif, mais qui ne donne pas spécialement la place aux jeunes. C’est la Deuxième Division qui m’a permis de percer en Première. Je lui donnerais plus d’importance avec des contraintes en faveur des jeunes.
Dimitri Yachvili  : Il n’y a que des étrangers. Même en Fédérale 1. C’est la cata­strophe.

Faut-il garder la Coupe d’Europe ?

 
Vincent Clerc  : C’est la compétition qui se rapproche le plus du niveau international.
Imanol Harinordoquy : Il faut lui donner plus d’importance. Sinon le fossé entre Top 14 et Coupe d’Europe va se creuser encore.
Dimitri Yachvili : Enchaînons les six matches de Coupe d’Europe (phase de ­poules).
Vincent Clerc  : Jouons le Championnat, puis la Coupe d’Europe. Après tu peux repasser au Championnat si tu veux. Mais arrêtons de tout mélanger. Jouons par blocs. Le système actuel est affreux. Tu ne t’y retrouves pas. Et les spectateurs non plus.
Dimitri Yachvili : C’est tellement facile de dire “allez, on vire la Coupe d’Europe”. Comme elle fait de l’ombre au Top 14, on dit que c’est elle qui gêne.

La FFR devrait-elle salarier les joueurs, au moins l’année de la Coupe du monde ?

 
Imanol Harinordoquy : Le premier qui a voulu instaurer cela, c’était Bernard (Laporte, sélectionneur de 1999 à 2007), il y a huit ans. Après la Coupe du monde 2011, c’était revenu sur le tapis. Ils voulaient mettre en place un groupe de joueurs sous contrat fédéral. Mais ça n’a jamais vu le jour.
Dimitri Yachvili : J’étais content d’en profiter mais, en 2011, on est partis quatre mois avec l’équipe de France et on a touché double salaire. C’était aberrant… Pour les clubs, c’est dramatique.
Vincent Clerc  : Il faut trouver un équilibre. Le Top 14 doit rester le meilleur Championnat, mais pas au détriment de l’équipe de France.
Imanol Harinordoquy : D’autant que pour rendre le rugby attractif aujourd’hui, il faut une équipe de France qui gagne. C’est tout.
Dimitri Yachvili : Sauf que si on est arrivés en finale, ce n’était pas grâce au système français. C’était une histoire d’hommes.
 
 

LES JEUNES ET LE JEU « Le rugby est un jeu. Il faut revenir à ce principe et non plus fabriquer du muscle »Dimitri Yachvili

 
La question de la formation revient souvent pour expliquer l’état du rugby français. Comment agir, sachant que c’est un chantier sur plusieurs années ?

 
Imanol Harinordoquy : Donnons plus de moyens. Aujourd’hui, la Fédération ne file rien.
Vincent Clerc  : Pour qu’il y ait plus d’éducateurs formés, également dans les petits clubs. Quand on parle de la formation, on ne parle pas des grands clubs. Ce sont eux qui ont le plus de moyens. Il faut que les gamins aient plus d’entraînements parce qu’ils ont l’énergie pour les faire. Tu restes dans le ludique, le plaisir, mais tu apprends des choses.
Dimitri Yachvili : En Nouvelle-Zélande, ils jouent tous pieds nus. Ça nous fait rigoler, mais ce n’est pas pour rien s’ils sont aussi à l’aise sur les appuis et les crochets. Et surtout, au niveau des équipes de jeunes il y a des catégories de poids, ce qui change considérablement la donne. Dans la mentalité, le rugby est un jeu. Il faut revenir à ce principe et non plus fabriquer du muscle pour masquer nos déficiences. Faisons des catégories de poids et, peut-être, jusqu’à un âge ­limite, essayons d’éviter les contacts. Pour renouer avec notre identité de jeu.

 
La jeunesse actuelle est-elle si différente des précédentes dans le comportement ?

 
Vincent Clerc  : C’est plus compliqué d’arriver dans le rugby actuel. Les jeunes ont moins la chance de jouer que nous. Ils s’entraînent énormément, mais chaque match revêt une pression monstre. Le Championnat Espoirs est très mauvais. Avant, il était bien meilleur avec des joueurs un peu plus âgés.
Imanol Harinordoquy : Et puis il y a moins cette volonté de gagner… Quand ils enfilent le maillot de la Première, ils sont arrivés à ce qu’ils voulaient.
Dimitri Yachvili : Ils sont plus consommateurs qu’acteurs actuellement. Je ne pourrais pas entraîner, je n’ai pas su m’adapter à la nouvelle génération. C’est un aveu d’impuissance de ma part. J’ai débuté à la fin des années 1990, tu portais le sac, tu la fermais, tu faisais ce qu’on te disait. Je pense que l’essence même de ce sport reste la transmission par nos anciens et nous devons y revenir. Qu’ils nous livrent ce qu’on leur a appris. Nous sommes dans un monde professionnel, mais cela reste du rugby. Il faut quand même se lier en mêlée pour pousser tous ensemble. Il faut quand même aller aider son coéquipier à plaquer. Tout cela, il faut que cela reste des choses assez fortes entre joueurs. Or, je ne l’ai pas ressenti dans la nouvelle ­génération.
Imanol Harinordoquy : J’ai été aussi choqué par cela : être un consommateur et pas un acteur. En 2011, nous étions trop spectateurs et ce qui nous a sauvés c’est qu’à un moment on s’est dit : ça fait quatre ans qu’on attendait ça, c’était notre Coupe du monde. Et on a pris notre destin en main. On n’a pas été champions du monde, mais c’est quand même ce qui a sauvé notre compétition.
Vincent Clerc  : Qu’est-ce qui va potentiellement être mis en place pour aider l’équipe de France ?
Dimitri Yachvili : Ça, Vincent, c’est la prochaine élection qui nous le dira ( le président de la FFR doit être élu le 3 décembre). En attendant, on perd un an et demi. C’est pour ça qu’il fallait tout changer après la Coupe du monde. Guy (Novès, le sélectionneur ) fait avec ce qu’il a. Il retrouve des mecs cinq jours avant de disputer un match… Bon, déjà tu sens que l’état d’esprit a changé parce qu’on ne lâche plus le morceau. Ce qu’ils ont fait sur les deux premiers matches du Tournoi ( 23-21 contre l’Italie, 10-9 contre l’Irlande), ça m’allait. Certes, on ne s’est pas trop régalés, mais de les voir gagner les deux premiers matches, j’étais super content.

 
Comment progresser rapidement ne serait-ce que dans le jeu, encore décevant pendant le Tournoi ?

 
Dimitri Yachvili : Rattraper tout ce travail en quelques mois, ce n’est pas possible. Sur cette génération-là, je ne sais pas comment on va faire. Ou alors faire un jeu restrictif ?
Imanol Harinordoquy : Mais je ne crois pas que c’est dans notre ADN.
Vincent Clerc  : À l’heure actuelle, tu ne peux pas gagner avec un jeu restrictif. On l’a vu à la Coupe du monde. Ceux qui ont gagné, les Blacks et les Australiens, les Argentins, les Japonais, ils jouaient de partout, conservaient la balle, faisaient les bons choix.

 
Comment expliquez-vous que les joueurs soient très rarement, voire jamais, consultés par les instances ?

 
Vincent Clerc  : Cela fait dix ans que l’on nous pose des questions, mais personne ne nous écoute.
Dimitri Yachvili  : Parce qu’ils veulent être réélus. Ce n’est pas leur priorité de faire avancer le rugby français. Ceux qui connaissent le mieux les problématiques du rugby professionnel, ce sont ceux qui ont fait des saisons complètes, parfois 42 matches de contraintes physiques et mentales.
Vincent Clerc  : On a des joueurs de talent. Avec un calendrier adapté, on doit pouvoir leur dégager plus de temps pour travailler.
Imanol Harinordoquy : Quand tu vois que, pour le Tournoi, ils ont eu du mal à faire un groupe de trente joueurs. On n’a pas un réservoir riche.
Vincent Clerc  : Certes, il l’est moins qu’à une époque, mais tu as les moyens de faire un beau quinze de France. Prenez les Gallois, ils ont de petits réservoirs, mais ils sortent de belles équipes. On leur donne toutes les chances de réussir. Maintenant, il faut que ça bouge. Il y a des cellules techniques très bien, bonne idée. Mais cela doit être suivi de mesures concrètes. Si on veut que l’équipe de France ait des résultats, c’est urgent.
Dimitri Yachvili : Mais qui va prendre ces décisions ?
Vincent Clerc  : Si je savais comment ça fonctionne... Est-ce que c’est bien qu’il y ait la Ligue et la Fédé ? Est-ce qu’il n’y a pas trop d’organes décisionnaires qui font que personne ne va trancher ?
Dimitri Yachvili : J’ai l’impression qu’il y a une chape de plomb sur le rugby français. Quelque chose de lourd, qui empêche tout le monde de bien s’exprimer. Tous ces problèmes que l’on évoque, on n’en entend pas parler. En revanche le mode d’élection, ça, on en parle. Vite savoir comment faire pour être réélu.
Vincent Clerc  : On n’a plus le temps d’attendre.
Dimitri Yachvili : C’est con que ça n’ait pas pu changer de suite après la Coupe du monde 2015.»
 
 

LEURS PROPOSITIONS

 

Championnat

¢ Un Championnat à 12 voire à 10
¢ Une seule relégation
¢ Une saison internationale homogène
¢ Jouer la Coupe d’Europe d’un seul bloc

Conséquences :
- Disparition des doublons.
- Moins de pression économique
- Moins de joueurs étrangers
- Internationaux français disponibles pour club et sélection
- Jeunes mieux utilisés.

Équipe de France

¢ Un projet de jeu clair et un groupe resserré
¢ Plus de temps pour travailler ensemble, consécutif à une réforme du calendrier.

Formation

¢ Plus de moyens économiques
¢ Formation d’éducateurs sur tout le territoire
¢ Catégorie de poids chez les jeunes
¢ Suppression des contacts jusqu’à un certain âge.
 

LESPRINCIPALES PROPOSITIONS DE LA CELLULE TECHNIQUE FFR-LNR

 

La gestion des Joueurs Internationaux

¢ Communication d’une liste de 30 joueurs Élite avec une mise à disposition étendue de ces joueurs pour le quinze de France
¢ Suivi personnalisé des joueurs internationaux avec intersaison adaptée au niveau de sollicitation du joueur et période de régénération pendant la saison
¢ Compensation financière aux clubs réévaluée et adaptation du salary-cap

La Formation

¢ Élargissement de la feuille de match et évolution du dispositif JIFF
¢ Optimisation du temps de jeu des jeunes joueurs "


#2609 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 647 messages

Posté 14 avril 2016 - 08:58

Rien de vraiment révolutionnaire ou nouveau, mais c'est intéressant de voir ces récents  anciens internationaux raisonner déjà comme les vieux cons du Forum dont je suis un parfait exemple.

Toutes les propositions paraissent logiques et réalistes, le problème est toujours le même, ceux qui ont le pouvoir ne font rien ne changent rien ne tentent rien et ne pense qu'à garder ou conquérir la place.

Qu'est ce qui empêche de tenter des choses nouvelles quitte à se tromper et corriger, certaines ne dépendent que de nous d'autres non mais pour celles ci on pourrait lancer le mouvement, être source de proposition au niveau européen ou international.

Mais non, nos dirigeants sont transparents, immobiles et c'est encore pire depuis la catastrophique CDM, on attendait une révolte mais rien n'a bougé tout le monde semble résigné.



#2610 sebduth

sebduth

    Equipe de France

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 781 messages

Posté 14 avril 2016 - 09:04

LEURS PROPOSITIONS

 

Championnat

¢ Un Championnat à 12 voire à 10
¢ Une seule relégation
¢ Une saison internationale homogène
¢ Jouer la Coupe d’Europe d’un seul bloc

 

 

Tiens, des idées que je défends depuis longtemps :)