Aller au contenu


Photo
- - - - -

Top 12 ? Top 14 ? Autre solution ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
213 réponses à ce sujet

#61 sebduth

sebduth

    Champion d'Europe

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 977 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Orcet
  • Mon club:

Posté 03 février 2017 - 13:40

Pas sûr.
S'il y a moins de match, les droits TV sont moindres, donc les clubs reçoivent moins d'argent du diffuseur, donc moins de puissance financière pour faire flamber les salaires (à condition que ce soit encadré par des mesures cohérentes et efficaces, mais là ça risque d'être compliqué...)

 

 

Pas sûr non plus mais pas avec la même analyse que toi.

 

Tu dis moins de matchs = moins de droits TV, ce n'est pas du tout sûr.

 

Ca fait moins de diffusions, mais réduire le nombre de clubs garantit une meilleure qualité du produit avec une concentration des talents et, au fond, l'élimination des 2 clubs tirant le niveau vers le bas.

Et quand bien même les droits TV baissaient, dans la mesure où ils se partageraient le gâteau en moins de parts, ça peut revenir au même.

 

Autre élément : le diffuseur est bien conscient que s'il baisse les droits, il faire baisser le niveau de son produit si les clubs ne peuvent plus se payer les meilleurs joeurs. C'est la loi du marché, qui fait que tous ont intérêt à ne pas baisser le pouvoir économique des clubs, y compris à 12.

 

 

Donc pour moi, les droits TV ne seraient pas un problème en passant à 12, ça ne changerait probablement rien.

Il y aurait peut-être une flambée de salaires, et encore je n'en suis pas convaincu. Les salaires se mettent à flamber en pénurie sur un poste ou quand on change une règle qui rend un profil de joueur très attractif (ex : le JIFF et ses évolutions).

Là un passage à 12 ne rend pas des joueurs plus attractifs, ça met au contraire plus de joueurs de qualité tout à coup sur le marché (puisque ceux-ci ne voudront pas suivre leur club en pro D2), donc ça peut être de nature au moment du passage à 12 à faire baisser les salaires car il y aura plus de joueurs voulant une place en Top 14 que de places.

 

Et cette flambée est toujours provisoire le temps que les clubs se mettent dans les clous, après ça se stabilise. Il ne faut donc le voir que comme une contrainte temporaire qui ne doit pas remettre en cause l'atteinte de l'objectif (ex : réduire le nombre d'étrangers pour favoriser la formation française et in fine l'EDF)



#62 cetotomatos

cetotomatos

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 114 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Marsat
  • Mon club:

Posté 03 février 2017 - 14:35

Plus de droits TV avec un top 16 ?

 

Non, la clientèle rugby est pas extensible avec des rencontres insipides.



#63 JB 03

JB 03

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 738 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Lalizolle ou Gannat
  • Mon club:

Posté 03 février 2017 - 17:02

 
Ca fait moins de diffusions, mais réduire le nombre de clubs garantit une meilleure qualité du produit avec une concentration des talents et, au fond, l'élimination des 2 clubs tirant le niveau vers le bas.

Pas sûr du tout que ce soit les deux derniers clubs du championnat qui tirent le niveau vers le bas, surtout en terme de plan de jeu et d'agrément pour le téléspectateur. Si j'ai le choix entre suivre une rencontre avec Grenoble et une autre avec Montpellier mon choix sera vite fait, pourtant l'un est treizième, l'autre troisième. Le premier joue l'attaque, est plaisant à voir évoluer de manière générale, tandis que l'autre est d'un ennui mortel avec un jeu stéréotypé, d'un type comparable à celui du champion en titre.

#64 Rémy63

Rémy63

    Super Connard Semi-Croustillant

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 753 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Paris
  • Mon club:

Posté 03 février 2017 - 17:54

Pas sûr du tout que ce soit les deux derniers clubs du championnat qui tirent le niveau vers le bas, surtout en terme de plan de jeu et d'agrément pour le téléspectateur. Si j'ai le choix entre suivre une rencontre avec Grenoble et une autre avec Montpellier mon choix sera vite fait, pourtant l'un est treizième, l'autre troisième. Le premier joue l'attaque, est plaisant à voir évoluer de manière générale, tandis que l'autre est d'un ennui mortel avec un jeu stéréotypé, d'un type comparable à celui du champion en titre.

 

C'est pas faux. En rajoutant le SF un poil devant également.



#65 Gourine63

Gourine63

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 164 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 03 février 2017 - 21:01

Pas sûr du tout que ce soit les deux derniers clubs du championnat qui tirent le niveau vers le bas, surtout en terme de plan de jeu et d'agrément pour le téléspectateur. Si j'ai le choix entre suivre une rencontre avec Grenoble et une autre avec Montpellier mon choix sera vite fait, pourtant l'un est treizième, l'autre troisième. Le premier joue l'attaque, est plaisant à voir évoluer de manière générale, tandis que l'autre est d'un ennui mortel avec un jeu stéréotypé, d'un type comparable à celui du champion en titre.


Tout est dit,et de fort belle manière qui plus est,on en revient éternellement au daube 14 et son avantage au jeu destructeur et ennuyeux.

Même si cette année les deux premiers du classement sont les deux équipes les plus joueuses,mais j'ai peur qu'en phases finales les auto-tamponneuses redeviennent les reines du circuit, hélas........

#66 ziob03

ziob03

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 597 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 04 février 2017 - 08:40

Tout est dit,et de fort belle manière qui plus est,on en revient éternellement au daube 14 et son avantage au jeu destructeur et ennuyeux.
Même si cette année les deux premiers du classement sont les deux équipes les plus joueuses,mais j'ai peur qu'en phases finales les auto-tamponneuses redeviennent les reines du circuit, hélas........

En fait, les seules équipes à envoyer du jeu sont les deux premières et les deux dernières... je propose donc de maintenir ces 4 clubs, en envoyant en pro D2 les équipes classées de la 3eme à la 12 émeutes place... c'est bien non ?

En fait, les seules équipes à envoyer du jeu sont les deux premières et les deux dernières... je propose donc de maintenir ces 4 clubs, en envoyant en pro D2 les équipes classées de la 3eme à la 12 émeutes place... c'est bien non ?

12eme.. Putain d'I pad

#67 arverne19

arverne19

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 668 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:UZERCHE mais originaire de RIOM et j'y tiens
  • Mon club:

Posté 04 février 2017 - 09:41

Je n'ai pas trouvé ce sujet ouvert. Alors je l'ouvre puisque le débat est bien lancé dans une autre rubrique. Mais les modos veillent !!!!

S'il en existe déjà un, dites moi où !!!

Moi, mon avis est le suivant : un top 12 avec des phases finales concernant les 4 premiers pour conserver le fun...

Ça libérerait des WE pour éviter des doublons, tout en gardant notre formule actuelle qui offre il faut le dire un certain charme et un parfum inégalable . D'autre part, force est de constater que chaque année ou presque, deux , ou au pire une équipe (c'est le cas aujourd’hui avec Bayonne) n'ont pas le niveau requis...

Après, la formule la plus juste serait un championnat tout simple, comme au foot, qui consacrerait le champion à l'issue de la dernière journée. Mais exit le fun du mois de juin... Dommage quand même.

le fun du mois de juin, c'est quand on perd en finale, c'est bien ça? :bush:

je suis d'accord sur la formule désignant champion le premier à l'issue des 22 matches, mais à côté de ça, il faudrait faire une coupe réservée aux équipes classées de 2 à 5 avec 1/2 et finale sur 1 seul match ; le vainqueur rencontrerait l'équipe désignée championne, pour lui permettre éventuellement de faire le doublé;

au pire cela ferait 25 matches ;

les 5 premiers + le vainqueur de Coupe en Champion's cup 


En fait, les seules équipes à envoyer du jeu sont les deux premières et les deux dernières... je propose donc de maintenir ces 4 clubs, en envoyant en pro D2 les équipes classées de la 3eme à la 12 émeutes place... c'est bien non ?
12eme.. Putain d'I pad

 

tout ça pour dire que tu as un I-pad  :D



#68 sebduth

sebduth

    Champion d'Europe

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 977 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Orcet
  • Mon club:

Posté 04 février 2017 - 13:50

Pas sûr du tout que ce soit les deux derniers clubs du championnat qui tirent le niveau vers le bas, surtout en terme de plan de jeu et d'agrément pour le téléspectateur. Si j'ai le choix entre suivre une rencontre avec Grenoble et une autre avec Montpellier mon choix sera vite fait, pourtant l'un est treizième, l'autre troisième. Le premier joue l'attaque, est plaisant à voir évoluer de manière générale, tandis que l'autre est d'un ennui mortel avec un jeu stéréotypé, d'un type comparable à celui du champion en titre.

 

 

Il n'en reste pas moins que globalement depuis le début de saison Grenoble et Bayonne se prennent des taules, et c'est un constat systématique tous les ans.

 

 

Et puis on parle là de réduire l'élite. Est-ce le fait d'être à 14 ou à 12 qui induit un jeu spectaculaire ou pas ? Pour moi ce n'est pas lié sauf à considérer la peur de la descente qui fermerait le jeu (argument qui renforcerait le besoin d'un Top 12 avec une seule relégation).

 

Pour moi la forme de jeu et le spectacle associé sont liés à d'autres facteurs : culture française du jeu d'avants, culture français du "résultat immédiat = fermer le jeu", culture du coach (Jake White, voilà quoi...), (absence de) volonté générale de développer du jeu en lien avec l'EDF, formation, arbitrage plus ou moins permissif...



#69 Silhouette

Silhouette

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 688 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Concord, CA
  • Mon club:

Posté 04 février 2017 - 17:53

 

 

Il n'en reste pas moins que globalement depuis le début de saison Grenoble et Bayonne se prennent des taules, et c'est un constat systématique tous les ans.

 

 

Et puis on parle là de réduire l'élite. Est-ce le fait d'être à 14 ou à 12 qui induit un jeu spectaculaire ou pas ? Pour moi ce n'est pas lié sauf à considérer la peur de la descente qui fermerait le jeu (argument qui renforcerait le besoin d'un Top 12 avec une seule relégation).

 

Pour moi la forme de jeu et le spectacle associé sont liés à d'autres facteurs : culture française du jeu d'avants, culture français du "résultat immédiat = fermer le jeu", culture du coach (Jake White, voilà quoi...), (absence de) volonté générale de développer du jeu en lien avec l'EDF, formation, arbitrage plus ou moins permissif...

C'est vrai, mais ce sont beaucoup de facteurs sur lesquels il est difficile d'agir directement quand tu es la FFR ou la LNR. En revanche, la possibilite qu'ont ces institutions c'est de mettre en place une competition / un contexte qui favorise la culture du jeu, offensive, etc. Et de ce point de vue, je pense qu'il serait plus facile pour les dirigeants / entraineurs qui vont dans ce sens la (les anti Jake White quoi) d'obtenir et garder leur place dans un Top12 avec une seule descente, et des demi directes pour les 4 premiers, par rapport au systeme actuel.



#70 cetotomatos

cetotomatos

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 114 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Marsat
  • Mon club:

Posté 05 février 2017 - 10:27

C'est vrai, mais ce sont beaucoup de facteurs sur lesquels il est difficile d'agir directement quand tu es la FFR ou la LNR. En revanche, la possibilite qu'ont ces institutions c'est de mettre en place une competition / un contexte qui favorise la culture du jeu, offensive, etc. Et de ce point de vue, je pense qu'il serait plus facile pour les dirigeants / entraineurs qui vont dans ce sens la (les anti Jake White quoi) d'obtenir et garder leur place dans un Top12 avec une seule descente, et des demi directes pour les 4 premiers, par rapport au systeme actuel.

 

+100.

 

Sinon en Premiership ça joue à 12 et ça semble pas les pénaliser énormément.



#71 sgestion

sgestion

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 857 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Paris
  • Mon club:

Posté 08 février 2017 - 21:26

 
Pour alléger le calendrier, il n'y a que pas 36 solutions.
Cette formule ou bien 2 poules de 8 (ou de 10), après 1/2 finales et finale.
 
Perso je n'aime pas le top 12, car contrairement à l'Angleterre, il y a beaucoup plus de club susceptibles d'évoluer dans l'élite du rugby. 
 
Après ma solution préféré, mais qui ne verra jamais le jour; c'est une sorte de ligue Européenne à 32 équipes calqué sur le modèle de la NFL.

La formule des 2 poules (de 8 ou 10), laissez tomber. Des matchs déséquilibrés. Personne dans les stades. Cette année, combien de personnes au Michelin pour voir Grenoble, Bayonne ? Combien seront-ils pour recevoir dans ta formule Colomiers ou Mont de Marsan qui se déplaceront avec une equipe remaniée parce qu'evidemment, ce n'est pas face à l'ASM qu'ils joueront le maintien. Score final : 70-0

#72 Spadone

Spadone

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 306 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 08 février 2017 - 21:35

http://www.sports-au...e_12276645.html

 

N'importe quoi



#73 sgestion

sgestion

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 857 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Paris
  • Mon club:

Posté 08 février 2017 - 21:44

Vos idées sont belles et généreuses mais dans le monde actuel, une seule chose compte : la logique économique ! Les décisions prises ne peuvent aller que dans ce sens désormais ! :wacko:

Sauf qu'aujourd'hui, il y a moins de monde dans les stades vu le niveau de jeu pratiqué et que les vedettes (= les internationaux, ceux qui attirent le public) ne jouent pas si souvent en top 14, repos oblige. Curieux de connaître les audiences de C+. A tel point que je me demande si la logique économique n'a pas été poussée trop loin et qu'une vraie réflexion doit s' engager. N'oublions pas qu'actuellement l'économie du rugby pro en France ne tient qu'à 1 diffuseur et quelques mécènes !

#74 le nougatier

le nougatier

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 776 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Né dans la ville du nougat blanc et dur. Vie dans la ville des marins rouge et noir.
  • Mon club:

Posté 08 février 2017 - 21:48

 

Bof moi perso ça me dérange pas plus que cela. Avant elle ne durait déjà que 10 minutes et ma foi c'était plutot cool. Surtout que maintenant les matchs dur pratiquement 2h en tout.

 

Il est en tout cas assez savoureux de noter que la mis temps fut passé à 15 minutes pour que les télés puissent nous bassiner de pub et que maintenant pour les même besoin de ce média on y revient.

 

Le pouvoir de la presse il est peu être surtout là :)



#75 sgestion

sgestion

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 857 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Paris
  • Mon club:

Posté 08 février 2017 - 21:53

http://www.sports-au...e_12276645.html
 
N'importe quoi


Je confirme que c'est n'importe quoi de le poster ici.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users