Aller au contenu


Photo

EDF de Brunel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4238 réponses à ce sujet

#3976 gigi

gigi

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 890 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 15:23

 


Parra je pense qu il faut qu il ait les clés pour être a son niveau, il faut que l équipe le suive au doigt et a l oeil, il n y a qu à voir le match qu il a fait ce week end et comment il parlait a ses mecs, jamais il na été comme ça en EDF ou on a l impression qu il n'est pas totalement libéré et qu il récite une leçon sans liberté d'interprétation

 

 

bien sur, mais le Parra de certaines périodes ou il etait international et titulaire a l'asm, ben il n'etait pas toujours transcendant, et on l'a beaucoup lu ici ou ailleurs, a juste titre


  • steph et cocotte 63 aiment ceci

#3977 inASMweTrust

inASMweTrust

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 912 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Caen
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 15:26

Boudjellal qui cherche absolument a caser Galthié à l EDF en lui trouvant toutes les qualités alors qu il l a viré de la direction de sa propre équipe, il est plus a une incohérence près et surtout ça lui ferait récupérer un poste de "bénévole" dans son organigramme.  :D


Parra je pense qu il faut qu il ait les clés pour être a son niveau, il faut que l équipe le suive au doigt et a l oeil, il n y a qu à voir le match qu il a fait ce week end et comment il parlait a ses mecs, jamais il na été comme ça en EDF ou on a l impression qu il n'est pas totalement libéré et qu il récite une leçon sans liberté d'interprétation

 

Oui, il a un chef qui sait quoi en tirer, qui connaît les ressorts du bonhomme, qui le respecte et connaît parfaitement ce qu'il lui laisse faire et ce qu'il lui impose. 


 

 

bien sur, mais le Parra de certaines périodes ou il etait international et titulaire a l'asm, ben il n'etait pas toujours transcendant, et on l'a beaucoup lu ici ou ailleurs, a juste titre

 

Oui, et c'est justement à ces moments là qu'à l'ASM, on lui a maintenu sa confiance. On voit ce qu'il est devenu. Pour l'EDF c'est différent, car c'est plus les RV manqués sur blessures puis Novès qui ont fait que ça a été en pointillés. Après, quand on voit ce qu'il a donné en 10 en finale de CdM, moi je n'hésite même pas à prendre un chieur de première comme ça ! 


  • cocotte 63 aime ceci

#3978 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 213 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 15:38

 

 

bien sur, mais le Parra de certaines périodes ou il etait international et titulaire a l'asm, ben il n'etait pas toujours transcendant, et on l'a beaucoup lu ici ou ailleurs, a juste titre

Il est très dépendant de son physique et comme il ne s’économise pas loin de la contrairement a d'autres  ben il a eu pas mal de périodes ou il a joué diminué et c'est pas la qu il est le meilleur

Et puis quand tu as la bouteille qu il a maintenant ça aide pas mal aussi


 

Oui, il a un chef qui sait quoi en tirer, qui connaît les ressorts du bonhomme, qui le respecte et connaît parfaitement ce qu'il lui laisse faire et ce qu'il lui impose. 


 

Oui, et c'est justement à ces moments là qu'à l'ASM, on lui a maintenu sa confiance. On voit ce qu'il est devenu. Pour l'EDF c'est différent, car c'est plus les RV manqués sur blessures puis Novès qui ont fait que ça a été en pointillés. Après, quand on voit ce qu'il a donné en 10 en finale de CdM, moi je n'hésite même pas à prendre un chieur de première comme ça ! 

Si Galthié doit venir dans le staff de l EDF, je le voit bien l emmener dans ses bagages, le coté chieur doit pas l inquiété, lui même en est un


Rougerie au soutien de Lopez : "Rentrer quatre secondes, ça ne rime à rien"
Par Leo Faure via Midi Olympique

Il y a 6 heures

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Invité de l'émission "Les décodeurs" sur France Bleu pays d'Auvergne, la légende auvergnate aux 76 sélections s'est prononcée sur l'entrée en jeu plus que tardive de Camille Lopez, samedi dernier à Rome.

Interrogé sur les mauvaises performances du XV de France et l'ambiance tendue chez les Bleus lors du Tournoi des 6 Nations 2019 qui vient de se conclure, Rougerie s'est étonné du sort réservé à son ancien coéquipier, l'ouvreur Camille Lopez : "Quand vous jouez quatre secondes, comment voulez-vous ne pas vous sentir mal ? Ça ne rime à rien. […] Vous jouez pour votre patrie, vous êtes bien obligé de rentrer. Quoiqu'il arrive, vous fermez votre bouche et vous le faites. Mais je comprends qu'il (Lopez) ne soit pas content". Le journaliste relance : est-ce un manque de respect ? "Rentrer quatre secondes, oui, ça fait chier. Passez moi l'expression".

Pour le reste, Rougerie, se refuse à tout commentaire comme il l'a toujours fait, concernant l'équipe de France depuis qu'il a pris sa retraite internationale : "Je ne suis pas là pour faire des raisonnements sur les joueurs, les entraîneurs ou autre. Aujourd'hui, simplement, ça me fait mal. Je suis simple supporter, dans mon canapé et ça me fait mal".

 

Pas content Roro



#3979 gigi

gigi

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 890 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 15:43

Oui et non.. Pour moi, le physique et le Top14 sont aussi des paravents. Comment ça se fait que nos Fidjiens du Top14 nous aient marché dessus en novembre ??? 

 

 

je ne parle que de la rotation excessive et du nombre de joueur employés

que de ca...


 

 

 

Oui, et c'est justement à ces moments là qu'à l'ASM, on lui a maintenu sa confiance.  

 

 

ben heureusement, c'est l'employeur...c'est dans son intérêt, ce qui est totalement différent pour une sélection, qui tu aura remarquer, ne se gere du tout pareil

y a qu'a toulon que le president vire un joueur hors de forme  :rolleyes:



#3980 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 013 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:04

Moi je suis comme Gigi, je n'arrive pas à comprendre comment des mecs qui sont dans le rugby depuis 30, 40, 50 ans avec une expérience de joueur de haut ou très haut niveau, d’entraîneurs, qui ont tout connu, joué avec pleins de mecs d'horizon différent...  bref, des mecs de ce niveau, bien plus haut que le mien rugbystiquement parlant...arrivent à avoir ce management... que l'on dirait à la petite semaine.... ça me dépasse... et je suis très critique pour ça...

 

Des mecs comme Brunel, Elissalde, Bonnaire, jamais en temps que joueur ils auraient pu admettre que l'on leur fasse ce qu'ils ont fait à Parra ou à Lopez alors pourquoi ???

 

De même sur les 100 joueurs sélectionnés, mais putain, ils savent bien que l'EDF a besoin de continuité... ils sont tous entrain de bader les charnières de tous les autres pays, et quand ils sont en place, ils t'en font 12 en deux ans  :blink:  :blink:  :blink:

 

Les blessures OK, mais ça ne justifie pas ce nombre délirant...

 

et puis moi, je suis désolé, mais il me faut plus que 10 matchs en pro dont 8 en top 14... pour devenir titulaire en EDF... d'autant plus à un autre poste...que celui auquel tu joues...

 

Tu sens dans cet environnement de l'EDF les pressions des uns et des autres... (presse, suiveurs, Simon, Laporte, les clubs, les agents etc...) et c'est pour ça que depuis pas mal d'années, j'aimerai voir un Gatland ou un Jones qui les enverraient tous se faire voir... et qui partirait avec 45 gonzs et tu lui donnes 4 ans pour voir... et on jugerait sur pièces...

 

Une conf de presse où on parle jeu, stratégie... et pas résistance, bien défendre, être groupé...

 

J'ai l'impression que les trucs simples, basiques, on le fait même plus... 

 

Par exemple, Guirado, moi, ça me choque pas que l'on puisse envisager de le dégager... mais pas comme Simon a voulu le faire... ça fait deux ans, que l'on a pleins d'opportunités pour le faire pour changer de cap... etc... pas comme ça en douce telle une vipère...

 

et maintenant tu te retrouves pris au piège obligé de partir avec Guirado-Basta-Picamoles...

 

Pour revenir à la charnière, au bout de combien de charnières différentes tu te poses la question que finalement c'est peut être pas la charnière le problème mais les 8 autres devant et l'organisation collective... c'est hallucinant de voir ça...


  • marco43, bazooka, biball et 1 autre aiment ceci

#3981 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 213 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:20

Moi je suis comme Gigi, je n'arrive pas à comprendre comment des mecs qui sont dans le rugby depuis 30, 40, 50 ans avec une expérience de joueur de haut ou très haut niveau, d’entraîneurs, qui ont tout connu, joué avec pleins de mecs d'horizon différent...  bref, des mecs de ce niveau, bien plus haut que le mien rugbystiquement parlant...arrivent à avoir ce management... que l'on dirait à la petite semaine.... ça me dépasse... et je suis très critique pour ça...

 

Des mecs comme Brunel, Elissalde, Bonnaire, jamais en temps que joueur ils auraient pu admettre que l'on leur fasse ce qu'ils ont fait à Parra ou à Lopez alors pourquoi ???

 

De même sur les 100 joueurs sélectionnés, mais putain, ils savent bien que l'EDF a besoin de continuité... ils sont tous entrain de bader les charnières de tous les autres pays, et quand ils sont en place, ils t'en font 12 en deux ans  :blink:  :blink:  :blink:

 

Les blessures OK, mais ça ne justifie pas ce nombre délirant...

 

et puis moi, je suis désolé, mais il me faut plus que 10 matchs en pro dont 8 en top 14... pour devenir titulaire en EDF... d'autant plus à un autre poste...que celui auquel tu joues...

 

Tu sens dans cet environnement de l'EDF les pressions des uns et des autres... (presse, suiveurs, Simon, Laporte, les clubs, les agents etc...) et c'est pour ça que depuis pas mal d'années, j'aimerai voir un Gatland ou un Jones qui les enverraient tous se faire voir... et qui partirait avec 45 gonzs et tu lui donnes 4 ans pour voir... et on jugerait sur pièces...

 

Une conf de presse où on parle jeu, stratégie... et pas résistance, bien défendre, être groupé...

 

J'ai l'impression que les trucs simples, basiques, on le fait même plus... 

 

Par exemple, Guirado, moi, ça me choque pas que l'on puisse envisager de le dégager... mais pas comme Simon a voulu le faire... ça fait deux ans, que l'on a pleins d'opportunités pour le faire pour changer de cap... etc... pas comme ça en douce telle une vipère...

 

et maintenant tu te retrouves pris au piège obligé de partir avec Guirado-Basta-Picamoles...

Dans tous les boulot c'est pareil tu as des gens qui sur le papier sont compétents et qui une fois en situation sont à coté de la plaque.

Brunel il était agjoint de Laporte, il faisait un boulot technique mais il était pas en première ligne comme maintenant, après avec l Italie on peut pas dire qu il ait fait des miracles, maintenant on voit qu il est dépassé il maitrise pas grand chose il est sous la tutelle des deux autres qui le pilotent à distance ça se voit dans sa com.

Bonnaire et Elissalde ont été de très grands joueurs, mais l un a été bombardé la sans expérience d'entraineur et l autre n a pas laissé beaucoup de regret au ST qui se porte plutôt mieux depuis qu il n y est plus. Bruno  c'est comme Bonnaire avec un poil d'expérience en plus au LOU.

Je pense que l omniprésence de Simon fait bien plus de mal que Laporte qui est quand même plus éloigné du terrain même s il met aussi son grain de sel.

 

Laporte nous parle des grands entraineurs étrangers avec qui il a des contacts, mais pas un n accepterait de bosser dans les conditions actuelles, tu vois Gatland Schmid ou Jones avec Simon qui regarde par dessus leur épaule.



#3982 claude63500

claude63500

    Joueur d'honneur

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 756 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:sauvagnat ste marthe
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:23

Moi je suis comme Gigi, je n'arrive pas à comprendre comment des mecs qui sont dans le rugby depuis 30, 40, 50 ans avec une expérience de joueur de haut ou très haut niveau, d’entraîneurs, qui ont tout connu, joué avec pleins de mecs d'horizon différent...  bref, des mecs de ce niveau, bien plus haut que le mien rugbystiquement parlant...arrivent à avoir ce management... que l'on dirait à la petite semaine.... ça me dépasse... et je suis très critique pour ça...

 

Des mecs comme Brunel, Elissalde, Bonnaire, jamais en temps que joueur ils auraient pu admettre que l'on leur fasse ce qu'ils ont fait à Parra ou à Lopez alors pourquoi ???

 

De même sur les 100 joueurs sélectionnés, mais putain, ils savent bien que l'EDF a besoin de continuité... ils sont tous entrain de bader les charnières de tous les autres pays, et quand ils sont en place, ils t'en font 12 en deux ans  :blink:  :blink:  :blink:

 

Les blessures OK, mais ça ne justifie pas ce nombre délirant...

 

et puis moi, je suis désolé, mais il me faut plus que 10 matchs en pro dont 8 en top 14... pour devenir titulaire en EDF... d'autant plus à un autre poste...que celui auquel tu joues...

 

Tu sens dans cet environnement de l'EDF les pressions des uns et des autres... (presse, suiveurs, Simon, Laporte, les clubs, les agents etc...) et c'est pour ça que depuis pas mal d'années, j'aimerai voir un Gatland ou un Jones qui les enverraient tous se faire voir... et qui partirait avec 45 gonzs et tu lui donnes 4 ans pour voir... et on jugerait sur pièces...

 

Une conf de presse où on parle jeu, stratégie... et pas résistance, bien défendre, être groupé...

 

J'ai l'impression que les trucs simples, basiques, on le fait même plus... 

 

Par exemple, Guirado, moi, ça me choque pas que l'on puisse envisager de le dégager... mais pas comme Simon a voulu le faire... ça fait deux ans, que l'on a pleins d'opportunités pour le faire pour changer de cap... etc... pas comme ça en douce telle une vipère...

 

et maintenant tu te retrouves pris au piège obligé de partir avec Guirado-Basta-Picamoles...

 

Pour revenir à la charnière, au bout de combien de charnières différentes tu te poses la question que finalement c'est peut être pas la charnière le problème mais les 8 autres devant et l'organisation collective... c'est hallucinant de voir ça...

rien à rajouter,100% d'accord



#3983 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 013 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:29

Simon se ferait casser la gueule... voilà tout... là, ils se chient tous dessus... c'est tout...

 

Je suis ok pour dire que le staff est trop de bric et de broc et sans doute avec pas assez d'expérience de coaching... mais au delà de ça, la gestion humaine des mecs... c'est fou... je n'arrive pas encore à croire que Bonnaire n'ait pas tenté de rattraper le coup avec Parra... putain Brunel et Azéma... c'est pas rien non plus... et on arrive là... c'est fou...



#3984 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 194 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:35

Brunel exécute les ordres des supérieurs et je suis persuadé qu'il est désolé pour Parra, Lopez et Azéma (qu'il connaît très bien) !

Ce qu'il a fait lui a été ordonné et il n'a pas les cou.lles pour dire "NON" au patron.


  • jm12 aime ceci

#3985 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 664 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 17:41

Dans tous les boulot c'est pareil tu as des gens qui sur le papier sont compétents et qui une fois en situation sont à coté de la plaque.

Principe de Peters appliqué au rugby.
  • RCV06 aime ceci

#3986 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 545 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 18:09

Et tu te retrouves à chanter avec Sloane  :eclipse:



#3987 el landeno

el landeno

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 997 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 21:52

Sous Jacques Brunel, la grande lessive des joueurs continue
Publié le   mardi 19 mars 2019 à 13:05 
Depuis de longues années, la France est l'un des pays qui utilise le plus de joueurs en équipe nationale de rugby. Et cette tendance s'est accentuée depuis l'arrivée de Jacques Brunel à la tête des Bleus début 2018. La preuve en chiffres.
Adrien Corée dans l'Equipe
 

 

 

Le quinze de France utilise beaucoup plus de joueurs que les autres équipes nationales. Un manque de continuité criant qui ne permet pas l'installation d'un plan de jeu maîtrisé. La victoire sans la manière en Italie (25-14), samedi en clôture du Tournoi, n'a absolument pas atténué la pression qui pèse sur les épaules françaises à six mois de la Coupe du monde au Japon (20 septembre - 2 novembre). Critiquée de toutes parts, la sélection de Jacques Brunel a peiné dans tous les compartiments du jeu, de l'animation offensive à la défense. 

Pour expliquer ces manques rédhibitoires au niveau international, l'absence de continuité dans les compositions des Bleus est souvent mise en avant. Depuis le dernier Mondial en 2015, l'équipe de France est celle qui a le moins disputé de matches parmi les nations majeures du rugby. Paradoxalement, elle est aussi celle qui a utilisé le plus de joueurs, et de loin. 

Comment expliquer un tel roulement en moins de quatre saisons ? La réponse se trouve peut-être dans un événement historique dans le rugby français : le limogeage de son sélectionneur Guy Novès en décembre 2017, après deux ans de service à Marcoussis. On peut imaginer que Jacques Brunel et son staff sont arrivés avec d'autres idées et un projet de jeu différent que le trio Novès-Bru-Dubois, ce qui implique la recherche de joueurs au profil différent. Ils avaient aussi envie de se faire leur propre idée du réservoir français et ont lancé de nombreux jeunes, notamment lors du dernier Tournoi. Enfin la spirale de mauvais résultats ne les a pas incités à maintenir leur confiance à certains éléments. Du coup, si on le compare à ses homologues étrangers sur la période janvier 2018-mars 2019, Jacques Brunel reste le plus gros « consommateur » de joueurs. 

Cette instabilité qui saute aux yeux est un mal bien français. Depuis la Coupe du monde 2007, les différents sélectionneurs qui se sont succédé ont utilisé un nombre très (trop ?) important de joueurs. Mais là encore, la tendance est à la hausse depuis le Mondial 2015, renforcée - on l'a dit - par le remplacement de Guy Novès par Jacques Brunel. 

Le cycle en cours, beaucoup plus vorace en joueurs

1. 2016-2019 (Novès + Brunel), 97 joueurs différents
2. 2012-2015 (Saint-André), 82 
3. 2008-2011 (Lièvremont), 81 

Jacques Brunel, comme ses prédécesseurs, n'hésite pas à lancer des nouveaux dans le grand bain. Les sélections de Romain Ntamack, Thomas Ramos ou Grégory Alldritt lors du dernier Tournoi l'illustrent. Sans remettre en cause certaines réussites individuelles, on peut s'étonner d'un tel renouvellement à quelques mois d'une Coupe du monde là où, à l'étranger (à l'exception de l'Afrique du Sud), on stabilise un groupe existant en minimisant les essais de dernière minute. 

D'ailleurs, le nombre de néo-capés sur la période 2016-2019 a explosé par rapport aux périodes précédentes. 

1. 2016-2019 (Novès + Brunel), 56 néo-capés (38+18)
2. 2008-2011 (Lièvremont), 41
3. 2012-2015 (Saint-André), 40

Mais le problème, encore une fois, réside dans la chamboule tout des compositions à chaque contre-performance. On ne compte plus le nombre de joueurs apparus avec le maillot bleu pour s'évaporer aussitôt, au gré des défaites en équipe nationale et des changements de dynamique en clubs. Ainsi, depuis 2016, dix joueurs n'ont connu qu'une sélection et 46 n'en comptent pas plus de 5. Un chiffre vertigineux !  



#3988 Spadone

Spadone

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 705 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 19 mars 2019 - 21:59

Est ce que Sexton après son match calamiteux va être viré? Au risque qu'il ait les genoux qui tremblent lorsqu'on le rapelllera. Ou vont ils lui redonner cette confiance dont il a besoin. Je crois qu'ils ne se posent même pas la question. Mais nous on est trop con faut croire; on te brule tes stars pour je ne sais quel jeu d'orgueil



#3989 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 545 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 21 mars 2019 - 07:32

Pradel : "En trois mois, l'écart peut être comblé"

je viens de trouver ça sur rugbyrama.

Pradel perso, je l'avais perdu de vu :rolleyes: :P


  • Jesus Hans Hubert Vorme et pedro6384 aiment ceci

#3990 Jesus Hans Hubert Vorme

Jesus Hans Hubert Vorme

    Salut Fred

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 465 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 21 mars 2019 - 07:45

Moi je suis comme Gigi, je n'arrive pas à comprendre comment des mecs qui sont dans le rugby depuis 30, 40, 50 ans avec une expérience de joueur de haut ou très haut niveau, dentraîneurs, qui ont tout connu, joué avec pleins de mecs d'horizon différent...  bref, des mecs de ce niveau, bien plus haut que le mien rugbystiquement parlant...arrivent à avoir ce management... que l'on dirait à la petite semaine.... ça me dépasse... et je suis très critique pour ça...
 
Des mecs comme Brunel, Elissalde, Bonnaire, jamais en temps que joueur ils auraient pu admettre que l'on leur fasse ce qu'ils ont fait à Parra ou à Lopez alors pourquoi ???
 
De même sur les 100 joueurs sélectionnés, mais putain, ils savent bien que l'EDF a besoin de continuité... ils sont tous entrain de bader les charnières de tous les autres pays, et quand ils sont en place, ils t'en font 12 en deux ans  :blink:  :blink:  :blink:
 
Les blessures OK, mais ça ne justifie pas ce nombre délirant...
 
et puis moi, je suis désolé, mais il me faut plus que 10 matchs en pro dont 8 en top 14... pour devenir titulaire en EDF... d'autant plus à un autre poste...que celui auquel tu joues...
 
Tu sens dans cet environnement de l'EDF les pressions des uns et des autres... (presse, suiveurs, Simon, Laporte, les clubs, les agents etc...) et c'est pour ça que depuis pas mal d'années, j'aimerai voir un Gatland ou un Jones qui les enverraient tous se faire voir... et qui partirait avec 45 gonzs et tu lui donnes 4 ans pour voir... et on jugerait sur pièces...
 
Une conf de presse où on parle jeu, stratégie... et pas résistance, bien défendre, être groupé...
 
J'ai l'impression que les trucs simples, basiques, on le fait même plus... 
 
Par exemple, Guirado, moi, ça me choque pas que l'on puisse envisager de le dégager... mais pas comme Simon a voulu le faire... ça fait deux ans, que l'on a pleins d'opportunités pour le faire pour changer de cap... etc... pas comme ça en douce telle une vipère...
 
et maintenant tu te retrouves pris au piège obligé de partir avec Guirado-Basta-Picamoles...
 
Pour revenir à la charnière, au bout de combien de charnières différentes tu te poses la question que finalement c'est peut être pas la charnière le problème mais les 8 autres devant et l'organisation collective... c'est hallucinant de voir ça...

C'est pas dur à comprendre, pour le management. Ça n'a rien d'original. Pour beaucoup le premier critère n'est pas l'efficacité mais le contrôle, la soumission. Du coup le profil gendre idéal ou le turn over permettent d'accentuer la hiérarchie. Et plus le manager est mauvais, plus il y va franchement. Brunel manager de l'année, c'est Paul Goze miss monde.
  • inASMweTrust aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users