Aller au contenu


Photo

EDF de Brunel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4238 réponses à ce sujet

#4111 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 354 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 10:50

Galthié chargé de l'animation collective !

Ouah ! c't blague.



#4112 La Belle et la Bête

La Belle et la Bête

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 41 341 messages
  • Genre:Va savoir
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 11:10

Galthié chargé de l'animation collective !

Ouah ! c't blague.

pourquoi ?


  • reo63 aime ceci

#4113 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 354 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 11:40

pourquoi ?

Il est bien connu pour ses qualités de management des hommes.

Un apôtre de la paix, dans les vestiaires.



#4114 inASMweTrust

inASMweTrust

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 910 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Caen
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 14:20

https://www.ffr.fr/a...forcer-le-staff

 

et en plus de ça, il avale publiquement la pilule ("j'ai choisi de renforcer le staff" :huh: ). On aura peut-être même des joueurs nouveaux ou différents… (M., on risque aussi de perdre Raka, Slimani, Parra, Falgoux, Cancoriet ???). 



#4115 Yellow

Yellow

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 655 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Royatomic
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 15:01

Bac Philo 2019 :

Un bon consultant fait il un bon sélectionneur... ou l'inverse ?

vous avez 4h00 !

#4116 yanoch

yanoch

    Joueur d'honneur

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 851 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Grenoble
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 15:09

Ça ressemble à la réforme territoriale des régions, on multiplie les strates et les individus, on ne sait plus qui gère quoi ou qui, on garde le père Brunel comme fusible...et ça risque de nous coûter très cher. Enfin, la surprise ne peut être que bonne, comme la soupe.
  • inASMweTrust aime ceci

#4117 Panasonic

Panasonic

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 916 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Montferrand
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 15:27

On dirait que le staff de l'EDF est compatible avec la norme qualité ISO9000. Un truc qui certifie pas que tu feras pas de la merde, mais que si tu en fais, au moins elle sera de "qualité" constante. Un staff pléthorique, aux responsabilités eclatées qui confirme ce que le grand philosophe Bernard Menez, disait : "le travail en équipe est essentiel ! en cas d'erreur, tu peux toujours accuser quelqu'un autre..."

je plains les joueurs...


  • Jesus Hans Hubert Vorme et Bougnat et Breton aiment ceci

#4118 steph

steph

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 309 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 16:56

Ne pas oublier qu'il existe une particularité française. Passer du néant à la gloire, ou l'inverse, en un claquement de doigt, en général au moment d'un grand évènement... je me garderai bien d'enterrer l'EDF.

#4119 el landeno

el landeno

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 996 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 21:30

Arrivée de Fabien Galthié dans le staff du quinze de France : petites histoires d'une étrange nomination
Publié le   mardi 7 mai 2019 à 22:09 
La FFR a fini par officialiser mardi l'arrivée de Fabien Galthié comme adjoint de Jacques Brunel pour préparer la prochaine Coupe du monde. La fin d'une séquence ubuesque.
Renaud Bourel (avec C. Do. et A. Ba.)
Vous l'aurez donc appris chez nos confrères de Sud-Ouest, puis sur le site de la Fédération française de rugby, de la bouche de Jacques Brunel lui-même : Fabien Galthié sera « un adjoint comme les autres ». Et l'actuel patron des Bleus de définir sa mission : « Fabien s'occupera surtout de l'animation collective. » Un rôle assez vaste, vous en conviendrez. Mais rassurez-vous, les prérogatives d'Élissalde, Béderède, Bonnaire et Bruno resteront les mêmes, promet encore le sélectionneur. Vous voyez ? Puisqu'on vous dit que Galthié est un adjoint comme un autre, avec cette petite nuance qu'il a imposé son propre préparateur physique (Thibault Giroud) à la place des deux en poste, qui ne verront pas le Japon (Deloire et Ladauge). De quoi donner un peu plus d'épaisseur au technicien surnuméraire, d'autant que sa fonction, telle qu'elle est décrite, empiète étrangement sur le périmètre d'intervention de celui qui la formule. 

Rappelons que « l'adjoint comme les autres », absent des trois jours de séminaire qui débute ce mercredi à Marcoussis (pour une raison que l'on ignore), deviendra calife à la place du calife au retour du Japon, ce que la FFR doit encore officialiser. Une situation inédite en équipe de France qui placera de fait les joueurs dans une allégeance bancale tout au long de la préparation et de la compétition envers l'un ou l'autre, selon les affinités des uns et les ambitions internationales futures des autres. 

N'en déplaise à la communication ubuesque de la FFR, la chronologie de l'arrivée de Galthié au sein de l'encadrement tricolore pour le Mondial nippon (20 septembre-2 novembre) raconte une autre histoire, qui place le président Bernard Laporte au coeur des décisions bien plus que l'actuel sélectionneur. Les bruits d'une arrivée de l'ancien demi de mêlée au chevet des Bleus remontent au naufrage de Twickenham (44-8, le 10 février). Ce jour-là, avant le match, Galthié, qui commente le match pour France 2, prédit trente points d'écart à la pause à Denis Charvet, un proche de Laporte. Ce qui se vérifie (30-8)... 

En débriefing du Tournoi, Brunel n'évoque jamais les renforts possibles 

Le nom de l'ex-capitaine tricolore est partout, alors sans réel fondement, mais la rumeur enfle et, dès le retour à Marcoussis, le staff en place s'enquiert de la situation réelle. Brunel maintient sa confiance à tout le monde. Il n'avait pas imaginé à quel point la situation se dégraderait sportivement. La défaite en Irlande, en dépit d'un score flatteur (26-14, le 10 mars), est plus calamiteuse encore que celle de Twickenham. Enfin, le laborieux succès en Italie (25-14, le 16 mars) conduira Laporte à passer un savon sévère au staff. La vox populi place Élissalde, en charge des trois-quarts, sur la sellette mais c'est Béderède, en charge de la défense, qui se retrouve dans l'oeil du cyclone alors que le Toulousain est conforté publiquement. Galthié, lui, est averti que son nom va forcément tourner en boucle. Il s'en amuse, s'interroge sur ce qu'il pourrait bien apporter à cette équipe, dit que cela ne pourra pas se faire sans un audit sérieux de la situation. 

Quant à Laporte, déjà responsable de la nomination sans effet de Brunel à la place de Novès en décembre 2017, il est désormais convaincu qu'il ne peut pas laisser l'état des Bleus s'aggraver encore. Il sonde des joueurs de Toulon à propos de Galthié et de l'intérêt de l'intégrer au staff en vue de la Coupe du monde. Dans le même temps, en réunion de débriefing du Tournoi avec ses adjoints à Toulouse, Brunel n'évoque jamais les renforts possibles. Au contraire, le sélectionneur affirme qu'il se battra pour garder les hommes avec lesquels il a démarré l'aventure. Dans les semaines qui suivent, à Marcoussis, il finalise même avec les préparateurs physiques le programme estival, passant plusieurs jours à travailler. Mais les membres de la cellule France, qui lisent la presse, ne sont pas dupes. Certains activent leurs réseaux, passent des coups de fil pour avoir les informations qu'on ne leur donne pas en interne. 

La surprise est totale, y compris pour Galthié 

Pendant ce temps, l'idée fait son chemin dans la tête de Galthié. L'ex-entraîneur du Stade Français, Montpellier et Toulon avait toujours rêvé des Bleus. Après la désillusion de la candidature marron de 2015 et l'échec de son passage au RCT, il semblait résigné à ce que son tour ne vienne jamais, le deuil presque fait. Puis, environ deux semaines après la clôture du Six Nations, Brunel entre à son tour en contact avec son ancien numéro 9 à Colomiers. Il tâte le terrain et lui demande un audit. Galthié s'infuse l'intégralité des entraînements de l'équipe de France en vidéo. Un travail de débroussaillage qui lui permet d'identifier les secteurs sur lesquels il pourrait apporter une plus-value réelle. Brunel lui demande alors s'il est prêt à venir. C'est à ce moment que ce dernier impose la présence de Thibault Giroud, sans lequel il ne viendra pas. 

Cette première information sort mais le silence radio perdure au CNR, d'autant que la plus grosse bombe n'a pas encore explosé. Laporte a suspendu le choix d'un sélectionneur étranger pour 2020 à un référendum auprès du rugby amateur. Le président de la FFR n'imaginait pas être retoqué aussi largement par ses clubs (le non l'emporte à 59 % le 11 avril) et son projet de nommer le Néo-Zélandais Warren Gatland à la tête d'un staff au panachage franco-britannique tombe à l'eau. Il offre alors le job à Galthié jusqu'en 2023 en sus de son intégration au staff actuel pour le Mondial 2019. La surprise est totale, y compris pour l'intéressé. 

L'Équipe publie l'information sur son site Internet le 16 avril, parasitant l'annonce fédérale. Le lendemain, la FFR donne l'illusion de démentir et promet une communication sous quinze jours. Brunel continue de prêcher l'inverse des papiers qui fleurissent partout. Il assure qu'il n'y a aucun contact, que rien n'est vrai dans les médias, qu'il n'entend pas bosser avec Giroud. En parallèle, il contacte quand même le préparateur physique du RCT, sans quoi il devrait faire sans Galthié au Japon. Il y a dix jours, enfin, le sélectionneur annonce à Deloire et Ladauge que Giroud arrivera bien en mai et qu'eux n'iront pas à la Coupe du monde. Dans les faits, il subit toute la situation et fait comprendre qu'il n'a pas tous les pouvoirs. Le reste du staff devra patienter jusqu'au 1er mai pour être officiellement averti de l'arrivée de Galthié et Giroud. Il faudra six jours de plus à la Fédé pour communiquer publiquement une information qui ne surprend plus personne. 



#4120 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 193 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 07 mai 2019 - 21:59

Galthié chargé de l'animation collective !

Ouah ! c't blague.

 

 

Il est bien connu pour ses qualités de management des hommes.

Un apôtre de la paix, dans les vestiaires.

Heu l animation collective c'est pas faire le GO du club med, ce serait plutôt l organisation collective de l équipe pour mettre son jeu en place, les placements et les déplacements des joueurs sur le terrain suivant les temps de jeu en défense comme en attaque. :D


Je ne vois pas comment Parra n en serait pas après le tsar qui est sur la jante c'est le mec le plus expérimenté  encore en pleine bourre 12 matchs en CDM dont une finale en 2 CDM contre 14 pour le tsar en 3 CDM.

Derrière lui c'est Médard à 7 matchs


  • George Abitbol aime ceci

#4121 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 655 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 08 mai 2019 - 00:16

Il y a dix jours, enfin, le sélectionneur annonce à Deloire et Ladauge que Giroud arrivera bien en mai et qu'eux n'iront pas à la Coupe du monde.

 

Encore des Prud'hommes pour la FFR ?

 

 

 

 

Ça ne va pas arranger le déficit tout ça (Prud'hommes ou pas).



#4122 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 354 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 08 mai 2019 - 09:38

 

 

Heu l animation collective c'est pas faire le GO du club med, ce serait plutôt l organisation collective de l équipe pour mettre son jeu en place, les placements et les déplacements des joueurs sur le terrain suivant les temps de jeu en défense comme en attaque. :D


Je ne vois pas comment Parra n en serait pas après le tsar qui est sur la jante c'est le mec le plus expérimenté  encore en pleine bourre 12 matchs en CDM dont une finale en 2 CDM contre 14 pour le tsar en 3 CDM.

Derrière lui c'est Médard à 7 matchs

Tu as parfaitement raison.

Et Galthié a toutes les qualités de conviction et d'entropie pour expliquer et convaincre les joueurs de changer leur philosophie de jeu,. "Plutôt que le schéma classique avants-arrières, nous sommes sur un projet de possession et dépossession, d'accélération, de capacité à maintenir un rythme à haute intensité, de placement, de replacement...» . Que le problème est que , "L'équipe de France n'arrive pas à tenir l'intensité d'un match international durant quatre-vingts minutes [...] Ce rythme fragilise les Bleus. Quand l'intensité monte, ils n'ont pas les acquis physiologiques pour tenir, accélérer à leur tour, être précis dans ce qu'ils font." Et qu'en conséquence, ils devront acquérir ces capacités très rapidement: "«Quatre-vingts jours, c'est assez pour une préparation spécifique» et pour «gagner quelques centièmes dans les déplacements sans ballon».

"Du sang, de la sueur et des larmes."

Nul doute qu'il va faire passer le message, sans heurts, dans la joie et l'allégresse, en ménageant les égos de chacun. Il a si bien réussi ailleurs.



#4123 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 193 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 08 mai 2019 - 14:23

Tu as parfaitement raison.

Et Galthié a toutes les qualités de conviction et d'entropie pour expliquer et convaincre les joueurs de changer leur philosophie de jeu,. "Plutôt que le schéma classique avants-arrières, nous sommes sur un projet de possession et dépossession, d'accélération, de capacité à maintenir un rythme à haute intensité, de placement, de replacement...» . Que le problème est que , "L'équipe de France n'arrive pas à tenir l'intensité d'un match international durant quatre-vingts minutes [...] Ce rythme fragilise les Bleus. Quand l'intensité monte, ils n'ont pas les acquis physiologiques pour tenir, accélérer à leur tour, être précis dans ce qu'ils font." Et qu'en conséquence, ils devront acquérir ces capacités très rapidement: "«Quatre-vingts jours, c'est assez pour une préparation spécifique» et pour «gagner quelques centièmes dans les déplacements sans ballon».

"Du sang, de la sueur et des larmes."

Nul doute qu'il va faire passer le message, sans heurts, dans la joie et l'allégresse, en ménageant les égos de chacun. Il a si bien réussi ailleurs.

En attendant Ibanez dont ce sera le boulot après la CDM, il faudra au moins que Moustache se consacre a ça maintenant qu il est dépouillé du reste.



#4124 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 354 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 08 mai 2019 - 14:48

En attendant Ibanez dont ce sera le boulot après la CDM, il faudra au moins que Moustache se consacre a ça maintenant qu il est dépouillé du reste.

Moustache et Trottinette.

Tout un programme !



#4125 Spadone

Spadone

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 705 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 08 mai 2019 - 14:52

Ca va etre super pour la prise de fonction de démarrer en étant seulement entraineur et avec une autre manière de faire que la tienne...

 

En plus si la cdm ne se passe pas bien et que certains griefs se font avec les joueurs... ou pire, si les joueurs sont inhibés dans leurs prises de positions car Galthié pourrait le leur faire payer par la suite...






4 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 4 guests, 0 anonymous users