Aller au contenu


Photo

EDF de Galthié


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5448 réponses à ce sujet

#5071 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 426 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 01 mars 2021 - 20:52

Dubitatif sur l'utilité de l'article de l'équipe ?

 

Les medias en question, ce sont soit des tabloïds, soit d'autres médias en concurrence avec le diffuseur du 6 nations (ITV et BBC).

 

Et puis ça ne coûte pas cher de réclamer ça. Ça fait vendre du papier. Par contre ils ont demandé sont avis à la fédé Écossaise qui va devoir s'asseoir sur les droits TV + une partie du merchandising en cas d'annulation ?

 

Peut-être qu'ils ne souhaitent pas annuler eux.

De toutes façons, si le monde de l'ovalie se fout de notre gueule en ce moment, faut bien reconnaitre qu'on a cherché en haut lieux ...... Et les expliquations du pataquès par Bernie vont encore plus faire rigoler... Et si ça nous pétait à la gueule, bin faudrait pas venir chouiner, on récolte ce qu'on sème ! Chapeau Monsieur bulle ! 


  • Y&B aime ceci

#5072 Bon Chasseur

Bon Chasseur

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 442 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 00:50

Heureusement que tu es là pour lutter contre le bienpensance des bobos du forum. B)

ha. Ben écoute, je supporte le XV de France. Stop. Le reste n'existe pas dans ma tête. Magouilles ou pas magouilles: ça ne me touche pas TANT que le XV de France performe.

Si le XV de France se porte bien, alors tout va bien. Point final pour ça. Bernie, avant lui ça glandouillait bien à la fédé. Il arrive, paf, décroche la Coupe du Monde '23 direct. Après, il prend Galthié en acceptant les conditions (amener Giroud le prépa physique de Toulon). Voilà, on a un staff technique compétent dans le pays pour la 1è fois depuis 15 ans, à des années lumière de ce qui s'est fait sur cette dernière décennie. Galthié gagne tout de suite, les Français passent à --ça-- près de remporter en 2020 le 6N et le Autumn Nations Cup. La France est TROISIEME sur le tableau World Rugby.

Donc logiquement, moi je vois tout ça, et je dis: merci M.Laporte. Les magouilles etc, pas mon affaire. Mon affaire: la perf du XV de France, et elle est bien au-delà de celles de la nation.


  • Santa Cruz aime ceci

#5073 el landeno

el landeno

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 720 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 07:13

Comment le XV de France a transgressé les règles de la bulle sanitaire Du voyage de Bernard Laporte à Rome à une bringue à Marcoussis en dépit de l'isolement proclamé, les questions s'accumulent alors que la FFR doit rendre ce mardi le rapport d'enquête demandé par le ministère des Sports.

On peut tomber d'accord avec Bernard Laporte. C'est arrivé une fois, dimanche soir, quand le président de la FFR a reconnu à Stade 2 sur France 3 que « c'est la notion de bulle qui n'est pas bien comprise ». Surtout par ceux qui nous en parlent depuis des semaines, serait-on tenté d'ajouter. Si aujourd'hui l'incompréhension la plus totale règne autour du sas devant protéger un quinze de France désormais plombé par dix-sept cas de Covid, il faut bien reconnaître que Laporte et Serge Simon, le « Covid manager » qui a disparu depuis une semaine, se donnent du mal pour embrouiller ce qu'on n'avait déjà pas saisi la veille.

 
 

« Attention, la bulle, ce n'est pas de rester enfermés à Marcoussis », a tenu à préciser Laporte. Plutôt que de nous énumérer tout ce que ce n'est pas, on gagnerait du temps à nous expliquer clairement pourquoi eux-mêmes, eux les premiers, ont utilisé cette formulation de « bulle hyper stricte »,et plutôt cent fois qu'une ? C'était du temps où il fallait rassurer en haut lieu, promettre d'ouvrir le parapluie même par grand soleil. Du temps où la circulation du variant anglais faisait planer la menace d'un reconfinement national.

Un mois plus tard, France-Écosse n'a pas eu lieu, la faute à un foyer d'infection déclaré à Marcoussis. À écouter Laporte, la bulle de janvier serait devenue une métaphore en février et un lapsus début mars. Nous aurions mal compris quand ils nous décrivaient un espace pratiquement aussi protégé que la mallette nucléaire. Nous nous serions fait des idées. Parler d'une bulle, cela a pourtant un sens, qui inspire certaines garanties. Pas celles d'une chambre stérile, mais sûrement pas non plus celles d'une passoire.

Le protocole sanitaire des Six Nations, dont nous avons pu consulter les 70 pages, n'interdit pas les sorties, à condition d'éviter les lieux publics, de veiller à une distanciation physique de deux mètres ou de porter correctement le masque.

Laporte en mode avion

Ce n'est pas parce que ce n'est pas écrit dans le protocole que les Anglais, joueurs comme staff, ont obtenu le droit de s'échapper de temps à autre de leur camp de base. « C'est même interdit », nous assure un confrère britannique. Le groupe a été réduit à 28, sans partenaire d'entraînement. Chacun dîne à une table individuelle. Les joueurs ne peuvent se regrouper qu'à l'extérieur, pour discuter, jouer au ping-pong ou aux échecs, dans un parc aménagé pour eux à l'hôtel Lensbury, à Teddington. Contraignant oui, mais rien de plus logique quand on veut minimiser les risques de contamination.

En plus de ce protocole, la FFR s'est engagée à se plier aux exigences de la Cellule interministériel de crise (CIC) autorisant, sous conditions, la tenue du Tournoi. Ces professionnels de la gestion de crise travaillent dans les sous-sols du ministère de l'Intérieur et coordonnent en temps réel l'action des ministères. Quand, le 28 janvier, Serge Simon déclare à l'AFP que « tous les gens qui croisent l'équipe de France doivent appartenir à cette bulle, y compris dans les déplacements. Nous serons d'ailleurs sur des vols privés », il répercute en réalité les obligations formulées par la CIC, dont L'Équipe a eu connaissance. Premier voyage, premier problème.

Pour se rendre en Italie, l'autre pays des gaufres, Bernard Laporte a suivi un itinéraire bis puisqu'il n'était pas dans l'avion privé de la délégation mais sur un autre vol, le vendredi 5 février, avec des passagers lambdas. Le président a d'ailleurs pris le café avec certains d'entre eux à l'aéroport. Cela ne l'a pas empêché d'entrer dans la bulle de l'équipe de France à Rome, au point d'apparaître non masqué, en bord de terrain, pendant l'échauffement d'Ollivon et ses camarades au Stadio Olimpico. La FFR précise qu'il a été testé, deux fois dans les 72 heures précédentes mais n'apporte aucune réponse sur le pourquoi de ce vol non privatisé.

Rome, ville ouverte

Une semaine plus tard, non répertorié comme « une personne essentielle à la tenue du match », Laporte n'a pas été autorisé à effectuer le voyage à Dublin. À Rome, en revanche, il a eu accès à cette « zone rouge », décrite dans le protocole des Six Nations, qui permet de se rendre sur le terrain ou dans les vestiaires. Sans qu'on comprenne pourquoi, d'autant que la CIC demandait à la FFR une « limitation strict du nombre de personnes habilitées à entrer dans la bulle, aux joueurs, staff et agents des services opérationnels (sécurité, restauration) ».

La question de ce manquement aux exigences de la CIC, et donc du ministère des Sports, trouvera peut-être sa réponse dans le rapport d'enquête interne demandé par Roxana Maracineanu et qui devrait être rendu par Laporte ce mardi soir. Tout a déjà été dit de la pertinence à prier d'éventuels fautifs d'enquêter sur leur propre compte.

Sans doute sera-t-il expliqué par la même occasion pourquoi, comme Serge Simon avant lui, le président du Comité médical de la FFR Roger Salamon affirmait sans réserve à l'antenne de Sud Radio jeudi dernier que le patient zéro était « le préparateur physique » pour en arriver, lundi dans les colonnes de Midi Olympique, comme Bernard Laporte cette fois, à relier l'entrée du virus à un partenaire d'entraînement de l'équipe de France à sept.

Le sens de la fête

Il faudrait surtout comprendre comme il a été possible, le mardi 16 février, deux jours après la victoire en Irlande et alors que le premier cas positif dans le staff était connu de tous, ainsi que le cas suspect de Galthié, d'organiser l'après-midi un raout dans la résidence de Marcoussis, avec plusieurs joueurs qui s'embringuèrent dans quelques mêlées joviales.

À ce moment-là, tout le monde devait respecter l'isolement, comme en atteste le communiqué de presse envoyé à 10h54 ce jour-là par la FFR. Extrait : « Conformément au protocole sanitaire, l'ensemble des membres de l'équipe et de l'encadrement a été isolé dès ce matin. Les interactions sont limitées au maximum. » Qui a autorisé la tenue de cette bringue ? Sollicitée lundi, la FFR n'a pas répondu à cette question.

Dans Midi Olympique, interrogé sur l'opportunité de permettre une troisième mi-temps à Dublin alors que le cas du septiste avait été découvert, Roger Salamon estimait que « ce n'était pas forcément la meilleure des choses à faire ». Deux jours plus tard, le staff du quinze de France ayant été touché, c'était bien plus qu'une très mauvaise idée. Aujourd'hui, nous savons que la bulle telle que présentée par la FFR en janvier a été percée, à plusieurs endroits, par plusieurs personnes. Outre les mangeurs de gaufre sur la via del Corso, Bernard Laporte a reconnu qu'il était allé se promener dans Rome le samedi matin avant Italie-France et que Fabien Galthié est allé voir son fils jouer avec les Espoirs de Colomiers à Jean-Bouin, au retour d'Italie.

Le sélectionneur a franchi la ligne jaune plusieurs autres fois. Il s'est ouvert d'une de ces escapades auprès des joueurs. Dimanche, dans Stade 2, Laporte a de nouveau ajouté de la confusion au contresens lorsqu'il a certifié que les joueurs s'étaient fait tester de nouveau après la dernière bouchée de gaufre, admettant donc qu'ils étaient sortis de la bulle, tout en précisant qu'aller manger une gaufre ne signifiait pas sortir de la bulle. C'était une réponse à Roxana Maracineanu, qui avait insisté en fin de semaine passée sur les conditions de retour dans la bulle et la nécessité d'un test après une pause goûter dans Rome.

Cela n'a pas grand sens vu le temps d'incubation, mais probablement que, dans l'esprit de la ministre, le test obligatoire pour (ré)intégrer la bulle ne devrait servir qu'après une parenthèse de plusieurs jours, en famille comme ce fut le cas après l'Irlande, et non pas pour des allers-retours. « Ce qu'on nous a toujours dit, explique un membre du groupe France, c'est qu'on ne pouvait passer que d'une bulle à une autre, de la bulle club à la bulle équipe de France par exemple. Sauf pour les transports vers Rome, Dublin ou Londres où on serait tous sur un vol privé.» Pas tous.

Dimanche sur France 3, Laporte s'est avancé en assurant que toutes les excursions avaient donné lieu à des tests au moment du retour dans la bulle. Les joueurs « ont été retestés en rentrant bien sûr, ils le sont toujours heureusement ». En toute logique, il l'a été aussi après sa promenade piano e sano. Nul doute que le ministère apprendra dans le rapport le nom du laboratoire qui s'est occupé des analyses.

 

  • Frédéric58, Kestandi, Gourine63 et 1 autre aiment ceci

#5074 Gourine63

Gourine63

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 351 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 08:39

On dirait l'interview du méchant dans un manga ou une BD, celle qui montre au lecteur que ce monsieur là est bien l'enculé de l'histoire de façon claire et nette et qu'il sera dur de le faire tomber malgré sa culpabilité évidente aux yeux de tout le monde.

Pathétique.

#5075 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 301 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 08:48

Ça joint au rapport et c'est bingo.



#5076 reo63

reo63

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 055 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:saint sandoux
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 09:24

Et beh, une belle bande d'incompétents, plus cette histoire avance et plus c'est évident qu'ils n'ont pas du tout respecté le protocole promis aux instances dirigeantes.
Si il y a pas de tête qui tombe c'est a désespérer (je verrai bien celle de Serge Simon au hasard)

#5077 thurfin

thurfin

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 911 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 09:28

Et beh, une belle bande d'incompétents, plus cette histoire avance et plus c'est évident qu'ils n'ont pas du tout respecté le protocole promis aux instances dirigeantes.
Si il y a pas de tête qui tombe c'est a désespérer (je verrai bien celle de Serge Simon au hasard)

Non Laporte et Simon c'est comme Staline et Berria, ils savent trop de trucs sur l'autre, alors à moins de le fusiller dans un fossé, Laporte pourra pas le faire sauter.

Galthié sautera avant.



#5078 reo63

reo63

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 055 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:saint sandoux
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 09:32

Non Laporte et Simon c'est comme Staline et Berria, ils savent trop de trucs sur l'autre, alors à moins de le fusiller dans un fossé, Laporte pourra pas le faire sauter.
Galthié sautera avant.

ben il est "covid manager" donc là comment peut il en rechapper ?

#5079 Codoràvie

Codoràvie

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 377 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Viverols
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 09:38

Comme sanction façon Bernie, je verrai bien une simple exclusion de Simon du groupe France jusqu'à la fin du tournoi.

:hat:



#5080 thurfin

thurfin

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 911 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 09:45

ben il est "covid manager" donc là comment peut il en rechapper ?

non mais tu n'a pas compris le concept de covid manager, il gère le covid, et sous son action, le covid a prospéré. Excellent travail docteur Simon.


  • George Abitbol aime ceci

#5081 Laduree

Laduree

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 449 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Rennes
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 10:36

Bamba encore out. 21 ans et le mec est déjà ravagé...

#5082 Parigot_Paris

Parigot_Paris

    Parisien Névrotique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 934 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Paris
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 10:53

N'empêche, on a pas que du sport en France, on a de l'espionnage de l'aventure, de l'action ! Manque le sexe ! :w00t:


  • Tolosa-Bougnat, Frédéric58 et ELSAZOAM aiment ceci

#5083 pims

pims

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 068 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Ouest coast
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 10:57

ha. Ben écoute, je supporte le XV de France. Stop. Le reste n'existe pas dans ma tête. Magouilles ou pas magouilles: ça ne me touche pas TANT que le XV de France performe.

Si le XV de France se porte bien, alors tout va bien. Point final pour ça. Bernie, avant lui ça glandouillait bien à la fédé. Il arrive, paf, décroche la Coupe du Monde '23 direct. Après, il prend Galthié en acceptant les conditions (amener Giroud le prépa physique de Toulon). Voilà, on a un staff technique compétent dans le pays pour la 1è fois depuis 15 ans, à des années lumière de ce qui s'est fait sur cette dernière décennie. Galthié gagne tout de suite, les Français passent à --ça-- près de remporter en 2020 le 6N et le Autumn Nations Cup. La France est TROISIEME sur le tableau World Rugby.

Donc logiquement, moi je vois tout ça, et je dis: merci M.Laporte. Les magouilles etc, pas mon affaire. Mon affaire: la perf du XV de France, et elle est bien au-delà de celles de la nation.

Ça doit être bien de pas avoir de principes


  • Tikibadze aime ceci

#5084 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 256 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 11:01

N'empêche, on a pas que du sport en France, on a de l'espionnage de l'aventure, de l'action ! Manque le sexe ! :w00t:

Le sport rend ferme ! 


  • Jesus Hans Hubert Vorme aime ceci

#5085 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 849 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 02 mars 2021 - 11:11

Et bien perso, je trouve que la presse et la Sous-Ministre en font beaucoup pour une affaire de bulle qui ne concerne que quelques joueurs et leurs clubs.

On n'a bien moins entendu l'une et les autres à propos des fraudes financières, qui concerne en fait, l'ensemble du rugby.

La Covid et son marketing ont bon dos.


  • Santa Cruz aime ceci




6 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 3 guests, 0 anonymous users


    Bing (3)