Aller au contenu


Photo

EDF de Galthié


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2735 réponses à ce sujet

#1126 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 226 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 14:58

Apparemment la gestion des hommes est passée en mode Galthie. Article dans RR

Guirado, capitaine mis au ban

Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

COUPE DU MONDE 2019 - Selon nos informations, les relations entre le capitaine Guilhem Guirado et le staff des Bleus se sont considérablement dégradées depuis cet été. Au point que le futur Montpelliérain voit son temps de jeu se réduire, avec la concurrence de Chat...

Drôle de sort pour un capitaine. Guilhem Guirado était remplaçant hier pour affronter le Tonga. Et encore, il ne devait même pas être sur la feuille de match. Cela lui avait été annoncé dès le samedi précédent, soit quatre jours avant d’affronter les États-Unis. Le sélectionneur Jacques Brunel l’a confirmé vendredi lors de sa conférence de presse d’avant-match. "Il était prévu que Camille (Chat) ait du temps de jeu, que Peato (Mauvaka) joue. On voulait préserver Guilhem, comme Picamoles et Huget."

Puis d’ajouter, de façon énigmatique : "C’est la seule réponse que je peux vous donner." On lui aurait pourtant bien posé encore quelques questions sur le sujet à Jacques, manière de savoir comment son capitaine vit cette situation... Il semble clairement que le futur Monpelliérain ne comprenne plus le management du staff, qui le tient à l’écart de la majorité de ses décisions importantes. Ni consulté, ni informé. Guirado s’en est d’ailleurs ému auprès de certains proches.

Son cas personnel n’est qu’un sujet parmi d’autres. Guirado n’a que peu apprécié de découvrir jeudi, via les réseaux sociaux de la FFR, des changements dans l’équipe devant affronter le Tonga, ceci par rapport à la composition initialement annoncée aux joueurs six joueurs plus tôt. Antoine Dupont, par exemple, était titulaire avant de finir remplaçant. Guirado a appris en même temps que le grand public.

De la même manière, il n’a pas été informé, jeudi soir, du forfait de Peato Mauvaka. Certes, il devait s’en douter (le Toulousain passant une IRM) mais personne dans le staff n’avait jugé utile de prévenir. Guirado a encore découvert le nom du remplaçant de Mauvaka (Christopher-Eric Tolofua) après que l’information ait été révélée dans les médias. Bref, rarement un capitaine a ainsi été tenu à l’écart par son staff...


   
  • OliveR aime ceci

#1127 Jesus Hans Hubert Vorme

Jesus Hans Hubert Vorme

    Salut Fred

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 304 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 15:02


Apparemment la gestion des hommes est passée en mode Galthie. Article dans RR
Guirado, capitaine mis au ban
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique
COUPE DU MONDE 2019 - Selon nos informations, les relations entre le capitaine Guilhem Guirado et le staff des Bleus se sont considérablement dégradées depuis cet été. Au point que le futur Montpelliérain voit son temps de jeu se réduire, avec la concurrence de Chat...
Drôle de sort pour un capitaine. Guilhem Guirado était remplaçant hier pour affronter le Tonga. Et encore, il ne devait même pas être sur la feuille de match. Cela lui avait été annoncé dès le samedi précédent, soit quatre jours avant daffronter les États-Unis. Le sélectionneur Jacques Brunel la confirmé vendredi lors de sa conférence de presse davant-match. "Il était prévu que Camille (Chat) ait du temps de jeu, que Peato (Mauvaka) joue. On voulait préserver Guilhem, comme Picamoles et Huget."
Puis dajouter, de façon énigmatique : "Cest la seule réponse que je peux vous donner." On lui aurait pourtant bien posé encore quelques questions sur le sujet à Jacques, manière de savoir comment son capitaine vit cette situation... Il semble clairement que le futur Monpelliérain ne comprenne plus le management du staff, qui le tient à lécart de la majorité de ses décisions importantes. Ni consulté, ni informé. Guirado sen est dailleurs ému auprès de certains proches.
Son cas personnel nest quun sujet parmi dautres. Guirado na que peu apprécié de découvrir jeudi, via les réseaux sociaux de la FFR, des changements dans léquipe devant affronter le Tonga, ceci par rapport à la composition initialement annoncée aux joueurs six joueurs plus tôt. Antoine Dupont, par exemple, était titulaire avant de finir remplaçant. Guirado a appris en même temps que le grand public.
De la même manière, il na pas été informé, jeudi soir, du forfait de Peato Mauvaka. Certes, il devait sen douter (le Toulousain passant une IRM) mais personne dans le staff navait jugé utile de prévenir. Guirado a encore découvert le nom du remplaçant de Mauvaka (Christopher-Eric Tolofua) après que linformation ait été révélée dans les médias. Bref, rarement un capitaine a ainsi été tenu à lécart par son staff...
   

Comme d'hab, du management putassier à base de discours sur les copains. Avec Brunel ou Galthié, aucune surprise.

#1128 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 226 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 16:42

Comme d'hab, du management putassier à base de discours sur les copains. Avec Brunel ou Galthié, aucune surprise.

Là, on atteint quand même des sommets, sachant que Guirado était un des piliers de leur squad.

Et me fait pas la blague du: t'as l'honneur , etc.....



#1129 el landeno

el landeno

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 033 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 20:18

Coupe du monde : Guilhem Guirado, la stratégie du pourrissement Après avoir voulu destituer Guilhem Guirado en février, Jacques Brunel a conservé son capitaine, soutenu par les joueurs, mais il ne l'utilise qu'avec parcimonie depuis le début de la préparation. La situation peut-elle se tendre jusqu'au clash ?

On peut bien nous raconter de jolies histoires, l'affaire pourrit depuis plus de sept mois. « Guilhem Guirado restera le capitaine jusqu'à la fin de la Coupe du monde », annonce Jacques Brunel, fâché, le jeudi 14 mars au matin, dans un hôtel de Dublin. La veille au soir, le site internet de L'Equipe expliquait que le sélectionneur avait pensé à retirer le capitanat à Guirado, après la déroute à Twickenham (44-8) dans le Tournoi des Six Nations, et qu'il l'avait proposé à Jefferson Poirot. Le pilier bordelais, que Serge Simon, le vice-président de la FFR, aurait bien vu dans ce rôle, avait repoussé l'offre.

 

Samedi, les Bleus retrouvent les Anglais, à Yokohama, pour la première place de la poule C de cette Coupe du monde. Une rencontre dont tous les massacrés de Twickenham en février ont immédiatement parlé, dimanche, dans les vestiaires du stade de Kumamoto, après avoir assuré leur qualification pour les quarts en battant les Tonga (23-21). Guilhem Guirado en tête. Mais conduira-t-il l'équipe de France, lui qui n'a été titulaire que deux fois en six matches depuis cet été (trois amicaux et trois au Mondial), Camille Chat ayant commencé les quatre autres ? On l'ignore encore. Même lui. La gestion autant humaine que sportive, du capitaine, interroge.

Guirado-Galthié : le courant n'est jamais passé

On vous a parlé de pourrissement, mais qu'écrire d'autre ? Que le staff n'a pas osé, à la fin du Tournoi, couper la tête de son leader, à la fois par manque de courage et de solution au talonnage. Si Julien Marchand, le Toulousain, ne s'était pas blessé sérieusement au genou - il n'a pas repris la compétition - à Twickenham, justement, peut-être aurait-il doublé Guirado ; c'était en tout cas dans les tuyaux l'hiver dernier. À une époque où Camille Chat, souffrant d'une épaule, n'offrait guère de garanties, n'était pas celui plein de gaz et devenu fiable au lancer au Japon, peut-être sportivement au dessus.

Alors Brunel a conservé Guirado. Très affecté, même s'il est toujours resté soft sur le sujet, ce dernier a depuis conservé une certaine défiance. Qui s'est accentuée avec l'arrivée de Fabien Galthié comme adjoint, cet été. Guirado et Galthié ont travaillé un an ensemble à Toulon, en 2017-2018, et le courant n'est jamais passé entre les deux. Le joueur n'est pas subjugué par les méthodes de l'entraîneur et celui-ci trouve le talonneur peu entraînant : « Au RCT, ils se sont ratés », confie un témoin.

Et voilà qu'ils se retrouvent en Bleu, alors que Guirado (33 ans) a beaucoup donné et achève sa carrière internationale au Japon. Si Jacques Brunel conserve la main sur la composition d'équipe, la présence à ses côtés de Galthié n'arrange en rien la situation de Guirado. Le capitaine, qui se sait menacé, a décidé de bien vivre son ultime aventure. En privé, il confie tout faire pour rester le meilleur. Le reste, les débats, un management à l'emporte-pièce qui le stupéfie ? Il s'assoit dessus. Ne souhaite surtout pas s'exprimer sur le sujet. Le fera-t-il après la Coupe du monde, dans un livre ? Pas sûr. Guirado nous le répète souvent : depuis l'école, il a un respect exacerbé de l'autorité, l'institution. S'il peut manquer s'étrangler dans sa chambre, il n'en dit rien.

Orphelin de Mathieu Bastareaud

Il aurait pourtant de quoi. En août, par exemple, lors du stage à Nice autour de France-Écosse (victoire 32-3), Serge Simon souhaite un recadrage des joueurs sur les sorties. Il va voir Jefferson Poirot et lui demande d'animer cette réunion. Refus du Bordelais qui répond à Simon : « Le capitaine, c'est Guilhem ». Poirot, trois fois capitaine depuis cet été, le répète régulièrement devant la presse : « Le capitaine, c'est Guilhem ».

Une loyauté, nous assure-t-on en interne, partagée par l'ensemble des joueurs. Ils notent bien que Guirado est moins performant sportivement - mais ses 45 minutes contre l'Argentine (23-21) le 21 septembre ont rassuré - mais, pour eux, aucun souci : son leadership est intact. Ils lui reconnaissent, notamment, d'être resté debout malgré l'épidémie de mauvais résultats des Bleus depuis son intronisation par l'ex-sélectionneur Guy Novès 2016. Et, depuis la préparation physique, ils le trouvent plus ouvert, souriant. Différent.

Guilhem Guirado lui-même apprécie l'ambiance entre joueurs, bien meilleure qu'en 2015. Mais il est au Japon pour jouer, d'abord. Sans ça, il considère sa légitimité logiquement grignotée. En août, des témoins à la caserne de Marcoussis assurent que des choses ne plaisent pas tellement à Guirado, mais qu'il répugne à s'exprimer en raison d'un temps de jeu trop faible. Il est, à cet instant, en plein doute. Le 30 août, les Bleus reçoivent l'Italie, à une semaine de s'envoler pour l'Asie. Guirado apprend qu'il est remplaçant en même temps que les autres. Assommé.

D'un naturel méfiant, timide, il a perdu, le 18 juin, Mathieu Bastareaud, non retenu parmi les 37 sélectionnés par Jacques Brunel. Il est privé de celui qu'il appelle « mon presque frère », de ces moments de confidence et connivence. Alors le capitaine des Bleus s'ouvre très peu de ses soucis, seulement avec ses très proches dont son épouse, Joanna, arrivée avec leur fille dimanche à Kumamoto.

Quelle peut être l'issue, désormais ? La semaine dernière, Guirado a appris par un tweet de la FFR la composition de l'équipe pour affronter le Tonga (succès 23-21), su par l'extérieur que Christopher Tolofua - un talonneur, comme lui - remplaçait Peato Mauvaka blessé. En interne, on s'interroge : tout ça mis bout à bout, ce piratage est-il destiné à le faire dérailler et aller au conflit avec les coaches ? De par son éducation, a priori non. Mais Guilhem Guirado possède un fort trait de caractère : il est extrêmement rancunier. Quand il se fâche, c'est pour toujours. Reste à savoir quand.

Mathieu Blin: « Guirado, une force mentale énorme »
Mathieu Blin, ancien talonneur du Stade Français et manager d'Agen, donne son regard sur la situation vécue par le capitaine des Bleus Guilhem Guirado : « Pour le rendu de l'équipe, tu as besoin de Guirado et Chat. Mais mon capitaine, je le conforte. Il est hors de question de remettre en question son capitanat, notamment en pleine compétition et au regard de ce que Guirado montre depuis le début de la compétition. Sa capacité à assurer la continuité et sa propreté générale sont peut-être moins flamboyantes, mais ont tout autant de valeur. Surtout sur des matches de très haut niveau, comme on l'a vu contre l'Argentine, où il y est pour beaucoup dans la victoire. Guirado est toujours debout, toujours aussi investi pour le maillot alors qu'il a vécu les pires années noires de l'équipe de France. Il n'a jamais pété les plombs avec une déclaration débile ou une mauvaise action sur le terrain. Il est d'une force mentale qui me paraît énorme ! Je ne vois pas ce qui justifierait (qu'on lui retire le capitanat) en pleine Coupe du monde. Sauf si le groupe n'adoube plus son capitaine. Mais ça se saurait. Moi, j'ai la conviction qu'il est soutenu. » M.R.
 

 


  • OliveR aime ceci

#1130 le nougatier

le nougatier

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 557 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Né dans la ville du nougat blanc et dur. Vie dans la ville des marins rouge et noir.
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 20:24

Bon en fait maintenant on comprend la parano de Jacquo sur la compos d'équipe et les journaliste.

S'il ne veut pas que cela fuite ce n'est pas pour que l'adversaire étudie une quelconque tactique face à nous mais bien pour que Guirado et les autres joueurs ne l'apprenne pas par la presse eux même....


  • exilé-sud-ouest et pedro6384 aiment ceci

#1131 inASMweTrust

inASMweTrust

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 467 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Caen
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 20:30

Tout ça est comme toujours, à l'honneur du staff. Les seuls qui en prendront pas trop plein la gueule après la CdM. Pas fan du joueur Guirado, mais avoir ce comportement avec ton capitaine, c'est à gerber. On est faibles individuellement, minables collectivent, à vomir humainement (les deux derniers points étant peut être liés ?). Cette gestion humaine à les relents de l'amateurisme du rugby français. Petits complots minables, jeux de pouvoir entre médiocres, trahisons minables, croche pieds entreprises sires. On est loin de se mettre au professionalisme... et cedt surtout ces aspects humains mesquins qui font que je ne suis pas très optimiste pour l'après CdM...
  • bazooka et Rugby ? aiment ceci

#1132 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 475 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 20:45

J'ai du mal à ne pas faire un parallèle avec Novès qui était, officiellement, trop dur avec les joueurs et qui a sauté sous prétexte de défaites contre la NZ et les sudaf et un nul contre l'équipe qui a vaincu les sudaff et les Irlandais en 4 ans.

 

 

C'est sûr que grâce à Laporte, on a beaucoup progressé depuis les années Novès.


  • isitolo31 et inASMweTrust aiment ceci

#1133 Kiwifrog

Kiwifrog

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 780 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Far away from France
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 21:45

Ce staff a l’air en-dessous de tout. Comme le dit l’article, Guirado a toujours été très digne et a l’air soutenu par les joueurs. Je suis déçu pour cette génération de joueurs qui vit les pires heures de l’EDF et doivent serrer les dents.
  • inASMweTrust aime ceci

#1134 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 475 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 07 octobre 2019 - 22:39

Témoignage anonyme d'un joueur de l'EDF dans le midol

 

«Non seulement tous les joueurs sont derrière Guilhem, mais nous sommes même unanimes pour dire que ce que lui fait le staff, c’est dégueulasse.»

 

 

Mais le groupe vit bien, c'est le principal.



#1135 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 682 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 07:35

Manque plus qu'un fadat pour faire revenir tout ça dans la gueule de Raka...


  • Jesus Hans Hubert Vorme et inASMweTrust aiment ceci

#1136 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 282 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 08:15

Quand tu vois le sort réservé à Parra puis à Basta... la gestion Lopez, les sorties dans la presse d'Iturria... (qui je pense sera un des prochains à sauter tellement je le sens pas "en phase" et que ça transpire jusqu'à dans son jeu...), les épisode Picamoles.... c'est de notoriété publique que c'est un champ de mines...

 

Bref... c'est souvent le cas, mais quand tu as de faibles résultats, plus une armée mexicaine de coach, plus Simon dans les parages, et Nanard pas loin... il ne peut pas en être autrement...



#1137 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 682 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 08:17

On est un vrai pays de rebel, laporte va sauter après la déroute de 2023



#1138 Jesus Hans Hubert Vorme

Jesus Hans Hubert Vorme

    Salut Fred

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 304 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 08:21

Témoignage anonyme d'un joueur de l'EDF dans le midol
 
«Non seulement tous les joueurs sont derrière Guilhem, mais nous sommes même unanimes pour dire que ce que lui fait le staff, cest dégueulasse.»
 
 
Mais le groupe vit bien, c'est le principal.

On nous dit que Galthié va tenir quatre ans après des débuts si prometteurs ?

#1139 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 282 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 08:22

soit dans 4 ans... putain tu vends du rêve...



#1140 inASMweTrust

inASMweTrust

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 467 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Caen
  • Mon club:

Posté 08 octobre 2019 - 09:04

soit dans 4 ans... putain tu vends du rêve...


  • bazooka et Pâquerette aiment ceci




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 1 guests, 0 anonymous users