Aller au contenu


Photo

Coupe du Monde de rugby avant tout 2023


  • Veuillez vous connecter pour répondre
123 réponses à ce sujet

#91 Lima

Lima

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 800 messages
  • Genre:Va savoir
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 14:59

On a déjà eu le débat ici plusieurs fois, je reste sur ma position le rugby est un sport anecdotique à l'échelle mondiale, 20-30 équipes "crédibles" max. Et toujours la même question, où trouves-tu l'argent pour développer le rugby?? Quand on voit comment galèrent Russie, Géorgie, Allemagne, Espagne..... Qui va investir dans des pays ou notre sport n’existe pas???

Je suis pas totalement d'accord avec toi.

Ok les affiches sont souvent les même mais je trouve que le niveau mondiale se resserre, Japon Fidjie, Argentine évolue dans le bon sens je voie bien cette coupe du monde créer une à deux suprise, l'angleterre a du soucie à se faire s'il néglige leur poule comme ils ont néglier leur match face aux francais ces derniers temps. Et bon les Fidjie pourrait bien cette fois sortir de cette poule.

 

ALors ok Canada, Etats Unie n'arrive pas à progresser voir régresse.

Tonga Samoa s'en sortiront difficilement si la New zelande et l'Australie continue le pillage.

L'Italie malheureusement stagne aussi un peu voir régresse mais j'ai bon espoir que le Benetton Trevisse progresse et tire vers le haut ce pays.

Et je regrette qu'on ai pas réussi dans es année 90 à aider la roumanie à progresser mais la Georgie la remplace plutot bien.

 

Reste qu'à mon avis ce sport est compliqué et demande une certaine culture et formation que tu ne peux pas acquérir sur un tournoi en un instant. Si en foot tu peux créer par moment des surprises et avoir un petit temps fort (Islande par exemple) en rugby cela me semble moins vraie. Pour être fort dans ce sport il faut une culture solide et un bagage de plusieurs années ce qui est dur à acquérir pour la plupart des pays qui veulent émerger vite.

 

Le foot, si ouvert au monde entier,  connait le même problème pour les coupes du monde, Dès que les poules sont formées on connait déjà les huitième et quart finalistes . Les surprises sont rares, pourtant c'est un sport universel . Mais les différences entre les nations sont toujours les mêmes . Ce problème n'est pas soluble .

Maintenant il est vrai que certaines nations rugbystiques  mériteraient  évidemment une meilleure visibilité sportive et médiatique pour favoriser l'évolution de ce beau sport .

Je vais tenter de synthétiser !

 

Il ne s'agit pas de changer la nature de notre sport, qui sera bien entendu toujours plus confidentiel que le football, et je pense d'ailleurs que cette comparaison n'a pas lieu d'être.

Mais à l'heure actuelle, les 20-30 équipes crédibles, on les a même pas.

 

Il s'agit simplement d'aider les nations déjà présentes sur l'échiquier rugbystique mondiale depuis des années mais qui ne représentent toujours "rien". La culture, la formation, ce n'est effectivement pas de l'instantané, cela prend du temps, mais ce n'est pas non plus un élément intrinsèque, qu'un pays a ou n'a pas. Cela s'apprend et se cultive.

 

L'exemple le plus probant est le Japon : un pays sans culture rugby à l'origine, des années à prendre des branlées, et il aura suffit de leur attribuer l'organisation d'une Coupe du monde, d'intégrer une franchise japonaise en SuperRugby ainsi que d'augmenter la fréquence des matchs internationaux face aux Nations majeures pour qu'ils deviennent, non pas un challenger pour le titre mondial, mais une Nation qui compte pour les quarts de finales, avec une identité de jeu marquée, et de la passion. Et quelle bouffée d'oxygène pour notre rugby ! On ne parlait que de ça !

On peut aussi évoquer l'Argentine : est-ce un hasard si ils ont fait tomber les Blacks et l'Australie quelques temps seulement après leur intégration au Tri Nations et au Super Rugby ?

 

Ainsi, le problème n'est pas qu'économique, même si bien sur c'est un facteur important, notamment pour les nations du pacifiques. Les Nations stagnantes sont pour la plupart de fortes puissances économiques qui n'auraient pas de difficulté à trouver les fonds nécessaires : USA, Canada, Russie, voire même l'Allemagne !

C'est avant tout une question de compétence, et de volonté "politique" selon moi, de la part de World Rugby.

Cela passe par  exemple par l'attribution de l'organisation de la Coupe du Monde : pourquoi ne pas avoir favorisé l'organisation du tournoi en Amérique du Nord par exemple, ou la culture sport est très forte et aurait pu parfaitement se transposer au rugby ?

Pourquoi chercher à intégrer l'Afrique du Sud, un non sens sportif/économique/culturel, alors que la Géorgie/Roumanie sont laissées à l'abandon ?



#92 grospaquet33

grospaquet33

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 502 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Toulouse
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 15:27

 

Je ne comprends toujours pas cette notion de "pillage".

 

D'un point du vu social, ce sont les iliens qui décident de quitter leur île natale pour aller en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les conditions de vie y sont effectivement plus avantageuses. On n'est absolument pas dans le cadre d'un pillage.

 

D'un point de vu sportif, le constat reste le même. Près de la moitié de l'effectif des Tonga ou des Samoa est constitué de joueurs néo-zélandais. A l'inverse, les All Blacks sélectionnent de manière très épisodique un ilien. La grande majorité des iliens présents dans l'effectif des Blacks sont des joueurs arrivés très jeunes au pays du long nuage blanc. Ils ont donc été formés en Nouvelle-Zélande et y ont vécu plus d'années. Il est donc totalement logique qu'ils décident majoritairement de porter ce maillot.

 

En outre, qui profite de l'excellente formation néo-zélandaise ? Qui profite de la qualité de ses championnats pour progresser plus vite ? Qui profite de la qualité des infrastructures ?

j'allais y venir. il y a bcp d'immagration de ces iles vers l'australie et NZ pour avoir une meilleure vie. d'ailleurs bcp de ces joueurs y sont nés.

ce n'est pas le cas des Rockocoko, Sisivatu, collins, Lomu, mealamu, muliana, kaino, naholo, fekitoa et bien d'autre nés dans leur pays d'origines

bien entendu ca existe dans tous les pays. Chez nous on a actuellement Willemse, raka et vakatawa. chez les aussies et NZ je trouve les proportions trop importantes et grandissantes, c'est assez flagrants chez les aussies, peut etre parce que plus recent. sur leurs dernieres compo, ils ont 7-8 joueurs "d'origine etrangere". je trouve que ca fait bcp.



#93 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 025 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 18:36

En revoyant l'image des qualifications pour la CDM 2019, j'ai presque de la peine pour l'Allemagne.
 
Il finissent 2e du championnat d'Europe B (certes dans des circonstances improbables), disputent un match de play-off Européen contre le Portugal, le gagent, disputent un autre play-off Europe/Océanie contre les Samoas, perdent, puis disputent 3 matchs de repêchage avec le Canada, Hong-Kong et le Kenya et finissent 2e.
 
En tout ils ont disputé 13 matchs, avaient 3 possibilité de se qualifier, et échouent à chaque fois à une victoire du Graal. :o

 

 

Z'ont bien du avoir le seum.
 
 
 
Rugby_World_Cup_2019_Qualification_illus



#94 le nougatier

le nougatier

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 291 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Né dans la ville du nougat blanc et dur. Vie dans la ville des marins rouge et noir.
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 19:32

En revoyant l'image des qualifications pour la CDM 2019, j'ai presque de la peine pour l'Allemagne.
 
Il finissent 2e du championnat d'Europe B (certes dans des circonstances improbables), disputent un match de play-off Européen contre le Portugal, le gagent, disputent un autre play-off Europe/Océanie contre les Samoas, perdent, puis disputent 3 matchs de repêchage avec le Canada, Hong-Kong et le Kenya et finissent 2e.
 
En tout ils ont disputé 13 matchs, avaient 3 possibilité de se qualifier, et échouent à chaque fois à une victoire du Graal. :o

 

 

Z'ont bien du avoir le seum.
 

 
 
Rugby_World_Cup_2019_Qualification_illus

Non ca ce sont les belges...

 

Après il faut avouer que c'est un vrai usine à gaz et l'on voit le poid des fédé ou régions plus importe que d'autre (nord amérique, iles du pacifiques notamment);



#95 auvergnat34

auvergnat34

    Joueur de Fédérale 3

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 1 177 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Agde

Posté 15 décembre 2020 - 20:15

Je vais tenter de synthétiser !
 
Il ne s'agit pas de changer la nature de notre sport, qui sera bien entendu toujours plus confidentiel que le football, et je pense d'ailleurs que cette comparaison n'a pas lieu d'être.
Mais à l'heure actuelle, les 20-30 équipes crédibles, on les a même pas.
 
Il s'agit simplement d'aider les nations déjà présentes sur l'échiquier rugbystique mondiale depuis des années mais qui ne représentent toujours "rien". La culture, la formation, ce n'est effectivement pas de l'instantané, cela prend du temps, mais ce n'est pas non plus un élément intrinsèque, qu'un pays a ou n'a pas. Cela s'apprend et se cultive.
 
L'exemple le plus probant est le Japon : un pays sans culture rugby à l'origine, des années à prendre des branlées, et il aura suffit de leur attribuer l'organisation d'une Coupe du monde, d'intégrer une franchise japonaise en SuperRugby ainsi que d'augmenter la fréquence des matchs internationaux face aux Nations majeures pour qu'ils deviennent, non pas un challenger pour le titre mondial, mais une Nation qui compte pour les quarts de finales, avec une identité de jeu marquée, et de la passion. Et quelle bouffée d'oxygène pour notre rugby ! On ne parlait que de ça !
On peut aussi évoquer l'Argentine : est-ce un hasard si ils ont fait tomber les Blacks et l'Australie quelques temps seulement après leur intégration au Tri Nations et au Super Rugby ?
 
Ainsi, le problème n'est pas qu'économique, même si bien sur c'est un facteur important, notamment pour les nations du pacifiques. Les Nations stagnantes sont pour la plupart de fortes puissances économiques qui n'auraient pas de difficulté à trouver les fonds nécessaires : USA, Canada, Russie, voire même l'Allemagne !
C'est avant tout une question de compétence, et de volonté "politique" selon moi, de la part de World Rugby.
Cela passe par  exemple par l'attribution de l'organisation de la Coupe du Monde : pourquoi ne pas avoir favorisé l'organisation du tournoi en Amérique du Nord par exemple, ou la culture sport est très forte et aurait pu parfaitement se transposer au rugby ?
Pourquoi chercher à intégrer l'Afrique du Sud, un non sens sportif/économique/culturel, alors que la Géorgie/Roumanie sont laissées à l'abandon ?


Je suis d'accord sur pas mal de points mais pas sur tout. Si le Japon a évolué, c'est justement parce qu'il s'en est donné les moyens financiers avec les "clubs entreprise" et aussi avec Eddy Jones. Tout ça à coûté un bras et le résultat arrive. Financièrement, rien n'empêche les USA, Canada ou Allemagne d'en faire autant. Et cette volonté n'est pas internationale mais nationale.
L'international n'est pour moi qu'un complément et non pas la base de l'évolution du rugby dans un pays

#96 le nougatier

le nougatier

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 291 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Né dans la ville du nougat blanc et dur. Vie dans la ville des marins rouge et noir.
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 23:21

En revoyant l'image des qualifications pour la CDM 2019, j'ai presque de la peine pour l'Allemagne.
 
Il finissent 2e du championnat d'Europe B (certes dans des circonstances improbables), disputent un match de play-off Européen contre le Portugal, le gagent, disputent un autre play-off Europe/Océanie contre les Samoas, perdent, puis disputent 3 matchs de repêchage avec le Canada, Hong-Kong et le Kenya et finissent 2e.
 
En tout ils ont disputé 13 matchs, avaient 3 possibilité de se qualifier, et échouent à chaque fois à une victoire du Graal. :o

 

 

Z'ont bien du avoir le seum.
 
 
 
Rugby_World_Cup_2019_Qualification_illus

 

Bon après relecture de ce truc c'est quand même hallucinant de voir que des gars ont pondu ce genre de chose et que c'est accepter par les pays....

 

Pourquoi les Portugais et les tchéque sont mis à part en europe? C'est parcequ'ils sont moins bon que les autres européens? Dans ce cas pourquoi leur laisser une chance de rencontrer le deuxième de la poule européenne ensuite?

et les gars joue tous sur un match ou deux confrontation entre eux?

Quand tu voie que les Américains ou Canadien ont trois chance de qualification que les iliens du pacifique pareil c'est ouf quand même.

Après je peux comprendre que le niveau des Tchèque ou Portugais ne soit pas tous à fait le même que celui des Tongiens ou Américain et qu'on privilégie ceux ci mais il ferait bien de faire des poules avec têtes de série quitte à mélanger les continents ça sera beaucoup plus simple, crédible et équitable...



#97 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 025 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 15 décembre 2020 - 23:41

Pourquoi les Portugais et les tchéque sont mis à part en europe? C'est parcequ'ils sont moins bon que les autres européens? Dans ce cas pourquoi leur laisser une chance de rencontrer le deuxième de la poule européenne ensuite?
et les gars joue tous sur un match ou deux confrontation entre eux?

Bah je me posais la même question.
 
 
 
 

Quand tu voie que les Américains ou Canadien ont trois chance de qualification que les iliens du pacifique pareil c'est ouf quand même.

C'est clair que les îles pacifique, c'est le meilleur exemple.

On en qualifie 2/3 directement et le 3e doit rencontrer le vainqueur du 2e du championnat européen vs des nations encore moins bonnes. Sachant que Samoa et Tonga, c'est au niveau de l'Italie et que l'Italie explose le champion d'Europe B et à plus forte raison le 2e.

#98 Bon Chasseur

Bon Chasseur

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 574 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 16 décembre 2020 - 13:51

Tant que les australiens et NZ pilleront le pacifique, ca sera dur pour eux de devenir des nations majeures.

oui en plus, encore une fois la règle d'une nation majeure riche ayant un avantage inconsidérable. Mais même avec certains joueurs qui resteraient, ces nations Pacifiques n'iront jamais jusqu'à la finale de la cdm. Pas par manque de talent, ils en ont des tonnes, mais par manque de moyens. Ce sont des équipes assemblées, parce qu'il n'y a pas de ligue locale pro et qu'ils dépendent des nations majeures pour les infrastructures, le coaching, l'expertise etc. Il n'y a jamais eu de nation pauvre qui soit arrivée à remporter un quelconque titre significatif et ce n'est pas une coïncidence et ce n'est pas par manque de talent.



#99 Lima

Lima

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 800 messages
  • Genre:Va savoir
  • Mon club:

Posté 16 décembre 2020 - 14:15

Je suis d'accord sur pas mal de points mais pas sur tout. Si le Japon a évolué, c'est justement parce qu'il s'en est donné les moyens financiers avec les "clubs entreprise" et aussi avec Eddy Jones. Tout ça à coûté un bras et le résultat arrive. Financièrement, rien n'empêche les USA, Canada ou Allemagne d'en faire autant. Et cette volonté n'est pas internationale mais nationale.
L'international n'est pour moi qu'un complément et non pas la base de l'évolution du rugby dans un pays

Je suis d'accord ! Mais c'est un tout : tu développes tes clubs et lances des politiques en ce sens quand tu sais que la Coupe du monde va t'être attribué, qu'une franchise va intégrer le SuperRugby... et donc que ton pays va être exposé médiatiquement à l'international



#100 Lourugby

Lourugby

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 556 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Lyon
  • Mon club:

Posté 16 décembre 2020 - 14:21

j'allais y venir. il y a bcp d'immagration de ces iles vers l'australie et NZ pour avoir une meilleure vie. d'ailleurs bcp de ces joueurs y sont nés.

ce n'est pas le cas des Rockocoko, Sisivatu, collins, Lomu, mealamu, muliana, kaino, naholo, fekitoa et bien d'autre nés dans leur pays d'origines

bien entendu ca existe dans tous les pays. Chez nous on a actuellement Willemse, raka et vakatawa. chez les aussies et NZ je trouve les proportions trop importantes et grandissantes, c'est assez flagrants chez les aussies, peut etre parce que plus recent. sur leurs dernieres compo, ils ont 7-8 joueurs "d'origine etrangere". je trouve que ca fait bcp.

 

Parmi les exemples que tu cites :

 

- Jérome Kaino est arrivé à Nouvelle-Zélande à l'âge de 4 ans.

- Jonah Lomu est né à Auckland

- Mils Mulaina est arrivé à Nouvelle-Zélande à l'âge de 3 ans.

- Joe Rokocoko à l'âge de 5 ans.

- Jerry Collins et Keven Mealamy ont grandi en Nouvelle-Zélande

 

En quoi seraient-ils plus légitimes pour porter le maillot de leur pays d'origine ? Lorsqu'ils ont choisi leur sélection, ils avaient passé les 3/4 de leur vie en Nouvelle-Zélande et ont appris le rugby sur ces terres. La question peut davantage se poser pour Fekitoa et Sivivatu qui sont arrivés à l'adolescence en Nouvelle-Zélande mais il me semble que ce sont les joueurs qui choisissent leur sélection et c'est d'ailleurs bien légitime. Donc le terme de pillage me paraît très malvenu.

 

Et ce d'autant plus que, comme je l'ai dis plus tôt, les petites nations sont celles qui sélectionnent le plus d'étrangers au sein de leur équipe. Lors du mondial 2015, 41%, oui 41% de l'effectif des Tonga était composé de joueurs néo-zélandais. Des joueurs nés et formés en Nouvelle-Zélande. Dont certains n'avaient d'ailleurs jamais mis le pied sur les Iles Tonga... Donc si on devait employer le terme de "pillage", il devrait d'abord être employé dans ce sens. Même si ce terme me semble très inapproprié voir presque malsain.


  • Drive, Lima et George Abitbol aiment ceci

#101 Gourine63

Gourine63

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 462 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 17 décembre 2020 - 10:42

 
Parmi les exemples que tu cites :
 
- Jérome Kaino est arrivé à Nouvelle-Zélande à l'âge de 4 ans.
- Jonah Lomu est né à Auckland
- Mils Mulaina est arrivé à Nouvelle-Zélande à l'âge de 3 ans.
- Joe Rokocoko à l'âge de 5 ans.
- Jerry Collins et Keven Mealamy ont grandi en Nouvelle-Zélande
 
En quoi seraient-ils plus légitimes pour porter le maillot de leur pays d'origine ? Lorsqu'ils ont choisi leur sélection, ils avaient passé les 3/4 de leur vie en Nouvelle-Zélande et ont appris le rugby sur ces terres. La question peut davantage se poser pour Fekitoa et Sivivatu qui sont arrivés à l'adolescence en Nouvelle-Zélande mais il me semble que ce sont les joueurs qui choisissent leur sélection et c'est d'ailleurs bien légitime. Donc le terme de pillage me paraît très malvenu.
 
Et ce d'autant plus que, comme je l'ai dis plus tôt, les petites nations sont celles qui sélectionnent le plus d'étrangers au sein de leur équipe. Lors du mondial 2015, 41%, oui 41% de l'effectif des Tonga était composé de joueurs néo-zélandais. Des joueurs nés et formés en Nouvelle-Zélande. Dont certains n'avaient d'ailleurs jamais mis le pied sur les Iles Tonga... Donc si on devait employer le terme de "pillage", il devrait d'abord être employé dans ce sens. Même si ce terme me semble très inapproprié voir presque malsain.


C'est une immigration culturelle, un peu comme les pays du Maghreb avec la France en foot.

La plupart arrive dans l'hexagone tout gamin, comme les gosses des îles en Nouvelle-Zélande, et il est donc légitime qu'ils se sentent plus français que algérien/marocain/tunisien ou tout autres nation africaine.

Ça me paraît logique personnellement, ma propre expérience (régionale seulement) fait que quand on me demande d'où je suis je répond "Clermont" instinctivement alors que je suis né à Nîmes et y'ait vécu jusqu'à 4 ans avant d'y retourner à 18 ans.

"Son" pays c'est celui où l'on construit son identité, pas celui où l'on a vu le jour à mon sens.
  • ELSAZOAM aime ceci

#102 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 025 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 17 décembre 2020 - 16:24

Manu positif, du coup Dujardin, Chabal, Arthus-Bertrand, Louboutin, Don Laporto, Atcher Simon etc. sont-ils cas contacts ?



#103 63jonsau17

63jonsau17

    Joueur de 2ème série

  • Membres
  • PipPipPip
  • 178 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Saujon
  • Mon club:

Posté 17 décembre 2020 - 17:00

Pour promouvoir le rugby ( à 7 en l'occurrence dans le cas présent ) les dirigeants font jouer les éliminatoires à Monaco ! voilà une excellente initiative pour faire connaitre notre sport à l'échelle mondiale , cela dit pour rejoindre les discussions au dessus 



#104 George Abitbol

George Abitbol

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 025 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Créteil
  • Mon club:

Posté 17 décembre 2020 - 17:24

Si ça peut faire progresser le rugby monégasque.

 

 

D'ici quelques années ils pourront probablement rivaliser avec l'Italie.


  • Alex chocolatines et 63jonsau17 aiment ceci

#105 Bougnat et Breton

Bougnat et Breton

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 417 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Valcivières 63
  • Mon club:

Posté 18 décembre 2020 - 11:01

Si ça peut faire progresser le rugby monégasque.

 

 

D'ici quelques années ils pourront probablement rivaliser avec l'Italie.

Le tout est de réussir à trouver 15 joueurs :rolleyes:






2 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 2 guests, 0 anonymous users