Aller au contenu


Photo

[T6N 5è J] France - Irlande


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
815 réponses à ce sujet

#76 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 36 003 messages

Posté 11 mars 2014 - 13:25

Exclusif, PSA en conférence de presse !

 

http://www.youtube.c...h?v=tSWf_yIV-d4



#77 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 34 287 messages

Posté 11 mars 2014 - 13:28

Article interressant dans le MIDOL du lundi pour ceux qui ne le lisent pas ou ne l'ont pas lu.

 

"C’est peut-être à cela que l’on reconnaît un grand entraîneur. Celui qui parvient, en plus des résultats, à insuffler à son équipe une identité de jeu. Or, Joe Schmidt est un grand entraîneur. Celui par qui, avec Vern Cotter, l’ASMCA est enfin parvenue à  onquérir le Brennus. Celui par qui le Leinster s’est ensuite imposé, entre 2010 et 2013, comme la province de référence au niveau européen, avec trois titres en trois ans. C’est ainsi que, depuis novembre, Schmidt et son staff ont cherché à transposer la greffe dublinoise à l’équipe nationale d’Irlande, passant dès son troisième test tout près de la première victoire des Verts contre la Nouvelle-Zélande. Un match qui constitue toutefois le socle sur lequel l’Irlande a entamé son Tournoi… « La tournée de novembre a permis au nouveau staff de prendre ses marques vis-à-vis du groupe, explique Bernard Jackman, ancien joueur du Leinster et actuel entraîneur de Grenoble. Le problème en Irlande, c’est que si les quatre provinces sont compétitives en H Cup, leurs joueurs ont

parfois du mal à évoluer sous le même maillot. En passant si près de faire tomber les Blacks, le staff a réussi à les souder. » Ne cherchez pas ailleurs, en outre, la raison principale pour laquelle Schmidt a supplié Brian O’Driscoll de disputer un dernier Tournoi…

BALLONS PORTÉS, LE NOUVEL ATOUT

Toutefois, si l’Irlande a réussi à se trouver aussi vite une cohésion, c’est en premier lieu pour des raisons d’ordre technique, Joe Schmidt ayant réussi en quelques mois la gageure de rééquilibrer le jeu irlandais « Historiquement, sur un match, l’Irlande a toujours su se transcender, rappelle Jackman. Le challenge pour Joe Schmidt consistait à pousser au plus haut le curseur d’exigence quant au système de jeu, afin que les performances de l’Irlande soient moins dépendantes de sa passion. À ce titre, l’influence de John Plumtree (ancien entraîneur des Sharks, N.D.L.R.), se ressent énormément. Ces dernières saisons, l’Irlande voulait dynamiser son jeu en déviant tous ses ballons, or Plumtree est un Sud-Africain, et un fervent défenseur des ballons portés. Il a su rendre un certain équilibre au jeu irlandais. » La performance des coéquipiers de Paul O’Connell contre le pays de Galles en a apporté la preuve, illustrant en outre leur intelligence tactique face à la rush defense des hommes de Warren Gatland. « Joe Schmidt est un vrai spécialiste de l’attaque, prolongeJackman. Il comprend tout au jeu et pousse très haut son niveau d’exigence en créant une atmosphère de haute performance. Tous les joueurs qui ont participé à ses séances d’entraînement ou assisté à ses montages vidéo les adorent, car on en ressort toujours avec le sentiment d’avoirappris une nouvelle information. »

LES REDOUBLÉES DE SEXTON

C’est ainsi que les Irlandais dominent stratégiquement toutes leurs rencontres depuis le début du Tournoi. Or, portés par des plans de jeu très clairs et la capacité nouvelle de leurs avants à porter le danger, les attaquants irlandais se régalent, stimulés par un système de jeu qu’ils connaissent par coeur. Un système tout droit sorti du Leinster, dont sont issus les principaux leaders de jeu de l’équipe (Heaslip, Sexton, O’Driscoll, D’Arcy, Kearney…) et adapté aux qualités propres des joueurs. Ainsi, les Irlandais excellent à lancer le jeu par le biais de passes redoublées autour de Jonathan Sexton, ainsi qu’on l’a encore vérifié contre l’Italie. « La philosophie de Joe Schmidt lui facilite la tâche, estime Jackman. Dans le système irlandais, toutes les courses sont millimétrées et font de Sexton un décideur. Cette organisation lui offre des opportunités qu’il ne peut pas exploiter dans d’autres systèmes de jeu car ce n’est pas quelqu’un qui joue beaucoup sur les appuis. En revanche, il possède une vitesse intéressant  une fois lancé. » Laquelle lui permet de faire peser une angoisse permanente sur les défenses, bien aidé par des partenaires qu’il trouve les yeux fermés…"

Eux on Mr Joe et nous Lagisquet dommage !!!



#78 Parigot_Paris

Parigot_Paris

    Parisien Névrotique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 750 messages

Posté 11 mars 2014 - 15:26

Bon, une bonne partie de manivelle entre Papé et  O'Connell et je serai tout réconcilié avec le XV de France... :fume:



#79 Rémy63

Rémy63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 29 084 messages

Posté 11 mars 2014 - 15:57

Bon, une bonne partie de manivelle entre Papé et  O'Connell et je serai tout réconcilié avec le XV de France... :fume:

 

J'aurai préféré avec Parisse :lol:



#80 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 34 287 messages

Posté 11 mars 2014 - 16:01

Bon, une bonne partie de manivelle entre Papé et  O'Connell et je serai tout réconcilié avec le XV de France... :fume:

Papé bougera pas une oreille il se les ait faites tirer par PSA y a pas longtemps !!

Y a plus de couillus dans cette équipe, que des gestionnaire de carrières qui balisent plus de perdre leur enrichissante place que de se prendre des branlées et de passer pour des manches !!!



#81 Uderzo

Uderzo

    Mangeur de rillettes

  • QG
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 24 980 messages

Posté 11 mars 2014 - 17:49

Ca va finir par péter en équipe de france. Ca fait mal de voir Mas en difficulté....J'adore le joueur   :crying:

 

 

 

 

http://www.rugbyrama...560/story.shtml



#82 birdie

birdie

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 445 messages

Posté 11 mars 2014 - 18:37

Eux on Mr Joe et nous Lagisquet dommage !!!

 

Voilà, je crois que tout est dit...



#83 maneva

maneva

    Joueur de 1ère série

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 334 messages

Posté 11 mars 2014 - 21:13

L'entraîneur ou l'équipe cad le collectif-joueurs?

 

Je ne sais pas pas ce que vaut le Staff, ce qu'il fait ou ne fait pas, s'il est bon ou pas.

 

Voici deux points de vue d'anciens joueurs

 

6 nations 2014 - Serge Simon: "Cette équipe de France a la trouille"
Par Clément Mazella le 10/03/2014 à 14:55, mis à jour le 10/03/2014 à 14:55@RugbyramaFR
L'ancien pilier internationale, Serge Simon (2 sélections), estime que le XV de France "est complètement névrosé" et qu'elle ne surpasse pas "ses doutes". Le président de Provale attend une réaction des joueurs contre l'Irlande.

"C’est une équipe qui est très bonne individuellement, mais pas collectivement. Elle a la trouille, ça se voit. Elle est complètement névrosée, étriquée. [...] Dans mon canapé, je me suis dit que ça partait en cacahuète face à l’Ecosse. On voit bien que dans le regard des mecs, il n’y a pas le crédit de confiance qui permet de surpasser les doutes. [...]..... Mais je pense que cet état de névrose, de blocage, de peur, ils devraient se l’approprier. Il faut qu’ils disent qu’ils en ont assez de ce contexte politico-sportif qui les bloque. Il faut qu’ils prennent leur destin en main, qu’ils mettent tout le monde à dix mètres et qu’ils leur fassent comprendre que c’est eux qui seront laminés à la fin", a déclaré Simon sur RMC.
 

 

http://www.sports.fr...llards-1022205/
l n’y a bien que Philippe Saint-André pour se satisfaire de la victoire miraculeuse de ses Bleus à Murrayfield (19-17) quand l’Europe entière du rugby peine à reconnaître l’équipe de France. Yann Delaigue, l’ancien ouvreur international aujourd’hui consultant pour Canal+, déplore pour notre site l’absence totale d’intentions de jeu d’une équipe qui, sur le terrain, donne, selon lui, l’impression d’avoir "60 ans de moyenne d’âge".

 
......... c’est juste incroyable de constater que cette équipe ne produit plus rien sur le terrain. .....  On a une équipe très opportuniste, c’est sûr, et qui a beaucoup de chance. Mais voilà à quoi se résument les valeurs actuelles de cette équipe de France."

 Ce qui me gêne, c’est la volonté des joueurs.  ......, on a l’impression d’une équipe avec 60 ans de moyenne d’âge........... Cette équipe est triste à mourir ! On joue comme des vieux… C’est un état d’esprit et on ne l’a pas.
..... j’ai franchement du mal à imaginer des coachs, qui prônent un jeu se résumant à « on envoie le ballon chez l’adversaire et on attend », je me dis qu’il existe tout de même un vrai problème de transmission du message et de communication avec le staff..... les joueurs  donnent l’impression de ne pas prendre de plaisir sur le terrain,....aucun d’entre eux non plus ne semble en mesure de sonner la révolte dans les moments difficiles. . ....… Mais là, tout le monde traîne des pieds. .....On a l’impression que chaque mec joue sa tête dès qu’il a le ballon en mains et que c’est : « Surtout ne tentons rien parce que ça peut m’être préjudiciable. » Il y a une frilosité dans la production qui les fait déjouer. Parce qu’ils ne jouent pas comme ça en club....

"Aujourd’hui, je ne vois pas comment on peut gagner l’Irlande. Parce qu’on ne peut pas avoir de la chance comme ça tout le temps. . Ou alors c'est la plus grande escroquerie du monde...

Moi aussi, j’ai fait des matches de m…. avec l’équipe de France,..... Mais on n’en faisait pas quatre comme ça d’affilée, ce n’est pas possible ! En tant que joueur, tu ne peux pas sortir frustré comme ça de chaque match joué avec l’équipe de France, même si tu gagnes. Ça, c’est renoncer au plaisir et cette équipe de France a renoncé au plaisir.

Je ne crois pas que ce soit un prob. d'entraîneur.

(de sélectionneur, oui , surement, il a probablement détruit pas ses tergiversations incessantes le moral et la confiance chez les joueurs, ils ont peur, cherchent juste à sauver leur place...surtout pour la coupe du monde...money + prestige =money)

 

Je crois que c'est un prob de mental de chacun et de tous: Les Frenchies  ne ressemblent en rien à leurs concurrents : tous les autres ( tous, du premier aux derniers) entrent sur le terrain avec l'envie de faire leur match, et de défier l'adversaire quel qu'il soit, même censé être plus fort, Ils ne se surestiment pas,  ni les autres, ils les affrontent: le rugby est un sport de combat

Il me semble que cette équipe se croit plus forte qu'elle n'est réellement et dès que la réalité du terrain lui montre le contraire ,  elle panique et se couche, elle ne combat plus, elle gère petitement en  attendant le coup de chance, le Huget du jour ... de sorte qu'au fil des matchs, la confiance se délite et elle ne cherche plus qu'à sauver les meubles, elle gère la médiocrité (qui est plus que de son jeu,celle de son engagement.)

Elle se ment depuis le début de ce tournoi: ellen' y a jamais mis ce qu'il fallait de volonté, de bataille, de combat,elle a eu la malchance de gagner là où elle aurait du perdre de sorte qu'elle a pu continuer à se cacher la vérité

Mais la vérité vient toujours sur le pré, à un moment ou à un autre et , là, quand elle se montre, elle te pète à la gueule ....

Stade de France, Samedi, 15 mars 18h

 

-J'ai souvent ressenti ce mélange de vanité et d'inconscience dans cette équipe, ça ne date pas d'hier, c'est une partie du tempérament français qui nous vaut le mépris des anglo-saxons, nous sommes, à leurs yeux, des danseurs.

L'Anglo-saxon est un pit-bull qui se bat dans une cour de ferme boueuse, le Français  un coq qui croit au miracle de son prestige (révolu)

La dure réalité des batailles de rucks, dans les mêlées, dans les airs et sur les ailes, le révèle à  ce qu'il est: un coq de salon pour rombières énamourées.

-Les seules fois ou j'ai ressenti de la fierté de les voir jouer étaient celles ou ils avaient joué avec les valeurs du rugby:

volonté farouche, abnégation jusqu'au sacrifice (ex:le match de finale de CDM contre les blacks) entrée dans la folie du jeu, dans ce moment magique où tout réussit parce que chacun et tous  croient en chacun et en tous.(ex: l'essai du bout du monde, le plus bel essai jamais vu sur la planète rugby)

 

-Il faut qu'une révolution se fasse dans ces esprits.

la feront ils?

Il faut la révolte

Le veulent ils? Le peuvent ils?

 

Au vu de ce que j'ai lu ou entendu...... :crying:



#84 Spadone

Spadone

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 701 messages

Posté 11 mars 2014 - 21:54

Article interressant dans le MIDOL du lundi pour ceux qui ne le lisent pas ou ne l'ont pas lu.

 

"C’est peut-être à cela que l’on reconnaît un grand entraîneur. Celui qui parvient, en plus des résultats, à insuffler à son équipe une identité de jeu. Or, Joe Schmidt est un grand entraîneur. Celui par qui, avec Vern Cotter, l’ASMCA est enfin parvenue à  onquérir le Brennus. Celui par qui le Leinster s’est ensuite imposé, entre 2010 et 2013, comme la province de référence au niveau européen, avec trois titres en trois ans. C’est ainsi que, depuis novembre, Schmidt et son staff ont cherché à transposer la greffe dublinoise à l’équipe nationale d’Irlande, passant dès son troisième test tout près de la première victoire des Verts contre la Nouvelle-Zélande. Un match qui constitue toutefois le socle sur lequel l’Irlande a entamé son Tournoi… « La tournée de novembre a permis au nouveau staff de prendre ses marques vis-à-vis du groupe, explique Bernard Jackman, ancien joueur du Leinster et actuel entraîneur de Grenoble. Le problème en Irlande, c’est que si les quatre provinces sont compétitives en H Cup, leurs joueurs ont

parfois du mal à évoluer sous le même maillot. En passant si près de faire tomber les Blacks, le staff a réussi à les souder. » Ne cherchez pas ailleurs, en outre, la raison principale pour laquelle Schmidt a supplié Brian O’Driscoll de disputer un dernier Tournoi…

BALLONS PORTÉS, LE NOUVEL ATOUT

Toutefois, si l’Irlande a réussi à se trouver aussi vite une cohésion, c’est en premier lieu pour des raisons d’ordre technique, Joe Schmidt ayant réussi en quelques mois la gageure de rééquilibrer le jeu irlandais « Historiquement, sur un match, l’Irlande a toujours su se transcender, rappelle Jackman. Le challenge pour Joe Schmidt consistait à pousser au plus haut le curseur d’exigence quant au système de jeu, afin que les performances de l’Irlande soient moins dépendantes de sa passion. À ce titre, l’influence de John Plumtree (ancien entraîneur des Sharks, N.D.L.R.), se ressent énormément. Ces dernières saisons, l’Irlande voulait dynamiser son jeu en déviant tous ses ballons, or Plumtree est un Sud-Africain, et un fervent défenseur des ballons portés. Il a su rendre un certain équilibre au jeu irlandais. » La performance des coéquipiers de Paul O’Connell contre le pays de Galles en a apporté la preuve, illustrant en outre leur intelligence tactique face à la rush defense des hommes de Warren Gatland. « Joe Schmidt est un vrai spécialiste de l’attaque, prolongeJackman. Il comprend tout au jeu et pousse très haut son niveau d’exigence en créant une atmosphère de haute performance. Tous les joueurs qui ont participé à ses séances d’entraînement ou assisté à ses montages vidéo les adorent, car on en ressort toujours avec le sentiment d’avoirappris une nouvelle information. »

LES REDOUBLÉES DE SEXTON

C’est ainsi que les Irlandais dominent stratégiquement toutes leurs rencontres depuis le début du Tournoi. Or, portés par des plans de jeu très clairs et la capacité nouvelle de leurs avants à porter le danger, les attaquants irlandais se régalent, stimulés par un système de jeu qu’ils connaissent par coeur. Un système tout droit sorti du Leinster, dont sont issus les principaux leaders de jeu de l’équipe (Heaslip, Sexton, O’Driscoll, D’Arcy, Kearney…) et adapté aux qualités propres des joueurs. Ainsi, les Irlandais excellent à lancer le jeu par le biais de passes redoublées autour de Jonathan Sexton, ainsi qu’on l’a encore vérifié contre l’Italie. « La philosophie de Joe Schmidt lui facilite la tâche, estime Jackman. Dans le système irlandais, toutes les courses sont millimétrées et font de Sexton un décideur. Cette organisation lui offre des opportunités qu’il ne peut pas exploiter dans d’autres systèmes de jeu car ce n’est pas quelqu’un qui joue beaucoup sur les appuis. En revanche, il possède une vitesse intéressant  une fois lancé. » Laquelle lui permet de faire peser une angoisse permanente sur les défenses, bien aidé par des partenaires qu’il trouve les yeux fermés…"

On m'aurait menti?

 

Une équipe nationale peut avoir un projet de jeu à l'heure actuelle?



#85 Underscore

Underscore

    Entre les pagelles

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 983 messages

Posté 11 mars 2014 - 22:07

http://www.franceinf...7133-2014-03-11



#86 crazybib

crazybib

    Grand Maître Orthorexique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 23 402 messages

Posté 12 mars 2014 - 00:12

Pour ma part je n'ai pas l'impression que les joueurs soient prêts à mourir pour le coach.

Ni même pour le copain à côté.

Ils ne produisent rien mais ils sont contents.

Ca me rappelle la Corée 2002 pour d 'autres bleus...

#87 AnaJoAlex

AnaJoAlex

    Love on the beat LGBT

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 39 866 messages

Posté 12 mars 2014 - 05:20

Pour ma part je n'ai pas l'impression que les joueurs soient prêts à mourir pour le coach.

Ni même pour le copain à côté.

Ils ne produisent rien mais ils sont contents.

Ca me rappelle la Corée 2002 pour d 'autres bleus...

 ou la 1/2 contre Castres ?

 

( toujours pas digérée celle là )



#88 Kestandi

Kestandi

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 11 951 messages

Posté 12 mars 2014 - 07:00

Quel dommage que l'Irlande ait perdu (de peu) en Angleterre # grand chelem



#89 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 26 112 messages

Posté 12 mars 2014 - 07:24

Je suis prêt à parier que l'EDF battra l'Irlande samedi et en faisant un bon match si ce n'est un grand match !

Les gars et le coach auront lu toutes les critiques, ça va les piquer dans leur fierté et ils auraont une réaction ; ce sera une raction épidermique et ponctuelle comme souvent et aux prochaines échéances internationales, ils recommenceront à jouer comme des "gorets" !

 

Je ne suis pas le premier ni le dernier à le dire : pauvre équipe de France de rugby !!! 



#90 AnaJoAlex

AnaJoAlex

    Love on the beat LGBT

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 39 866 messages

Posté 12 mars 2014 - 07:35

Je suis prêt à parier que l'EDF battra l'Irlande samedi et en faisant un bon match si ce n'est un grand match !

Les gars et le coach auront lu toutes les critiques, ça va les piquer dans leur fierté et ils auraont une réaction ; ce sera une raction épidermique et ponctuelle comme souvent et aux prochaines échéances internationales, ils recommenceront à jouer comme des "gorets" !

 

Je ne suis pas le premier ni le dernier à le dire : pauvre équipe de France de rugby !!! 

moi je suis prêt a parier que la prochaine CDM ( sacrifiée par Bernie et le dingue puis 4 ans plus tard par Joubert ) sera pour la France de PSA