Aller au contenu


Photo

EDF de Brunel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4238 réponses à ce sujet

#796 zone et beu

zone et beu

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 17 février 2018 - 14:43

J'imagine que ce n'est pas le cas des supporters montpelliérains. 

Et je suis convaincu qu'ailleurs "qu'ici", l'équipe de l'ASM fait aussi dégueuler sans raison de notre point de vue.

Bref, un peu de recul, de pondération etc...

Il est plus aisé d'obtenir d'un vegan de participer au repas de la saint cochon que d'obtenir de la pondération de la part de Roudoudou :D


  • Jesus Hans Hubert Vorme et bazooka aiment ceci

#797 xdderf63

xdderf63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 807 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT FERRAND
  • Mon club:

Posté 18 février 2018 - 19:12

Article de P.Kallenbrunn

On aime ou pas, mais il lâche pas l'affaire... 

 

http://www.lejdd.fr/...t-passe-3577403



#798 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 192 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:HURIEL (03380)
  • Mon club:

Posté 19 février 2018 - 07:44

Article de P.Kallenbrunn

On aime ou pas, mais il lâche pas l'affaire... 

 

http://www.lejdd.fr/...t-passe-3577403

 

Difficile de croire à la version officielle en ce qui concerne des blessures occasionnées avec du mobilier !

On a déjà connu cela en Nouvelle-Zélande.

J'espère simplement que ce genre d'évènement ne se reproduira plus à l'avenir.  

La confiance c'est bien, mais les faits démontrent qu'elle doit être toute relative et qu'un contrat doit être établi auparavant entre l'encadrement et les joueurs.

Certains n'en n'ont effectivement pas besoin, d'autres, si !

Dans ce domaine BRUNEL s'est planté par rapport à NOVES.

Il faut toujours tirer une leçon des aléas de la vie.



#799 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 537 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 19 février 2018 - 08:07

Attendons les images vidéo.



#800 Y&B

Y&B

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 670 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Pau & La Seyne sur Mer
  • Mon club:

Posté 19 février 2018 - 08:15

Attendons les images vidéo.


Si c'est Bonhoure qui visionne, Arthur et Remi vont prendre cher ....

#801 Gourine63

Gourine63

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 710 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 19 février 2018 - 13:02

Si c'est Bonhoure qui visionne, Arthur et Remi vont prendre cher ....


Et Thomas devrait être blanchi.

(Dans l'affaire je précise, avant que zone et beu débarque pour me traiter de raciste) :D

#802 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 182 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 15:16

Capitaines abandonnés

il y a 2 minutes

  •  
  • 0

Parmi les capitaines du Tournoi, Guilhem Guirado et Sergio Parisse affichent les pires ratios de victoires en tant que leaders de leurs sélections (30% pour le Français contre 19% pour l'Italien). Deux capitaines bien trop esseulés.

Les temps sont durs pour les Italiens et les Français. À trois jours du rendez-vous capital pour les deux équipes à Marseille (vendredi 21 heures), les nations latines sont les seules à n'avoir toujours pas remporté le moindre match dans ce Tournoi des 6 Nations 2018. À leurs têtes, deux capitaines emblématiques : Guilhem Guirado pour le XV de France et Sergio Parisse pour la Squadra Azzura. Deux leaders de combat et "capitaines courage" qui, malgré les défaites, déçoivent rarement.

 

C'est bien de virer les mecs qui font des conneries, mais un capitaine qui a un tel bilan on le garde jusqu à quand ?

 

Dans un entretien à L’Equipe, le capitaine des Bleus adopte le même discours de sévérité que son sélectionneur à l’encontre des joueurs fautifs en Ecosse. Tout en s'interrogeant sur la mentalité de certains de ses partenaires.

 

Les Bleus du rugby ont réussi un exploit. Celui de faire plus parler d’eux pour leur comportement en dehors des terrains que sur le pré. Par les temps qui courent, c’est une performance à mettre en avant. Avec huit défaites de suite, une 10e place au classement mondial -juste devant le Japon … et la Géorgie- la tâche semblait plutôt élevée pour ne causer que des résultats catastrophiques du XV de France, qui n’ont pas évolué malgré le changement de sélectionneur. Mais non, depuis le 11 février dernier et une piteuse défaite en Écosse, le sujet qui revient en boucle concerne cette soirée arrosée et festive à Edimbourg, marquée notamment par l’exclusion de huit fautifs (Teddy Thomas, Louis Picamoles, Rémi Lamerat, Anthony Belleau, Jonathan Danty, Arthur Iturria, Félix Lambey et Sekou Macalou) pour France-Italie ce vendredi. Après Jacques Brunel lundi dans les colonnes de la Provence et de Midi Olympique, Guilhem Guirado a tenu à s’exprimer sur le sujet. Deux sorties médiatiques tout sauf anodines, comme pour rappeler l’importance et le respect que doit revêtir une venue en sélection.

Douteux d'une certaine mentalité

«Je ne suis pas leur père, je ne vais pas les enfermer dans leur chambre à double tour, avance le capitaine des Bleus, agacé par une telle situation. Je suis responsable des valeurs du groupe et, pour moi, il n'y avait pas besoin d'envoyer une lettre recommandée pour dire qu'il ne fallait pas sortirInterrogé sur sa non présence à cette soirée, Guirado s’explique et confirme qu’il était de retour à sa chambre vers 22h30, heure à laquelle certains joueurs ont pris l'air avec le résultat que l'on connait : «Au pot du président, j’ai bu une bière parce que ça se fait à l’issue de chaque match. Mais je me suis arrêté à une seule bière. Je n’avais qu’une envie : m’enfermer dans ma chambre.»

Je ne dis pas qu’ils s’en foutent mais j’ai l’impression qu’ils pensent ‘ça ira mieux demain’

Sur la sanction émise à l’encontre de ses partenaires, le talonneur du RCT, âgé de 31 ans, va dans le sens de son sélectionneur. Sans trop en rajouter. «Ce qui s'est passé va servir d'exemple, je pense que tout le monde a compris le message. Les absents ont toujours tort.» Plus intéressante, son analyse sur certains joueurs quant à leur rapport à la sélection. Une certaine forme de légèreté, pour rester poli, qui (l)’interpelle. «Je ne dis pas qu’ils s’en foutent mais j’ai l’impression qu’ils pensent ‘ça ira mieux demain’. Je me pose la question parfois, mais en parler au mec, ça pourrait paraître présomptueux.»

Quant à un éventuel bannissement à vie, l'ancien joueur de l'USAP préfère ne pas entrer dans ce débat. « C'est quand même compliqué (de les bannir), souffle-t-il. Et puis ce n'est pas de mon ressort. L'avenir dira si ces joueurs reviendront en équipe de France, mais tout le monde est désormais prévenu.» Et Guirado de prévenir ces partenaires -les plus jeunes et insouciants- d’un rugby dont les contours ne sont plus le même qu’à une certaine époque. Plus d'argent, de contrats, d'expositions, de médias, donc forcément plus d'attentes et moins de passe-droits, à l'heure de réseaux sociaux aussi précieux que castrateurs. «On n’est plus dans notre club formateur, dans notre village où tout se sait : là, c’est un pays. Je ne vais pas dire qu’il faut rester casanier, mais il faut être exempt de tout reproche, plus blanc que blanc, même si c’est difficile.

 

Il est gentil Guirado mais franchement je sais pas s'il est bien réaliste ce garçon


  • cetotomatos et ASM63000 aiment ceci

#803 gigi

gigi

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 890 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:01

c'est ce qu'on appelle lâcher ses hommes, se désolidariser....  :huh:

 

pas trop ce qu'on attend d'un capitaine quand même 


  • Frédéric58, cetotomatos, diomedea et 2 autres aiment ceci

#804 diomedea

diomedea

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 431 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:les martres de veyre
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:29

 

Capitaines abandonnés

il y a 2 minutes

  •  
  • 0

Parmi les capitaines du Tournoi, Guilhem Guirado et Sergio Parisse affichent les pires ratios de victoires en tant que leaders de leurs sélections (30% pour le Français contre 19% pour l'Italien). Deux capitaines bien trop esseulés.

Les temps sont durs pour les Italiens et les Français. À trois jours du rendez-vous capital pour les deux équipes à Marseille (vendredi 21 heures), les nations latines sont les seules à n'avoir toujours pas remporté le moindre match dans ce Tournoi des 6 Nations 2018. À leurs têtes, deux capitaines emblématiques : Guilhem Guirado pour le XV de France et Sergio Parisse pour la Squadra Azzura. Deux leaders de combat et "capitaines courage" qui, malgré les défaites, déçoivent rarement.

 

C'est bien de virer les mecs qui font des conneries, mais un capitaine qui a un tel bilan on le garde jusqu à quand ?

 

Dans un entretien à L’Equipe, le capitaine des Bleus adopte le même discours de sévérité que son sélectionneur à l’encontre des joueurs fautifs en Ecosse. Tout en s'interrogeant sur la mentalité de certains de ses partenaires.

 

Les Bleus du rugby ont réussi un exploit. Celui de faire plus parler d’eux pour leur comportement en dehors des terrains que sur le pré. Par les temps qui courent, c’est une performance à mettre en avant. Avec huit défaites de suite, une 10e place au classement mondial -juste devant le Japon … et la Géorgie- la tâche semblait plutôt élevée pour ne causer que des résultats catastrophiques du XV de France, qui n’ont pas évolué malgré le changement de sélectionneur. Mais non, depuis le 11 février dernier et une piteuse défaite en Écosse, le sujet qui revient en boucle concerne cette soirée arrosée et festive à Edimbourg, marquée notamment par l’exclusion de huit fautifs (Teddy Thomas, Louis Picamoles, Rémi Lamerat, Anthony Belleau, Jonathan Danty, Arthur Iturria, Félix Lambey et Sekou Macalou) pour France-Italie ce vendredi. Après Jacques Brunel lundi dans les colonnes de la Provence et de Midi Olympique, Guilhem Guirado a tenu à s’exprimer sur le sujet. Deux sorties médiatiques tout sauf anodines, comme pour rappeler l’importance et le respect que doit revêtir une venue en sélection.

Douteux d'une certaine mentalité

«Je ne suis pas leur père, je ne vais pas les enfermer dans leur chambre à double tour, avance le capitaine des Bleus, agacé par une telle situation. Je suis responsable des valeurs du groupe et, pour moi, il n'y avait pas besoin d'envoyer une lettre recommandée pour dire qu'il ne fallait pas sortirInterrogé sur sa non présence à cette soirée, Guirado s’explique et confirme qu’il était de retour à sa chambre vers 22h30, heure à laquelle certains joueurs ont pris l'air avec le résultat que l'on connait : «Au pot du président, j’ai bu une bière parce que ça se fait à l’issue de chaque match. Mais je me suis arrêté à une seule bière. Je n’avais qu’une envie : m’enfermer dans ma chambre.»

Je ne dis pas qu’ils s’en foutent mais j’ai l’impression qu’ils pensent ‘ça ira mieux demain’

Sur la sanction émise à l’encontre de ses partenaires, le talonneur du RCT, âgé de 31 ans, va dans le sens de son sélectionneur. Sans trop en rajouter. «Ce qui s'est passé va servir d'exemple, je pense que tout le monde a compris le message. Les absents ont toujours tort.» Plus intéressante, son analyse sur certains joueurs quant à leur rapport à la sélection. Une certaine forme de légèreté, pour rester poli, qui (l)’interpelle. «Je ne dis pas qu’ils s’en foutent mais j’ai l’impression qu’ils pensent ‘ça ira mieux demain’. Je me pose la question parfois, mais en parler au mec, ça pourrait paraître présomptueux.»

Quant à un éventuel bannissement à vie, l'ancien joueur de l'USAP préfère ne pas entrer dans ce débat. « C'est quand même compliqué (de les bannir), souffle-t-il. Et puis ce n'est pas de mon ressort. L'avenir dira si ces joueurs reviendront en équipe de France, mais tout le monde est désormais prévenu.» Et Guirado de prévenir ces partenaires -les plus jeunes et insouciants- d’un rugby dont les contours ne sont plus le même qu’à une certaine époque. Plus d'argent, de contrats, d'expositions, de médias, donc forcément plus d'attentes et moins de passe-droits, à l'heure de réseaux sociaux aussi précieux que castrateurs. «On n’est plus dans notre club formateur, dans notre village où tout se sait : là, c’est un pays. Je ne vais pas dire qu’il faut rester casanier, mais il faut être exempt de tout reproche, plus blanc que blanc, même si c’est difficile.

 

Il est gentil Guirado mais franchement je sais pas s'il est bien réaliste ce garçon

 

 

 

«Je ne dis pas qu’ils s’en foutent mais j’ai l’impression qu’ils pensent ‘ça ira mieux demain’. Je me pose la question parfois, mais en parler au mec, ça pourrait paraître présomptueux

 

C'est pourtant, en partie, le rôle du capitaine, d'un leader plus ancien non ?


  • Jesus Hans Hubert Vorme et RCV06 aiment ceci

#805 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 442 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:38

Bastareaud incertain (contracture). Il a pas de chance...



#806 Silhouette

Silhouette

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 686 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Oakland, CA
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:40

 Plus d'argent, de contrats, d'expositions, de médias, donc forcément plus d'attentes et moins de passe-droits, à l'heure de réseaux sociaux aussi précieux que castrateurs. «On n’est plus dans notre club formateur, dans notre village où tout se sait : là, c’est un pays. Je ne vais pas dire qu’il faut rester casanier, mais il faut être exempt de tout reproche, plus blanc que blanc, même si c’est difficile.

"On est plus dans notre village ou tout se sait, la avec les reseaux sociaux, tout se sait". ... ... 

 

Guirado serieusement... p-e qu'il faudrait arreter un peu d'essayer de parler ? Et trouver un autre capitaine ?


  • RCV06 aime ceci

#807 diomedea

diomedea

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 431 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:les martres de veyre
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:41

Bastareaud incertain (contracture). Il a pas de chance...

 

Mais l'EDF si...... :P :P :P  Je plaisante. Désolé pour lui. Qui pour le remplacer ?



#808 julien

julien

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 38 442 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:42

 

Mais l'EDF si...... :P :P :P  Je plaisante. Désolé pour lui. Qui pour le remplacer ?

 

 

Fickou ou Chavancy pour épauler Doumayrou, si Bastareaud forfait.



#809 Loulou

Loulou

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 855 messages
  • Ville:Le Havre

Posté 20 février 2018 - 16:55

c'est ce qu'on appelle lâcher ses hommes, se désolidariser....  :huh:

 

pas trop ce qu'on attend d'un capitaine quand même 

ouep c'est sur mais bon faut voir la tripotée de baltringues qu'il se traine le gazier

 

les mecs sont nuls sur le terrain, mais que de leur faute ok mais un peu quand même et au lieu de se la jouer discrète les mecs vont taquiner la gueuse et se mettre des poires a 3h du mat donnant un pretexte a qui en voulait pour dézinguer le rugby

 

certes il faut pas les condamner a mort mais que le capitaine leur mette les points sur les i et les barres sur les T, c'est pas de l'ordre de la torture 

 

ca donne quand même l'impression que les mecs se prennent pour des Etoiles du rugby parce que starlette en top14, 


  • le nougatier et bazooka aiment ceci

#810 le nougatier

le nougatier

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 310 messages
  • Genre:Va savoir
  • Ville:Né dans la ville du nougat blanc et dur. Vie dans la ville des marins rouge et noir.
  • Mon club:

Posté 20 février 2018 - 16:59

ouep c'est sur mais bon faut voir la tripotée de baltringues qu'il se traine le gazier

 

les mecs sont nuls sur le terrain, mais que de leur faute ok mais un peu quand même et au lieu de se la jouer discrète les mecs vont taquiner la gueuse et se mettre des poires a 3h du mat donnant un pretexte a qui en voulait pour dézinguer le rugby

 

certes il faut pas les condamner a mort mais que le capitaine leur mette les points sur les i et les barres sur les T, c'est pas de l'ordre de la torture 

 

ca donne quand même l'impression que les mecs se prennent pour des Etoiles du rugby parce que starlette en top14, 

 

Et puis si encore cette sortie était organiser par l'ensemble du groupe on comprendrai qu'un capitaine défendent le truc. Mais là ça fait clairement clan, on peut quand même comprendre qu'un capitaine d'équipe privilégie le collectif.






2 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 2 guests, 0 anonymous users