Aller au contenu


Photo

EDF de Galthié


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5448 réponses à ce sujet

#4786 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 435 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 25 février 2021 - 22:54

Ah des chocs comme ça c'est dommage oui mais bon... C'est le rugby Français...

J'arrête le hs... Sinon... T'as compris

Depuis que Raka est sorti les mains dans les poches, tranquille de la com, la hyène est beaucoup plus cool !  :D



#4787 castrais avant tout

castrais avant tout

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 108 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Sud-Est de la France

Posté 26 février 2021 - 01:00

De l'annonce des premiers cas positifs au Covid jusqu'au report du match contre l'Écosse, la semaine mouvementée des Bleus Frappée ce jeudi par un nouveau cas positif au Covid-19, l'équipe de France a placé tous ses joueurs à l'isolement à Marcoussis. Le match du Tournoi face à l'Écosse, dimanche, a donc été reporté à une date ultérieure.
 
Le couperet est donc tombé jeudi à la mi-journée, via un communiqué du Comité des Six Nations : « Le groupe de surveillance des tests du Six Nations (TOG) s'est réuni pour examiner la situation dans le camp français. Il a été recommandé à l'unanimité le report du match France-Écosse. » Fin du suspense.
 

 



Vingt-quatre heures plus tôt, pourtant, ce même TOG avait donné son feu vert à la tenue de la rencontre, suivant les conclusions du comité médical de la FFR, qui avait déclaré « le risque de contamination nul » après deux jours d'affilée de contrôles négatifs parmi les joueurs et l'encadrement tricolores.



Hélas, cette belle assurance s'est fracassée jeudi sur la découverte d'un nouveau cas positif chez les Bleus, suite aux tests RT-PCR effectués mercredi soir dans l'enceinte de Marcoussis. Même si son nom n'a pas été révélé par la Fédé (elle avait pourtant donné ceux des précédents cas positifs), le joueur atteint serait le pilier droit rochelais Uini Antonio.



Un cas nouveau qui porte désormais le bilan des « positifs » à douze joueurs et cinq membres de l'encadrement (dont le sélectionneur Fabien Galthié et les coresponsables de la conquête William Servat et Karim Ghezal) depuis le début de l'épidémie. Il se pourrait que d'autres suivent. Rappelons que les Bleus avaient repris mercredi une activité rugby collective à haute intensité avec dix joueurs de l'équipe de France U20. Ils sont désormais tous considérés comme cas contact.


Un casse-tête pour trouver une nouvelle date
Selon nos informations, au moins un autre joueur de l'effectif ressentirait des symptômes suspicieux, même s'il n'a pas été testé positif à ce jour. Dans de telles conditions, le match de dimanche face à l'Écosse n'avait évidemment aucune chance de pouvoir se jouer, conformément à ce que pressentait d'ailleurs en début de semaine le professeur Éric Caumes, infectiologue à la Pitié-Salpêtrière et membre associé du comité médical de la FFR : « J'ai recommandé que le match n'ait pas lieu », avait-il confié sur RTL.



L'encadrement des Bleus a suspendu ce jeudi tous les entraînements à Marcoussis, annulé le point presse par visioconférence prévu en début d'après-midi et placé l'ensemble du groupe à l'isolement, « conformément au protocole sanitaire ». Leur isolement était tel que des joueurs auraient d'ailleurs appris le report du match, dans leur chambre, via les réseaux sociaux ou les médias.



lire aussiJean Castex évoque l'équipe de France : « Le sujet est suivi de près »


Au moins savent-ils désormais que la rencontre est repoussée et non annulée. Certains craignaient peut-être une défaite par forfait, puisque c'est la sanction qui frappa les Fidji, pareillement touchés par un cluster, lors de la récente Coupe d'automne des nations. Mais les formats des deux compétitions sont différents. L'épreuve de l'automne se terminait par des matches de classement à dates fixes (5-6 décembre), qui nécessitaient donc que les matches de poules se disputent en temps en en heure. Là, rien de tel. « Nous travaillons sur la date de report de ce match et la communiquerons en temps voulu », a annoncé le Comité des Six Nations.


Un mauvais signal envoyé à deux ans du Mondial en France
Les Bleus, qui ont gagné leurs deux premiers matches du Tournoi à l'extérieur (10-50 en Italie et 13-15 en Irlande), gardent donc toutes leurs chances de remporter l'épreuve, voire même de réussir le Grand Chelem. Mais à quand remettre la rencontre ? Au premier week-end de mars, date non utilisée par le Tournoi ? Il offre bien une fenêtre de tir possible, mais le cluster encore évolutif chez les Bleus et les engagements des joueurs écossais à rejoindre leurs clubs, notamment en Angleterre pour une journée de Championnat, compliquent sérieusement l'opération.



lire aussiCalendrier et classement du Tournoi des Six Nations


À la fin mars (week-end du 27-28) ? Possible, mais les clubs ne récupéreraient alors leurs internationaux qu'à une semaine des huitièmes de finale de la Coupe d'Europe (3-4 avril), sans possibilité de leur offrir un peu de repos. Au mois de juillet ? Compliqué, sachant que les Bleus disputeront leur premier test en Australie (3 juillet) une semaine seulement après la finale du Top 14 (25 juin). À l'automne prochain, juste avant ou juste après les tests de novembre ? Cela semble si loin mais ce fut le scenario retenu l'an passé pour boucler l'édition 2020...



lire aussiFabien Galthié face à la colère des Bleus


Une chose est sûre, ce foyer épidémique frappant la sélection dans une bulle sanitaire qui se voulait imperméable n'amuse pas grand monde. On pense aux joueurs ou encadrants atteints du Covid, bien sûr, coupés dans leur élan vers un possible Grand Chelem. Aux clubs, aussi, qui s'inquiètent des conditions de réacheminement de leurs joueurs à leur domicile ce vendredi et de l'impact qu'aura le virus sur leur santé et celle de leurs proches. Aux autorités, notamment les ministères des Sports et de la Santé, et plus généralement à tous ces gens, un peu partout, qui doivent aujourd'hui s'interroger sur ce bien mauvais signal envoyé par un pays appelé à organiser la prochaine Coupe du monde de rugby en 2023...

 
 

 


 


Et pendant ce temps, quand le CO compte 22 cas, il doit quand-même jouer son match à La Rochelle.
Qu'on arrête de me dire que les Britanniques sont avantagés

#4788 el landeno

el landeno

    Joueur de Fédérale 2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 721 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 07:03

Après le report de France-Écosse, l'enquête interne pose beaucoup de questions

Le ministère des Sports a demandé à la FFR de mener une enquête interne et attend des réponses dès la semaine prochaine. Que faut-il en attendre ?

 

On n'ira pas jusqu'à écrire qu'il s'agit d'une affaire d'État mais, tout de même, que la question s'invite à la conférence de presse de Jean Castex en dit déjà assez long sur l'émoi que suscite la situation sanitaire du quinze de France. Pas maladroit du pied droit, le Premier ministre a botté directement en touche depuis ses 22 mètres, jeudi, lorsqu'il lui fut demandé si des sanctions pouvaient être prises contre l'encadrement du quinze de France.

 
 

« Avant de parler de sanctions, encore faut-il savoir exactement ce qui s'est passé »

Jean Castex

 
 
 

« Avant de parler de sanctions, encore faut-il savoir exactement ce qui s'est passé. Je pense que les joueurs sont déjà eux-mêmes sanctionnés de ne pas pouvoir jouer (face à l'Écosse, dimanche) et je pense qu'ils en sont très malheureux. » Puis le chef du gouvernement de préciser, comme une mise en garde : « Le sujet est suivi de près par le ministère des Sports en lien avec la Fédération française de rugby. »

Pour cause, la forte propagation du virus à Marcoussis puis les informations de L'Équipe sur les percées de la bulle sanitaire ont poussé le ministère des Sports à réagir. D'abord par un coup de fil lundi de Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, à Bernard Laporte, président de la FFR, puis par un courrier formel mercredi soir pour lui demander de rendre sous huit jours une enquête interne sur la mise en oeuvre et le respect du protocole validé avant le Tournoi.

Clusters en cascade à Marcoussis

Un timing serré qui dit déjà quelque chose de l'inquiétude gouvernementale, pour ne pas dire de son agacement. Et encore, la demande a été effectuée au moment où les tests négatifs s'enchaînaient à Marcoussis, laissant présager la tenue du match contre l'Écosse.

La révélation d'un nouveau cas positif jeudi matin ne fera évidemment rien pour tempérer les attentes du ministère sur ce sujet ultrasensible, en termes de santé, d'abord, mais aussi de crédibilité dans la lutte contre le Covid alors que les clusters se sont multipliés (France 7, France U20, quinze de France). Jeudi matin, sur France Info, avant la publication du communiqué sanitaire quotidien, Bernard Laporte clamait : « Le premier qui mènera une enquête et qui veut savoir la vérité, c'est bien moi ! »

« À ma connaissance, il n'y a pas de faute au sein de l'équipe »

Bernard Laporte, président de la FFR

 
 
 

Comment sera menée cette enquête interne ? Par une personnalité unique ou un comité ? Quelles en seront les modalités et le planning ? Qui sera entendu ? Les conclusions seront-elles rendues publiques ou réservées au ministère ?

La FFR nous a assuré jeudi qu'elle répondrait à ces questions rapidement. À entendre Bernard Laporte dédouaner à l'avance le quinze de France - « à ma connaissance, il n'y a pas de faute au sein de l'équipe » -, l'ambiguïté pointe le bout de son nez. Il est à souligner, dans cette histoire, que la contamination n'est pas forcément la conséquence d'une faute - les septistes étaient autorisés par le protocole à participer à des entraînements du groupe France et peuvent avoir été ceux qui ont propagé le virus. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de faute.

Fabien Galthié peut-il être sanctionné ?

Comme nous le révélions dans nos colonnes mercredi, le sélectionneur Fabien Galthié a lui-même percé la bulle sanitaire. Cela fait-il pour autant de lui l'un des responsables des cas positifs en cascade ? Cela reste à prouver et c'est l'une des questions à laquelle cette enquête devra tenter de répondre. Mais s'y attellera-t-elle avec l'opiniâtreté d'un détective privé ?

Posons la question plus clairement : la FFR, juge et partie dans cette affaire, peut-elle aller, si l'enquête prouve sa faute, jusqu'à sanctionner celui qui a remis les Bleus sur les rails du succès après une décennie noire ? Et si oui, dans quelles proportions ? Quand on connaît les liens puissants et anciens qui unissent Bernard Laporte au sélectionneur, il est permis de se poser la question d'une transparence pleine et totale.

lire aussiSorry, no game

En septembre, Galthié avait apporté au président sortant un soutien à peine déguisé lors de la campagne fédérale en faisant comprendre qu'il pourrait remettre en cause son avenir à la tête du quinze de France en cas de victoire de l'opposant (battu) Florian Grill... Autre question brûlante : la responsabilité du « Covid manager » de la FFR, le vice-président Serge Simon, sera-t-elle évaluée sous tous les angles ?

En parallèle, Roxana Maracineanu a sollicité Olivier Véran, le ministre de la Santé, afin de comprendre comment le Covid s'est propagé chez les Bleus. Faut-il y voir une façon de mener l'enquête via un autre canal ? Les conclusions seront en tout cas très attendues pour mieux comprendre comment la bulle a explosé

 

  • Frédéric58 aime ceci

#4789 aurillacois03

aurillacois03

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 236 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:à coté de Vichy
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 07:55

Soyons comme notre cher XV de France...........restons positif !

 

:P


  • Kestandi et Bon Chasseur aiment ceci

#4790 Yosky

Yosky

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 061 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:63670
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 08:00

Extraits du Monde :
Covid-19 : les mauvais cadrages-débordements du XV de France

Par Clément Martel

Seize cas de contamination ont été officiellement recensés chez les Bleus. Le match France-Ecosse, prévu dimanche, a été reporté. Le sélectionneur Fabien Galthié est soupçonné d’avoir enfreint les règles de sécurité sanitaire.


Le sélectionneur du XV de france, Fabien Galthié (au centre, avec le ballon) est soupçonné d’avoir percé la bulle sanitaire lors de la semaine précédent le match en Irlande, enfreignant le protocole négocié avec le ministère des sports pour assurer la tenue du Tournoi. YANN COATSALIOU / AFP

Dire que l’on devrait parler de jeu. Après deux victoires à l’extérieur (en Italie et en Irlande), un fringant XV de France piaffait à l’idée de prolonger sa cavalcade vers un possible premier Grand chelem dans le Tournoi des six nations depuis onze ans. A l’image du ciel le jour de la première rencontre de la compétition, à Rome le 6 février, le moral des Bleus était au beau fixe.

Mais, depuis une dizaine de jours, les nuages se sont accumulés au-dessus du Centre national du rugby (CNR) de Marcoussis (Essonne). Le variant britannique du Covid-19 s’est invité à la fête, contribuant au développement d’un cluster dans ce lieu où se rassemble l’équipe de France entre les matchs. La révélation, jeudi 25 février, d’un seizième cas officiel de contamination au sein du XV de France - le pilier rochelais Uini Atonio - aura été celui de trop.

Le groupe de surveillance des tests des Six nations a recommandé à l’unanimité le report du match France-Écosse, initialement prévu dimanche. Un rebond imprévu, vingt-quatre heures après le feu vert donné à la tenue de la rencontre, compte tenu du « risque de contamination nul » après deux jours d’affilée de contrôles négatifs dans le camp français.

A l’isolement, les Bleus, privés de douze joueurs - dont le capitaine Charles Ollivon et le maître à jouer Antoine Dupont - et de plusieurs membres du staff - dont le sélectionneur Fabien Galthié -, ont le loisir de s’interroger : comment la bulle sanitaire érigée autour d’eux a-t-elle cédé ?

Lire aussi: Cinq joueurs du XV de France atteints du Covid-19, inquiétudes pour le match contre l’Ecosse

Malaise à Marcoussis

Lundi, Serge Simon, le « Covid manageur » des Bleus et vice-président de la Fédération française de rugby (FFR), a annoncé dans les colonnes de Midi olympique sa certitude que le « patient zéro » de l’équipe était l’un des préparateurs physiques, le premier cas avéré de Covid-19. Tout en exprimant son incertitude quant à l’origine de sa contamination.

Ses propos ont provoqué un certain malaise et des remous à Marcoussis. Si le préparateur physique semble avoir respecté le protocole mis en place, tous ne semblent pas pouvoir en dire autant. A commencer par Fabien Galthié.

Mardi, L’Equipe exposait que le sélectionneur des Bleus - l’un des deux premiers cas positifs annoncés le mardi 16 février - aurait percé la bulle sanitaire protégeant Marcoussis lors de la semaine précédent le match en Irlande, enfreignant le protocole négocié avec le ministère des sports pour assurer la tenue du Tournoi.

Si Fabien Galthié a réfuté ces « accusations non justifiées », plusieurs médias ont confirmé dans la semaine les informations du quotidien sportif. « Nous n’avons aucune raison d’accabler Fabien au sein de l’encadrement. Nous n’avons pas les compétences pour affirmer l’origine de la contamination », l’a défendu, jeudi soir, Raphaël Ibanez, le manageur des Bleus.

Ce dernier est dans son rôle, défini lors de la prise de fonction des deux hommes à l’automne 2019, celui d’un diplomate chargé de « monter au front ». Il omet cependant de mentionner le « contrat de confiance » passé avec les joueurs et auquel tous sont censés se soumettre.

Un possible manque d’exemplarité difficile à digérer

Sportifs professionnels, les rugbymen du XV de France ont appris à s’accoutumer depuis un an au risque du Covid-19. Mais envisager qu’un manque d’exemplarité de celui-là même qui l’a érigée en vertu cardinale - tant sur le terrain qu’en dehors - lors de sa prise de fonction, ait pu les exposer est difficile à digérer.

Ce possible manquement aux règles communes plonge les Bleus dans un climat de défiance, qui risque aussi de s’étendre aux clubs, avec qui des relations avaient été patiemment renouées afin qu’ils mettent leurs joueurs à disposition de l’équipe nationale : certains, en privé, ne cachent pas qu’ils n’apprécient guère la séquence du moment.

D’autant que ce comportement rappelle celui qui avait déjà pu être reproché par le passé à Fabien Galthié dans ses clubs successifs. Au Stade Français, à Montpellier puis Toulon, le tacticien pointu a souvent brillé, mais l’individualisme du manageur a pour le moins agacé. Notamment quand il laissait ses joueurs disputer des matchs de Top 14 sans lui pour aller commenter ceux du XV de France à la télévision.

Lire le portrait (2019) : Fabien Galthié, l’art du rebond

Mercredi, c’est à grande distance - depuis les tribunes du stade d’entraînement - que le sélectionneur, toujours contagieux, a assisté à l’entraînement de ses ouailles. Privés de la moitié du staff - outre Galthié, les entraîneurs des phases de conquête, William Servat et Karim Ghezzal ont été contaminés -, les Bleus ont été contraints de s’entraîner dans une semi-autonomie, après avoir passé plusieurs jours à l’isolement.

Le retour du silence radio

En dehors du terrain, cette semaine en enfer vécue par l’équipe fragilise l’édifice recomposé par Fabien Galthié. A l’opposé du mode de fonctionnement instauré depuis sa prise de fonction, où une parole libérée devait circuler dans les bons comme dans les mauvais moments, l’équipe de France renoue avec un silence radio rappelant les sélectionneurs précédents.

Depuis un an, les Bleus avançaient la carte de l’ouverture, avec explication des entraînements à haute intensité aux journalistes présents. Voilà qu’ils « se claquemurent à nouveau dans Marcoussis », observe un proche de l’équipe. Le CNR de l’Essonne retrouve des relents de « Marcatraz », surnom donné en référence à la prison d’Alcatraz, dans la baie de San Francisco.

Plus rien ne sort, sinon des bruissements. C’est reclus dans leurs chambres que certains joueurs - l’intégralité du groupe est considérée cas contact - auraient appris le report du match, par le truchement des médias ou les réseaux sociaux.

« Bien sûr que ce n’est pas logique qu’un entraîneur s’en aille se faire plaisir », dégommait en 2014 Bernard Laporte au sujet de Galthié. Lequel avait séché un match de Montpellier pour aller célébrer les 80 ans de Serge Kampf, mécène historique du rugby français, à Rio de Janeiro (Brésil). « Dieu sait que je suis un défenseur de Galthié et que je le resterai mais là, je ne peux cautionner son attitude », poursuivait Laporte.

Une enquête demandée

Depuis, l’ancien sélectionneur du XV de France a conquis la présidence de la FFR, et placé Galthié aux commandes des Bleus. Avec bonheur, sur le plan sportif. Sera-t-il aussi sévère si l’incartade de son entraîneur est avérée ? Si, patient zéro ou non, Fabien Galthié a mis à mal le protocole sanitaire défendu par la ministre des sports pour plaider le maintien de la compétition ?

« Le sujet est suivi de près par le ministère des sports en lien avec la Fédération française de rugby », a tenu à souligner, jeudi, le premier ministre, Jean Castex. Afin de déterminer le ou les responsables de la situation, Roxana Maracineanu a donné huit jours à... la FFR pour rendre une enquête.

« Le premier qui mènera une enquête et veut savoir la vérité, c’est bien moi », a juré Bernard Laporte, interrogé jeudi matin sur France Info. Tout en précisant aussitôt : « Mais j’ai du mal à imaginer qu’il y ait eu une faute, il est toujours difficile de savoir l’origine. » Bien que médecin de profession, son vice-président, Serge Simon, n’avait pas eu ces précautions au moment de désigner un « patient zéro » quelques jours auparavant.

Reste qu’à deux ans de la Coupe du monde 2023 à domicile, le XV de France vient d’effectuer une sortie de route. Et l’image renvoyée par ces soubresauts du rugby français - les équipes de France de moins de vingt ans et de rugby à VII ont également développé un cluster - est à l’opposé de celle sculptée par les joueurs sur le terrain.

Sportivement, le report du match contre l’Ecosse a tout pour arranger les Bleus, qui évitent de jouer privés de douze joueurs, dont leur capitaine, leur maître à jouer et leur talonneur. Mais la première crise rencontrée par le XV de France version Galthié ne concerne pas le terrain. Selon la manière dont elle sera digérée dépendra la suite de l’aventure.

Quand France-Ecosse aura-t-il lieu ?

Après le report de France-Ecosse, l’incertitude demeure quant à la date à laquelle le match pourra avoir lieu. Les Ecossais souhaitent bénéficier de leurs meilleurs joueurs afin de pouvoir évoluer « au même niveau que nous aurions eu ce week-end », a exprimé le sélectionneur, Gregor Townsend, dans un communiqué, jeudi 25 février. « Tout au long de ce tournoi, nous avons travaillé dur pour maintenir des protocoles Covid stricts qui nous ont permis de sélectionner nos équipes les plus fortes possible pour ces importantes rencontres internationales », a rappelé l’entraîneur. Ceci exclut le week-end des 6 et 7 mars, laissé vacant par le Tournoi, mais où de nombreux joueurs écossais doivent rejoindre leurs clubs. Un délai trop court, également, pour s’assurer de l’extinction du cluster français. Si plusieurs dates sont envisagées - allant de l’été à l’automne prochain -, le manageur des Bleus, Raphaël Ibanez a souhaité jeudi soir sur France 3 que France-Ecosse soit disputé à « la date la plus proche possible », soit fin mars, après les matchs du XV de France en Angleterre et contre le Pays de Galles.

Par Clément MartelPublié aujourd’hui à 06h43

#4791 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 518 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 08:49

Mis à part passer pour des buses... qu'est ce que vous voulez qu'il se passe ???

 

Ce qui est juste très/trop pénible avec Galthié, c'est ce sentiment de supériorité qu'il dégage sans cesse lors de ses interviews, en mode, vous avez vu comme je suis le meilleur et le plus intelligent !

 

Bon ben là, désolé, tu passes pour un con, et un amateur (toi l'ultra pro, brillantissime) et je pense que son égo doit pas mal morfler en ce moment vu la situation et sa mise en cause.

 

Les joueurs ont bien intérêt à prendre leur mal en patience, et surtout bien fermer leurs gueules, et rentrer à la maison fissa...

 

Lartot va avoir du mal à le défendre à l'antenne cette fois-ci... encore que, il est capable lui aussi de bombarder le préparateur physique pour sauver son pote!


  • steph, bazooka et ZACH aiment ceci

#4792 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 435 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 08:54

Mis à part passer pour des buses... qu'est ce que vous voulez qu'il se passe ???

 

Ce qui est juste très/trop pénible avec Galthié, c'est ce sentiment de supériorité qu'il dégage sans cesse lors de ses interviews, en mode, vous avez vu comme je suis le meilleur et le plus intelligent !

 

Bon ben là, désolé, tu passes pour un con, et un amateur (toi l'ultra pro, brillantissime) et je pense que son égo doit pas mal morflé en ce moment de cette situation. Les joueurs ont intérêt à prendre leur mal en patience, fermer leurs gueules, et rentrer à la maison fissa...

 

Lartot va avoir du mal à le défendre à l'antenne cette fois-ci... encore que, il est capable lui aussi de bombarder le préparateur physique pour sauver son pote!

Cet aprèm, Bernie chez Moscato ! Meme si les deux me font passablement chier, j'ai bien envie d'écouter, histoire de voir si quelqu'un pose de vrai questions ou si c'est une séance de suçothérapie dans les règles de l'art ...... J'ai peur de m'énerver en écoutant ça...... Mais je vais prendre le risque.


  • ZACH, Lima et inASMweTrust aiment ceci

#4793 Tikibadze

Tikibadze

    Si yen a qu'ça les dérange... Et ben on va vous en debarrass

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 968 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Barcelonne
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 09:20

Que Galthie  Laporte ne démissionne pas est un scandale

Qu'il soit élu deja.
Quand tu vois le contexte de son élection, comment penser qu'un mec comme ca puisse démissionner?

#4794 inASMweTrust

inASMweTrust

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 173 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Caen
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 09:25

Cet aprèm, Bernie chez Moscato ! Meme si les deux me font passablement chier, j'ai bien envie d'écouter, histoire de voir si quelqu'un pose de vrai questions ou si c'est une séance de suçothérapie dans les règles de l'art ...... J'ai peur de m'énerver en écoutant ça...... Mais je vais prendre le risque.

Merci de te dévouer, tu es en charge du compte-rendu  :D


  • exilé-sud-ouest aime ceci

#4795 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 303 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 09:49



#4796 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 518 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 10:03

Alex t'es ouf ou quoi, un vendredi aprem c'est pas fait pour écouter ces deux zozos !  :sick:  :sick:  :sick:

 

Le Vendredi c'est Bleu métal... et rien d'autre. Tu prends des risques, de gros risques...


  • exilé-sud-ouest et George Abitbol aiment ceci

#4797 steph

steph

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 791 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 10:05

Mis à part passer pour des buses... qu'est ce que vous voulez qu'il se passe ???
 
Ce qui est juste très/trop pénible avec Galthié, c'est ce sentiment de supériorité qu'il dégage sans cesse lors de ses interviews, en mode, vous avez vu comme je suis le meilleur et le plus intelligent !
 
Bon ben là, désolé, tu passes pour un con, et un amateur (toi l'ultra pro, brillantissime) et je pense que son égo doit pas mal morfler en ce moment vu la situation et sa mise en cause.
 
Les joueurs ont bien intérêt à prendre leur mal en patience, et surtout bien fermer leurs gueules, et rentrer à la maison fissa...
 
Lartot va avoir du mal à le défendre à l'antenne cette fois-ci... encore que, il est capable lui aussi de bombarder le préparateur physique pour sauver son pote!


S'il y a bien une chose pour laquelle je n'ai aucun doute, c'est que si un joueur se laisse aller à la moindre remarque en publique, on ne le revoit plus en équipe de France.
  • cocotte 63 aime ceci

#4798 bazooka

bazooka

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 303 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 10:35

Et pendant ce temps, quand le CO compte 22 cas, il doit quand-même jouer son match à La Rochelle.
Qu'on arrête de me dire que les Britanniques sont avantagés

Fantastique !

Y a eu une formation pour le choper ?

Un sponsor pharmaceutique c'est top...



#4799 Codoràvie

Codoràvie

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 377 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Viverols
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 10:37

Cet aprèm, Bernie chez Moscato ! Meme si les deux me font passablement chier, j'ai bien envie d'écouter, histoire de voir si quelqu'un pose de vrai questions ou si c'est une séance de suçothérapie dans les règles de l'art ...... J'ai peur de m'énerver en écoutant ça...... Mais je vais prendre le risque.

 

T'infliger un truc pareil pfiouuu !!

J'espère que tu n'iras pas lire le Midol derrière...

 

Tu ne te sens pas très bien en ce moment ?

Tu veux qu'on en parle ? :rolleyes:



#4800 La Belle et la Bête

La Belle et la Bête

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 41 341 messages
  • Genre:Va savoir
  • Mon club:

Posté 26 février 2021 - 10:48

Cet aprèm, Bernie chez Moscato ! Meme si les deux me font passablement chier, j'ai bien envie d'écouter, histoire de voir si quelqu'un pose de vrai questions ou si c'est une séance de suçothérapie dans les règles de l'art ...... J'ai peur de m'énerver en écoutant ça...... Mais je vais prendre le risque.

pour se faire du mal comme ça , faut jouer pivot au Basket  :crying:

 

tu fais du sport ?

oui 

lequel ?

Basket 

c'est bien 

quel poste ?

pivot

:mdr:  :mdr:  :mdr:  :mdr:  :mdr:  :mdr:  :mdr:


  • Alex chocolatines aime ceci




9 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 8 guests, 0 anonymous users


    Bing (1)