Aller au contenu


Photo
- - - - -

SALARY CAP


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1181 réponses à ce sujet

#811 Jean Paul Belmondo

Jean Paul Belmondo

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 319 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 15:21



 

 


RIBBANS a 28 ans, SIMMONS 36

L'un a encore besoin de gagner beaucoup d'argent avant de prendre sa retraite sportive

L'autre a déjà gagné pas mal d'argent et termine sa carrière

En règle générale, les joueurs qui ont dépassé 33 ans ont des contrats inférieurs à ceux qu'ils obtenaient entre 26 et 33

 

Exact  la question de l'age joue sur le tarif du joueur même si tu vieillis SIMMONS de 2 ans ... ça marche quand même  :P


 

Je prends l'exemple de Betham, que je trouve bien meilleur que Simone par exemple (pour CV similaire), et que l'on faisait joué assez peu vu le talent du joueur.

 

 

C'est clair que Betham c'était d'un autre niveau que celui proposé par Simone jusqu'à présent ... De plus Betham on l'avait recruté ( à leicester je crois ) comme joueur de complement ... Simone c'était la tête d'affiche de notre recrutement de l'an passé. :crying:



#812 Lima

Lima

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 421 messages
  • Genre:Va savoir
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 15:52

C'est clair que Betham c'était d'un autre niveau que celui proposé par Simone jusqu'à présent ... De plus Betham on l'avait recruté ( à leicester je crois ) comme joueur de complement ... Simone c'était la tête d'affiche de notre recrutement de l'an passé. :crying:

2016/2017, juste pour les arrières, on a : Spedding, Abendanon, Toeava, Strettle, Rougerie, Fofana, Lamerat, Lopez, Parra, Nakaitaci... les joueurs de "complément" étaient Planté, Grosso, Stanley (tous internationaux).

 

Mais bizarrement on se posait pas trop de questions sur le pourquoi du comment des salaires, du salary cap etc...


  • Jean Paul Belmondo, cocotte 63 et Alex chocolatines aiment ceci

#813 cocotte 63

cocotte 63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 18 446 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Puy de Dôme
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 16:17

CQFD...



#814 Polochon

Polochon

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 441 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 17:51

Les chers : LAVANINI, FAINGA'A, RAKA, KREMER
Les moyens : MOALA, SIMMONS, LEE, PGS, URDA, BELLEAU, BEZY, SIMONE, SLIMANI, JEDRAZIAK, OJOVAN
Les pas chers : FALGOUX, BERIA, FOURCADE, LANEN, TIXERONT, FISCHER, DESSAIGNE, JAUNEAU, DELGUY, NEWSOME, ROZIERE, JURAND, HERITEAU, PLISSON, FOUYSSAC, BIBI, DZAMA, O'CONNOR, BEHE
 
Hypothèse haute : 14 millions
Hypothèse basse : 9.1 millions
 

Je serai très surpris que lavanini soit dans le top 4 des salaires du club

#815 Codoràvie

Codoràvie

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 265 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:On the road again
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 18:41

Ici c'est plus sérieux que le sujet de Buckaroo.

#816 Y&B

Y&B

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 170 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Pau & La Seyne
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 19:07

Voilà dans on rentre dans le concret ya forcément des critiques

Par rapport à tes seuils de base tu es trop haut
Les moins bons tu les a déjà mis à la moyenne de Salaire qui est de 240000 en Top14
Donc quand tu mets presque tout le monde au dessus de la moyenne et avec des 700000 ben ça rentre pas forcément

Ensuite tu as les espoirs conventionnés entre 20 et 30 par club qui te prennent le SC de 1 joueurs pro du bas (à 150000) je dirais pour 4 à 5 espoirs


Et si tu as un peu d'énergie encore peux tu nous faire l'exercice avec Clermont et Castres qui ont près de 40 joueurs pro soit plus que les autres ?

Ne pas oublier quand on compte les + et les -, que les clubs font des ajustements en cours de saison. C'est bien la preuve que c'est ric rac
Toulon qui prend Jaminet prête un 2nd ligne à USap juste avant


Pour répondre à Milian le SC manager analyse déjà tous se qui se passe entre le club et le joueur. Les salaires par rapport aux autres clubs par rapport aux autres profils. Par rapport au salaire de l'année d'avant etc
Il a toute cette base pour juger
Donc si le salaire est cohérent avec son poste ses compétences son expérience sa courbe de salaire il n'a pas besoin d'enquêter


Avec tous ça tu vas vite voit apparaître des énormités s'il y en à
Des joueurs pas assez payés (ex redressement du MHR qq Altrad avait dit qu'il prenait 2 Duplessis pour le prix d'un piur faire plaisir à leur mère)
Un joueur qui gagne 400 puis l'année d'après gagne 200 sans raison d'âge ou de rendement

C'est impossible pour la gestion finacieres de baisser le salaire de tous 40 joueurs de 10% pour les cacher et leur donner de façon différentes. Sinon bonjour, il te faut 10 expert à temps plein pour sortir l'argent et le gérer ...
Et on peut supposer que les joueurs veulent le voir cette argent... pas attendre dans 10 ans

Et si tu triches sur 3 ou 4, avant de trouver 2M de rab et d'afficher des salaires cohérents pour ces 3 ou 4, tu es un peu mal et ça se verrait
Ce serait tes meilleurs joueurs qui seraient les moins bien payés sur le bulletin de paye


Donc si ça triche ca triche partout et sur des petits dépassements

Ça reste mon avis jusqu'à preuve du contraire

Les mecs qui sont presidents de clubs et qui "se demandent comment font les autres..."

 

Put ... vous me faites bosser, je rentre à peine du golf et pas moyen de se détendre  :rolleyes: .

Si tu veux bien je me limiterai à Clermont car Castres je ne sais pas où c'est et en plus j'ai la flemme.

 

Les effectifs (source AllRugby): ASM 42 PROS 31 ESPOIRS, RCT 43 PROS et 26 ESPOIRS.

 

Je garde les mêmes catégories que dans mon post précédent, je suis à peu près raccord avec FRANCHIC, la grosse différence se fait au niveau des joueurs chers et moyens.

 

Chers (500-700) : FAINGA'A, RAKA, KREMER, MOALA et peut-être LAVANINI (soit 5 joueurs contre 10 au RCT) hypothèse haute 3,5 Millions, basse 2,5 millions sachant que les salaires peuvent aller du mini au maxi de la fourchette on prend la moyenne 3 millions (contre 6 au RCT)

 

Moyens (300-500):  SIMMONS, LEE, PGS, URDA, BELLEAU, BEZY, SIMONE, SLIMANI, JEDRAZIAK, OJOVAN soit 10 joueurs contre 12 au RCT hypothèse haute: 5 millions, basse: 3 millions, moyenne 4 millions (contre 4,8 au RCT)

 

Pas chers (200-300): FALGOUX, BERIA, FOURCADE, LANEN, TIXERONT, FISCHER, DELGUY, NEWSOME, JURAND, HERITEAU, PLISSON, FOUYSSAC, DZAMA, BEHE soit 14 joueurs contre 10 au RCT, hypothèse haute: 4,2 Millions, basse: 2,8 Millions, moyenne 3,5 Millions (contre 2,5 au RCT)

 

Soit au total une moyenne de 3+4+3,5 = 10,5 Millions contre 13,3 au RCT sachant qu'il reste à payer 14 PROS et 31 EPOIRS à l'ASM (Contre 11 PROS et 26 ESPOIRS au RCT) 

 

Alors c'est sûr que j'ai un peu forcé le trait sur les salaires notamment les CHERS mais si on se limite à mes hypothèses basse on arrive à une masse de 8,3 Millions à l'ASM (contre 10,6 au RCT) ce qui doit être plus proche de la réalité;

 

Alors d'accord avec toi, ils doivent tricher ... mais pas beaucoup  :P et de notre côté faut arrêter de nous pomper l'air avec le SC, on a de la marge et on peut se payer DMK  :D 

 

Bon là c'est apéro obligatoire, suis crevé.


  • Toorop et xdderf63 aiment ceci

#817 Le Marseillais

Le Marseillais

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 22 030 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Marseille
  • Mon club:

Posté 06 décembre 2023 - 19:10

J'ai compris qu'un seul truc: apéro 


  • Y&B et l'ours des tavernes aiment ceci

#818 Fanchic

Fanchic

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 914 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:SAINT-LOUIS
  • Mon club:

Posté 07 décembre 2023 - 05:53

2016/2017, juste pour les arrières, on a : Spedding, Abendanon, Toeava, Strettle, Rougerie, Fofana, Lamerat, Lopez, Parra, Nakaitaci... les joueurs de "complément" étaient Planté, Grosso, Stanley (tous internationaux).

 

Mais bizarrement on se posait pas trop de questions sur le pourquoi du comment des salaires, du salary cap etc...

Juste peut être parce que chez les autres c'était encore bien au dessus de çà

Avec des NONU, FEKITOA, GITEAU, BASTARAUD, CLERC, HABANA, MITCHELL, TUISOVA, HALFPENNY, GOROMARU, et O'CONNOR

 

Quelques fois il suffit d'ouvrir All Rugby au lieu de camper sur des préjugés



#819 xdderf63

xdderf63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 245 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT FERRAND
  • Mon club:

Posté 07 décembre 2023 - 17:11

Jacky est sur le coup

Si quelqu'un veut sa calculette ?

 

https://www.rugbyram...ld-11626935.php

 

 

Jacky Lorenzetti s’est confié via un communiqué. Extrait:

« Pour mémoire, nous rappelons au Stade Français Paris que le Racing 92, malgré des allégations répétées tout autant illégitimes que calomnieuses, est soumis à des contrôles annuels certainement plus pointus qu’ailleurs. Chaque année, ils ont abouti à une validation de notre masse salariale conformément au règlement du Salary Cap.

Pour mémoire, nous rappelons au Stade Français Paris qu’il n’en a pas toujours été de même pour lui puisqu’en 2020 des « irrégularités » ont été relevées qui ont débouché sur le versement d’une amende de 300 000 € à la Ligue Nationale de Rugby.

Pour mémoire, nous rappelons au Stade Français Paris, qui semble avoir des difficultés avec l’arithmétique comme l’avoue d’ailleurs son président, qu’il nous verse chaque année une soulte de 500 000 € pour le transfert d’un grand joueur, ce qui engendre pour lui une perte de compétitivité de l’ordre d’1 million € par rapport au Racing 92.

Au-delà des polémiques stériles et non fondées, le Racing 92 se félicite de voir les deux équipes franciliennes livrer de beaux derbys respectueux des valeurs du rugby et se réjouit de leurs bons classements respectifs en TOP 14 à la veille du lancement de l’Investec Champions Cup. »

 

 

 

 

C'est assez incompréhensible cette histoire avec Fickou

Il avait un contrat de 1M€ ? au SF

Et le racing lui paye 500k€ de salaire et Paris continue à lui payer 500k€ ?

Et le racing lui paye 250k€ de salaire et Paris continue à lui payer 500k€ ?

 

Il est fort le Jacky de lui glisser comme ça, en pleine face...

 

 

Comme le salaire de Fickou au Racing est anormalement bas, Jacky à l'époque, a contacté le SC Manager pour que tout soit clair

 

Article Avril 2021

Il précise que le Racing 92 a contacté le Salary Cap manager pour justement respecter toutes les règles et s’assurer que le montage était le bon. « On n’a fait aucune démarche et on respecte la règle qui dit qu’il est interdit de démarcher un joueur avant sa dernière année de contrat. Comme les conditions financières sont favorables pour nous et ne correspondent pas au salaire habituel du joueur. J’ai demandé à la Ligue et au Salary Cap manager de bénir la transaction. Donc la Ligue et le Salary Cap manager étaient bien au courant de la transaction, du salaire qu’allait gagner Gaël Fickou chez nous et que c’était le bon salaire du Salary Cap. Tout a été transparent et nous n’avons rien à nous reprocher. »



#820 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 18 569 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 07 décembre 2023 - 17:57

Avec un article comme celui ci, notre Parigot va s'étouffer .



#821 el landeno

el landeno

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 669 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 19 décembre 2023 - 08:30

Les clubs de Top 14 et de Pro D2 s'attaquent aux agents sportifs Les présidents des clubs pros (Top 14 et Pro D2), réunis à Marseille, souhaitent intégrer les commissions d'agents sportifs dans le calcul du salary-cap.

 
Lundi, les présidents des clubs professionnels (Top 14 et Pro D2 confondus) étaient réunis à Marseille. Si quelques-uns d'entre eux n'avaient pas fait le déplacement, comme Philippe Tayeb (Bayonne), Bernard Pontneau (Pau) ou Jean-Baptiste Aldigé (Biarritz), l'intégralité des clubs étaient présents, en visio ou représentés. À l'ordre du jour, plusieurs sujets et notamment un qui engendre des crispations : les commissions d'agents. L'idée des clubs est de changer la règle qui régit leur fonctionnement depuis des années. À ce jour, les agents sportifs sont mandatés par les clubs afin d'entrer en relation avec les joueurs. Cette mission est rétribuée par les clubs. La commission versée à un agent oscille entre 4 % et jusqu'à 10 % du salaire annuel du joueur.
 
 
ccf9d.jpg
 
Les présidents des clubs pros souhaitent intégrer les commissions d'agents sportifs dans le calcul du salary-cap. (A. Mounic/L'Équipe)

Selon nos informations, les présidents sont tombés d'accord pour instaurer une nouvelle règle : l'intégration des commissions d'agent dans le salary-cap. Le « oui » l'a emporté à 25 voix sur 30. On se souvient d'ailleurs que la LNR avait validé le gel à 10,7 millions d'euros de masse salariale par club jusqu'en 2027 en début d'année. À première vue, cette réforme ne semble pas aller dans le sens de certains clubs qui flirtaient déjà dangereusement avec la limite fixée par les instances. Officiellement, ce changement serait guidé par une volonté de mieux maîtriser les charges incombant aux clubs professionnels dont le déficit cumulé sur la saison passée est estimé à 60 millions d'euros. Mais aussi, sans doute, pour mettre plus de pression aux clubs soupçonnés de tricher.

Les commissions seraient payées par les joueurs

Officieusement, l'objectif des clubs professionnels serait de faire payer les commissions des agents sportifs par les joueurs eux-mêmes et ainsi alléger leurs charges. Pour résumer grossièrement, deux solutions seraient possibles. Soit le joueur accepte de rétribuer son agent sportif et dans ce cas, le montant de la commission n'entrerait pas dans le calcul de la masse salariale du club. Soit le club paie l'agent, comme c'est le cas actuellement. Dans ce cas, il s'agirait d'un avantage en nature pour le joueur et la commission entrerait de facto dans le calcul du salary-cap.

Conséquence, les clubs auraient un moyen de pression sur leurs joueurs. Du genre : puisque nous devons payer une commission et l'intégrer dans le calcul de notre masse salariale, nous sommes dans l'obligation de baisser ton salaire pour ne pas être sanctionnés d'un dépassement de salary-cap. Les joueurs se retrouveraient alors entre le marteau et l'enclume. D'ailleurs, il arrive parfois que des présidents, comme Pierre-Yves Revol (Castres), tentent de négocier en direct avec leurs joueurs pour éviter le paiement d'une commission. Les modalités de la mise en oeuvre de cette réforme feront l'objet d'échanges complémentaires au cours de l'année 2024 avant son adoption définitive.

 
 

  • ZACH et inASMweTrust aiment ceci

#822 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 33 672 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:HURIEL (03380)
  • Mon club:

Posté 19 décembre 2023 - 11:16

On vit quand même une sacrée époque où les gens ont besoin d'un coach pour tout gérer dans leur vie.  :ermm:


  • PATRICK78230 aime ceci

#823 el landeno

el landeno

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 669 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 20 décembre 2023 - 09:38

Agents en colère, joueurs inquiets, présidents discrets, les commissions d'agent font parler Le projet entrepris par les présidents de clubs professionnels d'intégrer les commissions d'agent dans le salary-cap provoque la colère des agents et l'appréhension des joueurs.

C'est à Marseille que les présidents de Top 14 et de Pro D2 se sont enfermés toute la journée lundi. D'autres ont préféré se contenter d'une participation en visio. Et, après plusieurs heures de réunion, ils ont, comme évoqué mardi, massivement décidé d'étudier la possibilité d'intégrer les commissions des agents sportifs dans le salary-cap.

 
 

Dans les semaines à venir, les différents acteurs ont prévu d'avancer sur les modalités d'action. Mais pas avec les mêmes points de vue.

Des présidents discrets

On aurait aimé leur donner la parole mais les présidents de clubs ont préféré garder le silence depuis qu'ils se sont quittés mardi à l'issue du comité directeur et de l'assemblée générale de la LNR. « On a pris l'engagement de ne pas en parler pour l'instant », explique un dirigeant du Top 14 au sujet de l'intégration des commissions des agents dans le salary-cap, un scénario que la LNR avait visiblement bien travaillé. Mais pour quoi lancer ce projet ?

Par souci de transparence disent certains. Surtout, selon une source proche, pour « forcer les joueurs à négocier directement avec les clubs sans utiliser les agents ». Objectivement, tous les présidents sont désormais d'accord pour « mettre le sujet sur la table » à défaut de valider concrètement une mesure globale. Certains d'entre eux mettent en avant le coût des intermédiaires, d'autres s'interrogent carrément sur le rôle et l'utilité même des agents sportifs. « Ça fait un moment que je pensais que ça allait leur péter à la gueule » , précise un président, tandis qu'un autre estime que les joueurs « vont devoir prendre leurs responsabilités et ne plus changer d'agents toutes les cinq minutes ». La démarche promet en tout cas d'être longue. « Pour les modalités d'application, on verra plus tard », avoue d'ailleurs une source.

 
 
Des agents furibards

Depuis la publication de notre article, beaucoup d'agents s'interrogent. « C'est vrai que certains clubs estiment que l'on se gave », regrette l'un d'eux, dépité. Comme chez les présidents, rares sont aussi les représentants qui ont accepté de parler en « on ». Miguel Fernandez, directeur de CSM Sport & Entertainment, peut le faire plus librement du fait de ses fonctions de président d'Intervals, le syndicat des agents sportifs de rugby.

« La grande frayeur des clubs est aujourd'hui le risque Urssaf, dit-il. Ils ont peur qu'à un moment ou à un autre le paiement de la commission des agents par les clubs soit considéré comme un avantage en nature et donc qu'ils soient retoqués socialement. Ils ont l'impression d'avoir cette épée de Damoclès. » Et, dans les faits, les agents, jusque-là mandatés par les clubs, s'attendent à souffrir. « Il y a un risque de paupérisation du marché avec 60 %-70 % des agents qui vont disparaître », ajoute Fernandez. « C'est une catastrophe », confirme un de ses concurrents, qui parle déjà de licenciements. Sauf si la situation venait finalement à se retourner aussi contre les clubs eux-mêmes... « Au lieu de demander 100, peut-être que certains demanderont 140 pour compenser la différence », note un représentant.

La seule bonne nouvelle pourrait venir de la relation plus directe entre les joueurs et leurs agents, comme cela se passe désormais régulièrement à l'étranger. « Mais ils ont un système fiscal bien plus simple que le nôtre, précise un acteur important du marché. Pour nous, les agents, l'avantage, c'est qu'on pourra signer des contrats avec des joueurs et éviter de se les faire piquer comme c'est la grande tendance aujourd'hui où tu commences la négociation avec un agent et tu la termines avec un autre. Mais, malgré tout, on va perdre des joueurs en route. » Ceux dont la rémunération est la plus faible - les jeunes et ceux évoluant en Pro D2 - pourraient ainsi être amenés à se débrouiller seuls.

Des joueurs inquiets

Le téléphone de Mathieu Giudicelli, directeur général de Provale, le syndicat des joueurs, a chauffé ces dernières heures. L'ancien pilier était bien à Marseille en ce début de semaine, où il a participé aux réunions d'hier, mais il n'était pas invité à celle de lundi où seuls les présidents de clubs pros et les représentants de la LNR étaient présents. Il a en tout cas reçu de nombreux messages d'inquiétude des joueurs face à cette amorce de réforme. Car si elle était adoptée, ils pourraient devoir payer eux-mêmes les commissions d'agents. Ou laisser leur club le faire mais baisser leurs salaires.

« Les joueurs sont foncièrement contre cette réforme, assure Giudicelli. C'est compliqué pour eux de se projeter parce qu'il y a encore beaucoup de zones d'ombre. Mais c'est un schisme par rapport à ce qui se pratiquait avant. À ce stade, il n'y a pas vraiment de mécanisme de compensation. Il va falloir bien y réfléchir pour que les joueurs ne soient pas trop pénalisés. S'il n'y a pas de remontée du salary-cap, ça induit forcément une baisse de leur rémunération. Les joueurs seraient les grands perdants de cette réforme et ce n'est pas imaginable. À nous de trouver avec la LNR et la FFR un système qui permettrait à tous les acteurs de s'y retrouver. »


  • ZACH aime ceci

#824 ZACH

ZACH

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 180 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont FD
  • Mon club:

Posté 20 décembre 2023 - 10:31

MDR

En théorie les joueurs ont besoin d’être conseillés dans la gestion de leurs carrières car ils ne possèdent pas de connaissances en droit, fiscalité, économie…..C’est la raison d’être des agents . C’est cohérent pour avoir un rapport équilibré avec les dirigeants de club, en principe rompus au business….sauf peut etre l’asm…avec des dirigeants salariés et biberonnés BIB…

 

En pratique, l’activité d’agents, bien que réglementée et encadrée ce concentre sur les transferts de joueurs.

C’est là que les pratiques sont rapidement devenues de l’escroquerie.

Combien d’agents sont véreux ?

Combien de joueurs et clubs sont manipulés ?

Au final, j’espère que cette réforme va se faire et que le grand nettoyage se fera chez les gangsters.

Je pense que certains club, dont les présidents ont sus soudoyer les agents et en faire leurs quasi DRH, seront beaucoup moins présents sur les recrutements….


  • Silhouette et Lima aiment ceci

#825 Arverne03

Arverne03

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 33 672 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:HURIEL (03380)
  • Mon club:

Posté 21 décembre 2023 - 08:19

MDR

En théorie les joueurs ont besoin d’être conseillés dans la gestion de leurs carrières car ils ne possèdent pas de connaissances en droit, fiscalité, économie…..C’est la raison d’être des agents . C’est cohérent pour avoir un rapport équilibré avec les dirigeants de club, en principe rompus au business….sauf peut etre l’asm…avec des dirigeants salariés et biberonnés BIB…

 

En pratique, l’activité d’agents, bien que réglementée et encadrée ce concentre sur les transferts de joueurs.

C’est là que les pratiques sont rapidement devenues de l’escroquerie.

Combien d’agents sont véreux ?

Combien de joueurs et clubs sont manipulés ?

Au final, j’espère que cette réforme va se faire et que le grand nettoyage se fera chez les gangsters.

Je pense que certains club, dont les présidents ont sus soudoyer les agents et en faire leurs quasi DRH, seront beaucoup moins présents sur les recrutements….

 

C'est certain ! Pourtant certains y sont arrivés à une époque. Aujourd'hui, par solution de facilité ou manque de savoir; les joueurs se reposent sur des aides ou assistants ! Pourtant le plus grand nombre ne touchent pas des salaires mirobolants ! Combien de personnes doivent gérer par eux mêmes leur comptabilité après une dure journée de travail ?  :innocent:

 

En ce qui concerne la réforme je suis bien entendu entièrement d'accord avec toi.  B)


  • ZACH aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users