Aller au contenu


Photo

Biarritz Olympique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
512 réponses à ce sujet

#481 Codoràvie

Codoràvie

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 462 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:On the road again
  • Mon club:

Posté 15 mai 2024 - 12:32

Toi, il va falloir amendonne, qu'on fasse ton bilan carbonne, ça peut pas continuer comme ça.


Ouais, j'avoue.
Mais je me fouette tous les soirs avec des orties pour laver mon esprit malsain et libérer toute la chlorophylle de cette merveilleuse plante.
  • Eria aime ceci

#482 Bad Zé

Bad Zé

    Si yen a qu'ça les dérange... Et ben on va vous en debarrass

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 17 389 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Barcelonne
  • Mon club:

Posté 15 mai 2024 - 13:41

 
Il s'agit du fonds d'investissement de lÉtat du Qatar, donc le lien avec la politique est tout de même bien réel, surtout que c'est un membre de la famille royale et du gouvernement qatari qui le pilote.

Je sais bien. Et effectivement j'aimerais pas que le Quatar vienne racheter l'asm. Bon leur arrivée au psg est antérieure à 2015 ceci dit.

#483 Rugby ?

Rugby ?

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 17 769 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 15 mai 2024 - 17:23

 

J'ai bien relu l'article et pour ma part, j'appelle ça un torchon.

 

"On le décrit comme proche de l'extrême droite", donc on rédige un article sur des opinions politiques "dérangeantes" en se basant sur des suppositions ? Ensuite, on cite quelques bruits de couloirs "il veut évangéliser la France" (source concrète car l'article de l'Express est un peu laconique sur ce point ?), "quelqu'un "plutôt d'effectivement catholique" (et donc ? ), "libéral et conservateur" (et donc ?, quel rapport encore avec le rugby ?") 

 

Ses convictions "dérangent certaines personnes à la mairie" ? Comme (presque) toutes les opinions politiques ou sociétales, non ? C'est rare de faire l'unanimité en général. Et je le redis, le mec peut être de gauche ou de droite, catholique, athée ou zoroastriste, je m'en fiche royalement. 

 

L'équipe a raison d'écrire dessus ? Je ne vois pas la raison. Et je n'ai pas le souvenir que les Qataris, à titre d'exemple, aient eu le droit à un tel traitement de faveur de leur part lorsqu'ils ont acquis le PSG. Pourtant, si on veut jouer à ce jeu, là il y en a, des choses à dire...

T'as raison.

Je suis certain qu'il ne virera pas les nègres et les bougnouls de son effectif.

Il y en a des bons vous savez.



#484 Codoràvie

Codoràvie

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 462 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:On the road again
  • Mon club:

Posté 15 mai 2024 - 17:39

T'as raison.
Je suis certain qu'il ne virera pas les nègres et les bougnouls de son effectif.
Il y en a des bons vous savez.


Il suffira de dire qu'ils ne sont pas au niveau de l'exigence du club.
En toute bonne foi... Chrétienne.

#485 OliveR

OliveR

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 297 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:St-Éloy-les-Mimines
  • Mon club:

Posté 16 mai 2024 - 08:31

Il suffira de dire qu'ils ne sont pas au niveau de l'exigence du club.
En toute bonne foi... Chrétienne.

D'ailleurs, ces gens-là ont-ils une âme ? D'ailleurs, ces gens-là sont-ils humains ?  :innocent:  :o


  • Codoràvie aime ceci

#486 Eria

Eria

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 559 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 16 mai 2024 - 10:56

 

Il s'agit du fonds d'investissement de l’État du Qatar, donc le lien avec la politique est tout de même bien réel, surtout que c'est un membre de la famille royale et du gouvernement qatari qui le pilote.

Comme on est complètement sorti des clous sortifs, une question se pose ,les femmes d'on la maire de Biarritz auront 'elles le droit d'entrer dans  Aguilera ?

évangéliser l'indien ?,ou l'enturbanner  ? 

 

avec le RCT se sont se sacré prise de guerre , prions le siegneur que cela n'arrive pas, heureusement les chinois sont aussi sur l'affaire,Ali l'Expresse veille...

 

on aime pas le BO mais quand même...



#487 DOUDOU63

DOUDOU63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 10 741 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:BILLOM
  • Mon club:

Posté 16 mai 2024 - 17:36

Le MHR sans contest, c'est un club artificiel sans histoire rugbystique et hautement antipathique du fait de son équipe dirigeante, et qui a été poussé en avant au détriment de Béziers justement pour de basses histoires de politique régionale.

 

Le BO s'est la chienlit mais c'est un bastion du rugby français.

De passage parmi vous ...Je viens de découvrir ce sujet - Pas envie de me lancer dans un débat très sensible et je garde mon avis pour moi, pour ne pas en rajouter une couche ^_^ ...Mais, sur un plan purement sportif : Simple remarque en matière de rugby, ( je le précise ^_^ ....) MONTPELLIER sera toujours la banlieue de BEZIERS... :ermm:


  • bazooka, RCV06, Bougnat et Breton et 1 autre aiment ceci

#488 el landeno

el landeno

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 170 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 04 juin 2024 - 20:39

Sommes non versées, gendarme financier agacé... Biarritz va vivre un mercredi décisif pour sa survie en Pro D2 Les repreneurs du club biarrot sont entendus ce mercredi par l'Autorité de régulation du rugby, qui doit statuer sur son maintien ou non en Pro D2.

 
 

C'est ce mercredi matin à Paris que se joue l'avenir du Biarritz Olympique. Les nouveaux dirigeants, emmenés par Shaun Hegarty, sont convoqués par l'Autorité de régulation du rugby (ARR). Le rendez-vous est aussi attendu que redouté. Car, deux mois après avoir pris les commandes du BOPB, à la place de l'ancien président Jean-Baptiste Aldigé et de l'actionnaire majoritaire Louis-Vincent Gave, ils n'ont pour le moment pas rassuré le gendarme financier que l'on dit agacé par le manque de transparence et de garanties financières malgré de nombreuses relances.

 
 

Ces derniers jours, l'ARR attendait d'ailleurs encore des documents avant de se prononcer. Si, en interne, on se voulait toujours aussi confiant, l'inquiétude autour du club basque est grande. Pour terminer la saison conclue sportivement sur une décevante quatorzième place de Pro D2, les repreneurs devaient trouver un million d'euros alors que la trésorerie est à sec.

L'autorité de régulation ne se contentera plus de promesses

Mardi après-midi, cette somme n'aurait toujours pas été versée, pas plus d'ailleurs que les trois millions indispensables pour lancer le prochain Championnat (avec un budget de neuf millions). Plusieurs partenaires financiers avaient pourtant été annoncés début mai. Il s'agit du milliardaire conservateur Pierre-Édouard Stérin, du journaliste Pierre Fraidenraich et de Pierre Rondinaud. Ce dernier, dirigeant d'Horizon 7, n'est autre que le beau-frère de Romain Détré qui avait manifesté son souhait de racheter le BOPB l'an dernier avant de se rétracter. Depuis, le flou persiste. Et l'ARR, qui ne se contentera plus de promesses, va devoir trancher.

Si jamais elle devait prononcer une rétrogradation, Biarritz aurait la possibilité de faire appel et Rouen, relégué en Nationale, pourrait en profiter pour rester en Pro D2.

 
 

  • ZACH et Buckaroo aiment ceci

#489 el landeno

el landeno

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 170 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 04 juin 2024 - 21:39

Pro D2 : auditionné par l’A2R, le Biarritz Olympique risque la relégation administrative
  Lecture 2 min
20240420101540-b7v5699.jpg?v=1717523983Shaun Hegarty (à droite) et Flip Van der Merwe sont respectivement présidents du conseil de surveillance et du directoire du BO. © Crédit photo : E. Drouinaud
Publié le 04/06/2024 à 19h44.
Mis à jour le 04/06/2024 à 19h59.
  • Écouter
  • Voir sur la carte
  • Partager

Alors que les repreneurs du BO sont attendus devant la commission de discipline de l’A2R ce mercredi, la veille au soir, aucun virement n’avait été fait sur le compte du club qui se trouve toujours dans le rouge

Le moment fatidique approche mais rien ne semble s’éclaircir pour les finances du Biarritz Olympique. Ce qui tombe mal puisque l’audition devant la commission de discipline de l’A2R (Autorité de régulation du rugby) est prévue ce mercredi, à Paris. Au vu des éléments en sa possession et des conclusions qu’apportera la commission de contrôle, l’instance devra statuer sur l’avenir du BO. Deux décisions sont possibles : la validation du projet de financement et l’accord pour que le club soit sur la ligne de départ de la prochaine saison de Pro D2 ou la relégation administrative.

SUR LE MÊME SUJET
van-der-merwe-hegarty-arosteguy.jpg?v=17
Pierre-Edouard Stérin, Pierre Fraidenraich et Pierre Rondinaud : les partenaires financiers derrière le BO de Shaun Hegarty ont été dévoilés la semaine dernière. Tous ne se connaissent pas et leur association interpelle
SUR LE MÊME SUJET
sudouest-photo-1-30298718.jpg?v=17175239
Le maintien du BO en Pro D2 à la dernière journée signe définitivement la fin de l’ère Aldigé à la tête du club, même si la nouvelle direction était en poste lors des deux ultimes matchs. Après six saisons sous la houlette du dirigeant agenais, le bilan sportif est plus que mitigé. Seule la montée en Top 14 de 2021 le sauve un peu

Depuis le changement officiel et définitif de direction début mai, la commission de contrôle ne cesse de demander des éléments concrets aux présidents Shaun Hegarty (conseil de surveillance) et Flip Van der Merwe (directoire) ainsi qu’à l’avocat Arnaud Dubois : 1 million d’euros tout de suite pour conclure l’exercice en cours. Puis 3 millions échelonnés en début d’été pour l’exercice à venir puis 6 millions pour les deux saisons suivantes.

D’après nos informations, ce mardi soir, la situation ne cessait d’évoluer mais aucun virement n’avait encore été fait sur le compte du club. Il reste dans le rouge comme depuis plusieurs semaines. La thèse de « on prend le club et on verra » semble se vérifier. Fin avril dernier, Christophe Cariou-Martin, l’avocat du trio Hegarty-Van der Merwe-Baget, assurait pourtant : « Nous avons les garanties financières » et être « très serein ».

Un travail dans « l’urgence »

Une situation d’autant plus délicate que les derniers éléments tels que le refus du paiement des droits d’image de six joueurs sous contrat (Dyer, Joseph, Kibirige, Searle, Matthews et Tolaï), le licenciement envisagé du staff en place alors qu’il leur reste une année de contrat ainsi que les dettes envers certains prestataires (communication, restauration les jours de matchs, entretien…) sont apparus comme de nouveaux « risques » qui obligent la commission à revoir à la hausse le montant des sommes exigées.

De toute façon, il n’y a pas mille pistes possibles. Il y a celle de l’entrepreneur limougeaud, Romain Détré, ami de l’avocat Arnaud Dubois. Il y a moins de trois semaines, Détré avait assuré au rapporteur de l’A2R venu à Biarritz qu’il serait en capacité d’apporter les garanties à la place de Pierre-Édouard Stérin. Pour l’instant, il n’en est donc rien.

A LIRE AUSSI

Pierre-Édouard Stérin, fondateur de Smartbox et 104e fortune française, représente la seconde piste. Arrivé sur le dossier biarrot via la maire de Biarritz, Maider Arosteguy, il a placé trois millions d’euros sur une fiducie, principalement pour une refonte du stade. Cette somme est toujours d’actualité. « Pour moi, le partenaire majeur du club doit être Pierre-Édouard Stérin et il doit y avoir une co-construction avec lui, a déclaré l’édile de Biarritz. Nous travaillons dans l’urgence mais je ne lâcherai pas le club. » Le milliardaire a-t-il demandé une contrepartie immobilière en échange de son investissement ? « Aucune construction de logement ne sera accordée contre un engagement vis-à-vis du BOPB », a-t-elle répondu. De leur côté, Arnaud Dubois et Shaun Hegarty n’ont pas répondu à nos sollicitations.

 
 
 

  • ZACH aime ceci

#490 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 871 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 04 juin 2024 - 22:39

La fumée n'est pas encore dissipée du coté de Biarritz  :P



#491 ZACH

ZACH

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 450 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont FD
  • Mon club:

Posté 04 juin 2024 - 23:07

Beregaray a le cul dans les ronces …..et les couilles suspendues au sort du BO quî risque le National :cartonrouge:

Finalement, le gars qui faisait le kéké avec Iturria en ITW, car ils connaissaient leurs corps et n’avaient pas besoin de faire de la musculation car ils n’aimaient pas ça , a peut être du soucis à se faire….



#492 Buckaroo

Buckaroo

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 083 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 05 juin 2024 - 05:45

Merci pour tous les articles, el landeno.

 

"Le milliardaire a-t-il demandé une contrepartie immobilière en échange de son investissement ? « Aucune construction de logement ne sera accordée contre un engagement vis-à-vis du BOPB », a-t-elle répondu.

 

Ce n'est pas ce qu'on te demande... Une contrepartie immobilière, ça peut être autre chose qu'un logement.


  • Silhouette aime ceci

#493 el landeno

el landeno

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 170 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 06 juin 2024 - 06:05

Biarritz Olympique : les dessous du plan de sauvetage
  Lecture 3 min
archive-quay-a1-33724729.jpg?v=171761505Shaun Hegarty et Maider Arosteguy étaient à la réunion avec l’A2R, ce mercredi à Paris. © Crédit photo : Émilie Drouinaud
Publié le 05/06/2024 à 21h13.
Mis à jour le 05/06/2024 à 21h17.
  • Écouter
  • Voir sur la carte
  • Partager

Le BO saura mardi s’il est maintenu en Pro D2. L’A2R a reporté sa décision. Si la confiance règne au club, le montage effectué par la maire Maider Arosteguy et le milliardaire Pierre-Edouard Stérin interpelle

Le Biarritz Olympique n’est pas fixé sur son avenir mais pour ses dirigeants, c’est tout comme. « L’autorité de régulation devrait acter le maintien du club en Pro D2 », a communiqué le club ce mercredi soir. Réaliste ou présomptueux ? La commission de discipline de l’autorité de régulation (A2R) devait rendre sa décision suite au passage des dirigeants biarrots devant l’instance à Paris. Elle l’a mise en délibéré. « Le verdict est pour lundi », a indiqué Maider Arosteguy, maire de Biarritz. L’A2R penche plus pour mardi 11 juin. Pourquoi ce délai supplémentaire ? Pour revoir une copie rendue dans l’urgence.

SUR LE MÊME SUJET
archive-quay-a1-33767397.jpg?v=171761505
Il reste dix jours aux dirigeants du Biarritz Olympique pour déposer l’argent sur le compte du club. L’A2R statuera ensuite sur le maintien ou non en Pro D2. Le club basque a plusieurs dossiers au feu. Explications

« On a reçu des pièces tard dans la nuit de mardi ou tôt ce mercredi matin, à l’arrache », grince Dominique Debreyer, coordinateur de la commission de contrôle. Selon les informations de « Sud Ouest », un des avenants du contrat de fiducie BOPB a été paraphé aux alentours de 2 heures du matin… pour une réunion à 9 h 30. « Nous avons demandé des modifications à ce contrat, complète le gendarme financier de la Ligue. Elles ont été acceptées oralement. On leur laisse le temps de les rédiger. On est confiant mais il faut désormais un engagement ferme sur le compte du BO. » Et pas des promesses ou spéculations immobilières, nous y reviendrons.

Stérin en force, Détré absent

C’est une des principales nouveautés : Maider Arosteguy s’est impliquée personnellement en allant au rendez-vous dans la capitale. L’édile sous étiquette Les Républicains (LR) était accompagnée de Shaun Hegarty, président du conseil de surveillance du BO, d’Arnaud Dubois, tête pensante du projet, de l’avocat Didier Poulmaire et de deux représentants d’Otium Capital, société d’investissement qui gère les actifs de Pierre-Edouard Stérin, fondateur de Smartbox et 104e fortune française. Ce dernier « est plus impliqué que jamais », appuie Maider Arosteguy. Sans jamais s’intéresser à la sphère sportive, c’est de lui que viendra la somme attendue en début de semaine : un million d’euros pour boucler l’exercice. Et deux à trois millions de garanties pour le suivant. Comment y parvenir ? Accrochez vos ceintures, l’exercice est de haute voltige.

sterin.jpg?v=1717615054Pierre-Edouard Stérin.
DR

La fiducie BOPB, créée spécialement pour ce deal, est un contrat passé entre la société B.Otiful de Shaun Hegarty (77 % du BOPB), la société Otium Capital, la SASP BOPB représentée ici par Arnaud Dubois, la commune de Biarritz via Maider Arosteguy et la société fiduciaire de Didier Poulmaire. L‘ancien journaliste Pierre Fraidenraich gravite également autour avec sa société Dino Jo, représentée par Prune Fraidenraich. En revanche, aucune trace de Romain Détré, cantonné au contrat de régie avec Pierre Rondinaud. Voilà pour les présentations. L’intérêt ? Une fiducie est un contrat par lequel un bien est cédé comme garantie à un créancier, lequel devra le restituer au débiteur lorsque celui-ci aura rempli ses obligations. En résumé, Otium Capital aide financièrement le BO à passer le cap de l’A2R. En échange, la Ville et le club cèdent une partie de leurs « actifs » au milliardaire proche de l’extrême droite. Lesquels ?

SUR LE MÊME SUJET
van-der-merwe-hegarty-arosteguy.jpg?v=17
Pierre-Edouard Stérin, Pierre Fraidenraich et Pierre Rondinaud : les partenaires financiers derrière le BO de Shaun Hegarty ont été dévoilés la semaine dernière. Tous ne se connaissent pas et leur association interpelle
Un bail, de l’immobilier et du cash

Sur l’un des avenants au contrat de fiducie, que « Sud Ouest » a pu consulter, on apprend que le bail emphytéotique d’Aguilera est transféré du BOPB vers la fiducie. En échange, cette dernière débloque un million d’euros pour le club. De son côté, la commune de Biarritz cède la Villa Rose, bâtiment jouxtant le stade d’une valeur de deux millions d’euros, à la fiducie, ainsi qu’une somme de 500 000 euros « destinée à être utilisée dans le cadre d’un achat de prestations auprès du BOPB au cours de la saison 2024-2025 ». Une manière de pallier au risque sur les droits d’image de sept joueurs à l’étranger, relevé par l’A2R ? Enfin, la fiducie met en place « une garantie à première demande de deux millions d’euros au bénéfice du BO visant à couvrir un certain nombre d’aléas pour les trois prochaines saisons ». En clair, la Ville et le club se délestent de leur patrimoine pour sauver le BO. L’histoire ne dit pas ce qu’il se passera dans douze mois.

Absent des débats, Pierre-Edouard Stérin a été joint au téléphone lors de la réunion de l’A2R. Qu’a obtenu le milliardaire en échange de son aide financière immédiate ?
A LIRE AUSSI

Est-ce cette copie que l’A2R a demandé de modifier, afin d’obtenir du « cash » dans les caisses du club ? Tout ceci devait être soumis à l’aval du prochain conseil municipal du 24 juin. « Nous, on ne s’intéresse qu’à la partie qui concerne le BO, insiste l’instance. Le reste… » Absent des débats, Pierre-Edouard Stérin a été joint au téléphone lors de la réunion avec l’A2R. Qu’a obtenu le milliardaire en échange de son aide financière immédiate ? Les négociations ont été âpres mais elles auraient finalement rassuré l’A2R. Et les Biarrots ?

 
 
 

  • Buckaroo aime ceci

#494 Buckaroo

Buckaroo

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 083 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 06 juin 2024 - 06:17

Eh ben ça alors ! On ne l'avait pas vu venir !

 

Pour rappel, mon message d'hier ici même, juste au-dessus. Et les politiciens s'étonnent ensuite que les gens votent moins...

 

Pour rappel, ce n'est pas "une concession" que fait la mairie à ce milliardaire : la maire se vantait dès el début du projet de reprise d'avoir elle-même fait venir le type.


  • Silhouette aime ceci

#495 dj0e

dj0e

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 658 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 06 juin 2024 - 07:38

Est-ce vraiment la place d'une Mairie que de permettre à une trentaine de gars de courir en short en étant rémunérés plusieurs milliers d'euros par mois ?

Ca ne me parait pas évident à première vue. Alors qu'on manque d'argent public dans tous les services publics.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users