Aller au contenu


Photo

[Staff] Julien Laïrle.

Photos

  • Veuillez vous connecter pour répondre
176 réponses à ce sujet

#1 SEB ASM

SEB ASM

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 569 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Bourbonnais
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 09:48

Sujet ouvert.
Il y a un article sur Rugbyrama, malheureusement réservé aux abonnés.

https://www.rugbyram...is-11330202.php
  • Sushi aime ceci

#2 rugbyasm77

rugbyasm77

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 351 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Bruxelles
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 09:57

Le repos était primordial pour vous après cette aventure chargée physiquement et émotionnellement ?

Cest vrai que depuis que je suis en Top 14, ces repos sont importants mentalement. Ça nous permet de prendre un petit peu de recul sur notre saison. Cest quelque chose que je fais seul. Nous passons tellement de temps ensemble tout au long de la saison quavec Fred (Frédéric Charrier, NDLR), quon se dit que quatre semaines, ça ne serait pas de trop pour ne plus se voir (rires). Nous avons discuté un petit peu ensemble mais maintenant, nous changeons complètement de projet, nous repartons avec Christophe et un nouveau statut.

Revenons sur cette saison justement, qui a été faite de hauts et de bas. Avec le recul, comment lanalysez-vous ?

Malgré cette frustrante défaite en demi-finale, nous avons su garder le cap que nous nous étions fixé lors de ces quatre années. Jai besoin de parler du staff qui était quand même celui de Christophe Urios, il ne faudra pas quon loublie. Je pense que la première des choses à souligner est létat desprit du groupe sur le terrain. Ça, tu ne lapprends pas en sept mois, cest une culture qui a été développée par le staff et Christophe. Cest ce qui nous a permis de tenir dans cette tourmente et cet environnement qui était plutôt négatif autour de nous.

Julien Laïrle lors du barrage de Top 14 entre Lyon et Bordeaux-Bègles
Julien Laïrle lors du barrage de Top 14 entre Lyon et Bordeaux-Bègles Icon Sport - Icon Sport
Frédéric Charrier a dit que ce quil a manqué à lUBB pour aller plus loin cétait Christophe Urios. Quen pensez-vous ?

Je pense que léviction de Christophe nest pas liée aux résultats sportifs. Parce que si les résultats sportifs avaient été un problème et que la compétence du staff et de Christophe avait été un problème, je pense que pour sauver lUBB, on aurait changé le staff ou du moins mis un autre manager à sa tête. Cest ce quont fait tous les autres clubs qui ont changé de manager. Donc je pense que tout le monde était conscient que le boulot mis en place durant ces trois ans et demi était cohérent et que ce quon faisait sur le terrain était validé par les joueurs. Les joueurs auraient pu demander à ce que le staff sorte parce que la compétence nétait pas là, et ce na pas été le cas. Ceux qui ont amené lUBB en demi-finale pour la troisième saison consécutive, cest le staff de Christophe Urios et personne dautre.

Trouvez-vous que la direction sest trompée à ce sujet ?

Quand tu fais un peu le point, cétait évident de sortir Christophe du groupe à ce moment-là car le classement du club permettait de justifier son départ. Mais léviction de Christophe est survenue après la défaite à Pau, alors que nous sommes allés jouer ce match avec quatre espoirs sur la feuille et un effectif complètement chamboulé. Nous étions onzièmes donc oui, les résultats nétaient pas au beau fixe mais après tu recevais Perpignan, Brive, Bayonne et Montpellier Nous navions quune seule défaite à domicile, même si à lextérieur nous étions un peu plus en difficulté. Ces trois matchs qui ont suivi nous ont permis de nous propulser sur le haut du tableau et forcément quand tu es dans le top 8, il est plus difficile de sortir un manager.

Il y avait une atmosphère morose depuis le fameux match à Perpignan il y a deux ans ?

Plus que Perpignan, je pense que cest une rupture avec le président après la demi-finale contre Montpellier qui a fait que cétait "inévitable". Pour nous-mêmes, le staff, notre prolongation de contrat a été remise en cause après la demi-finale contre Montpellier.

Top 14 - Face à Pau, Christophe Urios a vécu son dernier match à la tête de l'UBB
Top 14 - Face à Pau, Christophe Urios a vécu son dernier match à la tête de l'UBB Icon Sport - Icon Sport
Laurent Marti a récemment dit quil aimerait que lUBB retrouve un jeu offensif que le club a perdu ces dernières années. Que pensez-vous de cette déclaration ?

Elle est forte. Cest une déclaration qui montre quà ses yeux, le staff rugby navait pas les compétences pour mener à bien le projet de lUBB et mettre en place des idées de jeu et de rugby qua Laurent Marti.

Le départ dUrios vous a propulsé à la tête de léquipe avec Frédéric Charrier, comment lavez-vous vécu ?

Ça a été un rôle très particulier parce que les joueurs se sont forcément retrouvés au-devant de la scène. Nous avons vécu une saison plus en cohabitation quavec un véritable rôle hiérarchique. Maintenant, une autogestion des joueurs, je pense que ça peut marcher sur deux ou trois mois mais je pense que sur sept mois, ça va au-delà de lautogestion, malgré ce que jai pu le lire dans certains journaux ou entendre de la part de certaines personnes du club.

Était-ce la saison la plus intense de votre carrière ?

Intense, je ne sais pas mais disons que jai pris dix ans en sept mois. Parce que tu vis dans un environnement toxique, tu ne te construis quautour du fait que « les gens » veulent te voir échouer, te casser la gueule. Dun autre côté, cest ce qui a été notre slogan pour finir au mieux la saison. Il fallait que ce ne soit pas une saison de transition et que personne ne revive ce quil sest passé il y a cinq ans, quand lUBB finissait dixième après avoir pris 80 points à La Rochelle. Il fallait être des rebelles. En six ans de management à Angoulême, je navais jamais travaillé comme ça. Mais ce fut une expérience hyper intéressante et enrichissante. Avoir travaillé avec des joueurs comme Jandre Marais, Kane Douglas, Maxime Lucu ou Matthieu Jalibert, ma fait énormément apprendre. Cest une expérience qui va me nourrir dans une autre façon de travailler.

Vous êtes-vous redécouvert à titre personnel ?

Jai une façon de fonctionner dans laquelle la hiérarchie prime sur tout. Certaines personnes lont peut-être oublié mais jai été éduqué dans un fonctionnement où les dirigeants dirigent, le président préside, le manager manage et les joueurs jouent. Dans ma façon de penser le rugby, cest très important. Jai encore besoin dapprendre sur la gestion des hommes et je trouve que Christophe est un meneur dhommes hors pair. Cest aussi pour cela que jai fait le choix de Clermont.

Vous aviez eu des contacts pour être manager dans dautres clubs, cest quelque chose qui pourrait vous tenter à lavenir ?

Évidemment quêtre manager dun club est quelque chose que jaime mais le contexte actuel ne me donne pas énormément envie de le devenir. Quand je vois lépisode Xavier Garbajosa, celui Christophe Urios ou celui Pierre-Henry Broncan Aujourdhui tu te poses des questions : quel est le statut du manager en Top 14, quelle est sa position vis-à-vis des joueurs par rapport au président ? La principale raison pour laquelle je ne le serai pas prochainement, cest aussi que jaime trop le terrain et être avec les joueurs. Et quand tu es manager, tu ne peux pas te le permettre.

Top 14 - Xavier Garbajosa a été licencié de Lyon à l'issue du barrage face à l'UBB
Top 14 - Xavier Garbajosa a été licencié de Lyon à l'issue du barrage face à l'UBB Icon Sport - Icon Sport
Aviez-vous des contacts avec Christophe Urios au cours de la saison ? Peut-être pour des conseils

Non pas de contacts.

Vous vous êtes pourtant affrontés lors dun UBB Clermont cette saison

Cétait un moment assez spécial, surtout quand tu considères que la situation de Christophe était un peu une injustice au vu du travail effectué pendant quatre ans. Je pense quil peut être fier de son projet, parce quil a amené de la stabilité et de la constance. Et jespère que pour cela, les Bordelais lui diront quand même bravo.

Comment le voyez-vous ? Comme votre ami ? Votre grand frère ? Votre mentor ?

Comme mon manager. Cest mon patron. Moi, je suis là pour apporter mes idées et faire en sorte que son projet fonctionne au mieux. Évidemment, cest un patron avec qui je mentends bien, pour qui jai beaucoup de respect par son travail et son CV. Je considère que cest quelquun qui est cultivé, riche dexpérience et surtout ce que jaime chez lui, cest quil est dans léchange, dans le partage. Il veut faire grandir les gens qui sont autour de lui. En plus, il nous donne énormément de responsabilités. Avec Fred, nous devons être les seuls entraîneurs de Top 14 à soccuper du jeu des trois-quarts et de lattaque et du jeu des avants et de la défense. À Clermont, je moccuperai de la touche, des avants, de la défense, des sorties de camp et peut-être de la mêlée.

Vous avez conscience du personnage quil est tout de même ?

Ce que jai appris en quatre ans avec Christophe, cest quavec lui cest blanc ou noir. Ne croyez pas, jai pris des tirs terribles à Bordeaux et ça mest arrivé de finir dans le bureau à six heures du matin en lendemain de match. Mais il a toujours été constructif, calme, dans lesprit de me faire évoluer. Il y a aussi cette partie « être droit ». Christophe, sil y a un problème, il vient te le dire, tu ne te poses pas 200 000 questions. Ce côté vrai fait que tu travailles en confiance dans un monde où on te tire souvent plus par derrière que par devant.

Il sait aussi dire quand les choses vont bien ?

Jai une jolie anecdote : cette année avant de jouer le Racing 92, on sétait un peu accroché car nous nétions pas du tout daccord sur le système de touche avec Christophe. Finalement, nous faisons 100% en touche et dès le coup de sifflet final, il est venu me voir pour me féliciter et me dire que javais fait du super boulot.

Vous le rejoignez donc à Clermont, tout comme Frédéric Charrier. Quattendez-vous de ce nouveau projet ?

Jattends de voir une nouvelle configuration de club, une nouvelle façon de fonctionner, travailler un staff qui sera différent. Senrichir en travaillant avec de nouveaux joueurs également. Je sais que les attentes clermontoises sont fortes, quon attend beaucoup de nous. Mais cest une pression positive qui te permet davancer quand tu es un compétiteur. Je suis très content de rejoindre Clermont, qui a une histoire forte et une culture forte. Reprendre un peu le terrain et laisser un peu la partie organisation va me faire du bien aussi ! (rires)

Top 14 - Julien Laïrle et Frédéric Charrier seront ensemble à Clermont la saison prochaine
Top 14 - Julien Laïrle et Frédéric Charrier seront ensemble à Clermont la saison prochaine Icon Sport - Icon Sport
On dit que ces dernières années, lASM est en perte de vitesse. Cette saison, il y a les départs des historiques Penaud et Iturria. Comment relancer ce club ?

Il faut casser un peu ce qui a été fait ces dernières années, même sil y avait eu du travail. Il faut changer un peu les codes, la façon de travailler. Cest un club qui a été soumis à des problématiques financières parce quil y avait beaucoup de joueurs vieillissants, anciens internationaux, qui prenaient beaucoup sur la masse salariale. De lextérieur, je crois que Christophe a amené ce renouvellement au niveau des joueurs et notamment du paquet davants. Il y aura une forte attente concernant le pack car cest là où le plus gros recrutement a été fait. Cest aussi la culture du club, le monstre clermontois à seize pattes. Après, comme pour tous les projets, il faut prendre le temps de la construire. Les ingrédients seront les mêmes que ce quon a fait à lUBB : ramener de la rigueur, une certaine hiérarchie au sein du club et travailler. Oui, certains très bons joueurs ont quitté le club mais dautres arrivent. Il y a peut-être plus dexpérience, moins de fulgurances.

Êtes-vous revanchard ?

Absolument pas. Je trouve que nous avons fait notre boulot pendant quatre ans à Bordeaux. Nous sommes déçus de ne pas avoir cassé le plafond de verre de la demi-finale mais nous avons fait partie des quatre meilleures équipes du Top 14 pendant quatre ans.

Avez-vous un regret ?

La demi-finale perdue contre La Rochelle est mon plus gros regret. Quon le veuille ou non, nous aurons toujours cette bête noire rochelaise qui nous a donné limpression que nous ne pouvions pas les battre. Mais au-delà de ça, jai pris beaucoup de plaisir à Bordeaux, même si je ne pars pas forcément heureux. Jai de la tristesse de quitter quelques joueurs mais aussi le staff même si nous nous sommes « bagarrés » énormément. Il y a certaines personnes que je prendrai plaisir à retrouver. Ce nétait pas facile de partir de Bordeaux parce que nous étions dans un club avec un public fantastique, dans un stade génialissime. Jai adoré le public, quand tu vois que les mecs sont là matin, midi et soir pour te soutenir Jai passé quatre années fantastiques et je pars avec plus de tristesse que de joie.
  • JB 03, manu01, zeguest et 18 autres aiment ceci

#3 RCV06

RCV06

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 50 669 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Mandelieu la Napoule
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 10:34


Une chose qu on peut pas lui enlever c'est le respect et la fidélité a Urios

Modifié par JB 03, 09 juillet 2023 - 17:32 .

  • Requiem_W aime ceci

#4 SEB ASM

SEB ASM

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 569 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Bourbonnais
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 10:59

Merci beaucoup pour le partage du lien 👍🏻
  • TOMTOMLEA, jm12 et Requiem_W aiment ceci

#5 clum63_

clum63_

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 165 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:D'ici
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 19:22

Il y a une cohérence d'ensemble, maintenant reste à voir à l'usage

#6 ZACH

ZACH

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 332 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont FD
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 19:44

Super technicien et visiblement super mec.

Ce staff va être le plus fort facteur de succès .


  • RCV06, Bad Zé, jm12 et 2 autres aiment ceci

#7 xdderf63

xdderf63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 28 329 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT FERRAND
  • Mon club:

Posté 09 juillet 2023 - 20:29

Il dit "et peut être de la mêlée"

Ca fait bcp pour lui et pour coacher autant de mecs (c'était Poux à UBB)

Heureusement, il aura l'appui de Tukino 


  • ZACH, Driou63 et Rugby1475 aiment ceci

#8 casquette

casquette

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 863 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Ile de France
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 07:40

Je comprends pas trop le propos ils font quoi les autres entraîneurs du top14 du coup??

« En plus, il nous donne énormément de responsabilités. Avec Fred, nous devons être les seuls entraîneurs de Top 14 à soccuper du jeu des trois-quarts et de lattaque et du jeu des avants et de la défense. »

#9 Alligator427

Alligator427

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 685 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 07:53

Je comprends pas trop le propos ils vont quoi les autres entraîneurs du top14 du coup??

« En plus, il nous donne énormément de responsabilités. Avec Fred, nous devons être les seuls entraîneurs de Top 14 à soccuper du jeu des trois-quarts et de lattaque et du jeu des avants et de la défense. »

Les autres staffs sont plus étoffés avec des rôles beaucoup plus spécialisés.

C'est le sens du propos je pense.
  • xdderf63 aime ceci

#10 totoche

totoche

    Joueur de Fédérale 1

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 362 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 07:55

Je comprends pas trop le propos ils vont quoi les autres entraîneurs du top14 du coup??
 

Hein ???Je ne parle pas le eria seconde langue , ça veut dire quoi ? -stupid-



#11 casquette

casquette

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 863 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Ile de France
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 08:01

Hein ???Je ne parle pas le eria seconde langue , ça veut dire quoi ? -stupid-

erreur de frappe. Comprendre « font »!

#12 Binche63

Binche63

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 527 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Chamalière
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 08:43

Le groupe vie bien
LOL
  • ELSAZOAM aime ceci

#13 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 35 337 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 08:50

Le groupe vie bien
LOL

S'il n'y a pas de clans dans les groupes, ça ira...   :blink:


  • leberger et Buckaroo aiment ceci

#14 Bad Zé

Bad Zé

    Si yen a qu'ça les dérange... Et ben on va vous en debarrass

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 17 301 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Barcelonne
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 09:05

Il dit "et peut être de la mêlée"
Ca fait bcp pour lui et pour coacher autant de mecs (c'était Poux à UBB)
Heureusement, il aura l'appui de Tukino

Je comprends qu'ils cherchent quelqu'un mais ne veulent pas prendre n'importe qui.
  • Lima aime ceci

#15 Polochon

Polochon

    Joueur du Grand Chelem

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 464 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont
  • Mon club:

Posté 10 juillet 2023 - 11:08

Il manque Gibbes dans la liste des managers lourdés en cours de saison





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Photos

3 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 2 guests, 0 anonymous users


    Google (1)