Aller au contenu


Photo

LOU Rugby


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1300 réponses à ce sujet

#1096 Binche63

Binche63

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 779 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Chamalière
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 01:19

En terme d image pour le projet du LOU les départs de Couilloud et Tuisova serait une catastrophe

#1097 Fanchic

Fanchic

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 920 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:SAINT-LOUIS
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 06:03

En terme d image pour le projet du LOU les départs de Couilloud et Tuisova serait une catastrophe

Apparemment GARBA ne compte pas vraiment sur COUILLOUD



#1098 SEB ASM

SEB ASM

    Joueur de Pro D2

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 540 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Bourbonnais
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 08:22

Apparemment GARBA ne compte pas vraiment sur COUILLOUD


Garbajosa serait-il incompétent ?

#1099 el landeno

el landeno

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 676 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 08:28

Garbajosa serait-il incompétent ?

 non lui c'est Travers  :P


  • pims aime ceci

#1100 jm12

jm12

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 17 656 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:millau
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 09:30

Garbajosa serait-il incompétent ?

Aux vues des rumeurs de départ des uns et des autres et pas des moindres , on peut se poser la question de la relation de cause à effet au moins en partie !

 

C 'est quand même surprenant toutes ces annonces et demandes ...qqchose ne va pas et ne tourne pas rond !



#1101 Codoràvie

Codoràvie

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 313 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:On the road again
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 09:44

Ils font peut-être comme nous, changement de staff et changement de joueurs, fin de routine, la zone de confort, le rapprochement familial, le gain de titres...

#1102 Lavande

Lavande

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 535 messages
  • Genre:Femme
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 09:53

Cela n'a-t-il pas commencé comme cela au MHR, avec le départ de joueurs puis celui de Garbajosa, avant le titre de Challenge Cup puis le Brennus ?

#1103 Guest_Laduree_*

Guest_Laduree_*
  • Invité

Posté 01 novembre 2022 - 10:37

En terme d image pour le projet du LOU les départs de Couilloud et Tuisova serait une catastrophe


J'vais me reprendre des moules tiens...
  • cocotte 63 et Codoràvie aiment ceci

#1104 tix

tix

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 807 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 19:48

En terme d image pour le projet du LOU les départs de Couilloud et Tuisova serait une catastrophe

Ça dépend qui ils prennent comme remplaçants !!!

#1105 xdderf63

xdderf63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 268 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT FERRAND
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 20:49

Ça dépend qui ils prennent comme remplaçants !!!


Des fidèles de Garbajosa qui viendrait du MHR... euh non, de La Rochelle... euh non, de Toulouse...
Merde y'en a plus en activité...

#1106 casquette

casquette

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 756 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Ile de France
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 23:04

En terme d image pour le projet du LOU les départs de Couilloud et Tuisova serait une catastrophe

Itturia et Penaud n ont pas résigné, ne pas trop bomber le torse de notre côté
  • jm12 aime ceci

#1107 frednirom

frednirom

    le Var est dans le fruit.

  • Modérateurs
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 35 369 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:paris 18
  • Mon club:

Posté 01 novembre 2022 - 23:37

Le Lou devrait ce pencher sur l’entraîneur actuel du MHR .

#1108 xdderf63

xdderf63

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 27 268 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:CLERMONT FERRAND
  • Mon club:

Posté 02 novembre 2022 - 16:57

Cela n'a-t-il pas commencé comme cela au MHR, avec le départ de joueurs puis celui de Garbajosa, avant le titre de Challenge Cup puis le Brennus ?

 

Tu veux dire que le président Robert est machiavélique à ce point ? 

 

Il attire Garba puis le vire, afin d'être champion 8 mois plus tard ? 



#1109 darius63

darius63

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 770 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 03 novembre 2022 - 21:45

Le LOU pourrait faire un joli coup en recrutant le pilier sudaf Thomas Du Toit qui peut jouer à droite ou à gauche



#1110 el landeno

el landeno

    Joueur de TOP 14

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 676 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 01 décembre 2022 - 06:45

Le LOU en quête d'une nouvelle génération de jeunes joueurs Si les générations de joueurs formés au club se succèdent dans le vestiaire du LOU depuis de nombreuses saisons, la prochaine semble pour le moment plus en retrait. Mais le club lyonnais travaille avec son environnement régional pour continuer à faire briller sa formation.

Le centre Thibaut Regard, formé au club, était le capitaine du LOU qui a battu Toulouse dimanche dernier (21-14). À ses côtés, Xavier Mignot et Félix Lambey, de la même génération grandie entre Rhône et Saône (1993 et 1994), étaient là en finisseurs. Tout comme la génération suivante, celle de Dylan Cretin et Baptiste Couilloud (1997), sortis de l'école de rugby lyonnaise, ou Léo Berdeu (1998), débarqué à 18 ans après avoir démarré à Grasse et fait sa formation à Toulon. Ainsi que la nouvelle, celle de Ethan Dumortier, Théo William et Mickael Guillard (2000) ou Yannis Charcosset (2001). Tous ont grandi au LOU et la plupart d'entre eux viennent du territoire que couvre le club, bien au-delà de la seule métropole, de la Bourgogne aux Alpes.

 
 
 

La nouvelle génération continue à prendre ses marques, à l'image de Dumortier qui vient de marquer au moins un essai à chacun de ses cinq derniers matches. Lui et ses camarades de promotion ne sont pas apparus avec l'arrivée du manager Xavier Garbajosa cet été mais avaient multiplié les temps de jeu du temps de Pierre Mignoni. La suite se fait attendre. Mais il ne suffit pas de passer commande.

« On ne peut pas balancer des gamins comme ça. Il faut qu'ils s'intègrent progressivement et prennent la mesure du Top 14 »

Xavier Garbajosa, manager du LOU

 
 
 

Face à Castres, le 5 novembre (26-20), en pleine trêve internationale et en l'absence d'une vingtaine de joueurs, de nouveaux noms sont apparus. Huit joueurs sous contrat Espoir étaient parmi les 28 retenus. Alexandre Tchaptchet, né en 2001, était même titularisé à l'arrière. « Il n'avait jusque-là disputé que quelques minutes en équipe première mais il s'entraîne avec nous, il connaît l'intensité, explique Garbajosa. Parmi les jeunes, il y a du talent à l'image du jeune troisième-ligne Louis-Antonin Agostini (arrivé de Provence Rugby, Pro D2, cet été). Il y a aussi nos Crabos, battus en finale la saison dernière par Toulouse, sur qui on compte. Ce n'est pas un problème de talent mais de maturité. On ne peut pas balancer des gamins comme ça. Il faut qu'ils s'intègrent progressivement et prennent la mesure du Top 14. Or, on a une équipe première qui elle-même n'est pas encore assez mature pour ajouter de la jeunesse. » Cela prendra donc du temps car il ne s'agit pas non plus de les lancer en Coupe d'Europe face à des adversaires comme les Bulls ou les Saracens.

 
 

Une chose est sûre : l'avenir du LOU, son ambition, est lié à la qualité de sa formation. « C'est le coeur du réacteur, ne cesse de répéter Garbajosa. Le meilleur recrutement, c'est le jeune du club parce qu'il porte en lui l'ADN du LOU. C'est une priorité sur le plan de l'identité d'un club et aussi en raison du règlement sur les JIFF et de la baisse du salary cap. »

6ab45.jpg
 
Baptiste Couilloud est un des fers de lance de la formation lyonnaise. (A. Martin/L'Équipe)

Depuis la remontée du LOU en Top 14, à l'issue de la saison 2013-2014, la priorité a été de s'y installer avant d'ambitionner le top 6 et de développer la détection des jeunes talents et leur formation. « On a mis en place LOU Territoire, explique Yann Roubert, le président lyonnais, avec la volonté de mailler notre territoire, de nouer des liens avec les clubs pour attirer les jeunes talents. »

Le LOU est le seul club de Top 14 dans la région - son plus proche rival étant Clermont - mais il ne suffit pas de le dire pour que, naturellement, les talents de l'Ain ou de l'Isère choisissent Gerland. Pierre Bochaton a quitté Bourg-en-Bresse pour Bordeaux-Bègles, Sacha Zegueur est parti d'Oyonnax pour Pau tout comme Thomas Laclayat pour le Racing 92 la saison prochaine ou encore Ange Capuozzo passé de Grenoble à Toulouse.

Les internationaux comme locomotives

« On a tissé un maillage important et on a des accords avec Bourgoin, Bourg-en-Bresse ou Valence-Romans (Nationale). Il faut du temps pour nouer des liens de confiance, estime Philippe Agostini, responsable de la formation lyonnaise. Et si le LOU est un vieux club, il est tout jeune en Top 14 et n'a sans doute pas encore le même pouvoir d'attraction que d'autres. C'est pour cela qu'un titre comme le Challenge remporté la saison dernière est très important pour le LOU. Les titres placent les clubs sur la carte. »

Yann Roubert y ajoute les internationaux : « Il n'y en a eu aucun entre 1951 et 2017 et on ne les compte plus depuis. C'est le signe qu'un joueur peut grandir avec nous. » D'autant que les structures sur le site de Gerland suivent et sont un signal de l'importance accordée à la formation. « Il n'y a pas d'économie à faire sur le plan de la formation, affirme Olivier Magne, qui a pris en charge les Espoirs cet été. C'est un travail de fourmi, c'est long de détecter et de former des joueurs mais ces efforts sont payants à terme. » « Rien n'a changé avec l'arrivée de Xavier par rapport à Pierre (Mignoni), insiste Agostini. Les deux sont conscients de l'importance du travail de formation. »

Et si les jeunes talents de la région n'empruntent pas l'entonnoir qui doit mener au LOU, il faut aller les chercher ailleurs. D'où la nécessité d'avoir une cellule de détection et de recrutement pointue (prise en charge prochainement par Damien Bruno). Faire son marché chez les pépites de Pro D2 est une alternative, tel le recrutement du centre Josiah Maraku à Narbonne ou celui, prévu, du troisième-ligne Pierre-Samuel Pacheco à Colomiers. Ou avoir la chance de voir le Père Noël géorgien vous déposer Davit Niniashvili au pied du sapin.

 





1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 1 guests, 0 anonymous users