Aller au contenu


Photo

CA Brive Corrèze


  • Veuillez vous connecter pour répondre
456 réponses à ce sujet

#451 el landeno

el landeno

    Champion d'Europe

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5 031 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:dax
  • Mon club:

Posté 26 mars 2024 - 06:57

Courtney Lawes à Brive, histoire d'une improbable signature À 35 ans, l'international anglais a décidé de poursuivre sa carrière à Brive (Pro D2), qui était en concurrence avec Aix-en-Provence, Montpellier et Suntory, club japonais.

 
 
Courtney Lawes jouera à Brive la saison prochaine, en Pro D2, ou en Top 14. Il devra attendre la fin de saison pour savoir. Les fans du club corrézien (actuel 6e de Pro D2 après 23 journées) devront aussi attendre avant de lire ou d'entendre ses premières et longues impressions, ou de le voir porter fièrement les couleurs brivistes pour la photographie. Lorsqu'il est venu signer son contrat, il a demandé aux dirigeants de ne pas répondre à ces obligations, par respect pour Northampton, son club jusqu'à fin juin.
 
 

Pour cette même raison, il a refusé d'être présenté au public, à la pause de la rencontre qui opposait le 23 février Brive à Valence-Romans (29-3). Il était arrivé la veille, à Toulouse, avec son épouse et ses enfants qui le suivront dans cette nouvelle aventure, lui qui, à 35 ans, n'a connu qu'un club avec lequel il aurait aimé continuer et terminer sa longue carrière.

Mais Northampton n'a pas pu ou voulu lui offrir ce qu'il voulait. Les Saints ne roulent pas sur l'or et doivent faire des choix. La saison passée, ils avaient renoncé à conserver David Ribbans. Lewis Ludlam, le capitaine de Northampton, va le suivre à Toulon... Alex Moon, le deuxième-ligne, a, lui, signé à Bayonne.

Une visite du club pas assez discrète...

Même s'il a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale à l'issue de la demi-finale de Coupe du monde perdue face à l'Afrique du Sud (15-16), le 21 octobre, Lawes (105 sélections) n'est pas fini. Il est encore considéré comme l'un des meilleurs flankers de son pays. Alors comment Brive est parvenu à le convaincre de signer ce contrat de deux ans ?

 
 

Tout est parti d'un message écrit sur WhatsApp. En épluchant la presse, le manager sportif du club corrézien Pierre-Henry Broncan découvre que Lawes a été approché par Aix-en-Provence, un autre club de Pro D2 (3e). Il trouve que l'idée est bonne, en parle au directeur général Xavier Ric et au président Simon Gillham.

Broncan récupère le numéro du joueur auprès d'Eddie Jones, l'ancien sélectionneur anglais, et le donne à son président. « Mi-décembre, Simon lui envoie un message, raconte Xavier Ric. Courtney lui répond dans la foulée. Les deux hommes s'appellent, discutent. Simon lui parle du club, du projet, de l'histoire, de notre actionnaire majoritaire Ian Osborne, qui est anglais... On convient d'un rendez-vous, d'une visite. »

Ils auront lieu le 10 janvier. « Simon, notre actionnaire, Courtney et son agent se voient d'abord à Paris, puis après cette réunion, Courtney et son agent prennent un avion pour visiter les installations, poursuit Xavier Ric. Le joueur a toujours été limpide et franc, nous expliquant qu'on n'était pas seul, qu'il y avait Aix, mais aussi Montpellier, et un club japonais (Suntory), et qu'il ne fallait pas non plus oublier Northampton. »

La visite de l'international anglais doit être discrète, c'est raté. Il ne passe pas inaperçu. Un peu par hasard, le gaillard de 2,01 m rencontre le maire de la ville, Frédéric Soulier (LR), qui l'invite à boire un café. La presse locale révèle la présence du joueur. C'est l'effervescence autour du siège.

Lawes rencontre Broncan. « Le courant est très bien passé, et très vite, explique Ric. Ils ont des points communs, notamment leur proximité avec Eddie JonesPierre-Henry lui propose d'aller sur les terrains du club, on est un mercredi, il y a plein de gamins qui évidemment le reconnaissent. C'est rigolo parce que, peu de temps après son arrivée, j'ai reçu un appel de Jamie Noon, l'ancien centre de Brive (2009-2013), un Anglais, qui me demande si c'est bien vrai, si Courtney est bel et bien arrivé en Corrèze. Je lui dis que c'est vrai. La nouvelle va très vite. Et en se promenant autour des terrains, Courtney est tombé sur le fils de Jamie, Lewis, qui est au centre de formation chez nous. Ils ont échangé ensemble. »

Cette première prise de contact est une vraie réussite, les dirigeants brivistes sont aux anges mais savent que la conclusion du deal n'est pas encore certaine.

Les discussions se poursuivent, les échangent se multiplient et, le 3 février, Ric reçoit un message de Lawes en personne. Le joueur anglais a réfléchi et a tranché, ce sera Brive. Le discours, l'environnement, l'histoire du club et le salaire, évidemment, l'ont convaincu.

En troisième ou en deuxième-ligne

« Il est donc revenu le 23 février, le jour de son anniversaire. Sa femme a visité la ville, a commencé à regarder les maisons, s'est renseignée sur les écoles. Courtney a aussi passé la visite médicale. C'était un super moment », conclut Ric.

La saison prochaine, la recrue évoluera en troisième ou deuxième-ligne. « On pense qu'il y a une grosse différence mais c'est un peu pareil, justifie l'entraîneur. Il y a une différence en mêlée mais, en touche, aucune, et il peut jouer dans un couloir. Je crois qu'il se moque un peu de tout ça. C'est un garçon hyper intelligent, j'ai beaucoup échangé avec Eddie Jones à son sujet. C'est le joueur d'un seul club et, dans cette position, tu peux avoir tendance à te reposer sur tes lauriers, à t'endormir. Cela n'a jamais été son cas. Il a bossé pour être international, il a bossé pour le rester et devenir quasiment capitaine. »

 
 

  • ZACH et Lavande50 aiment ceci

#452 bazooka

bazooka

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 509 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Cournon
  • Mon club:

Posté 26 mars 2024 - 07:31

Il ferait mieux d'être un peu plus "avec filtres", parce qu'il débite des conneries au kilomètre. "Cela va nous faire du bien. Tulle, c’est une ville de Résistants.", notamment, c'est complètement con, et c'est abject. Certains disaient ici même ne pas aimer les parallèles entre rugby et armée, guerre, etc., mais ça, c'est bien pire. Et puis, ça veut dire quoi, que les joueurs de Vichy doivent pactiser avec leur adversaire ? Imbécile.

 

Dans la même conférence de presse, il disait que ses joueurs défendaient "comme en Super Rugby". Il en a déjà regardé des matchs de SR, pour dire ça ? En attendant, il est entraîneur en ProD2, après avoir été viré de Castres et avoir participé à la pire Coupe du monde de l'histoire de l'Australie, le tout en moins d'un an. Alors je trouve qu'il l'ouvre beaucoup pour un type qui n'a rien gagné.

 

Il y a eu précurseur avec la lettre de Guy Moquet.

Avec Canal détenteur des droits le "célèbre" match RCT - Bègles aurait eu droit à l'affiche rouge.  B) 



#453 Lavande50

Lavande50

    Equipe de France

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 395 messages
  • Genre:Femme
  • Mon club:

Posté 26 mars 2024 - 11:19

 

Les discussions se poursuivent, les échangent se multiplient et, le 3 février, Ric reçoit un message de Lawes en personne. Le joueur anglais a réfléchi et a tranché, ce sera Brive. Le discours, l'environnement, l'histoire du club et le salaire, évidemment, l'ont convaincu.

 

Comme quoi, il n'y a pas que la mer qui peut donner envie de signer dans un club plutôt qu'un autre...


  • DOUDOU63 aime ceci

#454 Alex chocolatines

Alex chocolatines

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 20 368 messages
  • Genre:Homme
  • Mon club:

Posté 26 mars 2024 - 11:22

 

Comme quoi, il n'y a pas que la mer qui peut donner envie de signer dans un club plutôt qu'un autre...

Brives fait partie du club des champions d'Europe Français, même si c'est loin y a un beau trophée sur l'étagère . 



#455 Eria

Eria

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 440 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont ferrand
  • Mon club:

Posté 26 mars 2024 - 13:46

Un joueur de ce calibre à l'ASM......Moi je prends, mais visiblement le CAB est plus glamour... ^_^

de tout temps le CAB et le Royaume uni c'est une belle histoire d'amour...



#456 ELSAZOAM

ELSAZOAM

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 35 379 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:Clermont-Ferrand
  • Mon club:

Posté 18 avril 2024 - 09:30

 
Oskar Rixen espère une fin de saison en beauté avec Brive avant de mettre le cap sur l'ASM
 
 
bG9jYWw6Ly8vMDAvMDAvMDYvODkvNDUvMjAwMDAw
Comme tous ses coéquipiers, le géant allemand du CAB sait l’importance du match de ce vendredi soir à Angoulême. 
 
Avant de mettre le cap la saison prochaine sur l’ASM, avec qui il a signé un pré-contrat, le deuxième ligne allemand Oskar Rixen veut mettre toute sa combativité au service du CA Brive et d’une fin de saison dont il n’est pas pressé de voir le bout.

Jeudi soir, face à Colomiers, le seconde ligne Oskar Rixen a vécu sa première titularisation de la saison. « Seulement » sa première serait-on tenté d’écrire quand on sait que l’an passé, il avait fait 12 feuilles de match en Top 14, dont 6 dans le XV de départ.

 

« C’est une saison compliquée pour moi », admet le géant allemand de 2,04 m pour 125 kg. Je me suis sérieusement blessé à la cheville l’an passé après le match à Bayonne. J’avais trois ligaments touchés. Je ne pouvais plus marcher. Je me suis fait opérer à Toulouse. J’ai tout fait pour revenir le plus vite possible. Au lieu de rentrer chez mes parents à Berlin cet été, je suis allé à Capbreton pour la récupération. Quand je suis revenu, je n’étais plus sur l’équipe pro. Notamment parce que je ne suis pas JIFF. »

 

Oskar Rixen finit par être appelé par Patrice Collazo pour la réception de Dax. Mais son premier match en Pro D2 se termine prématurément, sur un carton rouge (74e) pour un déblayage dangereux qui lui vaudra cinq semaines de suspension.

« J’ai voulu trop montrer pour regagner ma place, une erreur bête. C’est mon premier rouge. La saison dernière, en Top 14, je n’avais coûté que deux pénalités en plus de 600 minutes passées sur le terrain. Je connais bien la règle, mais contre Dax, je n’aurais jamais dû faire ce nettoyage-là. J’ai commis une erreur. C’est comme ça qu’on apprend. »

Redescendu avec les Espoirs après sa suspension, Oskar Rixen est rappelé par Pierre-Henry Broncan pour le déplacement à Colomiers. Mais dans la foulée de ce match, il se blesse à l’entraînement. « Je me suis fait une fracture ouverte au doigt à l’entraînement pendant la préparation de la réception de Vannes. J’ai dû repasser sur le billard. »

 

rugby-espoirs-cab-agen_6894600.jpeg

 

Et prendre une fois de plus son mal en patience dans cette saison aux antipodes de ce qu’il avait vécu l’an passé. « La saison dernière a été magnifique pour moi. Il n’était pas prévu que je joue, mais je suis devenu joker médical de Tex Ratuva. J’ai enchaîné douze matches de Top 14. Plusieurs fois titulaire. J’espérais confirmer en Pro D2, mais je suis sorti de l’effectif pro. »

 

Jeudi, dernier, pour le match retour face à Colomiers, Oskar Rixen a passé 52 minutes sur le terrain. « Je me sens bien. J’ai besoin de retrouver le rythme. Je pense que je peux faire encore mieux. Je suis content de mon match. J’espère avoir la chance d’enchaîner », pose celui qui a signé un pré-contrat jour rejoindre l’ASM la saison prochaine.

 

« Je suis là, pour jouer, pour gagner »

En attendant, il est Briviste. « À 100 % dans le projet de Brive. J'ai eu un entretien avec Pierre-Henry, il n’y a pas longtemps. C’est ce que je lui ai dit. Je suis là, pour jouer, pour gagner. Il m’a redonné ma chance. J’aime bien sa façon d’être. Il est très juste. Il dit les choses. Quand tu es nul, il te le dit. Pareil quand tu es bon. J’aime la façon dont il nous fait travailler. Je veux faire le maximum, suivre nos leaders, pour aller le plus loin possible sur cette fin de saison. »

 

entrainement-cab-broncan_6894601.jpeg

 

Comme tous ses coéquipiers, il sait l’importance du match de vendredi soir à Soyaux-Angoulême. Et pas seulement parce que le CAB a une revanche à prendre sur le match aller.

 

« La défaite à l’aller peut être une source de motivation supplémentaire pour certains joueurs. Mais même sans cela, on est obligé de gagner un match à l’extérieur pour espérer se qualifier. C’est à nous, les joueurs, de voir ce que l’on veut faire de la fin de saison. Les coaches peuvent bien préparer tout ce qu’ils veulent, si les joueurs ne remplissent pas leurs rôles, cela ne sert à rien. »

 

Pascal Goumy (LM - 18/04/24)


  • casquette et Lavande50 aiment ceci

#457 inASMweTrust

inASMweTrust

    Champion du Monde

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 740 messages
  • Genre:Homme
  • Ville:On the banks of the Odon
  • Mon club:

Posté 18 avril 2024 - 10:05

un mec qui se blesse souvent et qui prend un carton rouge con, il est prêt à nous rejoindre  :lol:  :crying:


  • Lavande50 aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users