Courriel - email address

mercredi 5 décembre 2007
par darkminimouf

ASM vs London Wasps : présentation

Samedi après midi, 14h30, 3ème journée de H-Cup, en direct sur Canal + , Sky Sport et à la Brasserie des Sports : ASM/WASP. 3éme match de poule, 2éme match à domicile, contre le champion d’Europe en titre. Gros test en perspective pour nos couleurs ! Rencontre importante dans l’optique d’une éventuelle qualification pour les ¼ de finale : une défaite et on regardera le reste de la compétition à la maison, une victoire, si possible bonifiée et tout reste ouvert...

Enjeux et forme du moment

Pour les Wasps, la donne est simple, l’équipe souhaite continuer sur sa lancée dans cette compétition. Une victoire sur nos terres leur ouvrirait en grand les portes des ¼ de finale. Une défaite ne remettrait rien en cause mais le match retour s’annoncerait alors capital dans l’optique de la qualification.

En Hcup, les Wasps se sont tracés une voie royale en dominant dans les ultimes minutes le Munster à domicile lors de la 1ère journée (24-23) puis en allant corriger les Scarlets sur leur pelouse avec le bonus offensif (33-17). Ainsi, les voilà 1ers de cette poule, avec 9 points, soit 3 d’avance sur le Munster et 4 sur nous, les gallois de Llanelli semblant d’ores et déjà hors course pour la qualification.

En championnat, les Wasps sont à une peu reluisante 9ème place avec 2 victoires pour un nul et 4 défaites, dont 2 à « domicile » face aux Saracens et à Leicester (le match d’ouverture face aux Saracens se jouait à Twickenham). Les Wasps ont 13 points à leur compteur, à déjà 8 points du 4ème, les Harlequins. Ce mauvais début de saison est notamment dû à la ponction de leur effectif par les différentes sélections participant à la CdM, le championnat anglais ayant débuté pendant le rendez-vous mondial (6 journées en doublon). Cependant, cette ponction semble avoir été mieux gérée chez certains de leurs concurrents, notamment Leicester qui était pourtant plus largement concerné par les sélections...

Mais les Wasps restent sur une série de 6 matchs sans défaite (1 nul puis 5 victoires) toutes compétitions confondues, signe d’une montée en puissance de l’équipe pouvant à nouveau compter sur tout son effectif. Sa dernière sortie en championnat s’est soldée par un succès net 35-12 face à Newcastle et le WE dernier, les Wasps ont battu cette même équipe de Newcastle en coupe anglo-galloise sur le score de 24 à 6.

De notre côté, les temps de passage sont excellents. Ne serait-ce la défaite au Munster, les résultats de l’ASM sont en adéquation avec le potentiel et le tableau de marche. Preuve en sont les 2 derniers déplacements victorieux à Albi et Bourgoin dans des conditions difficiles. En Hcup, la lourde défaite en Irlande et le point de bonus lâché aux Munstermen a compliqué la donne pour la suite : victoire obligatoire samedi, avec si possible le bonus avant d’aller tenter un exploit en Angleterre dans la foulée.

Le jeu et les joueurs

L’équipe des Wasps est une machine de guerre s’articulant autour d’un pack fort et de bons joueurs de ballon à l’arrière. Ses vedettes sont connues, avec parmi elles les 1ère ligne Ibanez et Vickery, le 2nde ligne Shaw, les 3ème ligne Worsley et Dallaglio, les arrières Van Gisbergen, Lewsey, Cipriani ou Sackey... (on en passe...). Bref du lourd à tous les étages.

Si tous ces joueurs sont connus et reconnus sur la scène internationale, 2 d’entre eux méritent (selon moi... ) tout particulièrement l’attention des spectateurs : le 2nde ou 3ème ligne Haskell et le ½ d’ouverture Cipriani. Voilà 2 des joueurs en forme du moment chez les londoniens. Si Haskell semble confirmer ses bonnes prestations de l’an passé, Cipriani a la lourde tâche de faire oublier l’emblêmatique Alex King (parti à l’ASM...) à l’ouverture. Et force est de constater que l’intéressé semble en passe d’y parvenir avec des sorties concluantes (dont l’avant-dernière face à Newcastle en championnat avec à la clé 2 essais, 2 transformations et 2 pénalités) qui pourraient lui ouvrir, d’après les observateurs, les portes du XV de la rose pour le prochain tournoi.

Le jeu des Wasps est complet avec une grosse mêlée, un pack rompu aux exigences du haut niveau et pouvant répondre à tous les défis. La charnière est redoutable avec l’irlandais Reddan (qui avait poussé Stringer dans les tribunes en CdM) et le jeune Cipriani et alimente en bons ballons une ligne de ¾ de classe avec les Voyce, Lewsey ou encore le puissant ailier Sackey, l’une des satisfactions anglaises du dernier mondial.

Les équipes possibles

Un semblant d’équipe type des London Wasps : Payne - Ibanez - Vickery
Shaw - Palmer (ou Haskell)
Haskell (ou Rees) - Dallaglio - Worsley
Reddan - Cipriani
Sackey - Waters - Lewsey - Voyce
Van Gisbergen

De notre côté, les joueurs devront élever leur niveau de jeu afin de pouvoir disposer de cette équipe. Les quelques lacunes affichées lors des dernières rencontres devront être réduites au minimum pour parvenir à s’imposer. Il est possible de penser que Cotter alignera sa meilleure équipe sur le pré du Michelin samedi avant de se rendre en Angleterre avec une composition plus mixte, en conservant dans un coin de la tête la proximité du rendez vous toulousain du 21 décembre prochain...

La composition possible :

Emmanuelli - Smit - Scelzo
Cudmore - Jacquet (ou Privat)
Audebert - Vermeulen - Bonnaire
Mignoni - James
Malzieu - Baby - Canale - Rougerie
Floch

R : Domingo (ou Zirakashvili) - Ledesma - Privat (ou Vigouroux) - Alexandre (ou Etien) - Pic - King - Esterhuizen (ou Joubert ou Delasau)

par l’Exil


darkminimouf | 2007.12.05 @ 10:44 retour au début de la page


site statistics