Courriel - email address

samedi 1er octobre 2005
par vulcain

Les nouvelles

Son grand-père, le 02 mai 2006

Bonjour,

JPG - 37.6 ko
Adrien joue de la guitare

Hier après-midi, après avoir dejeuné avec lui, nous étions au soleil, dans le jardin de Propara avec Adrien. Nous revenions de Corse dont Yvette, sa grand-mère est originaire, après une traversée retardée jusqu’à Marseille. Adrien est donc, entre autres, aussi un peu Corse et cette origine lui importe beaucoup ainsi qu’il l’a montré en "faisant sa fête" au saucisson qu’il nous avait demandé de lui rapporter (Nouvelles d’hier soir via Etienne)
Se retrouver ainsi, avec lui, autour d’un café et d’un canistrelli,(patisserie corse bien sûr)est une réalité qui nous paraissait un rêve si éloigné, il y a ancore quelques semaines.

JPG - 59.7 ko
Un sourire d’Adrien

IL va "impeccablement", c’est son mot qui a remplacé le "moyennement" que vous connaissez. Les joues et le teint sont tels que nous les attendions, et les progrès sont là, en particulier le main gauche. Cela représente beaucoup d’efforts mais nous savons qu’il "sait faire". Son programme à venir est chargé car il va aussi recommencer à faire fonctionner les cellules grises. Prévu, de l’anglais et des maths. Prévu aussi, un court séjour au CHU pour le débarrasser d’un accessoire gênant qu’il a encore dans la gorge.
La semaine prochaine, Reme lui apportera son PC portable mais il faudra lui prévoir une souris qui ne glisse pas trop car,pour lui, ce n’est pas facile de taper sur un clavier.
J’ai pris quelques photos de lui en train de "jouer" de la guitarre et chanter avec son cousin Clément. Nous verrons avec Jean-Michel comment vous les montrer.
Amitiés de son grand-père.
PS de sa part, il souhaite avoir un contact avec le CNR et prie Emily de l’appeler. Merci.

Mélanie, sa soeur le 13 avril 2006

Adrien, aujourd’hui j’ai vu que tu avais laissé un message toi même sur ce site. Au debut j’ai cru à une mauvaise plaisanterie mais quand maman m’a apprit que ce message, bref mais trés explicite, venait de toi, mon coeur c’est gonflé de joie. Bravo pour tous tes progrès mon frère. Tu était déjà un mec à fort caractère mais tu vas sortir de cette nouvelle épreuve la tête haute et victorieux de ce nouveau combat qui pour toi et le tien ! Je pense à toi à chaque instant et j’attend avec impatiente les vacances où je pourrais enfin te reprendre dans mes bras ! Merci pour cette belle leçon de vie que tu nous offre Adrien. Tu es remarquable, ne l’oublie jamais. Je t’aime fort même si je ne te l’ai pas dit trés souvent. A bientôt mon frère et continue comme ça tu tiens le bon bout.
Mel qui t’embrasse

Adrien le 10 avril 2006

Bonjour, un grand merci à vous tous pour votre soutien. Tout va bien.

Mélanie, sa soeur le 08 avril 2006

Coucou mon frère. Sa faisait longtemps que je n’étais plus retourné sur ce site ayant des nouvelles par maman... Je voulais te remercier pour ce trés bel article dans la montagne... Je n’étais pas au courant et je suis tombé dessus par hasard dans un bar à coté du lycée... Quel choc de te voir sur cet photo si souriant... Tu es toujours aussi beau... continu mon frère à te battre et je viendrai te voir vite... je taime

Son grand-père le 08 avril 2006

Bonjour,
Arrivés l’après-midi à Propara, nous avons attendu Adrien à la porte de la rééducation dont il est sorti,la moral à bloc. Ses premiers mots ont été pour nous raconter sa victoire de la journée : Il avait bu deux verres d’eau seul et sans en renverser. Et puis pour nous dire sa joie d’avoir bien travaillé deux bonnes heures, suspension, poulie, musculation etc. et surtout d’avoir repris une rééducation régulière,(croisons les doigts), et avec des résultats.
Remontés dans sa chambre, après une petite demie heure, il a demandé à être recouché ce qui nous a permis de faire connaissance avec Alexis, un autre Auvergnat arrivé recemment à Montpellier.
Ensuite, beaucoup de choses à nous raconter : Les visites du week-end, Sophie, Elsa et sa cousine, les joueurs de l’ASM venus perdre à Montpellier, (il n’a pas aimé),le livre que René Fontès lui a apporté et dont il lui a fallu lire quelques pages, son papa qui mange trop de chocolats et l’article de la Montagne qui lui a fait un plaisir immense. "N’est-t’il pas trop élogieux ?"
Puis le téléphone qui sonne car la famille sait que nous sommes là pour l’aider à répondre, maman, papa, Marie, Clément. Et les appels qu’il veut passer et un qui lui tenait particulièrement à coeur : appeler les infirmières et infirmiers de la Réa de Clermont avec lesquels il a tissé des liens très forts en trois mois de douleurs et de soins.
Après un dîner mangé "moyennement", la fatigue à pris le dessus. L’heure était venue de la quitter.
Amitiés de son grand-père.

Sophie de Montpellier le 05 avril 2006

Quelques nouvelles d’Adrien aujourd’hui ! Le sourire gonflé à bloc pour sa rééducation !
De jours en jours Adrien progresse
a bientot pour d’autres nouvelles

Son grand-père le 05 avril 2006

Bonsoir, Nous descendons demain à Montpellier la Montagne sous le bras. A bientôt pour des nouvelles fraîches.
Amitiés de son grand-père

David, Léa, Vincent, Elsa d’Ussel le 03 avril 2006

On est allé voir adrien hier après midi. Sa chambre était presque trop petite pour toutes les visites qu’il a eu : il y avait son papa et sa belle-maman et des amis d’adrien de l’ASM (6 joueurs,ça prend de la place !) et nous ! Il a grossi et son teint est trés coloré (la chaleur du sud doit contribuer a la rougeur de ses joues). Son moral était bon. On n’a pas ressenti sa fatigue même apres 3heures de discussions animées, et pourtant il avait mal dormi la veille à cause d’une indigestion au macdo ! merci tonton de nous avoir supporté, on est vraiment tous contents de t’avoir vu. Pour ne pas changer, tu as trop assuré, tu es génial et on ne le dira jamais assez. Courage mon grand. On pense tous si fort a toi. Continue à te battre comme tu le fais si bien depuis toujours. On t’aime tonton.
Gros gros bisous à toi et à toute ta famille

Son grand-père le 01 avril 2006

Les dernières nouvelles sont meilleures (hier soir). Il a pris du poids, 7 kilos, se sent plus costaud et s’est levé 2 heures hier. Il ne reprendra la rééducation que la semaine prochaine et plus lentement que la première fois. Le moral s’en ressent et il aura beaucoup de visites aujourd’hui avec, outre la famille et ses amis, les joueurs de l’ASM. Le chemin qu’il a devant lui est tellement long qu’il pèse, certes par sa longueur, mais aussi par les incertitudes. C’est ce qui le rend si difficile. Quand son état physique sera consolidé, il s’agira pour lui de mener un autre combat. Mais il nous réserve des surprises car il est admirable par son courage et son intelligence. René Fontes est allé le voir cette semaine et ils se sont beaucoup parlé et découverts davantage aussi. Ça a été un échange fort et profond.
Toutes ces manifestations de solidarité lui et nous font un bien énorme et ramènent chez Adrien et toute la famille une sérénité qui nous permet de nous concentrer sur le présent car nous savons qu’il ne sera jamais seul.

Son grand-père le 29 mars 2006

Bonjour,
Un peu de soleil après ces jours difficiles. Adrien se sent moins fatigué et on le relève cette après-midi.Il m’a dit au téléphone hier soir "T’en fais pas pépé, ça va aller".
Amitiés de son grand-père

Bruno, Serge et Fred le 24 mars 2006

Bon, mon petit Adrien nous venons de remonter de Montpellier(Bruno, Freddy, Serge et moi même). Nous sommes partis de clermont en direction du sud. Lorsque nous sommes arrivés, nous sommes allés direction le Q_ _ _ k où nous avons pris un Cheeseburger( Fab nous avait prévenu que tu en rêvais).
Malheureusement, lorsque nous sommes arrivés, les infirmières ne pouvaient te réveiller car tu étais trop fatigué. Là, nous n’avons ressenti aucune déception d’avoir fait la route pour rien mais plutôt une grande angoisse de te voir si faible.
Finalement, on finit par se résigner à partir manger afin de repasser te voir plus tard. Mais à ce moment là, une infirmiere nous court après sur le parking pour nous prévenir que tu souhaiterais te reposer un peu mais que tu tiens à nous voir car nous avons fait de la route. Putain, même quand tu es faible tu penses aux autres ! Nous avons vraiment de la chance de te connaitre.
Puis nous passons 2h30 extraordinaires dans ta chambre où nous avons bien ri. Bien entendu, nous garderons le secret sur nos conversations surtout l’aventure avec le cheese. Tu as demandé des nouvelles de tout le monde. Tu t’inquietes de la suite du championnat.
Putain, maintenant vas-y mon gars pense à toi !!! Je ne pense pas dénaturer la pensée de mes trois autres camarades en disant que tu as réussi de nouveau à nous booster et nous t’aimons comme on peut aimer un fils. Nous sommes heureux de constater que tu as repris des couleurs et que ta tension est remontée.
Et si pendant le temps que nous étions avec toi, le peu de bonne humeur que nous avons essayé de te transmettre, t’aide à passer ces mauvais jours, alors nous sommes fiers de cela et nous recommencerons.
Je t’embrasse et je te remercie du courage que tu me donnes.

Son grand-père le 23 mars 2006

Rebonjour, Etienne, qui était au travail du côté de Bourg en Bresse ce soir là n’a donc pas pu assister à la réception des joueurs. Il ajoute ses chaleureux remerciements à ceux d’Adrien.

Son grand-père le 23 mars 2006

Bonjour,
Nous sommes revenus de Montpellier hier soir. La route a été pénible et triste car la journée passée avec Adrien a été éprouvante.
Moyen ! C’est le mot qu’il utilise quand on lui demande de ses nouvelles et qu’elles ne sont pas très bonnes.Eh bien il va "moyennement" ! Une petite rechute de son état général l’a contraint à interrompre la rééducation depuis quelques jours. Il est soigné pour qu’il retrouve la force de se relever, s’assoir sur son fauteuil et continuer ses exercices. Bien entendu, ces interruptions vécues comme des régressions, sont une épreuve pour son moral.
Tout n’est pas noir. Il s’alimente de mieux en mieux, a pris un peu de poids et va suivre des cours de maths, d’anglais et d’informatique.
La veille nous étions, sa maman, sa grand-mère, Bruno et moi à un pot organisé par les joueurs pros de l’ASM au profit du joueur qu’était Adrien. Nous lui avons raconté longuement cette soirée pleine de chaleur humaine et d’émotion. La grande photo qui acceuillait les participants est maintenant dans sa chambre à Montpellier. Après avoir répondu à ses questions il m’a dit : "Tu remercieras Marine, Thibault, Elvis et tous les joueurs". C’est fait. Mal, mais il aura l’occasion de le faire mieux que moi.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 09 mars 2006

Bonjour,
Les nouvelles se bousculent un peu mais quand elles sont bonnes, on ne va pas s’en priver.
Nous étions avec Adrien hier après-midi et l’avons vu à 16:30 heures à la sortie de la rééducation. Après deux semaines, nous avons trouvé son visage remplumé et moins fatigué bien qu’hier ait été "sa plus grosse journée" jusqu’ici selon ses propres termes. Le matin, douche puis un premier lever ; descente à la rééducation pour faire une heure de verticalisation. L’après midi, relever, et deux heures d’ergo et de kyné. Recouché à 17:00 heures, nous l’avons trouvé étonnamment diponible et désireux de beaucoup parler. De tout ! De ses problémes qu’il analyse avec une grande lucidité, du rugby, d’Ussel et de Marcoussis, d’un maillot de l’équipe de Fance récemment étrenné en Ecosse, et avec quel résultat par le N°5, (devinez qui), et de la bouriche du dernier ASM-USAP tirée à son profit. Plus que la somme qui lui est destinée, ce qu’il retient le plus est que "quand on a su que c’était pour moi, les billets prévus n’ont pas été suffisants".Vous ne pouvez imaginer qu’elle joie cela lui a causé de voir que tant de personnes pensent à lui. Il a hâte de vous remercier lui-même et rève d’une soirée de juin où il pourrait le faire au Michelin.
Nous sommes, sa grand-mère et moi tombés sur une bonne journée. Il y en aura de moins bonnes mais surtout, il y en aura de meilleures encore.
Amitiés de son grand-père.

Son père le 05 mars 2006

Bonsoir à vous toutes et tous. Nous arrivons à l’instant de Montpellier. Adrien avait hier à notre arrivée cette lueur dans les yeux synonyme de joie, joie de nous voir et de nous annoncer les progrés accomplis dans la semaine. Puis la fatigue suite a cette grosse semaine de travail a pris le dessus et le week end a été entrecoupé de moments de sommeil et de repos. Bien sûr des souvenirs récents sont revenus à la surface, ou s’entre-mellent moments passés avec ses copains, ceux avec Kasia, souvenirs de victoires et défaites, et d’une vie qui lui reservait encore de si bons moments... Et puis les appels de qques copains rugbymen dimanche aprés 15 h ont ranimés une petite flamme, la voix s’est faite plus claire pour discuter des résultats avec l’un ou ... encourager un autre pour qu’il gagne sa place en équipe de France. Mais qu’il est difficile de se situer entre le passe et le futur... Que chacun en tout cas sache apprécier le moment présent qui passe trop vite et qui parfois vous oublie sur le cote de la route... Adrien veut remercier tous ses copains qui ont animés la vente de la bourriche lors du dernier ASM/USAP et vous tous qui avez adhéré à cette marque de solidarité et de sympathie. Et n’en doutez pas un instant Adrien nous réserve de belles surprises...
MERCI AMITIES

Son grand-père le 04 mars 2006

Bonjour,
Le viaduc de Millau a vu passer beaucoup de visiteurs cette semaine. Les visites sont calibrées par Adrien lui même qui est concentré complètement sur sa rééducation. On sent à quel point il se prend en charge car il lui faut beaucoup de volonté pour faire face aux efforts que cela lui demande.
Il fait des progrès et retrouve un peu d’appétit. La semaine prochaine, la dose de travail est prévue plus lourde : Trois heures par jour au lieu de la moitié aujourd’hui.
Amitiés de son grand père

Elsa et Isabelle le 26 février 2006

Nous sommes revenues de Montpellier hier soir. Ce fut de grands moments d’émotion... d’abord Adrien bien sûr qui a repris un peu de joues depuis la derniere visite d’Elsa. Il est trés fatigué après chaque séance de rééducation dans lesquelles il se donne à fond. Elsa a noté des progrès remarquables déjà par le fait qu’il soit assis. Moi qui ne l’avais pas revu depuis son accident, j’ai été émue par son accueil chaleureux en dépit d’une fatigue évidente... ensuite Rémé, sa maman et Bruno son beau-père que nous ne connaissions pas, nous ont rejointes : belle émotion aussi... enfin, autre rencontre émouvante : Yvette et Bernard... Adrien, toujours formidable, semble nourrir sa détermination de l’amour que tout le monde lui porte. Alors aimons le encore et encore. Et qu’il continue à se battre comme il le fait déjà si bien.

Son grand-père le 23 février 2006

Nous étions à Montpellier hier, Yvette, mon petit-fils aîné Vincent et moi.
Que vous dire ? La route qu’à suivie Adrien depuis le 3 septembre dernier a été douloureuse, cahotique, pentue, exténuante mais elle était aussi sinueuse. Chaque virage franchi a été une victoire et une joie. Il est maintenant au début d’une très longue ligne droite qu’il ne doit pas quitter et qu’il devra jalonner chaque jour d’un petit progrès.
La rééducation a commencé. Elle lui demande des efforts importants. Nous savons qu’il les fera autant qu’il le faudra. Hier, après sa seconde douche depuis si longtemps, (la première, c’était lundi), il a fallu y aller ! Assis dans son fauteuil électrique qu’il pilote avec maestria, direction le rez de chaussée et la salle de rééducation. Après une heure et demie, les efforts accomplis se lisaient sur son visage. Retourné dans sa chambre et recouché, son jalon du jour était en place. En "ergo", il avait déplacé des cubes. "J’aurais voulu que vous me voyiez" nous a-t’il dit en souriant. Le sommeil le gagnait, nous l’avons embrassé et nous avons pris la route. Il était presque 17 heures.
Amitiés de son grand-père.

Sa soeur le 16 février 2006

Je vous remercie d’apporter tout votre soutien à mon frère et vous promets qu’il viendra vous remercier lui même quand il en aura le pouvoir. Adrien se bat pour lui mais aussi pour vous. Ces messages de soutien l’aide bcp ainsi qu’à nous sa famille. Je vous remercie sincèrement.
Adri je t’aime fort
ta tite frangine à qui tu manques...
Mel

Son grand-père le 12 février 2006

Bonjour,
Rémé vient de me téléphoner de Montpellier où elle a passé le week-end près d’Adrien avec Kasha, Fabien et Bruno. Virginie, qui vient juste d’envoyer ses encouragements qui sont aussi un témoignage, ne croyait pas si bien dire. Adrien, grâce à son accompagnateur électrique et en le conduisant seul, est sorti dans le jardin de Propara cet après-midi et a passé une heure au soleil.
Je n’ai pas pu résister à la joie de vous le dire tout de suite.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 10 février 2006

Bonjour,
Revenu de Montpellier hier soir, je pense à Adrien, comme tous les jours. Une pente peut être ascendante, et c’est le cas, mais elle peut aussi être en dents de scie. Un jour formidable peut être suivi par un jour moins favorable. Son état général constitue toujours un frein à la rééducation proprement dite. Hier, il ne s’est pas levé. Trop fatigué. Un nouveau fauteuil électrique avec manette de direction à gauche l’attend pour qu’il apprenne à se déplacer seul dans le Centre. Espérons qu’il commencera aujourd’hui.
Il a voulu lire l’article du Midol dans le quel son pote Loïc Jaquet lui dédie la victoire de la France - 21ans contre l’Ecosse. Pas de commentaires de sa part, ils sont potes, cela ne regarde qu’eux.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 02 février 2006

Bonjour,
Yvette et moi sommes revenus de Montpellier hier soir. Un séjour et un voyage qui nous ont permis d’éprouver une grande joie. Annoncée par Elsa vendredi, nous avons assisté à sa première mise au fauteuil mardi après-midi.Ca a pris un peu de temps, premier habillage depuis longtemps et réglage du fauteuil pour loger son double mêtre mais quel plaisir de le regarder dams les yeux sans se pencher sur lui ! Il est resté assis une demie heure dans le couloir sans éprouver de vertige et, selon ses propres paroles, y serait resté plus logtemps s’il n’avait pas été attendu à la radiographie.
Mon bonhomme, cette fois c’est parti ! Pour la photo, nous attendrons un peu qu’il soit plus coloré et moins amaigri.
Amitiés de son grand-père

Léa et Elsa le 29 janvier 2006

on est allé voir adrien hier a propara, on rassure tout le monde ,il n’a pas changé, et son sourire encore moins qui est toujours présent sur ces levres.
Même un peu fatigué et amaigri,il a trop assuré. BRAVO tonton !!!t’es extra et c’est peu dire. on est vraiment contente de t’avoir revu et compte bien nous revoir le plus tôt possible.
Bon courage pour cette semaine....gros bisous.

Son grand-père le 26 janvier 2006

Bonjour,
Ca y est , Adrien est sorti hier après-midi du CHU de Montpellier pour regagner le centre de rééducation.
Deux objectifs pour lui : Reprendre des forces, (c’est commencé)et s’assoir.
Quand il sera assis, je vous promets une photo de lui.
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 25 janvier 2006

Bonjour,
Quelquechose me dit qu’une bonne nouvelle arrive enfin !
Attendons encore un peu que ce soit fait.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 19 janvier 2006

Bonjour,
Nous avons passé l’après-midi et la soirée d’hier avec Adrien au CHU de Montpellier où il doit faire une étape que nous souhaitons la plus courte possible.
Il s’en serait bien passé et c’est ce qui rend la pente plus raide.
Mais il fait face et parvient à conserver le sourire. Comme toujours, il veut rassurer ceux qui viennent le voir.
Nous nous sommes battus avec son portable, (sa grand-mère et moi) pour qu’il puisse recevoir un appel de ses parents et de Kasia. Nous étions nuls, (je lui ai conseillé de changer de grands-parents) mais en appuyant sur tous les boutons, (il y en a beaucoup ...), nous y sommes parvenus.
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 15 janvier 2006

Bonjour,
Pour Adrien, la pente est plus raide que prévue.
Sa maman était à Montpellier hier et avant-hier. Kasha y sera aujourd’hui.
Nous vous savons tous derrière lui.
Merci, il en a bien besoin.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 11 janvier 2006

Bonjour,
Nous avons vu Adrien hier à Montpellier. Il est déçu par le report de la rééducation fonctionnelle active dû à sa perte de poids et la faiblesse qui en résulte. Les médecins s’attachent donc à ces problèmes actuellement prioritaires. C’est dur !
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 03 janvier 2006

Bonjour, Adrien est bien arrivé à Montpellier hier en début d’après midi après un voyage sans histoires en ambulance. Son installation a été un peu plus mouvementée car il a fallu lui trouver un lit capable d’accommoder ses deux mètres.Et maintenant, au boulot mon bonhomme !
Amitiés de son grand-père

Sa maman le 30 décembre 2005

Bonsoir à toutes et tous, je suis la maman d’Adrien. Je voulais vous remercier pour tous vos messages, pour toute l’affection et tout le soutien que vous apportez à notre fils. Quand nous lisons vos messages à Adrien, voir son sourire illuminer son visage et ses yeux briller de joie est pour nous tous un immense bonheur.

Quand je lis certains messages qui nous disent qu’Adrien est formidable, je tiens à répondre qu’il l’a toujours été, qu’il l’est et qu’il le sera toujours, car il est ainsi un mélange de force et de gentillesse,il suffit de croiser une seule fois son regard, il suffit de parler avec lui et on a alors tout compris. Vos messages le touchent beaucoup et le pousse en avant. La maman que je suis vous embrasse et vous dit merci.

Adrien se bat avec courage et détermination, il se prépare pour son départ à Montpellier et attend avec l’impatience de sa jeunesse de pouvoir devenir "actif" et ne plus seulement subir. Il vous embrasse tous et se fera un plaisir de vous adresser à son tour, un message dés que cela lui sera possible.

Son passage en Réa lui a permis m’a t’il dit de passer deux phases, celle de la "révolte" et celle de "l’acceptation". aujourd’hui il attaque la phase "guérison et récupération". je tiens tout particulièrement à formuler toute ma gratitude à l’équipe de réa qui non seulement a sauvé notre fils, mais qui en plus lui a permis de se battre et de mordre la vie à pleines dents. Nous gardons vos prénoms en mémoire, nous gardons vos sourires, vos regards, nous gardons certaines discussions et tout cela est allé plus loin que vos compétences médicales car vous avez aidé Adrien avec votre coeur, votre gentillesse et votre affection. Merci.

Je vous souhaite a toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’Année entourés par toutes les personnes aimées et une bonne année.

Son grand-père le 27 décembre 2005

Bonjour,
Nous avons vu Adrien trois jours de suite. Il est souriant et se prépare à son départ à Montpellier la semaine prochaine. Ou plutôt il est prêt tant sa volonté est tendue vers la rééducation. Outre la fait que l’on peut le voir enfin librement, il occupe une chambre avec une fenêtre avec vue sur un morceau de ciel, ciel qu’il n’avait pas vu depuis 4 mois sauf le jour de son transfert de Rennes à Clermont. Avec sa sortie de réa, le père Noël nous a gâtés ; aux Rois Mages d’être ausi généreux.
Je vous souhaite une bonne année.
Amitiés de son grand-père.

Son père le 24 décembre 2005

Bonsoir à vous tous.
Nous nous appretons à rejoindre Adrien dans sa chambre d’hopital en neuro chirugie pour boire un petit verre de champagne et manger un peu de foie gras pour fêter ensemble pendant quelques minutes ce Noël 2005.
Oui Adrien est bien sorti de réa hier dans l’après-midi... Un virage de plus de 100 jours vient d’être pris...
Puisqu’une étape vient d’être franchie, nous voudrions remercier toute l’épuipe de réa autour du docteur Dominique Guelon pour leur dévouement trés professionel et leur gentillesse car Vous avez été bien plus que de simples practiciens et Adrien vous regrette - presque - deja...
Mais une page se tourne , et vous étiez je sais aussi impatient que nous de la voir tournée... Maintenant place à la rééducation qui sera entamée des le début de l’année 2006 à Montpellier.
Que 2006 soit meilleure que 2005, je NOUS le souhaite de tout mon coeur.
A vous toutes et tous , je vous souhaite de trés bonnes fêtes de Noël et vous embrasse.
Adrien sait qu’il pourra compter sur Vous TOUS. MERCI.

Son grand-père le 20 décembre 2005

Bonjour,
Si tout va bien, nous sommes à J moins 2 ou moins 3 et ce sera enfin la fin de la réanimation. Après un séjour en neuro-chirurgie pour faire un bilan et rester près de nous pour ces fêtes de fin d’année, ce sera le départ pour Montpellier où commencera un nouveau et difficile combat.
A bientôt.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 17 décembre 2005

Bonjour,
Hier soir, après leur entraînement, nous nous sommes réunis avec les Espoirs, les dirigeants et entraîneurs de l’ASM autour déguster des huitres arrivées directement de Vannes avec toutes sortes de cadeaux destinés à Adrien. Rémé et Etienne nous ont rejoint un peu plus tard, occupés qu’ils étaient, l’une a faire dîner Adrien à l’hôpital, l’autre à revenir d’Avignon où il avait travaillé.
Ce fut un moment d’une grande et intense émotion tant Adrien était présent dans l’esprit de chacun et nous avons tous communié pour exprimer nos espoirs dans sa récupération.
Comme toujours, il était informé par ses parents de ce qui se passait et aujourd’hui, il recevra les cadeaux qui lui sont destinés.Nous nous efforçons toujours de lui retransmettre toutes les marques d’amitiés et de cet extraordinaire soutien qui lui sont témoignés. Malgré nos efforts, il n’est pas certain que nous y parvenions complètement car il faut vivre ces moments là pour en être pleinement conscients.Il aura un jour l’occasion de ressentir,lui présent, toute l’intensité de l’émotion que son accident a soulevée et la force des voeux de guérison que vous formulez.
Que les dirigeants et entraîneurs, les joueurs petits et grands du RC Vannes, la PU Michelin trouvent ici l’expression de la gratitude de toute la famille.Merci aussi à l’ASM d’avoir organisé cette rencontre.
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 14 décembre 2005

Bonjour,
En réanimation, on est suspendu par toutes sortes de liens aux machines, flacons, moniteurs, etc, qui ont aidé Adrien à parcourir le long et douloureux chemin qui a été le sien. Il largue ses amarres les unes après les autres. Il en reste encore mais le soufle du large se fait sentir.
Amitiés de son grand-père

Son père le 09 décembre 2005

Bonsoir à vous tous. Adrien a aujourd’hui mangé un peu de jambon cru, quelques pates et une demie mandarine. C’est peu pour beaucoup d’entre nous, mais tellement énorme pour lui, qui il y a qques jrs encore n’était alimenté que par sa sonde... La sortie nous semble, lui semble, un peu plus proche depuis que qques jrs, son état respiratoire s’améliore... Déjà se profile à l’horizon la phase suivante : sa rééduction....
Je voudrais une fois de plus vous remercier TOUS pour votre soutien acharné qui illumine son visage à chaque fois que sa mère ou moi-même lui lisons vos messages. Merci egalement aux joueurs de l’équipe de France pour leur délicate attention. Le rugby auvergnat reste plus que jamais mobilisé, et l ASM particulièrement, et Adrien sait qu’il pourra compter sur vous dans le Futur. Merci au club de Vannes et à ses supporters qui laissent inlassablement des messages sur ce site et qui je sais ne sont pas à court d’idées pour cette fin d’année. Il vous embrasse tous trés fort.
Amitiés de son papa.

Son grand-père le 06 décembre 2005

Bonjour,
Sa grand-mère et moi revenons du CHU où nous avons vu Adrien. Il est très concentré et fait des progrès qui nous mettent du baume au coeur.Il a "déménagé" de la chambre 18 à la chambre 9, laquelle est beaucoup plus proche de la sortie du service de réa. Nous y voyons un signe et sentons qu’il nous prépare une grande surprise. Croisons les doigts tous ensemble.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 03 décembre 2005

Bonjour,
Merci Emily, le maillot signé par les "grands" de l’Equipe de France vient d’arriver. Je vais appeler Etienne pour qu’Adrien l’ait dès cet après-midi. Il arrive à un moment où cela l’aidera à continuer de lutter pour sortir enfin de réanimation après trois mois de tourments et d’espoirs parfois déçus. Merci aussi aux joueurs pour leur délicate attention.
Amitiés de son grand père

Son père le 29 novembre 2005

Bonjour,
La vie est un combat permanent. Ce combat pour la vie ADRIEN le mène tous les jours dans ce service de réanimation, avec des hauts et des bas, au rythme des aléas que lui reservent ses poumons ou son estomac et des protocoles medicaux .... Le plus dur pour notre fils c’est pour l’instant de subir plus que de pouvoir agir, lui qui voudrait pouvoir se battre meme avec peu d’armes... toute notre aide et notre Amour n’y suffisent pas, et nous avons besoin de vous. Je sais que le jour viendra ou Adrien pourra laisser s’ exprimer son tempérament de gagneur et de courage pour vaincre . Alors nous reverrons un peu le soleil et sa lumiere nous montrera des jours meilleurs.
JE T’AIME

Son grand-père le 25 novembre 2005

Bonjour,
Ce sont des jours sans nouvelle importante que vit Adrien. Nous parlons de rééducation sans savoir quand elle commencera. Parler de l’avenir aide à supporter un présent qui semble s’éterniser.
Amitiés de son grand-père.

Son père le 20 novembre 2005

Bonjour à vous tous. Je suis le papa d Adrien. Je tiens à remercier tous les auteurs des messages de soutien ,anonymes ou pas, qui nous vont droit au coeur et qui apporte tant de chaleur à notre fils dans ces moments tellement difficiles à vivre. Continuez à écrire, encore et tjrs, pour soutenir notre fils qui fait preuve d’un courage et d’une détermination modèles d’exemple pour nous tous... Mais certains jours sont plus difficiles que d’autres, et nous aurons besoin de toute votre energie dans les mois qui viennent.
Car la force de vos messages liee à l’amour que nous portons à notre fils aurons raison du mauvais que lui a porte le sort et je sais que sa vie future sera faite de joie et de bonheur

Son grand-père le 19 novembre 2005

Bonjour, Un yaourth, une crème mangés, une position assise pendant un court instant, une respiration autonome, la porte de sortie de réanimation se rapproche mais n’est toujours pas ouverte. La semaine prochaine peut-être ?
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 14 novembre 2005

Bonjour,
Sa grand mère et moi avons pu voir Adrien hier. Une grande nouvelle : Il parle et de manière tout à fait claire.On passerait des heures avec lui si les horaires de visites le permettaient.
Comme le dit Estelle, la sortie de réa approche mais n’est pas encore programmée.
Il nous a parlé comme s’il revenait d’une ballade en nous demandant de nos nouvelles et de celles de la famille. Il est extraordinairement courageux.Nous étions très fiers de lui quand il portait le maillot de l’Equipe de France, nous le sommes encore bien plus aujour’hui.
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 10 novembre 2005

Bonjour,
Pas de grande "marche" aujourd’hui, j’espère qu’elle sera montée dans les jours qui viennent.
Adrien progresse toujours, son état général s’améliore. Il réapprend à manger et pense intensément à la rééducation qu’il attend avec impatience.
J’ai oublié de vous dire que, suspendu à la porte de sa chambre toujours ouverte, il y a le tee-shirt "Adrien tous avec toi" signé par tous les pros de l’ASM. 
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 06 novembre 2005

Bonjour, Sa grand-mère et moi avons vu Adrien hier après trois semaines de visites interrompues.
Il regardait un DVD avec Etienne quand nous sommes entrés dans sa chambre après que Rémé, sa maman nous a laissé sa place un instant.
On sent que son état général s’améliore et que, petit à petit, il récupère de l’autonomie.
C’est une grande émotion pour nous tous.
Nous avons parlé de vos messages qu’Etienne lui lit et qui amènent à chaque fois un sourire sur son visage amaigri.
Il faut toujours lire ses paroles sur ses lèvres et comme nous voudrions le comprendre mieux.
Devant son lit, sont suspendues, accrochées à une potence où l’on met habituellement les flacons de perfusion, quatre photos de ses vacances en Corse acec Kasha l’été dernier.
Rémé et Etienne m’ont demandé de vous remercier une nouvelle fois pour votre présence à son coté et au notre.
Amitiés de son grand-père

Son grand-père le 03 novembre 2005

Il est possible que je voie Adrien samedi, le dispositif autour de lui s’est allégé aujourd’hui et la sortie de réanimation se rapproche un peu plus.
Pour lui, ce n’est qu’un petit pas, même s’il a vécu un véritable enfer pendant deux mois car il mesure la longueur de la route qu’il a devant lui et dont le bout est incertain.
Je donnerai des nouvelles de lui sur son site quand je l’aurai vu.
Amitiés.
Son grand-père

Son grand-père le 31 octobre 2005

Une autre semaine commence.
Adrien continue de faire des progrès, trop lents à son goût.
Les visites restent restreintes à Kasha ses parents qui sont avec lui autant que les horaires le leur permettent.
Il s’alimente davantage mais il doit se réhabituer et reprendre des forces.
La sortie de réanimation se profile à l’horizon. Quand ?
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 27 octobre 2005

Bonjour Ca va mieux aujourd’hui !
Adrien monte marche après marche l’escalier qui lui permettra de sortir de réanimation.
Il en reste encore mais hier il a fait un progrès important en se passant (presque) de l’assistance respiratoire une partie de la journée.
On ne peut toujours pas reprendre les visites mais Etienne nous parle de ses envies : Parler, boire, manger, passer un bon Noël.
Aujourd’hui il aura droit à un peu de compote. Un festin pour lui qui n’a rien avalé depuis deux mois.
Ne me remerciez plus pour les nouvelles que je vous donne, comment imaginer que je ne le fasse pas quand vous lui témoignez tant de soutien, d’amitié, d’estime et d’affection pour tous ceux et celles qui le connaissent.
Pour une famille c’est beaucoup et nous pensons aux jeunes accidentés de son âge qui n’ont pas le même réconfort.
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 25 octobre 2005

Bonjour,Que c’est long la réanimation !
Les visites d’Adrien ont été réduites au strict minimum pour limiter les risques infectieux.
Seuls ses parents et Kasha le voient.
Il est toujours très fatigué mais reste souriant bien que le temps lui semble bien long.
Comme nous voudrions tous le voir sortir de là !
Amitiés de son grand-père.

Son grand-père le 22 octobre 2005

Bonjour,
J’ai hésité un peu avant de vous envoyer ce message car il n’apporte pas encore les deux nouvelles dont je vous avais parlé. C’est donc peu mais c’est aussi beaucoup. Dans la répartition de ce que peut faire Adrien lui-même et ce que fait l’assistance qui l’entoure, sa part augmente progressivement.
Son grand père.

Gilbert Novion le 20 octobre 2005

J’ai pu aujourd’hui rendre visite à Adrien grace à la gentillesse de ses parents qui nous ont aménagé une plage de visite afin que nous puissions avec fabrice rencontrer Adrien et échanger avec lui, un moment qui je l’espère lui apportera notre soutien. Nous ne l’avions pas vu depuis l’accident et, je vous assure qu’il a un moral d’enfer, il nous a parlé (difficilement) de la fête que nous ferons ensemble lorsqu’il sera rétabli, elle sera belle, à la hauteur de ton courage.

Son grand-père le 14 octobre 2005

Bonjour, le temps nous semble interminable et l’évolution de l’état d’Adrien trop lente. Les prochaines étapes que nous attendons impatiemment sont d’abord qu’il prononce ses premières paroles depuis 6 semaines et surtout qu’il sorte de réanimation. En attendant,pensons simplement à la joie que j’aurai à vous annoncer la première de ces nouvelles puis l’autre.
Mes amitiés à toutes et à tous.
Son grand-père.

Son grand-père le 11 octobre 2005

Bonjour, Adrien, comme vous l’aviez tous prévu, se bat et prend sa part avec les infirmières et les médecins.Il est réveillé et parle avec ses yeux.
Il sait que les Pros de l’ASM et Jérome Thion ont pensé à lui samedi et hier avant leur match.Il à hâte de revoir ses copains des Espoirs, des Reichel et des Crabos.
Vous lui faites toutes et tous beaucoup de bien.Ses parents lui lisent vos messages par petites doses, ils sont si nombreux.
Votre soutien lui est précieux, nous vous en remercions.
Son grand-père.

Son grand-père le 01 octobre 2005

Adrien est revenu de Rennes hier et est en réanimation au CHU de Clermont. Il est très fatigué par les quatre semaines passées et a besoin de reprendre des forces.
Les médecins insistent pour que les visites soient pour l’instant très limitées. Nous attendons avec impatience le jour où tous ses amis qui le souhaitent pourront aller le voir.
Merci à toutes et à tous.
Son grand père.

Jean-Marc Lhermet le 23 septembre 2005

je suis monté à Rennes Mardi.
J’ai transmis à Etienne, le papa d’Adrien, tous les témoignages de soutien des joueurs et des supporters, dont le dossier rassemblant les messages des internautes.
Etienne vous remercie sinvèrement de toutes ces marques de sympathie et de soutien.

Adrien est toujours en réanimation, sous assistance respiratoire, et doit gérer en priorité un problème d’infection pulmonaire. Cette infection l’affaiblit bcq, ce qui perturbe sa guérison et la connaissance exacte des répercussions de son accident au niveau neurologique.

Son état actuel ne permet pas un rapatriement sur Clermont.
Continuons à l’aider dans son combat quotidien.

Jean-Marc

Son père le 18 septembre 2005

Vous avez été trés nombreux à témoigner votre soutien et votre Amour à ADRIEN,mon fils.
A vous tous ,anonymes ou pas ,amis,proches,amoureux de ce sport dans lequel nous retrouvons les valeurs de la vie,à vous tous ,MERCI.
Le combat continue,et la victoire sera au bout.
J’embrasse ma fille Mélanie qui me manque tant.
Etienne CHALMIN

Son grand-père le 18 septembre 2005

Queques courtes nouvelles d’Adrien. Je viens d’avoir Etienne au téléphone de Rennes, son état est stable et les médecins attendent que son état général s’améliore pour le tirer de son sommeil. Je profite de ce message pour demander à l’éducateur du Stade Français, 42 ans, breton et ex 2ème ligne de me réexpédier son mail envoyé en privé car je l’ai malencontreusement effacé.J’espère qu’il se reconnaîtra car je tiens absoluement à lui répondre.
Amitiés à toutes et tous bchalmin

Son grand-père le 11 septembre 2005

Je suis le grand-père d’Adrien et mon épouse et moi retournons à Rennes demain pour l’embrasser.
Je lui apporte les 34 pages imprimées de messages que vous lui avez envoyés. Il ne pourra pas encore les lire car il dort. Quand il se réveillera, je suis certain qu’ils lui seront d’un grand réconfort comme ils le sont déjà pour ses parents qui sont à ses côtés, mon épouse et moi même et toute la famille. Je vous remercie toutes et tous en son nom et le notre, nous sommes très touchés par la gentillesse que vous nous manifestez. Elle nous est bien utile aujourd’hui comme elle le sera demain. Avec l’ASM toute entière, tous ses amis du rugby connus ou inconnus, sa famille nous allons le sortir de là. C’est ce que je lui ai écrit lundi dernier dans l’espoir que son père pourrait le lui faire lire dans la semaine. Cela n’a pas été encore possible. Demain, je l’embrasserai pour vous tous.
B Chalmin

Jean-Marc Lhermet le 8 septembre 2005

Adrien a, lors du Match des Espoir contre Vannes, subit une luxation des vertèbres cervicales C5/C6.
Les membres du Club sur place ont tout de suite mesuré la gravité de la blessure, et ont fait appel au SAMU.
Adrien a été transporté par hélicoptère au CHU de Rennes où il a subit une opération dans la nuit de Samedi à Dimanche afin de réduire la luxation.

Depuis, Adrien est en réanimation.Son état est stable. Il a des problèmes de sensibilité au niveau des membres(ce qui est normal au vu de sa blessure). On ne peut rien dire aujourd’hui sur l’évolution.

La seule chose que l’on peut faire, c être avec lui et sa famille pour traverser cette épreuve, en lui témoignant notre soutien. L’ASM (joueurs,staff, dirigeants...)de l’Association et de la SASP ont déjà lancé un certains nombre de témoignages de soutien. D’autres sont en projet.

Toute initiative de la part des supporters sera bien sûre la bienvenue.

Soyons optimistes et solidaires.

Je tiendrais au courant de l’évolution.

Jean-Marc.

Julien Malzieu le 7 septembre 2005

Adrien est plongé dans un coma artificiel pour qu’il ne soit pas trop épuisé.
Les chirurgiens préferent attendre avant de se prononcer pour tirer des conclusions sur son avenir.


vulcain | 2005.10.01 @ 23:20 retour au début de la page


Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2006.05.04 @ 13:04, par Joël


Je me connecte depuis plusieurs mois régulièrement pour prendre de tes nouvelles Adrien, via ton grand père, j’ose aujourd’hui me mettre sur le clavier parce que j’ai trouvé long l’attente entre les 2 derniers messages... Mais super quand on voit les photos qui confirment les progrès que tu as accomplis ! Adrien, quel bel exemple de vrai sportif !!! Si tu veux te changer les idées et que tu peux te connecter, j’ai créé un site photos dont tu trouveras l’adresse en seconde partie de mon adresse mail. L’ovalie est bien présente... Bravo aussi à tes proches, à la communication qu’ils ont su créer. Bon courage à Toi. Un anonyme qui continuera de prendre régulièrement de tes nouvelles...

Haut retour au début de la page

2006.04.22 @ 22:22, par Sophie et Xavier Sadourny


Adrien Cela fait bien longtemps que l’on avait envie de t’écrire un petit message, pas grand chose mais juste un petit mot pour te dire que l’on pense bien à toi et à tes proches. On ne peut que te saluer devant le courage dont tu fais preuve. Bravo, Adrien, continue. X. et S. Sadourny

Haut retour au début de la page

2006.03.19 @ 17:31, par lagunt


continu comme ca adrien,tu es sur la bonne voie.bon courage je pense a toi.

Haut retour au début de la page

2006.03.05 @ 11:23, par Sébastien de Finance


Adrien,

Je suis réellement impressionné par ton courage ! Je pense que peu de gens aurait réussi à faire tous ces progrès si rapidement ! Tu dois vraiment être quelqu’un de génial ! Je suis de tout coeur avec toi, je continuerai à prendre de tes nouvelles grâce à ton grand-père

Un supporter monteferrandais de Paris



Haut retour au début de la page

2006.02.12 @ 21:42, par Laurent


Bonjour, je suis un ami d’un copain d’Adrien, je suis passé par là ou Adrien est en train de passer (j’ai passé 1à mois a Propara aussi). Suite a un accident, je me suis retrouvé paraplégique haut en 1996. Aujourd’hui mon fauteuil roulant fait partie de ma vie mais ne m’empeche pas de vivre. Il y a encore plein de choses et de moments a vivres et de trés belle choses, sans compter le sport qui reste toujours un plaisir et un besoin meme si c’est different maintemant. Sa force sera celle que vous lui donnée et l’entourrage ainsi que la presence de ces amis (es) va l’aider a avancer deux fois plus vite. C’est aujourd’hui qu’il a besoin de votre presence, faites le premier pas, osez ... Bon continuation

Haut retour au début de la page

2006.01.10 @ 22:05, par bigben


bonjour adrien , je m’appelle laurent et je me permet de t’envoyer ce mail pour te souhaiter un tres prompe retablissement et te dire que j’ai ete a un moment de ma vie " rugbystique" dans la situation que tu vie , et j’ai trouve dans mon entourage et celui de l’ovalie un magnifique soutien qui ma permis de repartir de plus belle et d’apprecier la vie encore plus et ce je te souhaite c’est de remporter le plus beau et le plus grand des matchs de ta vie celui que tu vis en ce moment pour te retrouver avec ta famille et tes amis AVEC TOUTES MES AMITIEES un supporter de rugby et un amoureux de la vie amitie a tous les renards

Haut retour au début de la page

2005.12.24 @ 23:22, par Raphaël


Bonjour ,

Je suis un ancien camarade d’Adrien j’étais au pole espoir avec lui ainsi que dans ca classe durant deux ans et je tiens à encourager sa famille ainsi que ces proches de tout mon cœur, pour soutenir Adrien dans ces moments difficiles et pour leur exprimer nos pensées émues et amicales en cette période de fêtes de fin d’année. Je pense, je suis sûr même, que tous les anciens du lycée qui ont cotoyé Adrien sont dans le même cas que moi et c’est pour ca que je tenais à m’exprimer en leur nom aussi. Bonne fin d’année à tous on pense à toi Adrien.



Haut retour au début de la page

2005.12.16 @ 13:49


Courage dans ces jours de fete d’autant plus durs que joyeux. Je te souhaite la plus prompte recuperation tout en t’encourageant a regarder le present pour retrouver jour a jour un avenir meilleur. Rapelle toi que plus le chemin est dur, plus l’on aprend à avancer. Jeune espoir du stade francais paris

Haut retour au début de la page

2005.11.21 @ 19:46, par Froglegs


Supporter du Stade Français, grand amateur de rugby et père d enfants de 21 et 14 ans, j ai eu ce lien par le biais d un forum que je fréquente Pour toutes ces raisons, j ai été très ému par ce qui t est arrivé, Adrien. Et je me joins à tout ton entourage et ta famille pour t encourager à tenir bon. Le chemin parcouru depuis ce jour pourri de septembre a l air gigantesque. Tu es sur la bonne voie et tu arriveras, ça ne fait aucun doute

Denis



Haut retour au début de la page

2005.11.11 @ 6:18, par Philippe


Ex rugbymen 35 ans talonneur + 3ème ligne aile minime, cadet et junior en équipe nationale Belge

Notre passion nous amené a prendre quelques risque. Elle a ses limites que nous ne pouvons guère contrôlée Mais ces moment de bonheurs passé entre pots et sur le terrain font partie des plus beaux moments de mon existence...

La suite de notre vie est tout aussi intence qu’il serait dommage de s’arrêté en chemin, bas toi...

Après l’objectif du match gagné, il y a celui de gagner le championats etc.... Tant dans la vie que dans nos passions, nos objectifs ne dépendront que de la limite qu’on leur donne, mais la vie nous montre bien vite que nos possibilitées sont bien plus importante que ce que l’on pense.

En te souhaitant de tout coeur un bon rétablissement

Philippe ADAM Bruxelles



Haut retour au début de la page
site statistics