LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo europe

Edimbourg, planque toi, les auvergnats débarquent !

ON EST EN FINALE ... ON EST EN FINALE ... ON EST ... ON EST ... ON EST EN FINALE !

Voici le chant qui a fait trembler Gerland à la 80e minute. Mais, mon Vercingetorix, que ce fut dur et stressant. Pourtant l'ASM avait entamé tambour battant cette rencontre en inscrivant deux beaux essais, par Yato à la 4e minute de jeu puis par Strettle à la 15e. Un 15-0, en 20 minutes, inhabituel quand on sait que l'ASM a plutôt tendance à s'agacer en seconde période, et qui a -enflammé- les supporters tout de jaune vêtus. "Qui ne saute pas n'est pas auvergnat". La marseillaise. Tous ces chants de -victoire- alors qu'il restait encore 60 minutes de combat ...

À la mi temps, l'ASM virait en tête sur le score de 15-3. Ça sentait bon. Trop bon d'ailleurs. À l'entame de la seconde période, les leinstermen nous ont bien montrés qu'ils étaient encore dans le game. 3 petits points par 3 petits points, les irlandais ont fait fondre l'écart, le dur la-beurre jaune. Des traces de frein appairaissaient subitement dans les slips des supporters bougnats.

C'est alors qu'intervient ce qui ressemble au tournant du match à la 55e. Sur une belle action du Leinster, l'ASM se fait trouer et Leavy plante le premier essai des jaune fluo pour l'occasion. Stupeur, mains sur les têtes baissées, -rho putain non-. Les supporters , à ce moment précis, lancent massivement la fabrication d'une huile houblonnée 100% auvergnate. Mais voilà, retournement de situation oblige, Rougerie interpelle Owens qui demande la vidéo. Sur l'action, la légende est retenue hors du ruck par Leavy, le marqueur, l'empêchant de défendre sur McFadden qui avait pris l'intervalle. Essai logiquement refusé et l'ASM obtient la pénalité qui lui redonne un matelas de 6 points. En quelques secondes, nous sommes passés par plusieurs états : de la liquéfaction à la consolidation. Ce "coup du sort" a donné aux joueurs, supporters, un bon coup de fouet. Malgré un essai de Ringrose en solo à la 68e minute, l'armée jaune et ses soldats du terrain n'ont plus rien lâché. Il aura tout de même fallu l'expérience de la charnière, dont un Camille Lopez entreprenant qui score sur chaque temps de jeu passé dans le camp adverse, pour au final voir sortir Clermont vainqueur. Une fin de match qui aurait pu être plus stressante sans la belle prise de balle de Penaud sur le renvoi de Lopez à la dernière minute. Des petits tas bien soutenus au ras, de la patience, les secondes qui s'egrainent et Rado qui tape en touche pour délivrer un stade Gerland qui entre en éruption. La fête était superbe, tellement, que la pelouse a subi l'envahissement progressif des -jaune&bleu- (cela ne c'était plus vu depuis des années et ça fait plaisir).

 

IMG_0253

 

Au delà de la joie normale qui nous habite, il faut regarder les statistiques du match pour se rendre compte qu'on a eu vraiment chaud au cul et que l'ASM l'a joué à l'expérience et à l'opportunisme. La possession et le territoire ont été à l'avantage du Leinster avec notamment une 2e mi temps à sens unique (74% de possession et 69% de territoire pour les roux). Les irlandais parcouraient 643 mètres contre seulement 366 pour les auvergnats. Niveau plaquages, les -jaune&bleu- en ont loupé 36, seulement 16 pour les dublinois. Malgré tout ces chiffres en notre défaveur, seuls ceux du score final comptent : 27-22.

On est en finale et l'ASM jouera à Edimbourg son 100e match européen pour peut être enfin décrocher l'étoile. L'histoire serait belle.

 

Source Espn

Source Espn

 

l'ASM rencontrera les Saracens, tenant du titre. Les anglais ont remporté leur demie finale face au Munster, sur la pelouse de l'Aviva Stadium, sur le score de 10-26. Une large victoire à l'extérieur qui les place favoris de la compétition.  Mais, ici on le sait plus que quiconque, au "mérite", le club jaunard aurait une salle des trophées remplies. Et puis, comme déjà dit, ce sera le 100e match européen de Clermont et sa 3e finale en 5 saisons. Et n'oublions pas non plus que l'expérience et cette charnière de haut niveau que nous avons pourraient peser, comme ce fut le cas à Lyon, sur une rencontre qui s'annonce encore très tendue.

publié le mardi 25 avril 2017 à 09h09 par Charly

8 Commentaires

  1. Avatar

    Il est clair que les supporter ont littéralement fait explosé l'ambiance lyonnaise et vaincu en partie le laine stère
    si la récidive a Edimbourg persisite, nos clermontois seront dans les meilleures dispositions pour aller chercher cette coupe qui leur tend les bras sans aller jusqu’à enlacer leur poitrine
    seulement en face il aura les Sarah Sence!!!Cette équipe a franchement un pack plus que solide et derrière ils savent décocher quelque flèches ravageuses....
    nos clermontois n'ont rien a leur envier, et ils joueront presque a domicile car les british dans cette coupe sont plutôt clairsemés dans leur stades trop grand pour cette compétition
    Nos jaunes et bleus peuvent gagner, c est une réalité

  2. Avatar

    on a gagné la demi! mais en première mi temps, ce n'était pas le Leinster en face! ils étaient méconnaissables...
    les Sarries seront ils aussi mous ?
    faut y croire!!!
    mais la deuxième mi temps à Gerland nous a fait trembler, faudrait pas recommencer.
    je croise les doigts.
    ON VA GA GNER!

    • Avatar

      Le Leinster n'était pas "mou" ils ont fait le dos rond en 1re période , certes ce n'était pas dans leurs plans mais à la mi-temps 1 coup de fouet aura suffi pour les enflammer mais on reconnaît les grandes équipes dans leurs facultés de ne jamais s'affoler et la victoire est au bout . Place à la finale tout le monde y croît et si les Sarah Sence 😉 nous regardent de haut nous pourrions les contrer ; nous avons les armes et je le rappelle les finales sont des matchs à part c'est souvent le favori qui peut se faire coiffer.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

54