LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

#ChampionsCup: Présentation de l'Ulster Rugby

C'est tombé hier, l'ASM évoluera dans la poule de Bordeaux-Bègles, Exeter et l'Ulster lors de la Champions Cup 2016-2017. Dans la série des présentations, nous allons commencer par la seule équipe que nous n'avons pas croisée l'an dernier, l'Ulster.

Affiche Ulster

Guide pratique pour le futur voyage en Ulster (@Charly pour Cybervulcans)

 

L'Ulster, qu'est-ce à dire que ceci ?

Contrairement à ce que disent certains raccourcis, l'Ulster n'est pas l'Irlande du Nord. L'Ulster est une des quatre provinces de l'île d'Irlande dont 6 comtés forment effectivement l'Irlande du Nord, mais dont les 3 autres comtés sont en République d'Irlande. Ainsi, si l'on a pu entendre les supporters Nord-Irlandais chanter à la gloire de l'Ulster durant l'Euro, un Ulsterman n'est pas nécessairement Nord-Irlandais. Cela dit, l'Ulster Rugby est basé à Belfast, capitale de l'Irlande du Nord, où se trouve son stade historique Ravenhill (désormais renommé Kingspan Stadium).

L'Ulster joue en rouge et blanc, les deux couleurs du drapeau, et l'écusson de la province reprend la main sanglante présente sur le drapeau.

 

L'Ulster Rugby en stats:

- 1: C'est le nombre de titres européens remportés par l'Ulster. C'était en 1999. Depuis, les Ulstermen sont retournés une fois en finale. C'était en 2012, après avoir fini 2èmes de la poule de l'ASM et ils avaient alors échoué contre l'intouchable Leinster. La province comptabilise également un titre en Pro 12 (2006).

- 2: L'Ulster n'a pas réussi à franchir la phase de poules sur les 2 dernières années, ayant eu le malheur l'an dernier de tomber l'an passé dans la poule des Saracens, futurs champions et auteurs d'un carton plein en poule.

- 4: Le classement de l'Ulster cette année en Pro 12, ce qui en fait la 3ème province irlandaise derrière le Leinster et le Connacht. Les Ulstermen se sont ensuite fait éliminer par le Leinster en 1/2 finale.

- 23: C'est le nombre de joueurs capés au niveau international présents dans l'effectif. Avec 9 joueurs présents dans le dernier groupe de l'équipe d'Irlande, ce qui en fait le deuxième plus gros fournisseur derrière le Leinster.

- 145 038: L'estimation (à une vache près, ce n'est pas une science exacte) du nombre de pintes de bières consommées le jour du match à Belfast. Pour avoir sympathisé avec la population locale ces dernières semaines sur Paris, je ne peux que recommander le déplacement aux gens qui pourraient le faire.

 

De qui devra-t-on se méfier lors des deux rencontres ?

On l'a vu plus haut, l'Ulster a beaucoup d'internationaux renommés dans ses rangs. Cet été, leurs lignes arrières vont se renforcer grâce à l'un des transferts les plus retentissants de l'intersaison: l'arrivée de l'international All Black (16 sélections) Charles Piutau en provenance des Wasps. 3/4 polyvalent, le Néo-Zélandais a inscrit 8 essais avec l'équipe de Coventry, ce qui lui a valu de terminer dans l'équipe-type de Premiership et de figurer parmi les nominés au titre de Joueur de l'année.

On pourra aussi citer l'habituel 1/2 de mêlée et buteur Ruan Pienaar (rien à voir avec le vin) et ses 763 points avec la franchise, son compère de la charnière et jeune international irlandais Paddy Jackson (rien à voir avec Michael) ainsi que les 2 autres principaux renforts estivaux, le Sud-Africain Marcell Coetzee (rien à voir avec Daniel) et le pilier international irlandais d'origine néo-zélandaise Rodney Ah You (rien à voir avec André et Jordan).

Attention enfin au héros local Will Grigg qui terrifie les défenses.

Jax-Pienaar

Les dernières confrontations contre l'ASM, ça a donné quoi ?

L'Ulster est un adversaire que croise rarement l'ASM. Pour symboliser ça, la seule confrontation avec la province irlandaise qu'a connue Aurélien Rougerie est celle de 2011 !

Avec certains cadres de l'équipe actuelle déjà présents comme Best, Pienaar, Payne ou encore Trimble, les Ulstermen avaient accroché l'ASM sur les deux rencontres. Si elle a mené une bonne partie du match aller grâce à un essai rapide de Noa Nakaitaci avant de perdre pied en 2ème mi-temps et de s'incliner 16-11 à Ravenhill, l'ASM a aussi beaucoup trimé au match retour, ne se libérant que sur un essai de Ti'i Paulo à la 64ème minute (19-15). Deux matches intenses et accrochés jusqu'au bout entre les deux équipes.

publié le jeudi 30 juin 2016 à 19h26 par Dim

2 Commentaires

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

55