LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo mutation

John HARDIE en test à Clermont

Dans sa recherche d'un 3ème ligne gratteur, l'international écossais John HARDIE avait été un des premiers choix de l'ASM Clermont. Mais l'affaire ne s'était pas conclue pour raison médicale. 

 Selon La Montagne, le 3ème ligne d'origine néo-zélandaise (30 ans, 1m88, 103 kg) est attendu aujourd'hui à Clermont pour faire de nouveaux tests.

John HARDIE

Il avait été un des premiers pistés pour être le 3ème ligne gratteur que le club recherche depuis un certain temps. Mais une opération au dos et une longue indisponibilité avait refroidi le club. Comme sa convalescence se passe bien, l'ASM souhaite le revoir et il sera en test pendant 15 jours en Auvergne. C'est après ce délai qu'une décision sera prise par les dirigeants du club.

La seule ombre au tableau est sa suspension par la fédération écossaise pour faute grave la saison passée. Selon la BBC, il aurait consommé de la cocaïne. C'est ce qui lui aurait coûté sa place à Edimbourg, son ancien club.

Affaire à suivre...

publié le mardi 07 août 2018 à 08h30 par FabASM63

40 Commentaires

  1. Avatar

    Au départ, il a pu utiliser la cocaïne comme antidouleur et comme ça arrive souvent, ça a pu dériver vers une forme de dépendance mais indépendamment de cela, je trouve qu'à l'A.S.M. on aime jouer avec le feu, après Tolofua et ses problèmes de cervicales voici Hardie et son dos en compote. Je veux bien tout ce qu'on veut et notamment penser que ces joueurs là attisent moins la concurrence sur le marché des transferts mais dans un club qui a battu tous les records la saison dernière en termes de blessures, je pense que l'on devrait tout de même se montrer un peu plus prudent concernant le recrutement.

      • Avatar

        Salut jojo,

        A mon avis, le raisonnement du club n'a rien d'aléatoire même si, c'est vrai, au niveau des risques pris pour la santé des joueurs, il est peut-être dangereux de faire signer des gars ayant eu de tels problèmes dans le passé. Pour le reste, je suis assez d'accord avec le commentaire de notre ami ci-dessous, le recrutement est certainement limité pour des raisons économiques même si on ne peut pas mettre des têtes d'ogive à tous les étages de la fusée. Après, on a bien vu avec le C.O. qu'on pouvait aller au bout au moins au niveau français sans disposer de stars mondiales à chaque poste, c'est aussi une question d'état d'esprit et de vertus collectives ; et puis, si on était capable comme le sont les irlandais de générer nos propres forces en interne sans avoir à aller chercher des mercenaires au bout du monde, on n'en serait, nous et les autres clubs français certainement pas là ou on en est.

        • Avatar

          Nous avons déjà dans notre effectif, deux joueurs qui prennent à eux deux, 1 100 000 €.
          Je ne lance pas une polémique et ne donne pas de noms par respect pour eux deux mais ça laisse peu de marge de manœuvre pour la suite...

          • Avatar

            Le somme que du donnes, ce n'est même pas le salaire mensuel de certaines stars du foot et encore sans les charges sociales. Je crois que ce n'est pas seulement une question d'argent bien que ça compte pour les joueurs qui ne traversent pas les océans pour une orange et ça se comprend. Après, stars ou seconds couteaux, il y a aussi une affaire de cohésion qui dépend en grande partie du management. Pourquoi les choses ont fonctionné en 2017 et pas en 2018 avec quasiment le même effectif ? Il y a certainement parmi le groupe des individualités qui ont lâché prise mentalement, pensant que le Graal avait été conquis une fois pour toutes alors qu'il fallait repartir de zéro dès le mois d’août. Cette impréparation a-t-elle été la cause des blessures en cascade et des échecs qui on suivis ou existe-t-il d'autres raisons ? mystère et boule de gomme puisqu'on a des dirigeants qui dénoncent pour mieux se couvrir mais qui ne donnent aucune explication rationnelle. Une nouvelle saison commence, normalement plus personne n'a de raison d'avoir le melon, ça sera compliqué avec une concurrence de plus en plus organisée et tous ces doublons qui pénalisent les équipes qui emploient des internationaux de toutes nationalités en activité mais le fait que l'on ne joue pas la grande coupe d'Europe devrait préserver un peu les forces donc on peut quand même garder espoir pour la conquête d'un troisième bouclier.

              
  2. Avatar
    ARMATA BOUGNAT le 07 août 2018 à 18:08

    Et RORO, il sert à quoi ? Qu'a t il été faire en AUSTRALIE ? Encore une recrue "à pas trop coûteuse" ! Un profil de gratteur ? Il ne le fera certainement pas dans les poches de l'ASM. Et simple question : Probablement LOPEZ avec les BLEUS et FERNANDEZ avec les PUMAS alors, on fait quoi ? Un polyvalent certainement ? Notre équipe est composée uniquement (j'exagère volontairement) de Polyvalents, c'est ce que nous affirme DE CRO depuis qu'il est Président. En attendant, nous nous contentons de seconds couteaux et on finit à la neuvième place.

  3. Avatar

    Désolé de te contredire cher Miomobeach mais j'ai pourtant raison.
    A moins que tu n'aies compris "salaire mensuel" car je parle là de "salaire annuel" qui est bien sur celui de référence (enlevé des charges salariales et patronales).
    Par contre, je suis complètement d'accord avec toi concernant la cohésion.
    Je ne crois pas non plus que ce soit seulement une question d'argent et de mercenaires uniquement.
    Exemple: Les stars de Toulon dans la ligne de trois-quart qui ont craqué en phase finales alors que des Battle, Combezou, Palis, Rado et consorts ont gagné le Top 14 grace à la cohésion.

    • Avatar

      Je ne dis pas que tu n'as pas raison, ce que je veux souligner, c'est simplement que les gros salaires du rugby sont totalement dérisoires par rapport à d'autres disciplines et notamment le foot. Par ailleurs, j'avais bien compris que ton chiffre était annuel ce qui confirme mon propos mais l'essentiel est ailleurs, pour moi le recrutement dans l'hémisphère sud est "la meilleure des mauvaises solutions" dans la mesure où nous sommes incapables de donner de la valeur ajoutée à notre formation en refusant tout simplement de donner un peu de temps au temps en expédiant la majorité de nos jeunes en pro D2 où ils se perdent plus qu'ils ne se forment. Concernant l'hémisphère sud, je regarde parfois des matchs de super rugby et je suis frappé par deux choses récurrentes:

      1°) La grande qualité du jeu pratiqué bien supérieure à celle du top 14 et même de la coupe d'Europe.

      2°) La plupart de ces matchs se déroulent dans d'immenses stades assez souvent aux trois quart vides ce qui ne favorise guère la ferveur populaire dont les joueurs professionnels sont quand même assez friands.

      C'est pourquoi si le jeu est d'un niveau me semble-t-il très inférieur en top 14, certains de ces joueurs peuvent avoir envie de venir chez nous pour vivre une expérience différente dans des villes (surtout en province en évitant si possible le Racing) où ils seront adulés et choyés par les publics locaux.
      Franchement Ulysse, je préférerais voir intégrer des jeunes français mais quand je vois certains joueurs se fixer en France, s'y marier et y élever leurs enfants, je me dis que c'est encore compatible avec une certaine éthique propre à ce sport. On verra bientôt les premiers résultats de la chasse au dahu que Roro a effectuée en Australie, peut être un nouveau Broke James et (ou) un nouveau Fritz Lee, j'espère en tout cas qu'on saura mettre un terme à ce recrutement aléatoire (au coup par coup) de joueurs souvent de 30 ans et plus venus faire une petite pige en Auvergne avant la retraite.

      • Avatar

        Désolé mon ami. Je viens de m'apercevoir que j'ai interprété ta phrase à l'envers. Toutes mes excuses les plus plates.
        Oui pour des étrangers qui prennent racine en France.
        Apparemment, Fritz se positionne un peu comme Papa et c'est une bonne chose.
        Il faudra profiter que nous avons récupéré tous (sauf Raka) nos blessés pour incrementer cette émulsion avec des jeunes dès le début de saison au cas où pour la suite et ne pas attendre que l'on ai de la casse pour le faire.
        Une dizaine d'espoirs ont rejoint l'élite et c'est de bonne augure pour que la mayonnaise prenne.
        Lavernhe, Ezeala et d'autres vont pouvoir s'exprimer pour notre plus grand plaisir.

      • Avatar

        Au fait, tu as vu que celui que tu ne voulais pas voir signer à l'ASM, l'a fait à Perpignan ?
        J'ai hâte de voir si l'on s'est trompé ou non sur ce joueur ; côté sportif bien sur...

        • Avatar

          Paddy Jackson ? C'est plutôt l'A.S.M. qui n'en voulait pas au vu des casseroles qu'il se trimbalait, certainement un très bon joueur mais je pense qu'ils ont bien fait de ne pas le recruter le gars a été mis hors jeu dans sa province et avec l'équipe d'Irlande, d'une part il doit être moyennement bien dans sa tête et d'autre part il ne faudrait pas avoir à se colleter avec toutes les associations féministes qui fleurissent un peu partout, on a autre chose à faire non ?

  4. Avatar

    Payer grassement des joueurs ou tout du moins bien les payer ce n'est pas un problème quand ces dis joueurs apportent une réelle plus-value dans l’équipe et donne une sérieuse orientation sur le résultat du match
    Cependant c'est rarement le cas sur une saison et là = danger !!!

  5. Avatar

    @ARMATA ben avec 10 joueurs sur la liste du XV de France c'est sur que ça va être compliqué en période de doublons. Comme chaque saison il va falloir capitaliser en début de saison si ils ne veulent pas vivre une saison délicate comme l'année dernière. Mais c'est le cas chaque année..

  6. Avatar

    La compo de l'ASM face à Toulon:

    Beria - Ulugia - Zirakashvili
    Van Tonder - Van der Merwe
    Chouly - Lee - Fisher
    Laidlaw - Fernandez
    Raka - Naqalevu - Betham - Ezeala
    Tuicuvu
    Remplaçants:
    Falgoux - Beheregaray - Uhila
    Timani
    Yato
    Cassang - Lavernhe
    Toeava

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

55