LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo

L'ASM vu par Philippe Oms

Nous continuons notre rubrique avec Philippe Oms.

-> Que vous inspire le centenaire de l'ASM ?
Le centenaire, c’est bien, c’est une fête. Ça sera l’occasion de voir un peu tout le monde
Tous les clubs le font, l'ASM a de l’ancienneté, c’est un club qui a une histoire.

-> Comment avez-vous vécu la victoire du bouclier de Brennus ?
C’est une immense délivrance pour le club et la ville, depuis le temps qu’on l’attendait. C’est historique. L’image de l’ASM n’était pas bonne, nous étions des perdants. J'ai eu la chance de connaitre la victoire avec Castres.
Au-delà du club c'est bien pour la région.

-> Quel souvenir gardez-vous de votre passage à l'ASM ?
Je n'en garde que de bons souvenirs, je suis arrivé à 20 ans dans un club super structuré, super sérieux qui était en avance sur son temps, toujours a la pointe. Mais il manquait un peu de fantaisie à l’époque, il y avait trop d’argent, les gens étaient trop bien.

-> Vos meilleurs souvenirs ?
J’en ai deux.
On avait gagné le Du-Manoir en 1986, c’était un super souvenir, à l’époque le Du-Manoir avait de l’importance.
J’ai aussi un souvenir particulier, un match à Perpignan d’où mon père était originaire. Il y avait toute ma famille, j’avais fait un super match, j’avais même marqué 2 essais.

-> Les moins bons ?
Notre élimination en quarts contre Graulhet en 1986, on perd bêtement, on loupe la finale pour pas grand-chose.
On avait une très belle équipe qu’on n’a pas exploitée, on avait manqué de hargne, il manquait le petit truc. Est-ce que l’envie était là ? C’est un mauvais souvenir, on est passé à côté de quelque chose de beau, au aurait pu écrire l’histoire avant.

-> Quelles sont vos activité depuis la fin de votre carrière de joueur ?
Je suis dans l’industrie pharmaceutique, je fais de la recherche maintenant je fais du management commercial.

-> Quel est le joueur de l'ASM qui vous a le plus impressionné ?
Par sa force, il y avait Lolo Rodriguez qui a fait un passage éclair. Il était très fort physiquement et techniquement,  il avait le petit truc en plus.

-> Quel adversaire était le plus dur à affronter ?
Lagisquet qui avait une technique individuelle excellente.

-> Quels sont vos meilleurs souvenirs de 3éme mi-temps avec l'ASM ?
A l’époque quand on avait un bar, on faisait des soirées, mais je n’ai pas de souvenirs particuliers où on a fait de grosses  fêtes. Il y avait un bon esprit de groupe, mais tout le monde ne venait pas à ces soirées.

Merci Philippe.

publié le mercredi 16 novembre 2011 à 22h05 par vulcain

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

55