LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo top14

#SFPASM Top et Flop

On est de retour et on va enfin pouvoir parler du match !

Samedi était le point final de l'exil clermontois de ce début de saison. Un bon bilan (on aurait être au coude à coude avec Toulon) hors des mottes de terre auvergnates : 1 victoire et 2 nuls sur le score de 30-30.

Une transition qui me permet de dire que l'ASM n'a pas trente-blé.

Retour aux sources donc, après une changement de pelouse, la semaine prochaine contre le champion de France en titre : le Ra ... Le Ra ... Le Ra ... Le Rado ? Oui c'est un peu vrai.

La première occasion de savoir si la nouvelle herbe mi naturelle mi synthétique, hybride quoi, rentrera dans le Guinness Book des Records en qualité de pelouse, payée une blinde avec des primes, imprenable (pour rappel 1.5 millions d'euros). En attendant, revenons sur ce match contre les Pink lady, rencontre qu'on a à moitié pommée.

On n'a pas aimé :

La Défense de l'ASM était aux abonnées absentes dès l'entame de match avec notamment 3 essais encaissés dont 2 sur un fait de jeu similaire : petit par dessus. Une absence de couverture que Doumayrou a bien visualisé et exploité pour scorer.

Les blagueurs un peu mauvais comme moi diraient que la couverture n'était pas indispensable vu la forte chaleur parisienne.

L'incapacité chronique des joueurs a ne pas savoir gérer une fin de match et un résultat en leur faveur. Ils ont laissé, pour changer, le SFP espérer sur des erreurs bêtes et des fautes d'inattention. On aurait pu mettre cela sur le compte de la chaleur et de la fatigue si cela avait été une exception. Ce n'est malheureusement pas le cas. Apprendre à tuer un match !

On a aimé :

Mené 20-6, les Jaune et Bleu ont su revenir au score en prenant leur temps. Pas d'affolement alors que le match était mal embarqué avec notamment, dès la 30e minute, un bonus offensif déjà acquis côté flamant rose.

Les attaques de ligne qui ont permis de créer des brèches. Malheureusement nous n'avons pas su en profiter au bon moment. Un manque de réalisme par rapport à la semaine dernière que l'on pourrait classer dans "On n'a pas aimé". Toutefois on a pu voir un paquet d'avants à son avantage et une ligne de 3/4 opportuniste qui casse les défenses.

La mêlée tout simplement. Je mettrais en avant, non sifflé par Raynal, Falgoux en prévision de la saison 2017/2018. Bien aidé par un attelage costaud, il a tout de même réussi à maîtriser Slimani, qui, je vous le rappelle, sera clermontois dès l'an prochain.

Le comportement de Morgan Parra à la mi temps.  En bon capitaine d'un jour, connaissant la filouterie de son homologue parisien, il reste au près de l'arbitre alors que Parisse tente de l'influencer comme il sait très bien le faire. Bon point et une présence indispensable quand on est capitaine pour savoir ce qu'il se dit et réagir.

Les essais : seulement 2 mais ajoutés aux pénalités, ils ont permis de dépasser les parisiens au score et presque de gagner le match. A la réalisation Paul Jedrasiak sur un maul conquérant et Fritz lee opportuniste après un ballon récupéré sur une touche il s'engouffre dans la défense parisienne.

Les joueurs flop :

Ce n'est pas réellement un flop mais on peut noter que Benjamin Kayser a fait une timide reprise. On l'excusera sachant qu'il revient de longue blessure et que la préparation n'a certainement pas été la même pour lui.

On peut ajouter à cela Scott Spedding qui malgré des pénalités lointaines n'a pas été à son niveau international notamment dans les premières minutes. Des errances défensives qui ont permis des petits par dessus et deux essais de Doumayrou.

Les joueurs top :

Malgré ses 72 ans, une prostate et de l'arthrose, Aurélien Rougerie montre encore une fois qui est le patron. bloggif_57cb21c1e8656

Au côté de Benson Stanley, les centres de l'attaque clermontoise ont été très en vue bien distribués par un Pato El Mago. Les 10-12-13 ont su prendre de bonnes initiatives et aérer la défense parisienne. Des courants d'air qui ont fait du bien sous un 30 degrés de température.

Peceli Yato de partout. Énorme match du fidjiff. Defense attaque. On a limite vu que lui sur la totalité des actions asémistes. De quoi donner des maux de tête à Franky dans ses choix de composition en 3e ligne.

Concluons :

Oui, nous aurions pu faire mieux qu'un match nul.

Oui, nous aurions aussi pu prendre une méga fessée aussi.

Malgré un début de match catastrophique et démoralisant, les hommes de Franck Azéma ont bien réagi. Sans se précipiter. Ce qui aurait pu amener à notre perte. Une défense qui reste encore en rodage et une attaque qui enrhume l'adversaire mais qui manque de soutien aux abords de la ligne d'en but. Nous aurions pu regretter certaines de ces actions. Toutefois, les parisiennes n'étaient pas non plus sur le terrain pour une leçon de french cancan. Ils ont joué et bien ce qui a créé un beau match en intensité et en retournement de situations.

Un match nul logique pour moi.*

la note du match:

30/30. Très bon fond malgré des erreurs de phrasés.

publié le lundi 05 septembre 2016 à 20h51 par Charly

12 Commentaires

  1. Avatar

    salut a tous !!

    beau match de fous mais attention il manque un patron pour garder la tête froide quand tout est fait pour affoler les scores ! Que dire quand Parra lève les bras pour influencer l'arbitre et qu'il reçoit le ballon d'un mec qui se casse le cul a gratter le ballon dans le ruck! On entend mr Raynal lui dire " au lieu de l'interpeller vous feriez mieux de jouer le ballon " ........la honte !!!
    résultat : un en avant contre l'Asm

  2. Avatar

    a la vue de ce match que je qualifierai de fantastique, on ne peut pas critiquer l'ASM
    second nul à l’extérieur en 3 rencontres expatriées des volcans
    des 2 cotés les regrets de la victoire peuvent apparaître donc nul logique
    on ne peut pas passer sous silence l'en avant qui entache le premier essai du match
    la video est parfois abusive mais encore une fois les auvergnats subissent un coupable oubli
    bravos aux joueurs dans leur ensemble

  3. Avatar

    Pour ma part, je pense que l'on devait gagner ce match et que c'est assez redondant de laisser des matchs comme cela où on a dominé de la 20ème à 76ème minute nous échapper sur nos bêtises. C'est bizarre, quand j'ai vu Parra sortir je me suis dit "non, faites pas rentrer Rado, il faut gagner le match" et comme par hasard le match nous échappe. C'est un grand classique, Parra sort, L'asm perd ou se fait rattraper. J'aurais pu dire la même chose pour Van der Merwe dont la défense en pointe pourrie nous coûte le dernier essai parisien.
    3 essais cadeaux de l'ASM, un essai cadeau de l'arbitre (5 essais sur les 10 qu'on a encaissés ne sont pas valables, faudrait peut-être faire quelque chose!!!) et voilà comment on ruine 4 points faciles face à un stade français avec du coeur mais très faible défensivement et transparent en 2ème mi-temps.

  4. Avatar

    Bonjour à tous,

    Je partage l'avis de ptimayo63 : si l'on se satisfait de match nuls (alors que dans les 2 cas on avait la gagne) c'est que l'on a pas faim !

    Et encore, et toujours, on ne sait pas garder le leadership ! C'est un mal récurent dont personne ne parle mais ça commence à me faire c......... ! Finale HCup, 1/2 finale Top14, etc etc etc ............

    Quant à Pato, tout le monde s'enflamme , moi je dis qu'il faut le faire jouer plus souvent, et lui laisser le temps de grandir, mais en faire un El Mago me parait excessif !

    Et continuons à jouer en blanc, je jaune ça fait cocu !

    • Avatar

      Attention ! Pas question de faire d'un joueur un dieu. Ça suffit les conneries. Pato a été décrit à son arrivée comme le futur El Mago. D'où cette comparaison qui peut s'expliquer par un certain type de jeu commun au deux.

  5. Avatar

    Aurait du et pouvait mieux faire.
    Mais ce début de saison est loin d'etre mauvais.
    Reste désormais à confirmer lors des 2 prochains matchs à la maison.
    Bisous à tous les Cybers alors que mon ordi était en panne, et le site aussi.
    Merci Félicie....aussi.
    A plus.

  6. Avatar

    Et une fois de plus nous sommes incapables de tuer les matchs alors qu'on les tient bien en mains. C'est hallucinant la fébrilité de notre mental. Ces deux matchs nuls sont pour moi deux nouvelles finales perdues. On ne peut s'en contenter.

  7. Avatar

    je vous trouve très sévères , trop sévères ?
    pensez vous gagner les 26 matches?
    restons raisonnables et dieu sait si je dégaine rapidement parfois ...
    le contenu à ce stade d ela saison est plus conséquent que le score
    enfin c est ma vision

  8. Avatar

    ça me rend dingue de gâcher de telles occasions, bien sûr que nous ne gagnerons pas tous nos matchs mais au moins, ramenons les points qui sont à notre portée. Ce n'est évidemment pas un mauvais résultat mais c'est quand même rageant de les voir terminer le match à la 78° minute alors qu'on menait de 7 points.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

56