LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Supporters de l'ASM: un amour à sens unique?

A l'ASM et plus globalement à la LNR, les choses changent et pas forcément dans le bon sens. Depuis quelques temps déjà le club a une politique assez austère, froide vis à vis de ses supporters. Certains diront que c'est pour le bien du club, mais beaucoup trouvent dommage qu'un club populaire se cloisonne et se renferme sur lui même. On entend depuis plusieurs années dire que l'ambiance n'est plus la même, qu'elle est moins festive au stade, qu'il y a moins d'ambiance malgré une capacité qui n'a cessé d'augmenter (et qui devrait encore augmenter rapidement). Un ensemble de petites choses ternissent le côté festif des matchs.

Malgré un effort lors de la dernière journée de Top 14, les instances du rugby ne veulent pas de supporters sur le terrain avant les matchs. Cette tradition reflétait bien pourtant la convivialité et le folklore typique du rugby et n'avait rien à voir avec les streakers qui rentrent sur les terrains souvent dans le plus simple appareil en cours de match. Plusieurs supporters faisaient le tour du terrain en début de match et bien souvent un de chaque équipe. L'ALCRPF avait bien tenté de maintenir cette tradition, mais malheureusement sans succès.

L'entraînement de l'équipe n'est maintenant ouvert au public que le lundi, des bâches ont été disposées pour éviter aux curieux de voir les joueurs s'entraîner un autre jour de la semaine. Ici aussi certains diront que c'est pour garder les combinaisons secrètes, pour que les compositions d'équipe ne soient pas dévoilées trop tôt. D'autres, les esprits chagrins sûrement, diront que depuis que cette politique d'austérité est en place, les résultats ne sont pas meilleurs, voire pires.

Il a déjà été conseillé de ne pas envahir la pelouse, pour ne pas la détériorer. Raison louable: il est vrai que les conditions météo peuvent fragiliser la pelouse. Pour certains, cela pourrait aussi ressembler aux prémices d'une nouvelle suppression de tradition chère aux supporters et en particulièrement aux tout petits.

La bodéga mériterait un chapitre à part. En effet, la suppression de celle-ci au Polydôme (bien que remplacée un temps par une bodéga en extérieur dans le stade) est un symbole du fait qu'à l'ASM, beacoup est fait pour les partenaires, et quasi rien pour les supporters. Il faut bien sûr s'occuper des partenaires, mais il ne faut pas oublier les supporters et les laisser sous la pluie et le froid à la fin du match. Si le rugby attire les sponsors, c'est aussi par les valeurs de fraternité et de convivialité. Ce ne sera plus un argument commercial si les supporters ne peuvent plus fraterniser autour des matchs.

Pour le speaker, il est inadmissible d'avoir quelqu'un qui ne connait pas le rugby, ni le nom des joueurs. Faire monter l'ambiance, d'accord, mais ne pas monopoliser le son du stade et par là-même brider la spontanéité des supporters.

La hausse des abonnements pourrait devenir prohibitive pour un public qui, rappelons le, est majoritairement populaire.

Comme tout le monde le sait, l'ASM n'a jamais pu conquérir le Brennus. Même après 10 défaites en finale, à chaque fois les joueurs ont été fêtés par les supporters (au stade, à Jaude...). Depuis quelques années : Rien... Le sportif qui prime sur l'affectif? Une façon d'éviter aux joueurs de trop penser à cette "malédiction" (à priori si c'est ça c'est pas gagné). Je pense que nombre de supporters auraient souhaité remercier les joueurs (et le staff) des superbes saisons accomplies, leur donner du baume au cœur,les re-motiver.

Attention à ne pas dégouter le public du Michelin. Les supporters pourraient être tentés de faire des économies en ces temps de crise économique... Sans ou avec moins de supporters, l'ASM aurait ce que l'on appelle le 16ème homme en moins (et elle en a bien besoin en ce moment). Il ne faut pas oublier que l'ASM a l'un des meilleurs publics de France (Ce n'est pas moi qui le dis, c'est la LNR).

Comme le dirait Benabar dans sa dernière chanson, l'effet papillon, moins de supporters, équivaut à moins de rentrées d'argent. Pour plusieurs raisons: moins de spectateurs, moins d'acheteurs de produits dérivés, moins de donateurs.. Donc avec moins d'argent et avec l'inflation qui dans le rugby concurrence ou plutôt dépasse celle de l'économie française, il sera difficile de rivaliser avec les clubs en plein "boum" économique (Toulon, Stade Français, Metro Racing, Toulouse, Bayonne, ...)

Le but n'est absolument pas de râler et de dénigrer le club, mais de contribuer à ce que ces critiques / observations permettent à l'ASM de savoir précisément ce qu'attendent les supporters, en plus de brillants résultats sportifs, du club de leur cœur et de faire en sorte que chacun puisse trouver un maximum de satisfaction en venant au match et en supportant l'équipe.

Le sujet du forum

Aidez le projet de livre sur les rivières clermontoises :
http://fr.ulule.com/eauvergnatfr/

publié le samedi 10 octobre 2009 à 10h00 par NicolasTheRock

34 Commentaires

  1. Avatar

    Joli et vaste sujet.
    Il est vraiment déplorable de voir comment le supporter lambda, mais néanmoins majoritaire est traité par le club. Le président Fontes a beau jeu de déclarer lors des phases finales que nous devons être derrière l'équipe... nous le sommes toujours derrière l'équipe, et en contre-partie : surtout ne rien attendre de la part du club.
    Ce sentiment de "ségrégation" est amplifié quand on voit les installations du stade, les salons de reception sans qu'aucun espace dédie à une bodega n'ait été conçu ou voulu...

  2. Avatar

    Très bel article sans agressivité qui dénonce un fait malheureusement quasi accompli. Ne laissons pas faire ça et ceta rticle est un début, n espérant qu'il soit lus pas e que l'on appelle 'les bons entendeurs".

  3. Avatar

    Très bon sujet, malheureusement récurrent.
    Un peu plus d'équilibre entre les partenaires et les supporters lambdas.
    Le partenariat est très bien exploité à l'ASM, et c'est normal, mais pas mal de ces partenaires sont aussi là pour les valeurs véhiculées par la rugby. Si ces valeurs ne sont plus présentes autour des matchs, certains partenaires ne s'y retrouveront plus!

  4. Avatar

    Très bel article en effet car il n'est pas trop fort mais revendicatif.
    J'avais aussi ce sentiment avec quelques nuances. Je pense que le club veut organiser le professionnalisme tel qu'on peut le rencontrer dans le football avec la rigueur pour la préparation et le jeu, mais attention dans cette évolution surtout à l'esprit et les valeurs du Rugby. Je ne voudrais pas voir venir vers le rugby les mêmes imbéciles qui se battent entre supporters et les mêmes perdus qui sifflent les hymnes nationaux. Au niveau des joueurs, je trouve qu'ils restent tous très accessibles et sympas lorsqu'on peut les croiser à la fin des matchs ou en ville. Il faut aussi les respecter dans leur vie de tous les jours et ils ne peuvent pas répondre à tous les supporters. Il faut le comprendre.
    Je trouve effectivement dommage de ne plus voir les supporters des deux clubs défiler sur le terrain avant les matchs. C'est ça la vraie valeur humaniste du Rugby... Samedi, j'étais content d'entendre chanter un supporter perpignanais avec la banda montferrandaise. C'est aussi aux clubs des supporters d'organiser ce genre de chose autour des matchs.

  5. Avatar

    Entièrement d'accord avec cet article. j'ai beaucoup fréquenté l'asm au temps où la tribune populaire existait encore...
    Aujourd'hui l'ambiance n'est plus la même et je connais bon nombre de supporters des jaunes et bleus qui ont délaissé le stade à cause du prix des places et des abonnements qui sont relativement élevés.

    Par ailleurs je trouve que l'asm vend très cher ses produits dérivés. je sais que la marque Canterburry est plutôt une marque "haut de gamme" mais comparez les maillots réplica et le maillot officiel de Dax (boutique sur internet) avec ceux de l'asm.

    Pour information le maillot officiel de Dax est à 110 euros le notre à 130. Leur maillot réplica est à 80 euros, le notre à 77 mais ils ont une version beaucoup plus réplica (avec les sponsors et les picots "grip") qui est à 70 euros.

    Pourquoi des prix si différents pour des maillots identiques?
    Sommes nous plus riches qu'à Dax ?

  6. Avatar

    Très bon sujet qui montre bien que maintenant les supporters sont de plus en plus des clients. Il y a de moins de respect de la part des dirigeants et même des joueurs.
    Quand on voit que nous supporters on ne peux même plus amener de confettis au stade!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! car il parait que ça gène les joueurs....

  7. Avatar

    On reconnait bien là la main mise de la manufacture sur le club...
    Le président Fontes;ex cadre Michelin, Lhermet. ex Michelin;etc: Voit-on des ex EADS ou Peugeot au Stade Toulousain ? Non pourtant les résultats parlent d'eux-mêmes...
    Ici la culture du secret comme dans l'entreprise et que dire de ceux-mêmes talentueux qui ne rentrent pas dans le "moule maison": ex Pic Raynaud Delasau...

  8. Avatar

    Très bel article, très réaliste. Le rugby perdra les valeurs qu'on lui approprie si l'on continue dans ce sens. Les bâches autour des entrainements : où va-t-on .... Pourvu que l'on en arrive pas au même stade que le football ça serait vraiment triste.

  9. Avatar

    Trés bon article,il faudrait plus qu'un article pour faire changer les choses.Malheureusement pour nous le professionnalisme et entrain petit à petit de tuer toutes les traditions du rugby.

    Il faudrait mettre en place des tractes des banderoles pour tous les matchs ou ils sont retransmis et montrer notre mécontentement on est pas la vache a lait il faut pas que les clubs et la LRN l'oublie.

    Je voudrai dire un dernier mot nous voyons aussi que les joueurs sont plus vraiment en phase avec le public du Michelin,plus de tour d'honneur,plus vraiment de signe aux supporters mais ils sont toujours la pour faire des sourires aux sponsors, OU EST LE TEMPS QUE LES JOUEURS PARTAGER DES MOMENTS FORTS AVEC SES SUPPORTERS .

    Qu'on le veulent ou pas le rugby prends le chemin du foot c'est triste

  10. Avatar

    Du bien bel ouvrage que cette "lettre ouverte" aux dirigeants de NOTRE club fétiche. J'ose espérer qu'une copie courrier a été adresser à ces messieurs. Dans la même veine, quid du téléspectateur qui se refuse (ou qui ne peut) payer un péage ou un abonnement sur une chaine cryptée ? Les droits télés contribuent largement au financement des clubs. Cet argent devrait également leurs permettre de faire quelques concessions aux FIDÈLES supporters

  11. Avatar

    Voilà un article qui confirme tout-à-fait l'opinion que je me fais du club aujourd'hui. Tout ce qui est évoqué est parfaitement juste et montre clairement la politique de nos dirigeants : le club s'embourgeoise et progressivement un certain nombre de supporters... voire la totalité dans quelques années s'en trouvera exclu ( cf : prix des abonnements, attitudes vis-à-vis des supporters...etc... ).
    Il est fort dommage que la convivialité et l'ambiance "bon enfant" de notre stade Marcel Michelin disparaissent pour faire place à un stade sans âme et d'une neutralité affligeante comparable à ... l'Espace Edouard !!!
    Et malheureusement, j'ai le sentiment que cet article plein de vérités ne sera pas entendu...

  12. Avatar

    Tout est dit hélas, la convivialité avec la fusion entre supporters de chaque équipe avant comme après le match est un des piliers de l'esprit rugby. Ce serait catastrophique que cet esprit là se perde, on irait droit au foot. Pourvu que les dirigeants de l'asm entendent ton appel "Dark" pourvu qu'ils l'entendent !!!!

  13. Avatar

    bien d'accord sur "l'aseptisation" des enceintes rugbistiques par contre je m'inscris en faux par rapport aux joueurs que vous considérez comme plus "hautains" (dans vos réponses surtout) j'ai la chance de pouvoir les côtoyer en dehors du rugby et se sont vraiment des personnages d'une gentillesse et d'une disponibilité inouïe

  14. Avatar

    je veux dire aussi qu'il y a un foutage de guele enorme vis a vis de la direction de l'asm envers ses supporteurs; je m'explique peu de place pour les deux finales ou les gens attendent des heures pour rien car tous et deja parti pour les partenaire des clubs. pour dire que le clubs est allée 2 fois en finale qu'est ce que trouve de meilleur c'est d'augmenté les places du stade.

    aujourd'hui à l'asm et tant d'autre clubs c'est plus l'amour du jeu avec ses tradiction mais bien comme le foot l'argent.

    J'ESPERE BIEN QUE CET ARTICLE SERA DANS LES JOURNAUX AVENIR ET A L'ENTREE DU STADE

    tout D'abort ce site est plus complet que le site officiel de l'asm....

  15. Avatar

    très bon article. La mauvaise organisation pour la vente de places pour les phases finales est inacceptable mais dure depuis des années. Je pense que des solutions sont facilement envisageables mais n'ont pourtant jamais été mises en oeuvre. Il parait claire que le club n'attache aucune importance à voire des milliers de personnes passer 10 heures debout à attendre des places qui leur reviennent de droit (étant abonné). Notre club cotoie les phases finales assez régulièrement pour qu'une logistique digne de ce nom soit mise en place. L'année dernière nous savions que l'on serait "en demie" avant la trêve hivernale, ça laisse le temps de se retourner comme dirait l'autre!!

  16. Avatar

    Juste et plein de bon sens ! pas grand chose à rajouter !

    Aujourd'hui je me rends compte que ce club n'a que faire du supporter "lamda" ! Seul l'argent compte ! Si vous n'avez pas d'oseille à leur apporter, il ne vous adresserons même pas la parole ! ! !

    pour avoir la confirmation de ce que j'avance, essayez d'envoyer un email à un responsable de quoi que se soit à l'ASM , vous n'obtiendrez aucune réponse ! Pourquoi ce snobisme ? est-il si dégradant, dévalorisant etc... de répondre au mail d'un supporter ? ? ?

    Je regrette que les responsables du club ne lisent pas ce forum, il pourraient se rendre compte à quel point le fossé entre eux et les supporters s'agrandit

    Au passage j'en profite pour remercier ceux qui bosse pour ce site et ce forum ! Bravo et merci les gars ! ! !

  17. Avatar

    Très bon sujet je trouve aussi un peu triste que les joueurs ne viennent plus applaudir le public
    Si on reviens quelques années en arrière par exemple les joueurs venaient boire une ou deux bière avec les supporters (je parle des vrais supporteurs pas ceux de l'espace VIP car ce n'est pas eux qui soutiennent les joueurs pendant le match )
    La bodéga sa existe plus vraiment .... c'est vrai on a eu un petit truc mais de 20 m2 pour 5000 supporters attendait l'hiver et la pluie pour voir comment on va tous passer la dessous
    De plus la bodéga et aussi pour les sponsors a l'étage tu les vois au dessus de nous nous regarder on est un peu le bas peuple
    On devrait leur jeter des cacahuètes .....(humour)
    Je ne trouve pas sa normale et vu le prix des abonements il risque d'y avoir de mauvaise surprise pour le club car sur les 16000 supporters il y en a que 10000 qui sont des vrais !!!
    Le rugby est à la mode baucoup de monde viennent pour cela c'est dommage car quand sa passera de mode ....
    DOMMAGE !!!

  18. Avatar

    Je regrette l'époque des Coste, Versailles, Merle, Saint-André, Ribeyrolles, Nicol, et les autres qui à la fin de chaque match venaient parler et boire un verre avec les supporters et pas seulement pour se donner une "image" mais par sympathie pour ces gens qui venaient les encourager tous les week-ends.

    Des joueurs aujourd'hui sont tout aussi avenants mais je sens la mentalité du club qui a changé, les entrainements "bâchés", les vigiles qui interdisent les bouchons de bouteille à l'entrée, la tribune VIP, le nom joli mais un peu prétentieux de parc des sports Marcel Michelin, le prix des maillots et de tous les autres produits dérivés.

    Alors certes le rugby se professionnalise, et si l'ASM ne s'adapte pas, le club risque de rester sur la touche mais à force de prendre les supporters pour des vaches à lait le 16ème homme va peut-être finir par rester à la maison.

  19. Avatar

    L'ASM est un grand club qui a pour défaut d'être trop lisse, trop politiquement correct. Ce qui est choquant c'est de constater match après match que personne n'est au bord du terrain pour "doper" les joueurs comme cela se passe (parfois abusivement) dans les autres clubs. On ne sent pas l'envie de marquer son territoire du côté de JM Lhermet, de R. Fontès... L'important : pas de vague.
    L'an passé, Clermont était l'EQUIPE, la finale leur échappa mais quelle saison!!! les meilleurs dans tous les domaines, malgré cette magnifique prestation aucune récompense si ce n'est celle du meilleur public... Quelle honte !!!
    Le stade est magnifique, mais vide quelle allure aurait-il ? Ce public fidèle et connaisseur commence à saturer du dédain dont on fait preuve à son égard.
    Battez-vous, joueurs, encadrement pour vous-mêmes et pour le 16 ème homme sans qui vous ne seriez pas là.

  20. Avatar

    Il sera difficile de rivaliser avec les clubs en plein “boum” économique (Toulon, Stade Français, Toulouse, Bayonne, Montpellier..) ?? évidement dans ces clubs la structure dirigente est INDEPENDANTE des entreprises qui soutiennent le club,
    alors que chez nous ce sont des dirigents détachés de l' entrprise qui dirige e gére le club . Austerité, refus de communiquer, politique du secret à l' extréme ( mais un tres fort dinamisme conçernant l' entrprise ). Dinamisme que l' on ne retrouve pas dans le club car pouvant entrainer une libre expression des joueurs dommageable à l'image du sponsors N°1 ! Pour conclure je dirais simplement que en tant que supportrice nous n' avons que ce que nous méritons du fait de notre laxisme et de notre bétise à continuer à étre présent et de ce fait à cautionner le dirigisme du propriétaire !!!!

  21. Avatar

    bravo, pour cette analyse prècise et au combien réaliste, j'éspère que le club viendra lire cette article et le prendra au serieux.Nous sommes un groupes entièrement solidaire avec toutes ces déclarations!!!!

  22. Avatar

    Très bel article, qui reflète pas mal de vérité.
    J'avoue avoir été déçue l'année dernière que les joueurs et le staff n'aillent pas place de Jaude malgrés la défaite. Les supporters ont été derrière eux toute la saison, on a jubillé et on a pleuré avec et pour eux.
    Je crois qu'il ne faut pas que les instenses et responsables sportif oublient que sans public un club ne peut exister

  23. Avatar

    Très bel article. Il faudrait organiser quelquechose ( je sais pas quoi) pour montrer le mécontentement lors de la venue du stade francais vu qu'il est diffusé sur canal +.

  24. Avatar

    Bonjour,tres bon article ne soyez pas surpris hormis lorsque l'on est dans la tribune auvergne et les 2 derriere les en but ainsi que pres du terrain qui mettent de l'ambiance pendant le match on est loin au Michelin de mettre l'ambiance dans le stade kom a Toulon ou a l'Usap,il ne faud pas oublier que clermont est a l'image de Michelin pas d'exuberence ne pas ce faire remarqué maintenant que le rugby pro a vue le jour a clermont on a laissé de coté le coté festif des rendez vous de fin de match ou nos joeurs ce retrouvés avec nous les supporters,mais les dirigeants du club oublient que ce c'est les smicardd et otres qui font vibré le stade.

  25. Avatar

    Bravo pour cet article qui soulève un vrai sujet !! Je vois qu'il date de l'année dernière et depuis rien n'a changé ou presque ... le rugby poursuit sa délicate évolution au sein du professionnalisme ... à quel prix ? on ne le verra probablement que dans quelques années. Ceci dit, à nous supporters de faire le nécessaire pour que la belle aventure se poursuive dans le bon sens ... il est encore temps !!

  26. Avatar

    tout à fait d'accord, c'est un très bon sujet!!! j'ai 18 ans et je viens au stade depuis que j'en est 5!!!! j'ai vue à quel point la politique de club à changer... j'aimai tellement quand le "renard " faisait le tour du terrain avant chaque match... certe nous avons une meilleur equipe et de biens plus beaux match que ce que j'ai connu durant ma petite enfance ( encore en top 16) mais l'esprit rugby,fète,respect et la prise en concideration des supporters par le club et les joueurs se sont ternis au fil du temps... de plus je pense que la tribune créer pour les sponsors est une erreur et que la création des places pour les supporters lambdas mais toujours présents meme dans les moments difficiles du club auraient été bénéfique, de meme que la creation d'une bodega!!!!
    en esperant que les choses s'ameliorent,que le club prennent enfin en concidération l'importance de ses supporters, que l'esprit rugby revienne à l'ASM, que nos joueurs nous ramènent enfin le brennus et que tout les supporters soient traités de la meme façon... je vous dis à bientot au michelin, sans haine, sans arme, ni violence ...

  27. Avatar

    Tres bon sujet, avec toutes les idées qu'il sous-entend. Je tiens juste à parler du public qui s'embourgeoise: c'est déjà le cas, puisque vers ma place, nous n'avons plus le droit de se lever pour voir, et donc feter, un essai dans un coin du terrain sans se faire enguirlander par des grincheux pour que l on reste assis! Donc pas besoin de chercher bien loin: je vois mal l avenir de l ambiance si personne ne se leve dans le stade... M'enfin, c'est un avis personnel.
    Notre image ne risque pas de perdre cette etiquette de club " trop lisse " dans ces conditions.
    Je suis abonné depuis 9 ans, et ce n'est que depuis 1 ou 2 ans que l'on entend ca
    Voila...

  28. Avatar

    Nicholas63 il ne te viens pas à l'idée que ceux qui se lèvent sans arrêt (pas seulement sur les essais) gênent ceux qui , derrière, ont aussi envie de voir le terrain et les joueurs? Si tout le monde reste assis personne n'est gêné; de toutes les places ont voit ce qui se passe sur le terrain. Passons sur le supporter enthousiaste qui se lève et manifeste sa joie mais pas les excités hypocrites qui oublient qu'ils ne sont pas seuls dans les tribunes.
    Sinon je partage un peu le fond du sujet. Sauf par contre les propos acerbes sur les ex cadres Michelin (R. Fontès, JM Lhermet etc ...et la dite main-mise de la préfecture! C'est oublier ce que nous devons à cette manufacture Michelin sans laquelle nous n'aurions RIEN. M. Laroche oublie t'il qu'à l'origine ASM signifiait Association Sportive Michelin?
    Un peu de gratitude SVP. Par contre effectivement un peu plus d'égards pour ceux qui chaque Week-end remplissent le stade et par là les caisses du club.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

53