LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo mutation

Ça bouge enfin...

L'ASM vient de vivre une saison cauchemardesque, la pire de ces dix dernières années. Comme de coutume à Clermont, pas de crise visible à l'extérieur du club, il n'en reste pas moins qu'en interne le club est bien agité. Entre le licenciement d'un joueur et la venue d'une nouvelle recrue, voici les news des deux derniers jours...

Camille GERONDEAU licencié pour faute grave?

Tout le monde avait bien remarqué que depuis le début de l'année, Camille ne faisait plus partie des plans du staff. Le club lui avait même donné un bon de sortie et était prêt à le libérer de sa dernière année de contrat. On s'attendait donc à apprendre son départ à tout moment. Mais cette semaine, l'affaire a pris une autre tournure. Le 3ème ligne s'est vu notifié son licenciement pour un écart de conduite extra-sportif. On ne reverra donc plus Camille GERONDEAU sous les couleurs jaune & bleu. Qu'a-t-il fait? C'est la question...

Il était arrivé à Clermont durant l'été 2015 et il en avait étonné plus d'un lors de ses premiers matchs. Certains le voyait déjà sous le maillot du XV de France. Mais la suite de son aventure clermontoise fut moins bonne jusqu'à pratiquement disparaître ces derniers temps. Cette saison, il a joué 9 matchs pour un temps de jeu de 479 min.

Sport-Auvergne annonce que suite à ce départ, le club devrait renforcer son paquet d'avant avec une nouvelle recrue. Affaire à suivre...

 

Scott SPEDDING débouté par le Conseil d'Etat:

Dans son combat pour obtenir le statut JIFF et après avoir multiplié les recours, Scott SPEDDING a été débouté par le Conseil d'Etat. Il lui reste encore les résultats de plusieurs autres recours devant le Tribunal Administratif de Versailles et devant la Commission Européènne. Si il ne devait pas obtenir ce statut, il pourrait déposer ses valises en Angleterre. En effet, il serait en contact avec les clubs anglais de Northampton et de Sale (respectivement 7 et 9ème de la Premiership). Dans les deux cas, les discussions portent sur un contrat de deux ans.

 

Arrivée d'Apisai NAQALEVU, départ d'Atila SEPTAR

La troisième recrue pour la saison prochaine sera encore un trois-quart. Le centre fidjien de l'UBB Apisai NAQALEVU (28 ans, 1m84 pour 106 kg) vient de s'engager avec le club pour une saison (+ 1 autre en option). Cette année, il a joué 21 matchs et 1157 minutes de jeu avec Bordeaux et a inscrit 3 essais. C'est un centre puissant qui gagne ses duels, un peu ce qu'il nous manquait cette saison. Par contre, il n'est pas réputé pour sa défense et pour sa discipline.

Apisai NAQALEVU

Franck AZEMA: "Apisai est un centre très puissant, un gros porteur de balle, qui est capable de gagner la ligne d’avantage et de faire avancer le collectif. Il va nous apporter de nouvelles solutions avec un profil plus direct que ceux que nous possédons à ce poste. Défensivement, c’est aussi un joueur qui utilise son physique très dense pour mettre de la pression sur ses adversaires. Il a passé 2 saisons en ProD2 avant de continuer sa progression à l’UBB, il possède encore une belle marge de progression que nous comptons bien exploiter dans les saisons à venir. Nous avions également besoin d’anticiper les éventuelles sollicitations du XV de France à un poste où nous avons de nombreux joueurs sélectionnables. L’arrivée d’Apisai nous apportera des garanties supplémentaires pour être solides sur ces périodes internationales tout en apportant une concurrence nouvelle au centre du terrain."

Il rejoint Clermont pour compenser la retraite de Roro et les éventuelles sélections de Wesley FOFANA, Rémi LAMERAT et Damian PENAUD mais aussi le départ pour la Section Paloise du jeune Atila SEPTAR à peine arrivé de Brive. Ce recrutement est plutôt surprenant dans le sens où l'ASM va perdre un JIFF pour récupérer un non-JIFF, est-ce un choix du club ou du joueur?

Pour terminer, Midi-Olympique annonce dans son édition d'aujourd'hui que l'ASM dégraisse pour mieux recruter plus tard. Le club s'ouvrirait ainsi une marge de négociation pour les mois à venir et surtout pour les prolongations de joueurs déjà beaucoup approchés par les grosses écuries du Top 14 comme Wesley FOFANA et Sébastien VAHAAMAHINA (tous les deux enfin de contrat en juin 2019). L'avenir nous le dira...

 

publié le vendredi 04 mai 2018 à 20h00 par FabASM63

20 Commentaires

  1. Avatar

    Sa ressemble à la gestion de l'effectif de l'USAP l'année ou ils sont descendu en PRO d2............................ Pas étonnant.
    Par contre faudra laisser tranquille les petits club de la région, en leur faisant la moral pour la formation.
    Car vu la politique de l'ASM, aujourd'hui il vaudrait mieux être au Fidji, ou autre en NZ, pour avoir un avenir..............
    Je critique pas les fidji ni autrui car je respecte leur formation et leur jeu, mais JM Lhermet, avait lui une autre vision des choses.
    Bonne chance au "licencié" du club et au partant.

  2. Avatar

    Pourquoi se séparer d'Atila Septar dont on disait le plus grand bien ????
    les décisions du "très haut" sont impénétrables !!!! j'espère qu'ils ne se trompe pas.

  3. Avatar

    Le cas Septar résume tout le problème de ce centre de formation depuis de nombreuses années. Il semble d'avantage destiné à alimenter la concurrence et la pro D2 que le club lui même. C'est là aussi un des failles du système A.S.M., preuve que le problème ne se limite pas au personnel en place même si il a été soigneusement trié sur le volet pour se fondre dans ce mode de fonctionnement.

  4. Avatar
    ARMATA BOUGNAT le 05 mai 2018 à 17:18

    NAQALEVU : joueur puissant qui privilégie la ligne droite et les "poussez vous j'arrive" aux "coucou tu m'as vu ?" et qui donc a la réputation de perdre beaucoup de ballons. Piètre défenseur, il commet beaucoup de fautes et oublie, souvent ses co-équipiers. Voilà ce qu'on nous jette en pâture en guise de "sauveur de l'équipe" pour faire passer la pilule de la non qualification pour la Coupe d'Europe. La méthode DE CRO déjà entrevue lorsqu'avec 21 joueurs blessés il nous a recruté le tocard des tocards j'ai nommé McALISTER ! Moi je sais compter : 13 partants (Espoirs compris) pour 3 arrivées. Ne changeons rien surtout ........ou alors l'incompétent qui nous sert de Président ! Non, président, DE CRO ne mérite pas de majuscule à son titre !

  5. Avatar

    @ARMATA BOUGNAT

    Ceux-là, il ne faut tout de même pas perdre de vue que c'étaient des jokers médicaux, ce qui fausse un peu la donne dans la mesure où les mecs savent qu'ils ne sont là qu'en bouche-trous et n'ont pas forcément la même motivation que les autres joueurs du groupe. En plus en cours de saison, on n'a pas vraiment le choix du roi, pour Mac Alister, c'était couru d'avance qu'il n'apporterait rien, le mec est en toute fin de carrière et complètement à bout de souffle. Pour Hingano à la base on pouvait espérer un peu mieux mais sachant qu'il avait signé au stade français pour la saison prochaine, il fallait être sacrément naïf pour croire qu'il allait se déchirer pour les beaux yeux de F.A. et De Cromières. Sérieusement, c'est le côté pervers d'un système qui n'en manque pas. Pourtant je viens de vivre un contre exemple en direct, je me suis arrêté d'écrire pour écouter Roro s'adresser au public et il a craqué lui la star du club en évoquant la mémoire de José le jardinier décédé l'an passé, c'est humain et tu me diras peut-être que c'est tout à fait normal et tu aurais raison mais la fidélité à un club, à une ville et aux amis sans considération de positionnement social, ça classe tout de même un homme dans un monde comme celui-là.
    Merci à lui et j'espère que son travail à la cellule de recrutement contribuera à remettre ce club qui nous relie tous ici dans le sens de la marche.

  6. Avatar

    M. Armata Bougnat un peu de reserve
    et un minimum de correction. Vous avee sans doute un passe tres brillant dans le domaine sportif et rugbystique remarquable. Ca ne traspire pas dans vos intervention. Dommage pour ce forum qui merite mieux. Allez donc a Brive, Oyonnax ou Stade francais. Moi je reste poli mais je je me force..:

    • Avatar
      ARMATA BOUGNAT le 06 mai 2018 à 00:24

      D'une : nous parlons de PRO, payés en partie avec de l'argent public, le mien entre autre. De deux : si je n'avais pas été "bon" dans mon boulot, certains ne se seraient pas privés de me le faire remarquer et de trois : je suis certainement bien meilleurs qu'eux dans le domaine du "laser", mon métier et enfin de quatre : à chacun son métier, les cochons seront toujours bien gardés ! Je n'ai pas de leçons à recevoir de vous, à bon entendeur.......

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

59