LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo europe

Après 2013 et 2015, 2017 marquera-elle la fin d'une série noire face au RCT en Champions Cup ?

 

L'été, le soleil brille, les bikinis, mini jupes, tongs, lunettes de soleil, chapeau de paille et barbecues sont de sortis. En automne, les arbres revêtissent une belle robe oranger et rouge avant de finir effeuillés. L'hiver est la période du froid, des gelées, de la neige, de Noël et des repas de gros, type truffade. Au printemps, les beaux jours reviennent, les fleurs s'épanouissent et l'ASM retrouve les toulonnais.

 

affiche cybervulcans pour le quart de finale de Champions Cup © charly & nelson

affiche cybervulcans pour le quart de finale de Champions Cup © charly & nelson

 

Depuis maintenant 7 ans, ces rencontres -jaune et bleu- contre -rouge et noir- sont devenues des caractéristiques de cette saison. Au printemps, les pluviomètres donnent le niveau des précipitations et certaines régions sont plus touchées que d'autres. En Auvergne, par exemple, ce ne sont pas les nuages qui font pleuvoir, ce sont les clermontois qui pleurent. Les matches couperets ont toujours donné les toulonnais victorieux. Malgré une saison tumultueuse, ponctuée de changements d'entraîneurs, il faudra encore penser aux mouchoirs jetables, au cas où. Et oui, parce que même si le RCT de Mike Ford n'est pas celui de Laporte, cette équipe constellaire demeure dangereuse. L'ascendant psychologique des varois, conquis ces derniers années en Champions Cup, est à son maximum et peut avoir une influence sur le jeu clermontois.

La preuve de plus, nous, supporters, avons tellement peur de ces toulonnais qu'on en vient à douter de notre propre équipe. Pourquoi ? Simplement en faisant le constat que les varois sont -notre bête noire- (et rouge). Les intoxs n'arrivent même pas à rassurer la -Yellow Army- qui se remémore un passé douloureux. Le souvenir des défaites assomment le fait que ce 1/4 se joue chez nous et que ce détail d'importance est un atout considérable pour les joueurs qui se battront sur le terrain. J'aime à penser que le RCT ne sortira pas -LE MATCH DE L'ANNÉE- ici, au Marcel Michelin. J'aime à penser que l'ASM luttera pour ne pas perdre à domicile une deuxième fois.

Bien que le Toulon de Mile Ford s'exporte très mal, 0 victoire en terres hostiles pour l'anglais depuis sa prise de fonction, le costume a ce pouvoir de changer un homme. C'est ainsi que nous reverrons des varois sur leur 31, l'expression "sur leurs 24" n'existant pas, pour un rendez vous européen qui guillotinera la tête d'une équipe française de cet édition 2016/2017. La corrida de Mourad n'aurait pas lieu mais la mise à mort d'un des -taureaux- du Top14 si. Et comme le taureau est toujours de couleur noire ... Croisons les doigts !

 

Ce qu'en pense ...

 

NELSON : “Comme en 2015, l’ASM a fait son petit stage en Espagne et ses grandes manoeuvres de turnovers qui nous avaient conduit à perdre tous nos matchs de championnat en avril 2015, il est donc inenvisageable de nous voir passer au travers de ce match. La vraie question se pose sur l’état de forme du RCT qui est certes moribond cette saison mais toujours autant composé de grands joueurs chercheurs de titres… Ces joueurs se réveilleront-il à l’image d’un Ali Williams moyen en saison régulière 2015 mais élu meilleur joueur de la finale de RCC 2015 ? Il y a fort à parier que oui, et cela risque d’être une sacré partie ! Avantage Clermont, surtout si l’ambiance est au rendez-vous, dès l’avant match”

 

NICO : "Pour ce quart de finale franco-français (qui nuance malheureusement, un peu, le côté européen de la compétition) je vois un match très âpre et un défi physique énorme proposé par les joueurs du RCT. L'ASM devrait faire un match plein dans tous les secteurs contrairement à ce que l'équipe nous propose bien trop souvent cette saison. La bataille du milieu (ou plutôt du centre) sera décisive où l'absence de Fofana risque d'être préjudiciable. Sur le résultat je ne me prononce pas, mais sur la ferveur, elle devrait être au rendez-vous !!"

publié le jeudi 30 mars 2017 à 11h55 par Charly

4 Commentaires

  1. Avatar

    Nous savons et les joueurs savent qu'ils peuvent le faire: il n'y a plus qu'à, à condition de jouer de la 1 ere seconde au coup de sifflet final, d'etre concentrés, et surtout sans fébrilité par rapport à l'enjeu et ne pas avoir peur des Toulonnais. A nous, de pousser derriere, et ils vont le faire.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

66