LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo europe

#ChampionsCup : Timeline du 1/4 de finale de l'ASM.

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser au 1/4 de finale de Champions Cup de notre équipe préférée, match qui s'est déroulé, comme vous le savez tous, "A LA MAISON".

Cliquez sur l'image pour découvrir la composition officielle de l'ASM (@Charly pour Cybervulcans)

Côté composition, nous avions vu juste puisque celle annoncée par Franck Eczéma correspond à la nôtre en tout point. Toutefois, on notera l'absence, qui dure et qui est inquiétante, de Renaud Levilainie qui, pour ce week-end encore, n'est pas aligné sur la banc des "Jaune&Bleu". Blessure ? Personne ne sait vraiment. En tout cas, nous ne l'avons pas revu depuis le match de Top14 contre le MHR. L'ASM ayant enchainé 8 victoires consécutives depuis sa disparition, vous êtes priés de ne pas dire à Renaud que le boycott des supporters est terminé.

Revenons à ce match de Coupe d'Europe qui s'est déroulé hier, vendredi 8 Avril 2016:

20H05 : Le toss est remporté par Julien Darty qui ne fait pourtant pas parti du groupe. Il est le 25e homme derrière Camille Gérantdeau mais doit bénéficier d'un contrat de confiance de la part du coach.

20H15 : Entrée des joueurs "Jaune&Bleu" sur le pré pour l'échauffement. Pas encore un chat dans les tribunes. La bière doit coulée comme il flot. On remarque de suite l'absence de Patricio Faitdesmerguez, annoncé titulaire à l'ouverture. Nous n'avons pas plus de détails à vous donner pour l'instant. M'enfin, ça sent clairement la grillade pour le jeunard.

20H20 : Brock Jaimelesweekendàlarochelle fait soudainement son entrée dans le stade. En short. En chaussettes. Tout ! Il prend la direction de l'en but où s'échauffe ses coéquipiers.

20H21 : À peine arrivé, Brock Dieu se fait une fracture du mental Jaimelesweekendàlarochelle. Pas de moule ! Le match est d'ores et déjà plié pour lui.

20H22 : C'est donc en toute logique que Franck fait appel à Ludovic Rando qui arrive sur la pelouse en marchant. En l'espace de 7 minutes, 3 énormes coups durs pour Clermont.

20H30 : Présentation du nouveau sponsor Coupe d'Europe.

Présentation du nouveau sponsor maillot Champions Cup (@Charly pour cybervulcans)

20H35 : Les joueurs regagnent les vestiaires.

20H45 : Les deux équipes pénètrent sur la pelouse avec "Emmenez moi" en guise de musique d'entrée. C'est à ce moment-ci que Scott Piscine décide de chanter la Marseillaise au micro de Jtemetslambiance Gallo, Hop, Hop, Hop, les 4 tribunes en même temps.

20H50 : Coup d'envoi de ce 1/4 de finale de Coupe d'Europe donné par Ludovic Rando. Renvoi capté par l'ailier de l'équipe adverse qui dégage le plus loin possible dans le camp de Montferrand. La balle ne sort pas et le joueur, qui avait bien suivi son action, s'en empare et file à l'ESSSAAAIII ! Personne n'était en couverture. Ni Fritz Aulit, ni Jonathan Draplisse. La défense clermontoise roupillait. On ne parle même pas de Scott Piscine qui venait à peine de finir sa Marseille et qui va enfin pouvoir prendre place sur le pré. Essai transformé. 0 - 7 pour les visitueurs.

21H: Méchant placard du 3e ligne fidjien adverse qui cintre Alexandre Lapenderie avec une énorme cravate ! Ce dernier, blessé, quitte ses partenaires prématurément et Damien Ohcestcholiii le supplait. Après TMO, l'arbitre de la rencontre donne pénalité contre les "Jaune&Bleu". Il a estimé qu'Alexandre Lapenderie s'était jeté volontairement sur le 3e ligne adverse. C'est la rèèèègle ! Merci Monsieur Rolland ! La retraite ne vous a pas aidé.

21H01 : Les visitueurs décident de tenter la pénalité. Et ça passe ! Guy Novès, gérant du tableau d'affichage, rajoute les 3 points. Cela fait désormais 0 - 10. Mauvaise entame des "Jaune&Bleu".

21H15 : Après une série de pick and go, l'ASM se retrouve à 1 mètre de l'en but adverse. Ohcestcholiii se saisit de la balle et part au ras. Mais énorme plaquage défensif qui fait reculer Damien sur 100 mètres. L'essai contre son camp est accordé par l'arbitre Monsieur Rolland. Le COMPLOT ®©™. Heureusement la transformation est manquée. 0 - 15. Aïe !

Mi temps : L'ASM n'y arrive pas. Deux décisions litigieuses qui pèsent lourdes dans la balance de la justice et qui coutent 8 points. A ne pas douter que ces actions vont faire débats. Un déballage médiatique à prévoir dans les semaines à venir de la part des dirigeants auvergnats qui aiment le BUZZ ECLAIR. Vers l'infini et au delà. Un peu plus près des étoiles ...

Côte supporters, en ce moment même, environ 2% de mécontents viennent tout juste de sortir des tribunes. Jtemetslambiance Gallo, hop, hop, hop, les 4 tribunes en même temps ne va plus pouvoir annoncé, en trombe, le nouveau record d'affluence au Stade Michelin. Dur !

21H50 : Coup d'envoi donné de la seconde période. L'ASM est cotter tribune Phliponeau, à gauche, donc, de votre transistor (détail important pour la suite).

Franck Eczéma est au micro de Clémentine Serslàfort :" Eric De Binouze a lâché son Nabuchodonosor de champagne à la mi temps. Il est descendu dans les vestiaires secouer le cocotier. On va voir si cela aura porté ces fruits : la noix de coco" (sourire).

20H55 : Coup de pied dévissé de Mathieu Rastagreaud. On se demande d'ailleurs ce qu'il vient foutre là. Mais ça compte ! Récupération immédiate de Noa Yakahallerauski qui slalome dans le défense et s'en va aplatir à l'en-but. Ce n'est finalement pas entre les barres mais bel et bien dans le bar/restau du stade que Noa marque. Essai logiquement refusé. Quelle erreur. Mais pourquoi être allé aussi loin ? Renvoi depuis le 22 à suivre. Essoufflé et assoiffé, Noa prend tout de même le temps de commander une petite bière.

L'en-but

Erreur d'aiguillage pour Noa

21H65 (je me demande si c'est pas Noa bourré qui a écrit cela): ESSSAAAIII D'ALIVERETI ... Récré Rocket ! Il était loin d'être fait celui-ci. En effet, c'est sur une chandelle rétro dont Rando à le secret, qu'Alivereti capte le ballon et trace d'en l'en but adverse. Après TMO, superloupe, ralenti méga slow motion, l'arbitre accorde l'essai n'ayant aperçu qu'une trainée jaune. Faut dire aussi que les cameramen étaient complètement aux fraises sur l'action. Bref ! 7 - 15. L'ASM revient dans la partie.

22H17 : C'est la 63e minute de jeu. Voilà ! C'est tout !

22H21 : Les "Jaune&Bleu" défendent dans leur 22 mètres. Ils obtiennent une pénalité qui va les libérer de l'oppression adverse et leur permettre de dégager leur camp. SURPRISE ! Le capitaine Clermontois semble désigner les poteaux à l'arbitre. "Scotty l'a peut être". Mais oui ! C'est bien ça ! Incroyable ! Scott Piscine va la tenter. Il prend son élan. A 80 mètres des perches, cela semble compliqué pour le buteur clermontois. Que dalle ! D'un coup de pied mammouthesque, Scotty fait fumer la gonfle et passe la pénalité. 10 - 15. A 6 points du bonheur !

22H30 : Clermont pousse et l'agitation se fait sentir sur leur banc. Les calculatrices sont visiblement de sortie. Pourtant, cela ne parait pas compliqué comptablement puisqu'un essai transformé permettra aux "Jaunards" de remporter la partie et d'accéder en 1/2 finale de Coupe d'Europe.

22H32 : Jean Remarques Larmé a calculé que 3 points suffisaient à la qualification. Au micro de Clémentine Serslàfort, il déclare :" On ne va pas se faire avoir comme contre Bordeaux. Pas deux fois. Croyez moi".

22H33 : Franck Eczéma s'époumone sur le bord du pré et demande à Rando "LE DROOOOP, LE DROOOOP".

22H34 : En bonne position, 22 mètres en face de poteaux, Rando se met dans l'axe. Sur une belle passe de Morgan Parlà, Ludovic tape. C'est parti ! Complètement foiré, à ras de terre, la gonfle heurte la tête d'un rat taupier qui passait par là inopinément. La balle s'élève et passe de manière inespérée entre les perches. 13 - 15.

22H35 : Coup de sifflet final. Clermont exulte tout comme le staff sûr de son coup. Mais voilà ! Dommage ! Mauvais calcul. Il fallait juste gagner. C'est sur cette énorme déception que l'ASM ne participera pas à une énième 1/2 finale de Coup d'Europe.

 

#ChampionsCup : Résumé de la rencontre (@Charly pour Cybervulcans)

Note importante : Il n'y aura malheureusement pas le podcast ASMKAST ce lundi. En effet, El_batistador (l'homme The voice) fait la gueule après s'être offusqué de la non invitation des membres de l'Asmkast à la conférence de presse de présentation de Miss Yellow Army. Pyody, lui, a prévu, ce soir là, de faire un Live Tweet (Twitter) sur la guerre des boutons. Quant à Nelson, il a cours de Photoshop.

publié le samedi 09 avril 2016 à 09h44 par Charly

24 Commentaires

  1. Avatar

    Tant pis, la C.E. ce n'est que partie remise, des rats taupiers qui passent par là inopinément, il faudra encore en tuer quelques uns avant de prendre le chemin de Barcelone, alors, en attendant repos pour tout le monde et puis ça risque d'être sympa de voir s’entre dévorer nos 2 principaux adversaires non seulement sur le terrain mais aussi dans les médias (les déclarations à la con pleuvent des 2 côtés) et pendant ce temps là nous on tourne la manivelle...

      • Avatar

        Ben oui et c'est réussi, il manquait qu’eczéma dans la galerie (de portraits, pas de taupes) que toi et ton équipe de copains nous ont proposé et que Jojo a complété avec maestria (il a fallu que je lise le poste d’Ulysse pour m'en apercevoir, je l'avais pas vu du 1ier coup).
        Donc, on est je pense tous très détendus avant que ça reparte même si un samedi de pluie sans l'A.S.M c'est quand même chiant (pas de jardin possible ni bricolage en vue).

        • Avatar

          eczéma .........................................WONDERFUL
          je reviens sur les échanges dont Ulysse fait allusion
          il est vrai que certains dirigeants et aussi et c est le pire que certains entraîneurs utilisent
          à outrance la langue de bois qui frôle la mégalomanie camouflée
          le respect commence de fuir l'univers du rugby
          il ne faut pas s'en étonner car le fric est la cause de tout
          par moment je me demande si la com feutrée et sans relief des dirigeant s auvergnants
          n est pas la solution ?

          • Avatar

            Salut Jojo,
            C'est le lot de certains opportunistes arrivistes de vouloir écrire leur nom dans le marbre en faisant passer leur intérêt personnel avant toute chose; le long terme n'est pas leur affaire; un peu comme certains élus de la République...
            La politique de communication de l'ASM ne plait pas car elle est trop lisse et trop mesurée.
            Quant aux médias, ils sont pour beaucoup dans cette course effrénée à la communication.
            Quand tu vois que c'est la chaîne cryptée qui décide des jours et heures des matches au nez et à la barbe des instances et des abonnés, on croit rêver.

              
    • Avatar

      Salut Miomo.
      Nos adversaires vont aussi se fatiguer pendant que nos joueurs vont se reposer et soigner les petits bobos éventuels.
      Quant aux déclarations, on rejoint bientôt le niveau du foot quand les entraîneurs se balancent des amabilités avant ou après match; des pratiques de cour d'école.
      Par contre, je serai assez favorable à ce que nos joueurs et leur staff restent concentrés et sur la même dynamique car tout le monde sait que les désillusions arrivent très vite au moment où l'on ne s'y attend pas...

      • Avatar

        Salut Ulysse,

        tu as tout résumé, mais je ne me fais pas trop de souci pour çà car si à l'A.S.M. il y a bien une qualité indiscutable, c'est bien de ne jamais cultiver l'art de la polémique.
        J'ai totalement confiance pour la concentration et sans manquer de respect au agenais, je crois que le match qui arrive (qu'il faudra quand même prendre au sérieux) permettra de tester l'état de forme des uns et des autres avant les dangereuses sorties au Racing et à Toulouse suivies des phases finales et d'un pèlerinage à la Mecque du foot (allez, un petit cierge à la "Sagrada Familia" et on repart avec le magnifique objet d'art en bois et en fer blanc !!!

        • Avatar

          Miomo,
          Je suis définitivement fan de tes métaphores 🙂
          Je suis aussi bien d'accord avec toi sur le fait qu'on ne polémique pas et cela me va très bien comme cela. Certains sont spécialisés dans ce genre d'exercice; laissons-les exceller dans celui-ci......
          Parlons de notre club, du rugby et aussi des plaisirs de la vie si l'on veut, ça nous fera beaucoup plus de bien 🙂 Il faut que notre Yellow-Army retrouve de sa superbe et soulève nos jaunes'art jusqu'au match décisif.
          Quant aux petits pruneaux (expression affectueuse), il ne faudra pas être "suffisant" et "présomptueux" car, vu leur position actuelle, ils auront à cœur de faire bonne figure au Bib Park alors...........Méfia-te.

          • Avatar

            Bien sûr, contre Oyo, qui a été le point de départ au moins à domicile de la belle série en cours, je me souviens des difficultés de la 1ière mi-temps où la botte de M. Parra avait maintenu l'équipe à flot avant de prendre le dessus en seconde période avec quand même pas mal de déchets.
            En plus, après une coupure et un match aussi intense que celui du vélodrome et selon la compo mise en place, il se pourrait qu'il y ait une certaine décompression mais bon ça devrait passer quand même et j'espère qu'ils en profiteront pour régler certains détails comme la touche (lancers et captation) un peu + de combativité de notre seconde ligne dans les rucks et faire un peu moins de fautes au sol, dimanche dernier cela aurait pu coûter cher.

              
  2. Avatar

    je reviens vers vous mes experts préférés pour parler de la CE
    Révolutionnée par tous depuis 2 ans pour faire profiter encore une fois les plus friqués !
    a peine 2 saisons et déjà en déclin
    on lit ça et là que ce n'est plus cela
    effectivement sur les 8 clubs restants que des frenchs et des englishes ?
    tu parles d une coupe d'Europe !
    stades à peines pleins
    téléspectateurs absents car bein est passé par là et connait le rugby comme moi le golf
    et vous vous en pensez quoi de cette pseudo compétition européenne?

    • Avatar

      Bonjour Jojo,

      La même chose que toi évidemment, le constat que tu fais plus haut colle à la réalité du rugby. Avec la coupe d'Europe on a mis la charrue avant les bœufs, il fallait à mon sens, d'abord, d'une part travailler à développer ce sport dans les pays où il commençait lentement à émerger ( Italie, Roumanie,Géorgie) et organiser des compétitions sur mesure doublée d'une assistance technique des grandes fédérations ( anglaise et française) pour leur permettre de progresser structurellement et sportivement, on aurait pu adjoindre à cette compétition la participation de la pro D2 française ainsi que de son homologue anglaise et cela aurait, je pense, créé une saine émulation au sein d'une compétition sportivement équilibrée et d'autre part organiser un "cinq nations des clubs entre britanniques (provinces & clubs) et les meilleurs clubs français, c'était du "gagnant-gagnant" pour tout le monde et beaucoup moins lourd à gérer.
      Au lieu de cela, pardon d'en reparler, on a préféré copier le foot, sport universel et mettre en oeuvre une coupe d'Europe en mélangeant les torchons et les serviettes, les pauvres italiens y font de la figuration et les autres sont carrément absents ; le bling-bling et l'appât du gain (droits télé associés) l'ont emporté au détriment d'une logique sportive et l'on assiste au triomphe récurrent d'une formation comme Toulon dont le président a tout compris avant tout le monde et avance déjà ses pions pour la restructuration à son avantage de cette compétition.
      En résumé, la grenouille rugby a voulu se faire au moins aussi grosse que le bœuf football et la bulle qui s'est formée dans son estomac finira certainement par éclater.
      Malheureusement, une mare aux canards, c'est fait pour barboter et les requins qui en ont pris possession rêvent d'en faire un océan à la mesure de leurs ambitions démesurées et utopiques, je ne voudrais pas être un Cassandre ni un oiseau de mauvaise augure mais j'ai bien peur que tout ça finisse à brève échéance par se casser la figure dans la mesure où les chaînes télé finiront par ne plus adhérer (canal a lâché prise et le service public ne devrait pas tarder à suivre, quant aux qataris on sait bien dans quel but ils s'intéressent à la France et ça ne devrait pas durer très longtemps non plus une fois leurs objectifs atteints.

  3. Avatar

    les parisiens se sont ridiculisés à Leicester et en même temps ridiculiser le rugby français
    ne pas jouer ce quart est quelque peut inadmissible car on ne peut pas dire que le SF a joué
    ce match
    il fallait rester dans votre fauteuil messieurs

    • Avatar

      Résultat logique si l'on considère la saison du S.F. dans son ensemble, je ne sais pas si ils ont refusé le combat (je n'ai pas vu le match) mais leur participation aux 1/4 prouve bien que cette compétition est bidon dans sa formule actuelle.

        • Avatar

          il est vrai que quand on voit la triste et pauvre saison du SF on peut s'interroger quant à
          leurs succès de la saison écoulée
          Monsieur Noves s 'est pris également au piège avec les sélections des parisiens pour le tournoi des 6 nations
          le départ de Jeff Dubois ne peut expliquer à lui seul ce naufrage
          alors qui peut justifier ces écarts ????

          Ulysse, éclaire nous

          • Avatar

            Je ne sais pas si je peux éclairer ta lanterne bourguignone mais pour moi, Et sans jalousie aucune, le Stade Français a été champion sans mérite et sans gloire. Une ASM diminuée du fait de ses absents, un moral dans les chaussettes suite à la perte en finale de CC et des faits de jeu et discussions plus trucages des parisiens suite à discussions sans partages avec l'arbitre (cf. PARISSE, QUESADA). Pour moi, ce titre est usurpé même si leur demie ne souffre d'aucune discussion possible.
            Donc, finalement, le Stade Français est peut-être à sa place. Voilà mon avis Jojo.

              
  4. Avatar

    on a observer l'élimination des toulonnais en cette fin d'apres midi dominicale et ensolléillée
    monsieur MB a force de jouer les apprentis sorciers tu es pris par ton propre piège
    hooooo comme c est dommage

    • Avatar

      Attention quand même, parce que maintenant ça va être tout pour le top 14 et globalement, malgré la défaite d'aujourd'hui, je les trouve supérieurs au Racing, il serait intéressant qu'ils passent par les barrages pour y laisser encore quelques plumes même si le résultat ne sera pas garanti pour autant.

    • Avatar

      Franchement, à la mi-temps, je ne donnais pas cher de la peau du Racing et je suis surpris de leur victoire. Ils ont été costauds et ont bien défendu leur ligne.
      Il va donc vraiment falloir compter sur les franciliens pour la fin de la saison à moins que l'usure des deux tableaux ne leur soit fatale.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

58