LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Comment se rendre dimanche au stade de France

Image uploaded from iOS

Départ prévu jeudi minuit pour arriver à l'heure du match !

Comme vous l'aviez deviné, et surtout si vous avez suivi le match de samedi dernier depuis votre boîte à sons, baptisée par l'ère moderne "radio" (certainement inspiré par ce trublion demi de mêlée qui transmet des ondes positives à l'ensemble du vestiaire), le club régional, l'AS Montferrand, est en finale du Championnat de France.

Les joueurs iront de ce fait défendre nos couleurs pour tenter de ramener le bouclier arverne volé, depuis 2010, à Vercingétorix. Comme vous le savez certainement aussi, nos guerriers gaulois jouteront face aux varois, club présidé par Mourad Boudjellal et soutien du nouveau président. Ce détail est important car, bizarrement, la ligne du train à vapeur reliant l'arverni à la civilisation lyonnaise sera fermée pour entretien et travaux ce week-end particulier. On nous empêche de pouvoir assister au sacre attendu de nos représentants. C'est un complot putain !

Ne pouvant espérant voyager dans les wagons -bétaillères-, je vous conseille quelques solutions de rechange, la force et l'obstination étant caractéristiques de nos tempéraments bien trempés.

Ainsi, pour les pécores pauvres, il est nécessaire de préparer victuailles et attirails pour dès à présent entamer la transhumance piétonne jusqu'à la capitale. Il vous sera nécessaire de bourrer vos sabots avec de la paille afin d'éviter les ampoules handicapantes susceptibles de vous stopper dans ce long périple. Par ces fortes chaleurs, il est indispensable de prendre à la source, la cave du coin, de quoi se désaltérer. Par contre, et je suis désolé pour ce message tardif, mais vous n'aurez pas le temps de tuer le cochon et risquer de ne jamais arriver à temps.

En ce qui concerne la moyenne classe pécore, préparez vos meilleures bêtes, bœufs ou chevaux, et révisez la mécanique de l'attelage qui vous transportera. Il est évident que des roues en bois bien cerclé feront de votre voyage un moment plus agréable. Pensez donc à vérifier que ce cerclage ne soit pas rouillé ou endommagé par les travaux de la terre. Afin d'éviter les frottements et minimiser l'effort déjà pénible de tractation de vos bêtes, et ainsi éviter leur épuisement précoce, veuillez huiler correctement les moyeux des roues de la charrue. À noter que pour tous problèmes de sabots, le maréchal ferrant se tient à votre disposition 12 rue Massillon et se fera une joie de bien vous équiper pour cette finale.

Image uploaded from iOS (1)

Pour les agriculteurs aisés, bénéficiant tous les ans des aides de l'état, sachez qu'il est nécessaire que vous puissiez assurer un co-tracteurage. Il est bien évident que seul vous et votre famille profiteront de la climatisation, de la radio, de la télé, à l'intérieur de la cabine 6 places. Mais, s'il vous plaît, pensez aux autres, dieu sait que c'est très difficile, et attelez une remorque de foin afin d'en faire bénéficier à qui le voudra. Ne soyez pas radins. Pour la sécurité de votre chargement, il est préférable de mettre des ridelles à la remorque, en prévention de la chute inopinée du ou des mecs ayant forcés sur la villageoise. Plus grand nombre nous serons plus le verre Saint Getorix sera plein une fois le périple terminé.

De manière générale, il vous sera demandé de colorer vos moyens de transports. Préférez ainsi des sabots, jougs ou tracteurs aux couleurs locales. Toutes personnes ou attelages à dominante rouge et noir, se verront houspillés et lynchés à grands coups de tomates et d'œufs pourris avant de subir le châtiment moyen* : 5h de marcel et son accordéon. BIM ! DANS TA MUSETTE !

Je vous souhaite un excellent voyage à tous. Le périple sera long mais la fête sera belle. En aparté, évitez le marcel. Ce n'est pas encore l'époque du bronzage paysan qui fait fureur auprès de la damoiselle au bord de nos rivières et lacs.

*le châtiment suprême étant d'écouter un pilou pilou devant un type hurlant à la mort dans un dialecte incompréhensible combiné de salves de postillons incessantes.

publié le mardi 30 mai 2017 à 22h39 par Charly

8 Commentaires

  1. Avatar

    "Ving Diou, la Marie, sor les 2 boeufs que je les compte".

    les sabots sont cirés à neuf, la réserve d'avoine est prète pour les bêtes et les seaux de breuvage au frais pour les Hommes.

    Cellier Chevanet n' a qu' à bien se tenir !! MEFIA TE, en partant ce matin , on peut arriver avant vous à la prairide devant la Basilique de St Denis

  2. Avatar

    Miladiou dé diou, "veuillez huiler correctement les moyeux des roues de la charrue." mais chez nous en Corrèze, les charrues n'ont pas de roues, comment que je vais bien pouvoir monter à Paname !

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

74