LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Interview Julien Malzieu.

Voici une petite interview de Julien Malzieu avant le match contre l'Italie.

- T’attendais-tu à ton retour comme titulaire en équipe de France ?
Forcement non, déjà j’ai été agréablement surpris de figurer parmi les 30 lors du 1er stage donc figurer parmi les 15 titulaires, oui forcément, je ne m’y attendais pas du tout.

- Comment as tu appris ta sélection ?
Le matin on a eu une réunion tous ensemble où Philippe Saint-André a annoncé l’équipe qui allait jouer, tout simplement. On l’a tous su en même temps.

- A ton avis pourquoi Philippe Saint-André t’a choisi ?
Parce qu’il apprécie mon jeu, je pense, mon activité sur le terrain. Mon profil de joueur lui plaît assez et à priori, mes prestations avec Clermont dernièrement lui ont plu aussi. Donc c’est un peu un tout et il a envi de me voir à l’œuvre contre l’Italie samedi. Aprèsc'est à moi de faire ce qu’il faut pour que sa première impression soit la bonne.

- Le fait de jouer avec tes coéquipiers de club devrait faciliter les lancements de jeu où les schémas sont complètement différents avec le XV de France ?
Les schémas de jeu d’une équipe à l’autre se ressemblent assez. Il n'y a que les noms qui changent, mais ça devrait faciliter quand même la tâche de jouer avec Wesley et Aurélien toute l’année ; On a forcément des repères communs et des automatismes aussi. Ce qui va nous aider le plus c’est plutôt dans le désordre quand il n’y aura rien de programmé, quand rien ne sera annoncé, qu’il y aura des ballons de récupération. On sait ce que chacun aime et ce que chacun fait dans le jeu, ça va vraiment nous aider là-dessus. Après sur les lancements forcement aussi, mais ça sera plus dans le désordre que la prise d’initiative fera la différence, nos automatismes seront un plus.

- Comment abordes-tu ce match contre les Italiens ?
Pour l’instant assez tranquillement, on se prépare petit à petit, on emmagasine beaucoup de choses parce que forcement tout est nouveau. Il y a beaucoup de choses à assimiler, on essaye de les retranscrire le mieux possible sur le terrain, ce n’est pas forcément évident. Mais de jour en jour on s’approprie le système de jeu et les lancements.
Pour l’instant pas de pression particulière, juste l’envie de faire des bonnes choses à l’entrainement et de ressortir content tout simplement des séances d’entrainements tout simplement.

-Vous n’avez pas eu beaucoup de temps pour vous mettre en place.
On a quand même 2 entrainements terrain par jour, on a le temps de voir des choses, mais ce n’est pas évident de tout voir et surtout de se caler sur 2 jours. On essaye de s’appliquer, de répéter de la meilleure façon, mais ce n’est pas évident en 2 jours de régler des choses qui mettent des fois des semaines voir des mois à être bien exécutées. On essaye de faire au mieux mais c’est vrai que par moment, il y a certaines choses qui sont un peu difficiles, pour cela il nous reste 2 jours d’entrainements pour tout peaufiner, pour être prêt pour samedi, même si on sait que ça risque d’être un peu brouillon par moments. On n’a pas le droit de tricher sur l’envie et sur l’engagement, sur l’agressivité, ce sont des basiques dans notre sport. Après sur les lancements on sait que tout est nouveau et on risque de se tromper. Il faut le garder dans un coin de sa tête même si on espère que ça n’arrivera pas, en tout cas on sait que sur les lancements si on se trompe, il faudra tous suivre l’erreur du coéquipier et faire tout que ce ne soit pas préjudiciable pour l’équipe.

- Quel est l’objectif fixé par le staff du XV de France pour ce tournoi ?
Pour l’instant on n’a pas trop parlé, on s’est plutôt fixé sur ce premier match contre l’Italie et de réaliser un match plein et de le gagner tout simplement. C’est tout nouveau on ne sait pas ou on va, on ne sait pas comment on va réagir aux nouveaux lancements au nouveau système de jeu, on n’a pas eu l’occasion de faire une opposition réelle contre une équipe. Donc l’objection principal est de prendre du plaisir sur le terrain et surtout de gagner ce fameux 1er match. Après les objectifs seront peut-être un peu plus définis mais aujourd’hui ce que nous voulons c’est vraiment gagner ce premier match et prendre du plaisir et se régaler sur le terrain.

Merci Julien.

publié le mercredi 01 février 2012 à 22h59 par vulcain

2 Commentaires

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

56