LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Le check-up

La prose cybervulcanesque fait merveille en la personne de Jean-Louis qui revient avec humour sur le besoin de l'ASM de se remettre en question pour ce choc européen.

Après Mont-De-Marsan, un check up s’impose. Le docteur Munster envoie sa meilleure équipe pour réaliser un diagnostic sur l’état de santé des joueurs Clermontois. Il apparaît que cette tâche qui lui incombe, doit révéler un état parfaitement clair du patient.

Parmi les organes essentiels à contrôler, le cœur. C’est pourquoi, nous avons choisi le meilleur des cardiologues européens, ce qui n’est pas du luxe afin de contrôler les battements de ces cœurs qui parfois s’essoufflent sur le terrain et pire s’arrêtent de battre dans les tribunes. Ce test à l’effort sera particulièrement révélateur de l’état des troupes.

Le gastro-entérologue doit vérifier l’état du tube digestif, lourdement affecté par les échecs récents ainsi que les intestins devenus paresseux après avoir subi la grêle. Son rôle étant de les remettre en selle.

L’oto-rhino de service, véritable spécialiste du bourre-pif et de l’oreille en choux-fleur veillera à ce que sur les chandelles, toutes les esgourdes soient à l’écoute le cri du courageux réceptionneur assénant le fameux « j’ai » symbolisant le courage sous la mitraille.

L’ophtalmo a lui pour mission, d’apprécier la justesse des choix tactiques aussi bien pour le jeu à la main que pour le jeu au pied. Il veillera à que la lucidité toujours nécessaire aux bonnes décisions, ne baisse malgré l’enjeu et la fatigue.

Je n’oublie pas non plus les récents traumatismes consécutifs des finales perdues qui devront finir par être balayés de toutes ces têtes embrumées. La difficulté dans laquelle l’équipe va être confronté sera révélatrice de leurs ressources morales et mentales. Le psychologue de service aura toujours son écoute précieuse.

Nul doute que ce passage au contrôle technique médical, à l’instar d’un véhicule ayant pris de la bouteille, ne débouchera pas sur une contre-visite.

Si tel était le cas, une semaine de patience serait suffisante afin de savoir définitivement, si nos joueurs préférés pourraient se remettre à rouler les mécaniques ou bien de prendre la direction de la casse pour 1000 Euros.

Il faudra aussi pisser dans l’éprouvette, subir la prise de sang afin de s’assurer la complète guérison de ce patient revenu complètement déconfit des Landes.

Amis Irlandais, nous attendons avec impatience vos conclusions. Tout en souhaitant que Dimanche soir, de soupe à la grimace, nous n’aurons point.

par Jean-Louis sur le forum...

publié le samedi 06 décembre 2008 à 15h01 par Mouky

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

60