LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

L'heure de la reprise a sonné

Après une saison chaotique, Clermont va débuter demain une nouvelle saison que l'on espère tous bien meilleure.

Hormis les internationaux français qui ont terminé leur saison la semaine dernière à Dunedin et qui devront observer une période de repos de 10 semaines, les joueurs clermontois reprendront demain le chemin de l'entrainement. Seul Camille LOPEZ et Wesley FOFANA seront exemptés de cette période de repos au vu leur faible temps de jeu la saison passée. Le demi de mêlée écossais Greig LAIDLAW sera également présent n'ayant plus disputé un match depuis fin mai. Quelques blessés sont malheureusement à compter: Nick ABENDANON (opération de l'épaule), Rémy GROSSO (fractures du crane), Paul JEDRASIAK  et Alivereti RAKA (rupture du ligament croisé du genou).  Peceli YATO et Sitaleki TIMANI ont fini la saison dernière avec des blessures moins graves et devraient reprendre assez rapidement.

Côté transferts, le club a clairement procédé à un allègement de sa masse salariale qui devrait lui permettre de lutter avec certains clubs quand il faudra prolonger quelques jeunes joueurs comme Damian PENAUD, Sébastien VAHAAMAHINA, Peceli YATO, ... Ce qui donne pour les principaux transferts (voir liste complète sur All Rugby) :

  • pour les départs: Aaron JARVIS (Newport), Raphaël CHAUME (LOU), Camille GERONDEAU (Castres), Otar GIORGADZE (Brive), Luke McALISTER (arrêt), Atila SEPTAR (Pau), Aurélien ROUGERIE (arrêt), Malietoa HINGANO (Paris), David STRETTLE (Saracens), Noa NAKAITACI (LOU), Scott SPEDDING (Castres), Alexandre NICOUE (Biarritz), Maxence BARJAUD (prêt, Nevers) et Charly TUSSARDI (prêt, Béziers)

nanai-chiefs

Tim NANAI-WILLIAMS

  • pour les arrivées: Apisai NAQALEVU (centre, Bordeaux), George MOALA (centre, Auckland Blues), Tim NANAI-WILLIAMS (trois-quart polyvalent, Chiefs). Trois jeunes espoirs ont également signé à Clermont: Kevin VIALLARD (17 ans, Brive) et Goulwen GUELHO (18 ans, Vannes) à la charnière et Antoine BOUSQUET (18 ans, Stade Toulousain) en deuxième ligne.

Kevin VIALLARD

Xavier SADOURNY: "Kevin VIALLARD arrive de Brive. Il va faire la préparation avec les pros cet été. Nous avons deux internationaux à ce poste donc il nous fallait nous renforcer avec William et Kevin en complément de Charlie CASSANG. C'est un jeune joueur qui colle au ballon avec une très bonne technique."

Un troisième ligne gratteur est annoncé depuis l'élimination en coupe d'Europe mais nous ne voyons toujours rien venir. L'international écossais John HARDIE était un temps espéré mais il n'a pas satisfait à la visite médicale. Les dernières infos parlaient d'un joueur de rugby à 7 sud-africain (en espérant que ce soit Kwagga SMITH). La période des transferts est terminée (hormis pour les joueurs sans club) mais il reste quelques possibilités au club de faire venir un autre joueur (2 joueurs supplémentaires et 3 joueurs additionnels).

En sachant que Tim NANAI-WILLIAMS et George MOALA sont actuellement blessés et n'arriveront à Clermont qu'à l'automne, il faudra encore compter sur les jeunes espoirs en ce début de saison notamment au poste d'arrière. La bonne nouvelle en cette année de Coupe du Monde est qu'il n'y aura pas de tournée estivale du XV de France. Du coup, la saison de Top 14 a été étirée et il y aura moins de doublons.

Le programme de la préparation de l'ASM est composé d'un stage à l'INSEP du 23 au 28 juillet puis de deux match de préparation, l'un à Mayol contre le RCT le 10 août et l'autre à Issoire contre le Canada le 17 aôut.

publié le dimanche 01 juillet 2018 à 12h00 par FabASM63

17 Commentaires

  1. Avatar

    Il me semble que le 3 eme ligne centre de Brive est sur le carreau et nous n avons personne pour doubler Lee ! Je ne veux pas écorcher son nom mais c est un maouss et nous manquons parfois de densité
    Je crois que le staff veux faire descendre Iturria on verra !

  2. Avatar

    J'ai quand même du mal à croire que le premier budget du top 14 se voit dans l'obligation d'alléger sa masse salariale uniquement en vue de consolider la prolongation de certains joueurs. Les clubs dont parle Fab sans les citer sont quand même bien soumis aux mêmes obligations en matière de Salary cap et doivent aussi certainement s'adapter pour préserver leurs arrières, à moins que tout ça ne soit complètement bidonné et que certains profitent d'astuces diverses pour contourner la règle.

    • Avatar

      J'ai vu un super film hier soir sur un légiste qui avait fait une autopsie sur une ancienne star du football Américain décédée et en a déduit après de longues analyses que cette dernière fut la victime de graves traumatismes du cerveau liés aux nombreux chocs à la tête pendant toute sa carrière.
      S'en suivit d'autres décès en chaîne de footballeurs pratiquant le même sport et ce médecin se mit en quête d'essayer de prouver que ceux-ci avaient les mêmes causes pour les mêmes effet.
      Le problème, c'est que la NLF (Nationale Ligue de Football) a tout fait pour ne pas laisser éclater ce scandale au grand jour à cause des intérêts financiers qui , de ce fait, se retrouvaient dans un grand danger.
      Le film s'appelle: "Seul contre tous" et l'acteur principal est Will Smith. Il était diffusé à 20h50 sur Canal Cinéma.

      Tu auras compris mon parallèle avec ce qu'il se passe aujourd'hui dans le rugby et une pensée pour le professeur Chazal...

      Bonne baignade et bon rosé à toi 🙂

      • Avatar

        Ola vieux frère, la plage et le rosé ça aurait pu être hier, aujourd’hui, c'est le boulot qui prime même si je profite de la pause déjeuner pour écrire ces quelques mots. Bon, pour redevenir sérieux, ce film que je n'ai pas vu mais que je regarderai en replay est sûrement basé sur des faits réels, tellement le football américain est violent et gangréné par l'argent et ce à un niveau bien supérieur à celui du rugby. Personnellement, ce qui m'énerve chez nous, c'est cette propension que tout le monde a à se défiler devant l'évidence en essayant de faire le moins de vagues possibles pour éviter les problèmes. Prenons le cas Grosso par exemple, c'est évident même si tout se passe très vite et que les deux mastodontes All-Black, le 3ième ligne comme le pilier y vont avec l'intention de faire mal, après ça, aucune sanction, pas même une pénalité, le père brunel s'en émeut, fustige un peu l'adversaire et l'arbitre au minimum syndical avant de se raviser et déclarer que c'est un accident. Rémy Grosso lui même se plaint dans la presse que si un français avait fait la même chose, ça serait rouge direct et un peu après ou un peu avant accepte les excuses du pilier Black en disant "pas de problème mon frère, c'est le rugby" et bien non, à un moment, je pense qu'il faut savoir l'ouvrir et dénoncer le laxisme et l'arbitrage à 2 vitesses, il faut s'affirmer et dire que le danger est le même pour un joueur qu'il appartienne à une nation ou à une autre. Il y a peu, j'ai vu en différé Australie-Irlande arbitrée par Pascal Gaüzere, à un moment un australien prend un irlandais en l'air, le gars tombe quasiment sur les cervicales et là, l'arbitre français sort un simple jaune alors que l'irlandais complètement sonné ne reprendra pas la partie. Tour ça pour dire qu'il n'y a aucune harmonisation dans la sanction et que l'on est arbitré selon que l'on soit puissant ou misérable. Oui, il y aura sûrement un mort un de ces jours, c'est d'ailleurs déjà fait dans des divisions inférieures dont personne ne s'émeut ainsi qu'un nombre croissant de blessés graves et si on ne forme pas les éducateurs afin de les sensibiliser à ce fléau pour qu'ils apprennent aux gamins dont ils ont la charge à maitriser leur fougue et leur impulsivité même si à l'école de rugby le placage fait l'objet d'un apprentissage plutôt bien contrôlé.
        Dernier point et non des moindres, le dopage généralisé qui fait du rugby selon une étude récente le 3ième sport le plus concerné en la matière et qui accouche de Frankenstein bodybuildés en veux-tu en voilà devra être combattu avant même de se préoccuper à quel niveau du corps un placage est réglo ou non, faute de quoi on pourra toujours scruter le désert des tartares sans jamais voir l'ennemi arriver.

  3. Avatar

    Parler de "masse salariale" signifie sur le plan comptable, inclure les salaires "chargés".
    Avoir pléthore de joueurs dont les salaires sont quasi linéaires entre eux n'est pas la même chose qu'avoir deux ou trois joueurs très bien rémunérés et quelques autres moyennement.
    De ce fait, il est toujours compliqué de recruter du "lourd" quand on a déjà de gros salaires qui gonflent mathématiquement à eux seuls cette fameuse masse salariale.
    Vous aurez remarqué que je n'ai cité aucun joueur par soucis de préserver une certaine neutralité.

    • Avatar

      Oui bien sûr, mais en principe, tout le monde est logé à la même enseigne avec un plafonnement identique pour tous les clubs du Top 14, donc normalement, ceux qui se mettraient en tête de picorer chez le voisin en faisant monter les enchères de manière trop élevée grilleraient une partie de leurs cartouches et pourraient être attaqués de la même manière par leurs concurrents. J'ai plutôt le sentiment que certains et c'est bien connu jouent avec la règle en introduisant des modalités de financement plus ou moins avouables. A l'A.S.M., on se la joue "petit bourgeois" avec une gestion "à la papa" à savoir, tant pour les salaires (strictement limités au Salary cap) tant pour le resto, tant pour A.S.M. expérience, tant pour le remboursement du prêt pour l' agrandissement du stade, etc, etc. Et pendant ce temps là, nos principaux adversaires mettent tout sur la case rugby en se foutant pas mal d'une règle qui, de toute manière sera un jour ou l'autre fatalement foulée au pied par la réglementation européenne et recrutent à tour de bras des stars de toute provenance. Pour exemple, Le salaire de Dan Carter, lorsqu'il a signé au Racing représentait à lui seul 15% du montant total autorisé par le Salary cap. J'ai bien peur qu'outre le peu de courage et de sens des responsabilités dont a fait montre la direction du club la saison dernière, vienne s'ajouter une vision "bisounours" sur l'évolution des pratiques financières dans un sport où l'on ne va pas tarder à voir imploser un système de régulation de plus en plus fragilisé par la réalité du marché.

      • Avatar

        En effet! C'est très bien que Moala puisse attaquer dès le début de la saison. J'attends pas mal de ce joueur qui n'est pas très connu mais qui a un profil assez similaire à celui de Fofana, centre puissant / dynamique avec une bonne capacité de course.

        Je pense véritablement que les 7 semaines de vacances + 8 semaines de préparations seront notre meilleur atout cette saison. On va pouvoir voir des joueurs frais en début d'exercice qui auront le coffre pour tenir physiquement jusqu'à la fin de l'année.

        Il va falloir compter avec nous!

  4. Avatar
    Charles-henry Cellier le 11 juillet 2018 à 22:04

    L'ASM 2018 2019
    Pilier

     Davit ZIRAKASHVILI, 34 ans Loni UHILA, 29 ans Rabah SLIMANI, 28 ans Etienne FALGOUX, 25 ans Beqa KAKABADZE, 22 ans Michaël SIMUTOGA, 21 ans Sipili FALATEA(2), 21 ans Daniel BIBI BIZIWU, 16 ans

    Talonneur

     Benjamin KAYSER, 33 ans John ULUGIA, 32 ans Yohan BEHEREGARAY, 22 ans Alexandre FISCHER(2), 20 ans

    2ème ligne

     Flip VAN DER MERWE, 33 ans Sitaleki TIMANI, 31 ans Sébastien VAHAAMAHINA, 26 ans Paul JEDRASIAK, 25 ans Arthur ITURRIA, 24 ans Corentin ASTIER(2), 23 ans Jaco VAN TONDER, 20 ans Antoine BOUSQUET, 18 ans

    3ème ligne

     Damien CHOULY, 32 ans Fritz LEE, 29 ans Alexandre LAPANDRY, 29 ans Viktor KOLELISHVILI, 28 ans Peceli YATO, 25 ans Judicaël CANCORIET, 22 ans Julien RUAUD, 20 ans Maxence LEMARDELET(2), 19 ans Kévin NOAH, 16 ans

    Mêlée

     Greig LAIDLAW, 32 ans Morgan PARRA, 29 ans Charlie CASSANG, 23 ans William HUTTEAU(2), 20 ans Kévin VIALLARD, 17 ans

    Ouverture

     Camille LOPEZ, 29 ans Patricio FERNANDEZ, 23 ans Dorian LAVERNHE(2), 19 ans Goulwen GUEHO, 18 ans

    Centre

     Wesley FOFANA, 30 ans Apisai NAQALEVU, 28 ans Rémi LAMERAT, 28 ans George MOALA, 27 ans Damian PENAUD, 21 ans Tani VILI, 17 ans

    Ailier

     Rémy GROSSO, 29 ans Peter BETHAM, 29 ans Tim NANAI-WILLIAMS, 29 ans Alivereti RAKA, 23 ans Moses FUALA'AU(2), 22 ans Samuel EZEALA, 18 ans

    Arrière

     Isaia TOEAVA, 32 ans Nick ABENDANON, 31 ans Setariki TUICUVU(2), 22 ans

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

54