LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Quand le massacre ne semble pas déranger tout le monde...

Depuis dimanche soir, les réactions se sont multipliées face au terrible KO subi par le jeune Samuel Ezeala. D'abord à l'unisson, puis avec de plus en plus de voix discordantes, ce qui nous a fait tiquer.

En voyant ces images horrifiantes, le public devant sa télé a eu très peur et cela s'est ressenti sur les réseaux sociaux. Par contre, d'autres acteurs du monde du rugby n'ont pas été touchés de la même manière, au vu de leurs réactions.

 

Commençons par Jacky Lorenzetti, le Président du Racing, qui nous explique que le rugby n'est pas de la danse et que ce n'est pas grave puisque le jeune joueur a retrouvé ses esprits. Alors merci pour cette incroyable révélation Jacky mais tes propos sont une nouvelle fois à côté de la plaque.

Donc un KO avec perte de connaissance dont on ne connaît pas encore toutes les séquelles est anodin puisque le rugby est un sport de combat. J'y vois là un dramatique effort de minimisation des faits totalement en contradiction avec les propos du professeur Chazal, neurochirurgien impliqué dans le Grenelle de la santé des joueurs de rugby et qui me paraît bien plus habilité à parler santé.

 

Ayons aussi une pensée pour Vincent Péré-Lahaille, journaliste chez Rugbyrama, qui s'est indigné des draps blancs déployés autour de Samuel Ezeala. Quelle intéressante remarque sur le fond. Ne serait-il pas judicieux de supprimer la cause première de ces images ? Et l'image de soigneurs qui réaniment un joueur est-elle plus belle à voir que ces draps blancs ? Les gens qui ont vu Marc-Vivien Foé s'écrouler à Lyon il y a 15 ans, les gens s'agiter autour de lui et les joueurs en pleurs n'auraient-ils pas préféré un drap blanc ? Bref, encore une remarque discutable sur la forme pour éviter de parler du fond.

Le summum de la consternation attendait encore cependant. Il est arrivé ce matin en même temps qu'un communiqué de Provale. Provale, rappelons-le, est le syndicat des joueurs. CENSÉ LES PROTÉGER. Avec un président (Robins Tchale-Watchou, ex USAP et MHR), qui a lui-même terminé sa carrière sur une commotion.

Ce bon syndicat nous explique que l'ASM n'aurait jamais dû titulariser un jeune de cette morphologie. Ce bon syndicat est donc complètement à l'Ouest.
Bien sûr, l'ASM a titularisé un jeune de 18 ans pour le plaisir. Cela n'a rien à voir avec l'hécatombe qui frappe les lignes arrières. Passons à la morphologie. Samuel Ezeala est enregistré sur Rugbyrama à 1m87 et 94 kgs. Soit 1 cm et 2 kgs de plus que Virimi Vakatawa.
Du coup, heureusement que c'était Samuel Ezeala ! Un joueur plus petit et plus mince aurait sans doute connu de plus graves dommages si on suit leur raisonnement !

 


Là encore, comment peut-on se détacher du fond du problème en cherchant des excuses toutes prêtes ? Si Samuel Ezeala était sur la pelouse, c'était précisément parce que les chocs de plus en plus violents ont envoyé nombre de ses camarades au tapis. Ignorer ce fait me semble relever de la malhonnêteté.

On passera sur le fait de critiquer un club qui fait jouer un jeune talentueux à l'époque où l'on déplore une tendance à délaisser la formation pour se tourner vers le recrutement de joueurs étrangers.

La voix des joueurs a été complètement bafouée par Provale. On se souvient de Jamie Cudmore, en guerre avec l'ASM pour des soucis de commotions, ou Julien Bonnaire, qui disait que la douleur faisait partie de son quotidien. Que pensent-ils de la réaction de Provale ? Les représentants des joueurs n'ont visiblement aucun problème avec la croissance perpétuelle de la violence dans le rugby, tant que les joueurs sont suffisamment âgés et bien calibrés. Tout va bien, le spectacle continue et le joueur s'est relevé. Mais que se passera-t-il lorsqu'un joueur ne se relèvera pas ? Que dira-t-on aux joueurs qui auront développé des séquelles à cause de ce jeu de massacre sur lequel les instances, même celles censées les accompagner, ferment encore les yeux ?

 

Fan de football depuis ma petite enfance, on m'a toujours dit que mon sport était dévoyé par l'argent pendant que le rugby, lui, avait de vraies valeurs. Mais quelles valeurs dégage-t-on lorsqu'on cherche une faute grave à mettre sur le dos de l'entraîneur le plus titré de France pour l'écarter du XV de France ou que l'on se désintéresse autant du sort des joueurs au détriment du spectacle ?

Où est la fameuse solidarité lorsqu'on considère qu'un joueur qui a perdu connaissance sur le terrain, dans la suite d'une longue série de commotions entrevues sur les terrains de Top 14, a été victime "d'un KO malencontreux" (Bernard Laporte, cet après-midi) ?

Le rugby français a besoin d'une immense remise en question que refusent les instances, visiblement aveuglées par l'argent. Ce sont donc aux acteurs fondamentaux de ce sport d'agir. Les supporters doivent faire passer des messages. Les joueurs et entraîneurs doivent parler d'eux-mêmes puisque la voix qui leur est donnée ignore totalement leurs problèmes.

Avoir des valeurs, c'est se rappeler que les joueurs sont des humains qui vivront encore après leur carrière et qu'il faut protéger dès le début.

Et être intelligent consisterait à écouter les experts de la santé qui font des études sur la santé des joueurs, parce qu'ils en savent surement plus que quiconque sur le sujet.

Le rugby n'était pas nécessairement mieux avant. Par contre, il peut être mieux qu'aujourd'hui dans le futur, avant qu'il ne soit trop tard et que des drames se multiplient.

publié le mardi 09 janvier 2018 à 20h00 par Dim

52 Commentaires

  1. Avatar
    actuellement Clémençon Michel le 09 janvier 2018 à 21:20

    Je suis "très mal à l'aise" par ce que je vois actuellement sur les terrains de rugby car étant un ancien joueur de rugby je ne peux accepter que ce sport aux valeurs multiples devienne un jeu de massacre. Certains propos ne sont pas à la hauteur du rugby et manquent d'humilité! Il est grand temps d'écouter le monde du médical et de réagir avant d'arriver à un drame! "au rugby on ne se croise pas on se rencontre mais on ne se détruit pas!" Bon rétablissement à Ezéala et à tous les clermontois blessés. ASM un jours ASM toujours!

  2. Avatar

    Un seul mot pour qualifier cet article Bravo ! et comme tu as raison d'établir un parallèle avec le foot dont les valeurs se sont étiolées au fur et à mesure qu'il était pénétré par les milieux d'affaires et les mafias de toute provenance. Autrement dit, un sport quel qu'il soit ne peut porter en lui des valeurs que si les hommes qui le pratiquent ou qui le dirigent en sont eux même imprégnés et dès que la bascule s'opère dans le mauvais sens c'est terminé. Il n'y a à mon avis pas beaucoup d'illusion à avoir sur l'avenir du rugby et du sport en général, devenus un enjeu de profit et de pouvoir par ceux qui en sont aux commandes. Dès lors, comment s'étonner de voir reléguer l'humain au second plan par des gens comme Lorenzetti et quelques autres. Que je sache, Walter Spanghero et Jean-Pierre Rives sortant du terrain la gueule en sang sous les vivats de la foule et les commentaires dithyrambiques d'un Roger Couderc exalté n'étaient pas des danseuses et chaussaient bel et bien des crampons plutôt que des ballerines mais ces gladiateurs d'un autre temps ne donnaient pas l'impression de risquer leur vie à chaque contact tout simplement parce qu'ils mettaient leur force au service d'un collectif et se sacrifiaient d'avantage pour libérer le ballon et le faire vivre que pour le confisquer et l'enterrer après des chocs de Golgoths. Je ne sais pas si le gazon synthétique, le terrain couvert et les conditions de jeu qui en découlent permettent d'augmenter la fluidité du jeu mais je n'ai pas l'impression qu'en matière de beau rugby, le Racing soit un modèle du genre, en conclusion, je dirais que les enjeux priment sur le jeu et que le jour où il y aura un mort ce ne sera pour tout le monde, comme l'a écrit autrefois sur un sujet autrement plus grave, un génial salaud de la littérature, qu'une bagatelle pour un massacre à moins que ce ne soit exactement l'inverse !

    • Avatar

      Je te rejoins à 100 % sur ton commentaire : je dis bravo à Dim !
      Ton parallèle avec Rives et Spanghéro, " leur force au service d'un collectif..." est particulièrement intéressant.
      Le rugby est un sport de combat collectif uniquement, sinon il faut faire du MMA, les bulldozers ne sont qu'une déviance du jeu, au service non plus du sport, mais de l'économie...
      Quant à certains commentaires idiots, laissons les aux imbéciles qui en sont l'auteur...

      • Avatar

        Le souci, c'est que le public d'aujourd'hui majoritairement composé de jeunes et pas forcement d'imbéciles n'a pas le recul nécessaire, n'ayant pas connu autre chose que ce qui se passe actuellement et c'est pareil dans bien des domaines. Après, le problème vient aussi de l'éducation, quand un sport perd le fil conducteur des valeurs qu'il entend porter alors nécessairement tout se délite. Je crois qu'au rugby comme ailleurs, il y a des gens formidables qui consacrent leur temps et leur énergie pour apporter le maximum aux gamins dont ils ont la charge mais que se passe-t-il ensuite pour les meilleurs de ces gosses qui intègrent les centres de formation ? Est-ce-qu'on leur fait comprendre dès leur arrivée qu'il leur faudra, en plus des sacrifices à consentir pour arriver au top niveau, à agir sur leur physique par des séances de musculation intensives, voire un peu plus si affinités avec certains produits énergisants ? That is the question ! Le professionnalisme qui commence dans ces centres doit être encadré et strictement maîtrisé à la fois par les instances sportives et également par les pouvoirs publics qui ont une responsabilité en terme de santé publique, l'exemple du cyclisme est suffisamment parlant pour éviter que les autres sports ne fassent n'importe quoi. En tout cas, si ça continue de la sorte, il est probable qu'en France, il y aura bientôt plus de monde dans les tribunes que sur le pré pour voir tous ces beaux poulets aux hormones le plus souvent made in hémisphère sud mais pas que, se voler dans les plumes jusqu'à plus soif. Personnellement, je veux bien m'émouvoir sur le sort particulier du jeune Ezeala parce qu'il est très jeune et porte nos couleurs, mais l'autre jour contre Castres au Michelin, j'ai vu 2 ou 3 trucs de part et d'autre qui ne m'ont pas rassuré et me laissent à penser que si, avec la densité physique actuelle des professionnels, la mentalité et le fair-play ne sont pas au rendez-vous alors c'est sûr, un jour ou l'autre on peut s'attendre au pire !

  3. Avatar

    Merci pour cet excellent article. Je ne vais pas en rajouter tant il me semble que tu as fait le tour de la question.
    Je suis sidéré par l'incohérence des "responsables" du rugby qui trouvent "normal" ou "malheureux" cet évènement d'un sport "de combat" et qui se plaignent parallèlement de la désaffection des jeunes pour le rugby et par conséquent de la baisse du nombre de licenciés.
    En voyant ce genre de choc, et surtout en écoutant les commentaires de banalisation, quels sont les parents, même amoureux du rugby, qui vont envoyer leur gamin risquer leur santé à venir (il est encore trop tôt pour avoir des statistiques sur les séquelles des commotions cérébrales à répétition sur le long terme), voire les envoyer à la mort?
    Vite, messieurs les responsables, prenez les décisions qui s'imposent, et revenons au jeu "d'évitement" qui montre la vivacité des joueurs.
    Le spectacle n'en serait pas moins beau (cf le rugby à 7) mais peut être moins spectaculaire assimilable aux jeux du cirque. A quand les lions dans l'arène?

    • Avatar

      Qui va et peut oeuvrer pour revenir à un rugby d'évitement? En 1er lieu le président de la FFR. Seulement voilà il a trouvé l'action subie par le jeune Ezeala comme seulement malheureuse. Est-il l'homme qui va lutter contre le "rentre dedans" lui qui a intronisé à Toulon les Nonu et Bastaraud (qu'il a installé en EDF) comme la paire centrale du RCT. Qui fait que l'on considère le RCT comme l'équipe du "tout droit" en comparaison avec La Rochelle, l'ASMCA ou autre équipe joueuse? Ce n'est pas la FFR d'aujourd'hui qui va "entendre" les Villepreux, Maso, Gachassin, Lafond sur le terrain d'un rugby attrayant qui est en train de mourir.
      La solution ne sera pas de revenir à des centres de 80 kilos mais à des règlements qui pénalisent TOUT geste de percussion volontaire. On a pénalisé et suspendu par exemple Péceli Yato pour s'être aidé d'un coude pour franchir. Dans le même temps on a blanchi Wakatawa (tiens!) pour un geste brutal (pour qu'il puisse jouer avec l'EDF). Ce dernier sur l'action de dimanche a t'il fait action d'évitement? Bien honorable qu'il ait aussitôt montré son mal-être sur le terrain et visité le lendemain le jeune Ezéala mais je ne l'accable pas car le règlement actuel AUTORISE ce comportement du "non évitement". Je respecte l'homme Bastaraud (entre-autres) mais ce joueur est-il capable de faire un cadrage-débordement d'un Maso, Gachassin ou Fofana , Dupont, Fickou, Penaud de nos jours? J'en doute. Les règlements évoluent sans cesse mais s'il en est un qui doit TRES VITE être revu c'est bien celui de la percussion VOLONTAIRE.

      • Avatar

        Tout à fait d accord avec cet article regardons le capitaine que l équipe de France c est choisi ,un type super ,mais qui ne connait que la ligne droite et qui pete dans les rucks la tête en avant qui sait faire un cadrage déborde , qui joue correctement les un contre deux ? Les groupes pénétrants après les penaltouches ont tués le rugby de mouvement

  4. Avatar

    Que dire de plus si ce n'est que de nombreuses personnes n'ont pas de coeur. Parmi les marchands de mort que tu as cités (Laporte, Lorenzetti, Provale), j'ajouterais Goze, Laurent Labit (pour qui il faut s'habituer à cela quand on rentre sur un terrain car les joueurs sont de sacrés athlètes!!!) et le patron de World Rugby qui semble se foutre de la nature des contacts au rugby.
    Je sais pas vous mais moi j'étais pas bien dimanche soir, et pas seulement durant les longues minutes de soin pour Samuel. Après le match (terminé vers 23h), j'avais encore les images en tête de la violente percussion (qui pour moi devrait être répréhensible, la position accroupi avec avant-bras en avant empêche tout plaquage et détruit l'adversaire, alors que Ezeala s'était bien baissé puisqu'il avait les bars au niveau des genoux de Wakatawa), de Poite qui engueule Toeava (le seul à trouver que Wakatawa n'avait pas à percuter Ezeala comme cela), de Chouly apeuré pas loin de verser toutes les larmes de son corps, du silence de mort glaçant dans le stade. Je crois que j'ai pas réussi à m'endormir avant 2h du mat, tellement mon cerveau était obnubilé par ce que j'avais vu.
    Et toutes ses questions qui me taraudaient l'esprit. À combien de millimètres près Ezeala devenait tétraplégique ou perdait la vie??? Si le choc avait eu lieu un poil plus sur la colonne que sur la tête, quelles auraient été les conséquences?? Est-ce que Poite a noté dans son rapport d'après-match que les chocs devenaient surréalistes plutôt que de faire citer Didier Bès??
    Ma conclusion ultime, c'est que Ezeala incarne le dernier seuil avant le drame total (en considérant qu'il n'aura pas de séquelles), les étapes suivantes sont la paralysie ou la mort, et là il sera bien difficile de faire l'autruche.
    Une épée de Damoclès plane sur tous les joueurs de rugby désormais et la question n'est pas de savoir si elle va disparaître mais sur qui elle va tomber, triste constat d'un sport magnifique de plus en plus pourri par l'argent, où derrière l'appel de façade à plus de jeu on organise la destruction humaine. Le rugby n'est plus une boucherie, c'est un abattoir.

  5. Avatar

    Tout est dit. Messieurs les responsables réagissaient avant qu'il ne soit trop tard. Des vies humaines en dépendent tout au moins leur santé. Qu'adviendra t il de ces gaillards dans quelques années et quelles séquelles auront ils plus tard. Le rugby est à l'origine un jeu d'évitement, il serait important de s'en souvenir au lieu de voir ses impacts toujours de plus en plus puissants. Prenez soin des joueurs que l'on puisse encore pendant des années apprécier des matchs engagés mais non rigoureux et destructeurs comme il se passe actuellement.

  6. Avatar

    Eh ben moi, je serai derrière le Munster contre le R92 !!!
    Je n'aurai pas l'esprit patriote pour des gens qui minimisent un KO et qui reçoivent nos joueurs comme des chiens.

  7. Avatar
    GAUTHIER André le 10 janvier 2018 à 13:37

    Professeur de médecine, ancien chef de service de l'AP- Hop. de Marseille (84 ans). Ancien "petit" joueur en Auvergne: Brioude, Aurillac. J'approuve pleinement les commentaires qui sont faits. Je suis depuis longtemps, comme mes collègues neurochirurgiens anciens rugbymen amateurs, inquiet de la violences des chocs et les séquelles graves voire mortelles qui peuvent en résulter. Les responsables de notre sport doivent réagir, prendre des mesures après conseils des médecins compétents, aimant le rugby. J'ai le souvenir déja ancien de cas dramatiques que je préfère ne pas citer. Notre sport est en danger lui-même. Il ne faut pas laisser des responsabilités à des "hommes d'affaires" qui ne parlent de financement et de retour sur investissement. Espérons mais agissons.

  8. Avatar

    Bonjour, je fais ici ma première intervention sur le forum, bien que lise avec interet et plaisir vos échanges depuis quelques temps. Je partage vos avis à propos des dérives de ce sport. Je n'ai quand meme pas l' impression que vakatawa cherche volontairement à percuter de cette façon notre jeune jaunard, ça m'a plus l'air d'un geste reflexe, en perte d'appui, mais ĺà s'arrête mon analyse technico-éthique du geste de vakatawa, mais nous pouvons souligner l'attitude post choc du racingman, et même post-post-choc, car sa visite à samuel à l'hopital, tout comme ses réactions sur le terrain lors de la prise en charge de samuel montraient une forme d'inquiétude et de compassion certaine. Je sais on est à l'heure des prestations télévisuelles, et certains en jouent, mais j'ose croire malgré tout à l'humanité et l'honnêteté en tout à chacun (ça m' a joué des tours, mais ça m' a plus servi que desservi jusqu'à présent).
    Par ailleurs, l'accent est mis beaucoup sur l'impact, les coudes, les genoux (les choux et les hiboux.....), par les médias :RR, l'équipe, canal-......., mais peu sur la surface sur laquelle retombe notre samuel, à savoir une pelouse synthétique sur une base bétonnée. Là est mon interrogation, pour être tombé quelques fois sur du terrain gras et d'autres sur du terrain sec voire synthétique (sur lit de sable), il m' a toujours semblé ressentir une douleur moindre en me relevant trempé, la peau couverte d'un masque revendiqué par les plus grands centres de cure thermale de l'ami blanco que lorsque j'entendais mes coudes ou mes genoux ( et les choux etc etc...)crisser sur le sol que mes crampons ne parvenaient pas à enfoncer...et à revoir les images, la tête de samuel percute le sol d' une manière au moins aussi violente que les coudes de vakatawa. A vous lire et merci de vos échanges riches et enrichissants. Et bonne année à tous malgré tout, un bon rétablissement à Samuel, et bon courage à toute l' équipe de l' ASM.

  9. Avatar

    depuis ce dimanche on est un peu partis dans tous les sens suite a un match qui a accouché
    - d'une grosse branlée relativement attendue
    - d'une agression physique sur un joueur ( une de plus ) avec choc tres conséquent
    - d'un amalgame du stade assimilé a un gymanse ou une salle de fitness mais surtout une salle de spectacle

    on ne peut évacuer comme le fait notre président de la FFR un fait de match mais tant que des tocards dirigeront les instances ( toutes ) du rugby on verra encore et toujours ces KO qui font P.E.U.R.S
    mes seigneurs, car vous etes des seigneurs, restons dignes faces a l'adversité qui ne reste que de la violence gratuite car elle n'est pas encadrée par la seule loi qui vaille : l'esprit du jeu !!!

  10. Avatar

    Juste un mot concernant le soutien qu'on se doit (soit disant) apporter aux clubs Français : La Coupe d'Europe n'est qu'un Championnat d'Europe des clubs et donc les SARRIES, le MUSTER, le LEINSTER mais aussi TOULON, CASTRES, LA ROCHELLE sont nos concurrents directs. Je ne me suis jamais (ou très peu) amusé à supporter un autre club que le mien dans cette compétition. Leur souhaiter bon match est pour moi largement suffisant. Pas de patriotisme là dedans, c'est une compétition comme le TOP 14 et chacun pour soi et VIVE NOUS !

    • Avatar

      Moi ARM. BOUGNAT ,depuis 2 ans je me régale à la Rochelle ,je vois du beau spectacle ,du beau rugby ,tous les joueurs sont accessibles ,je soutiens donc Le Stade Rochelais contre tout le monde et tous le savent ici SAUF contre l'ASM . Je ne veux pas t'expliquer pourquoi tu dois le savoir maintenant ,tu as raison je supporte l'ASM avant tout .

      • Avatar

        C'est bien ce que je dis, tu supportes (aussi) La ROCHELLE parce que tu aimes bien leur jeu pas parce que c'est un club Français. Pourquoi devrions nous supporter en Coupe d'Europe des Montpellier, Toulon et autre Racing ? Par Patriotisme ? J'ai aucun plaisir à regarder le jeu de bourrins de ces clubs là donc pas d'hypocrisie, si ils gagnent c'est bien pour eux. Si ils sont éliminés, c'est bien pour le spectacle et donc pour le spectateur que je suis !

  11. Avatar

    Bravo pour ce que vous dites ! C'est effarant de voir les réactions de certains...Je reste persuadée que Vakatawa devrait être cité pour son geste qui est très dangereux. On attend vraiment qu'un joueur ne se relève pas pour prendre les bonnes décisions ?? Dédramatiser le Ko en disant "tout va bien, c'est pas de la danse, etc... c'est vraiment se moquer des joueurs et de leur santé !!
    Je suis très contente que mes enfants ne jouent pas au rugby, je devrai dire "à ce rugby" qui n'a plus rien à voir avec le jeu que j'aimais tant ! J'espère que les choses vont changer avant qu'un drame ne se produise !

    • Avatar

      @Beaurugby.
      Voilà donc la preuve que le nombre de licenciés baisse.
      Si certains en doutaient, ils en ont donc la confirmation par ton commentaire.
      Triste quand même mais il fallait s'y attendre.
      Et les chocs, KO et commotions, ne sont pas les seuls arguments à ce désengouement mais on peut y ajouter le fric, les arbitres et les magouilles.
      Où est mon rugby des années 70 ???
      Bientôt, il ne nous restera que les souvenirs pour se dire d'ailleurs que l'on a aimé le rugby.

  12. Avatar

    bon les cybers on se refait la cerise ce WE chez les anglish ?
    un peu de bonheur après le cauchemar !!!!
    laissons pour un temps les coupables et fossoyeurs de notre vrai rugby : j ai nommé les fricmens qui sont en train de détruire un sport en imaginant se l'approprier .... RESISTONS

  13. Avatar

    a Nevers ............... (encore désolé) un homme a mis beaucoup d'argent dans le club de l'USON qu'il a amené de fed2 en proD2 en 8 ans avec de la passion et de la patience; Il a tout payé : le stade, le centre de formation, le complexe sportif du pré fleuri etc..... M Dumange n'a rien a envier aux M A, M B, J L !!!!!!
    les valeurs du club sont intacts comme quoi il faut encore croire a certaines personnes et un certain état d'esprit
    bonne journée

    • Avatar

      je reve d une belle victoire a Northampton sur une pelouse verte et fraîche qui sent la tonte récente sans oublier l'humidité qui va avec !!!!!!!!!!! et Clermont assuré de son quart à domicile :=)

    • Avatar

      Dommage mais je crois que notre recrue joker Hingano n'est pas sûr la liste européenne.
      Mais je salue déjà ces retours et la roue va tourner.
      Certains se délectent de nos malheurs mais ils en seront pour leurs frais au printemps...
      Go ASM !!!

  14. Avatar

    Excellent article de DIM. Je l'ai lu avec un peu de retard.
    Pour moi qui me suis beaucoup amuser sur les terrains de rugby en très modeste joueur, je comprends de moins en moins ce sport. depuis dimanche soir je pense régulièrement à notre Jeune qui a montré des choses prometteuses avant l'agression d'un racigman. Si les instances internationales ne font rien le risque de compter des morts sur les terrains est certain.
    Que dire de l'irresponsabilité des arbitres et des arbitres français en particulier ? L'interprétation des règles est pourtant leur spécialité ! Mais Le R92, le MHR, le RCT sont intouchables et la commission de discipline une bande de pardessus aux ordres d'un président de la FFR disqualifié depuis bien longtemps. Les clubs amateurs (qui l'ont élu) peuvent toujours attendre de ce faux messie, les jeunes finiront par se détourner du rugby avec sa politique de boutiquier. Sans joueurs les clubs amateurs n'ont pas fini de se regrouper et ils finiront par disparaître ou vivoter car la tête de gondole reste et restera le TOP 14.
    Avec se que j'ai lu et entendu depuis 4 jours il y a de quoi être inquiet !
    En espérant que Samuel EZEALA nous revienne rapidement en bonne santé et que les arbitres, la FFR et la LNR retiennent cette agression comme une partie de leur faillite.

  15. Avatar

    Des bonnes nouvelles les Zamis !!!

    1. Falgoux ; 2. Kayser ; 3. Slimani
    4. Van der Merwe ; 5. Vahaamahina
    6. Chouly ; 8. Lee ; 7. Lapandry
    9. Parra (cap.) ; 10. McAlister
    11. Grosso ; 12. Lamerat ; 13. Betham ; 14. Abendanon
    15. Toeava

    Remplaçants : 16. Beheregaray ; 17. Chaume ; 18. Zirakashvili ; 19. Jedrasiak ; 20. Iturria ; 21. Trussardi ; 22. Spedding ; 23. Kolelishvili.

    Go ASM !!!

    • Avatar

      Très bon ,équipe qui tient la route ,petit bémol ,Grosso n'a pas sa place à l' ASM . Effectivement Hingano devrait avoir le droit de jouer .......encore des lois ridicules .On ne peut pas savoir à l'avance qui sera ou ne sera pas blessé .

      • Avatar

        Salut JC.
        Concernant Grosso, "faute de grives....." tu connais la suite 🙂
        Après, s'il s'envoie, il peut nous étonner.
        Avec Lamerat, il peut retrouver une complémentarité; qui sait...
        As-tu remarqué que nous avions deux deuxième ligne sur le banc ?
        Et puis, la nouveauté, c'est que Falgoux prend le dessus en titulaire sur Chaume; ce dernier paie-t-il quelque chose ? Mais quoi ?
        En attendant, ce qui est rassurant, c'est que l'on a deux capitaines: un en touche et l'autre derrière les gros.
        Et pourtant, il me semblait que le capitaine officiel était Damien...
        Souahaitons un bon retour aux affaires à Big Mac.
        Bon, ça devrait le faire au moins pour les quatre points.
        Il faut que l'on gagne et que les Sarries perdent pour ne pas relancer le suspens dans cette poule.

        • Avatar

          Tout à fait d'accord avec toi , "Grosso mis à part " ,j'espère qu'il me fera mentir . Jamais Rado n'avait joué aussi bien à l'ASM ,il a fallu qu'il le fasse .......contre nous ; ça prouve qu'il en était capable ; j'espère dire la même chose pour Grosso dimanche. Quand à Chaume ça t'étonne qu'on le fasse moins jouer??? Il nous faut 4 points .

          • Avatar

            alerte JC le match c est demain pas dimanche.....
            pour la victoire et la qualif !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

              
          • Avatar

            Je pense que tu voulais nous informer que tu ne ferais tes commentaires que dimanche, alors que comme le confirme Jojo, le match a bien lieu samedi 13 à 18h30, retransmis sur Bein 3.

              

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

64