LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Timeline direction canapé

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd'hui, on s'intéresse à la rencontre de l'ASM contre l'UBB comptant pour le dernière journée des phases de poule de la Grande Champions Cup, l'objectif n°1 des clermontois.

Cette sombre histoire débute dimanche matin, jour du match, à 9h35. Le réveille sonne ! Ah non! C'est un pote qui, sur un coup de tête, décide d'aller voir ce match de Rugby à Clermont-Ferrand. Bordel ! A Clermont Ferrand ! Dans le massif central ! C'est pire que le périple de Frodon jusqu'en terre Mordor. Pas très lucide et pas encore totalement réveillé, je lui dis : " OK ! On y va ". Je me connecte sur @Datasport, qui nous demande de patienter. La fil d'attente est longue. Il faut que j'attende mon tour. Mais non ! J'déconne ! Il reste plein de places assises, surtout celles à 42€ avec un verre d'eau offert. Il est donc 9h35. Le match débute aux alentours de 16h20. On est aussi large qu'un ticheurte de Ionel Le Beau. En plus, ces chiffres me disent quelque chose. Pas vous ?

Ni une ni deux, on prend la voiture direction Clermont Ferrand. 4h00 de route nous attendent.

12h30 : On décide de faire une halte à Brive la patrie du petit bonhomme en mousse , fief de la petite pipe avant d'aller dormir. Des amis Clermontois (qu'on embrasse) nous ont conseillé le McDo de Malemort sur Corrèze. Endroit sympa où l'on parle rugby avec la populace locale autour d'un McMela. Il parait même qu'ils ont gagné une coupe d'Europe. LOL ! Ils ont de l'humour en Corrèze. La bonne vanne.

Après ce bon repas gastronomique local, on reprend la route pour Clermont Fd. Il fait beau. On va assister a un grand match de rugby même si, on le sait d'avance, nous sommes déjà éliminés. Même avec le scénario à 16pts pour les quatre, c'est Clermont qui passe. Bac+5, ça sert au final. Raph, le coach consultant FR2, ne s'y est d'ailleurs pas trompé en envoyant une équipe cassoulet menée par un Ionel Beauxis le toulousain. 13 changements sur la feuille de match, c'est clermont une impasse.

On arrive enfin à destination. On est tellement large, le match ne commençant que dans 10 minutes, qu'on s'arrête boire deux/trois verres avant d'entrer dans ce stade mythique où il parait qu'on repart sans rien ... comme leur salle des trophées.

16h20 : On se dirige vers nos places. On prend 2 gobelets au passage histoire de ne pas se déshydrater, le soleil Auvergnat étant de sorti. Message personnel : Céline, si tu nous lis, on t'a gardé les gobelets. Deux petits souvenirs d'Auvergne. Tu n'as plus qu'à payer l'apéro.

On est installé, entouré d'Auvergnats. Normal, " ICI ICI c'est Montferrand ". Ça va être tendu du slip. deux/trois photos souvenirs de cette forteresse et de sa pelouse à 1,5M d'€ que les ra-dopiers ont déjà ravagé. Et le match est même pas commencé. A ce prix là et vu la qualité de cette dernière, l'ASM aurait mieux fait de se payer 3 Ionel Beauxis. Les cons !

0' : Lopez le bordelais donne le coup d'envoi du match pour l'ASM.

3' : BIM ! on a déjà pris deux essais. Aïe ! Le premier a été inscrit par Jonathan Davies sur un petit par dessus de Nakaitaci le Frandjien. Il y avait bien Sofiane Guitoune comme dernier défenseur mais ce dernier semble s'être fait prendre par une de ses mèches de cheveux rebelle qui l'a empêcher de voir et de capter le ballon. Putain ! Mais change de coiffeur merde ! Le deuxième a été marqué par Noa, toujours, sur un percée de Spedding depuis ses 22 mètres. UNE PERCEE DE SPEDDING ! On aura tout vu. Cette relance de l'arrière international bigleux … bèglais … arf je sais plus trop … fait suite à un jeu au pied foireux de Môsieur Ionel. Là, c'est sûr, l'impasse est réelle et la branllléééeee va piquer. Et on est à 4 heures de chez nous. Mais quelle idée à la con ! 14 - 0 pour l'ASM après 1 Bardy de jeu. Note : 1 Bardy est égale à 3 minutes. Chez nous, cela correspond à 3 Le Devedec.

14' : EEEESSSSAAAAIIII de Berend … BOTHA ! Grosse percée de Lionel qui accélère (oui bon je sais, grosse et Lionel dans la même phrase c'est à la limite du bide mais comme on avait dit pas le physique …) et qui écarte. Le ballon arrive jusqu'à Clarkin qui vient mourir à quelques centimètres de la ligne d'en but. Le mouvement se poursuit et c'est finalement Botha qui aplatit. Un essai de gros quoi. Lionel Le Magnifique transforme. 14 - 7 pour Clermont. De notre côté, ça va mieux. On peut plus trop parler d'impasse parce que sur l'essai, il y a eu au moins quatrepasses.

21' : EEEESSSSAAAAIIII de Sébastien … TOAFIFENUA ! Le maul file jusque dans l'en-but et le pilier aplatit en coin et en force. Une fois transformé, ça fait 14 - 14. Ibanez, au micro de France TV, annonce officiellement qu'il ne fait pas d'impasse.

37' : Pénalité contre l'ASM. Beauxis tente de prendre les points au pied. C'est loupé mais on ne va pas lui en vouloir, c'est une tradition.

40' : Pénalité de Batiste, 40 mètres à gauche des poteaux. 14 - 17 pour nous. Les clermontois sont de moins en moins Serin et rentre aux vestiaires avec un déficit de 3 points.

MI TEMPS : Les supporters "jaune et bleu" ont l'air inquiet comme si ils jouaient une finale.

41' : Beauxis tape le coup d'envoi de la deuxième période. On se dit qu'on va assister à la fureur du volcan légendaire et que Bordeaux va souffrir sur cette deuxième mi-temps. Que la broncha va surgir des tribunes puisque, on le répète, on est dans un des stades les plus impressionnants au monde.

42' : Serin, il met 3 points de plus. 14 - 20. Depuis la 3e minute, Clermont a encaissé un très beau 0 - 20 ! Note : Ça sert à rien de gagner ce match mais c'est toujours bien sur un CV d'entraineur.

55' : Grosse percée de Rougerie sur plus de 20 mètres. Il est stoppé juste devant l'en-but. Quel courage ce joueur ! A son âge ! Tout de même ! On le prendrait bien à Bordeaux pour finir sa carrière et tenir compagnie à Lionel.

56' : Essai de Chouly qui a avancé. Oui mesdames et messieurs ! Toutafé ! CHOULY A AVANCÉ ! C'est donc logiquement qu'il nous semble que cet essai devrait être refusé puisque c'est pas la règle ! Mais même pas ! Cet essai scandaleux est accordé. 21 - 20. l'ASM gagne et est qualifié pour jouer un quart en champions cup.

63' : Essai de Jedrasiak ! Il est servi derrière la mêlée et aplatit en force, soutenu par Lapandry. C'est l'essai du bonus offensif. À la 63e, comme un symbole.

68' : Carton jaune pour Bardy. Cela faisait seulement 54 sec qu'il était entré en jeu. Grosse perf ! Nouveau record ! Direction la salle des trophées. Nous, on rit et on chante " Bardy, Bardy, C'est A-mu-sant " pour chambrer un peu.

69' : EEEESSSSAAAAIIII de Paulin … RIVA ! Le maul bordelais ne prend pas mais le ballon est écarté. Riva, qui venait de rentrer, trouve un petit trou et file en terre promise. Tout ça à la 69e. Je vous vois les coquins. 28 - 27. On est dans le match et on se dit qu'on ferait bien une Toulon et une Racing.

73' : EEEESSSSAAAAIIII de … SAILLI ! Deux choses à noter : non, ce n'est pas le footballeur français prénommé Marcel et oui, heureusement que ce n'est pas lui qui a marqué à la 69e. Je vous vois toujours les coquins. 28 - 34. La forteresse est désormais Trois-prenable.

78' : Pénalité de Bernard le sosie "meilleur" de Lionel ! 28 - 37. On prive Clermont du BD. Ils sont, à ce moment ci, éliminés sauf s'ils mettent une dernière pénalité et reviennent à 6 points. Mais bon, on va pas divulguer nos informations secrètes.

80 + 1 : Les Clermontois passent la ligne mais ils oublient d'aplatir. Coup de sifflet final sous les huées du public.

Bordeaux s'impose 28-37 à Clermont. Comme Exeter s'impose de l'autre côté avec le bonus, les deux clubs français sont éliminés. Après un bon départ, l'ASM s'est montrée trop fébrile et le carton de Bardy a fait très mal. L'UBB a encore une fois régalé. Ibanez, au micro de Clémentine, confirme bien qu'il ne faisait pas d'impasse et Azéma, quant à lui, prouve que c'est une bille en maths.

IMG_0152 copie

Doux rêves … depuis le canapé ! (@Charly pour cybervulcans)

Pour résumer, ce match est une histoire de "3":

- 33,  la Gironde … Représente … Fort Boyard, les moules, les huitres, … ;

- les 3 points qu'il manque à Clermont pour une qualification ;

- 3e défaite à domicile de la saison (LOL).

Voilà ! C'est un troiplé historique que Clermont va pouvoir afficher dans sa salle des troiphées.

publié le mercredi 27 janvier 2016 à 13h23 par Charly

5 Commentaires

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

58