LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo infirmerie

Avant-match LOU v ASM : Le même stade, mais avec quels joueurs ?

A moins de sortir d'une looooongue sieste, vous êtes au courant : l'ASM s'est qualifiée pour la finale de la Champions Cup en battant le Leinster. Cependant, cette qualification risque d'avoir un lourd impact sur le Top 14 car outre les possibles impasses qui seront effectuées d'ici peu, l'ASM va devoir faire sans quelques joueurs blessés, au moins ce week-end. Point sur les indisponibilités et les retours, avant de repasser par la case Gerland pour affronter cette fois ci le LOU.

L'infirmerie se remplie !

Vu l'engagement de cette demie finale, on pouvait s'en douter et l'ASM l'a confirmé aujourd'hui via son site officiel : plusieurs blessures sont à déplorer.

Parra et Lamerat sortis en cours de match sur blessure resteront à l'infirmerie et passeront quelques tests pour determiner exactement la nature et la durée de leur indisponibilité. Parra, touché à la cuisse pourrait souffrir d'une petite élongation l'éloignant potentiellement jusqu'à la finale de RCC, alors que Lamerat touché au genou attendra patiemment le feu vert des médecins.

De son coté, Dato, déjà touché avant le match mais quand même présent à Gerland sera cette fois sur le flan. Blessé une nouvelle fois à la cheville, le pilier géorgien passera de nouveaux examens pour en savoir plus sur sa blessure. Enfin, Rougerie risque bien d'être à nouveau préservé dans le formol jusqu'à la finale. En tout cas, touché au pied, il ne reverra pas Gerland cette saison.

Quand même une bonne nouvelle

Disparu des radars depuis son choc avec Parra et son protocole commotion ayant entrainé un arrêt de plusieurs mois, le colosse géorgien Kolelishvili pourrait bel et bien faire son retour à la compétition contre son ancien club, le LOU, pour espérer faire bouger la hiérarchie en troisième ligne en vue de la fin de saison.

publié le mercredi 26 avril 2017 à 09h10 par Nels

17 Commentaires

  1. Avatar

    Je crois que l'A.S.M. est confrontée toutes proportions gardées au même dilemme que celui du corps électoral dans cet entre deux tours, à savoir l'aventure européenne menée à son terme ou le repli sur la simple conquête d'un titre national, je ne sais pas pour la politique (en tout cas je n’émettrai aucun avis sur la question) mais il est clair que pour nos "jaun'art" c'est clairement cap sur Édimbourg et c'est absolument logique tellement ils ont investi dans cette compétition et nous ont fait saliver depuis le début de saison donc, c'est quitte ou double car si la victoire européenne nous sourit, quelque soient les résultats des derniers matchs en top 14, cela créera une dynamique certaine pour parvenir à un doublé si l'on prend en considération que l'on ne terminera pas plus loin que la 4 ième place, ce qui pourrait offrir une formidable fête au Michelin avec un match de barrage qui pourrait constituer une non moins formidable rampe de lancement. En cas de défaite le 13 mai en revanche, j'ai bien peur que l'on revive quelque chose d'analogue à 2013 avec un effondrement psychologique dont il sera très difficile de se relever.

    • Avatar

      Tout à fait d'accord Miomobeach : j'avais pronostiqué la même chose en 2013 ; si l'ASM avait gagné, nous aurions fait le doublé... Mais d'après mes sources, le retour de la finale de Hcup n'a pas été serein et l'équipe a perdu sa demi contre Castres... Je pense même que nous pouvons faire l'impasse et finir 3ème...

      • Avatar

        Pour répondre à ta question page précédente ,je n'avais pas pas trop fait attention à toi (pas à tes commentaires réalistes ) car tu n'as pas d'Avatar ;il faut que tu demandes à Charly :c'est un expert en la matière ; moi ,ma photo a été prise lors du match La Rochelle -ASM d'aout 2015 où le S.R. avait pris une correction d'où notre joie .

      • Avatar

        On ne peut être tout à fait certain de rien, ni dans un sens ni dans l'autre, le Racing ayant été l'an dernier le parfait contre-exemple de cette thèse , cela étant, nous n'avons en commun avec ce club ni les mêmes valeurs ni la même armoire à pharmacie, donc cela reste en tout état de cause, l'hypothèse la plus probable. Après, contrairement à beaucoup, j'aime la formule du top 14, parce qu'elle revêt à mon sens non seulement un côté émotionnel incontestable et également des aspects stratégiques qui lui donnent énormément de piment et par voie de conséquence beaucoup d'importance au coaching, donc la place qui sera la nôtre ne sera pas forcément le paramètre le plus important même si il est bien sûr préférable de recevoir, voire d'éviter les barrages.

        • Avatar

          C'est vrai, il n'y a pas de science exacte ; mais pour l'année dernière et la précédente, le RCT tout comme l'ASM n'ont pas du tout fait le match que l'on attendait : le RCT à 15 vs 14 a été médiocre et l'ASM contre le SF mauvais dans tous les domaines et surtout au pied où on a laissé de nombreux points en route. Je reste persuadé que si Broke passe la pénalité qui nous permet d'égaliser, le match est plié et Clermont gagne... Parfois à quoi tient une victoire ou une défaite.

        • Avatar

          J'ai oublié : je reste un fervent adepte du champion celui qui a le plus de points à la 26ème journée. Par contre, un TOP12 et les huit premiers pourraient jouer une coupe : les 1/4, 1/2 et finale. Et ça ferait deux matchs de moins par saison, donc deux doublons de moins ! Il y a d'autres formules possibles, mais il faut réduire le nombre de matchs pour nos joueurs.

          • Avatar

            Ton opinion est, je l'ai constaté ici même, très largement partagée mais à ce rythme, comme au foot, le plus gros budget sera probablement systématiquement champion et il conviendra dès lors d'être cohérent et de ne plus venir pleurer dès qu'on trouvera sur notre route plus riche que nous, sur la perte des valeurs dans le rugby pro avec des jérémiades du style, "le fric par ci, le pognon par là." Depuis que je suis le rugby, j'ai toujours connu des phases finales avec des résultats parfois complètement atypiques mois ô combien sympathiques et révélateurs d'un esprit de terroir magnifique et incomparable avec la réalité d'aujourd'hui, Dax, Mont de Marsan ou encore La Voulte et tant d'autres sont aujourd'hui des clubs perdus de vue mais si l'on faisait le total de leurs matchs de légende ainsi que des joueurs qu'ils ont formés pour la plus grande gloire du rugby français on aurait peut-être un commencement d'idée sur les raisons du déclin de ce sport au niveau international et pas seulement dans le sport en général d'ailleurs.
            Si je continue à titre personnel de rester accro à l'A.S.M., c'est un peu, c'est vrai parce que quoi qu'on dise ou qu'on fasse, on ne change jamais vraiment et qu'on reste vissé à ce que l'on a aimé et qui nous a fait vibrer dans notre jeunesse mais c'est surtout et je le pense sans détour, parce que ce club a su jusqu'à présent, malgré sa situation financière plus que confortable préserver certaines valeurs telle que la formation ou le jeu sans calcul où tout se construit, là où tant d'autres ne pensent qu'à détruire mais soit certain Luc, que le jour où la différence se fera également chez nous par l'apport de "cavani" ou de "Zlatan" rugbystiques acquis à prix d'or, ou bien par la négation du jeu de rugby, uniquement justifiée par le gain de titres quels qu'ils soient, je résilierai avec joie mon abonnement à Canal + pour ne plus m'emmerder à la "montpellieraine", et je profiterai avec encore plus de bonheur, des plaisirs que la nature sait accorder à ceux qui veulent bien ouvrir les yeux, dans une région comme la Corse.

              
  2. Avatar

    Si le hasard fait bien les choses ,si on retrouve le S.R. en finale du Top14 ,ce qui est une possibilité ,il sera difficile de distinguer les supporters des 2 équipes : pour nous les drapeaux JAUNE et un peu bleu ,pour le S.R. les drapeaux JAUNE et un peu de noir. Ca serait quand même très sympa.

    • Avatar

      C'était déjà le cas dimanche, 2 équipes qui jouaient sous les même couleurs même inversées, perso, j'avais jamais vu çà ! Pour ce qui est d'une éventuelle finale entre rochelais et clermontois, on s'en accommodera d'autant mieux que cette finale, si elle a lieu, elle réunira les 2 meilleures équipes du top 14 en terme de jeu et si le jaune vient à embraser l stade de France ce sera vraiment magique !

  3. Avatar

    Très inintéressant Miomobeach.
    Le choix est Cornélien : la régularité ou un coup de chance même mérité. Certes ton raisonnement est attractif si l'on se place du côté "match de légende" comme la victoire du SF il y a deux ans en demi finale contre le RCT. Mais d'un autre côté, l'ASM qui a été plusieurs fois première à la fin des phases finales n'a gagné qu'un seul titre, même si elle n'a pas démérité, car dans au moins deux finales, elle s'est faite avoir par la roublardise de ses adversaires, sans que l'arbitre ne le voit (pas de vidéo à l'époque) Ta comparaison avec le foot ne sera possible, que si le rugby devient aussi populaire que le foot, ce qui n'est pas demain la vaille. A noter que le gros budget n'est pas systématiquement le champion, car l'argent peut suffire parfois sur un temps court, mais n'a que très rarement fait une équipe avec une âme (valable pour le foot, le rugby etc.) De plus, le rugby est devenu pro, donc il a aussi évolué hélas, avec les défauts liés au fric, même si quelques clubs font de la formation ; lorsque beaucoup d'argent est mis par des hommes, ils veulent des résultats rapides, donc ils vont chercher des "stars" qui attirent la télé, le public, etc. Et qui parfois font le spectacle.
    Il est clair que je partage totalement ta conclusion et si cela arrive (cela avait un peu commencé avec le RCT) je ne m'abonnerais plus à C+, et j'irai un peu plus dans la nature (j'y vais beaucoup car chasseur de champignons), aussi bien dans les Vosges, mon coup de coeur d'une quinzaine d'années que dans mon Puy-de-Dôme natal, en attendant de découvrir la plus belle région de France, la Corse !

    • Avatar

      Bonjour Luc,

      Corneille peut dormir tranquille, le choix sera vite fait ; Laporte a toujours été opposé aux phases finales et un jour ou l'autre, la ligue adoptera se rangera à ce raisonnement, j'en suis absolument certain. Après, concernant l'argent dans le rugby, il sera effectivement proportionnel à sa capacité à faire de l'audimat alors certes, il n'a pas loin de là la même implantation mondiale que le foot mais là où c'est le cas, il réunit des foules considérables et Canal + qui a du céder devant l'offensive de la télé qatari sur son offre concernant le foot, a fait du rugby son produit d'appel et se verra là aussi certainement chahuter au plan financier. Tout ça pour dire que l'argent est bel et bien là et qu'il prendra à l'avenir une place encore plus prépondérante qu' actuellement.
      Qui plus est, de nouveaux investisseurs extérieurs au monde du sport s'intéressent de plus en plus au rugby, pas besoin que je développe, tout le monde comprend de qui je veux parler donc tout cela aboutira probablement à une rationalisation des compétitions pour parvenir aux fins recherchées. A titre personnel, je ne crois pas y trouver mon compte et je pense sincèrement qu'il sera effectivement temps pour moi de passer à autre chose mais d'ici là, j'espère que l'AS.M. m'aura procuré la joie d'un doublé historique (un peu de rêve ne nuit jamais).

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

53