LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo news

Réveil des joueurs mais les supporters restent muets ?

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd'hui, je vous propose un article sérieux (le premier en ce qui me concerne 😁) et ouvert à tous commentaires et avis sur la question. Avons nous retrouvé notre engouement ? Paraissant pourtant simple, c'est tout de même une question assez vague qui peut s'appliquer à deux secteurs : celui du terrain et celui des tribunes. Néanmoins, il apparait que ces deux éléments soient indissociables puisque l'un entraine l'autre et vice versa. 

L'engouement sur le terrain :

Nos "Jaune&Bleu" ont enchainé, samedi soir face à Brive, une 4ème victoire de rang. 2 à l'extérieur, contre Castres et Grenoble, et 2 à domicile (alléluia !) contre Oyonnax et Brive donc. Dans un contexte plutôt volcanique, ces rencontres gagnées font du bien dans les têtes. Et nous savons tous que le mental est un paramètre très important lorsque l'on parle de l'ASM. Nous retrouvons une équipe qui en veut, qui joue, qui gagne et qui ne lâche rien. Sur ce dernier point, l'action de fin de match où Brive pilonne la ligne d'en but des "jaunards" sans parvenir à inscrire l'essai qui aurait privé les clermontois du BO, est assez symbolique d'une "hargne" retrouvée. Cet engouement nouveau sur le terrain est également dû à des joueurs qui enfin montrent sur le pré l'étendue de leur talent. Je pense notamment à Noa Nakaitaci et à Scott Spedding qui étaient jusque là aux abonnés absents, bien loin de leur vrai niveau. Deux joueurs qui honorent enfin leurs statuts d'internationaux français (oui ! Je sais. C'est deux noms font pas très français. Si vous le désirez, je peux les renommer Noa Dupont et Scott Martin en leur mettant une baguette dans les mains et un béret).

Attention toutefois, il me semble important de rappeler plusieurs points :

  • L'ASM a réalisé un début de championnat presque parfait face à ces mêmes équipes malgré la coupe du monde ;
  • Ces 4 victoires consécutives ont été acquises face à des équipes du ventre mou du championnat ;
  • les 4 défaites à domicile cette saison ont été face à des équipes "cadors". Toulon, le Racing, l'UBB et Montpellier sont des prétendants à la victoire finale ;
  • Oyonnax est dans le dur cette saison. Les départs de leur entraineur Urios et des joueurs clés de l'effectif qui avait disputé les barrages du top 14 la saison dernière, les ont mis dans le rouge. (et on parle même pas du flop Piri Weepu) ;
  • Grenoble semblait être dans le coup. Mais les deux routes qu'ils ont pris récemment face à Clermont et Toulon pointent du doigt un gros creux, un coup de moins bien en ce moment.
  • Brive est venu au Michelin en n'ayant pas gagné depuis 3 matches.

Tous ces éléments me font m'interroger.

l'ASM va t-elle réellement mieux ? N'est ce pas un voile temporaire qui sert à cacher le fait que les "Jaune&Bleu" ne font plus peurs et ne sont plus imbattables ? Les performances récentes de l'équipe peuvent-elle être éditées face aux grosses écuries du Top 14 ?

L'engouement dans les tribunes :

Ça, c'était avant :

Jerry COLLINS (joueur des OSPREYS) :

« Moi, je sais ce qui nous attend à Clermont ! Le stade et l’ambiance seront électriques. Mais on ne viendra pas chercher un simple bonus défensif ».

« J’avais prévenu mes coéquipiers que c’était chaud ici. En fait, c’était carrément brûlant. »

Sean HOLLEY (entraineur des OSPREYS) :

« Je retiendrais 3 choses de ce voyage : le pack de Clermont, son ouvreur avec son jeu au pied et ce public étourdissant. Je comprends mieux pourquoi c’est compliqué de gagner ici. Quelle ambiance ! Pour une équipe c’est un soutien et un atout exceptionnel. »

Joe SCHMIDT (entraineur Leinster):

« Ce sera un déplacement bien particulier pour moi. Je sais à quoi nous serons confrontés et c’est un stade que je crains beaucoup. Je sais quelle sera l’ambiance avant et pendant la rencontre. Il faudra que nous soyons prêts à affronter cela ! En même temps, il y aura aussi beaucoup de sentiments positifs pour moi. Je suis impatient de revoir les joueurs, le staff, et de reconnaître certains supporters… »

Lee BYRNE (joueur OSPREYS, futur joueur ASM) :

« J’ai joué ici avec les OSPREYS l’an passé. Je garde un souvenir exceptionnel de l’ambiance au stade. La pression des supporters avaient fini par nous oppresser. Quand tu joues et que tu es porté par un tel public, c’est simplement génial ».

Aurélien ROUGERIE (joueur ASM) :

« Si nous avons réussi à jouer ce match de barrage à domicile, si nous pouvons espérer poursuivre l’aventure, c’est grâce à vous, fidèles supporters. Et ce soir, je suis des vôtres. A vos côtés, je crierai et j’encouragerai pour que l’on s’offre, tous ensemble, une magnifique fin de saison. »

 

Ambiance morose depuis le début de la saison (voir antérieur même), le stade Marcel Michelin ne semble plus être cette antre bouillonnante, bruyante et qui fait peur. Certain dirait même qu'on entend les mouches péter. Il faut dire que les 4 désillusions vécues cette saison à la maison, dont celle qui a coûté un quart de finale de Champions Cup,  n'ont pas forcément aidé les "supporters" à se réchauffer. Néanmoins, samedi, pour le derby, le stade a enregistré sa plus grosse affluence de l'histoire des affluences. Plus de 18000 "supporters". Record battu. Direction la salle des trophées (et oui parce qu'on aime bien montrer aux autres qu'on est les rois des records inutiles) juste à côté du Guinness Book où figure le record du MONDE du nombre de matches consécutivement remportés à domicile (en aparté, on dira pas merci à Castres mais ça fait quand même moins mal au cul que si la série avait été stoppée par le Racing. J'ose pas imaginer 😳).

Pourtant, j'ai l'impression que venir au stade n'est plus une priorité pour beaucoup. Le Marcel Michelin n'est plus l'endroit où il faut être absolument les week-ends de rencontres. D'ailleurs, Datasport, la Renault de la billetterie en ligne de l'ASM, ne plante plus à tout va. C'est bien le signe que beaucoup moins de monde se bat pour choper, contre vents et  marées, La Rochelle, Brock James, le fameux graal.

Si l'on peut saluer les initiatives du club qui invitent des jeunes à venir au stade, on peut également y voir une volonté de masquer une affluence décroissante. Je rappelle que 1500 jeunes environ étaient présents, en plus des Ultras en loge, le week end du splendide boycott annoncé. Stratégiquement bien joué ! Encore un bel écran de fumée qui a permis de camoufler, comme les dessous de bras des joueurs, une colère palpable.

Malgré tout, certains sont toujours là. Mais rien ! Pas d'ambiance ! Pas de chants ! Deux ou trois fébriles "Ici ici" (c'est pas plus mal) ! Plus de broncas suite à des mauvais gestes ou des décisions litigieuses ! Non ! Plus rien ! Ah si pardon ! Juste la banda qui joue "Libéré délivréééé" ! La belle affaire ! On vient voir le match et ensuite on se barre directement après le coup de sifflet final. Le pire c'est que samedi soir, il y avait plus d'ambiance à la Coopérative de Mai pour le concert de Keen V que pour le derby que, pourtant, beaucoup attendent.

Que faudrait-il pour que le Michelin redevienne ce coeur de volcan en fusion entre son équipe et ses supporters ? Retrouverons nous un jour ces ambiances passées émouvantes et qui donnent la chair de poule ?

Si l'engouement des joueurs sur le pré semble être en bonne voix, il faut tout de même conserver ce point d'interrogation et relativiser ces 4 dernières rencontres. Nous aurons, à mon humble avis, plus de réponses face à un gros du championnat (Peut être pas Toulouse dimanche aux vues de leurs dernières prestations). Quant aux tribunes, et bah malgré 4 belles victoires, il semblerait que l'Arverne reste encore bien frileux. Fantôme de Dublin ? De Twickenham ? J'en sais rien mais nous avons oublié quelque chose quelque part. C'est sûr. Je rêve du jour où je pourrais à nouveau prendre mes deux voisins de travées pour sauter et chanter : qui ne saute pas n'est pas auvergnat ... Simple fierté de montrer mon attachement à ce club et à ses couleurs.

L'engouement sur le pré et celui des tribunes vont de paire et il serait bon que nous retrouvions cette osmose entre les deux. Mais quelle est la recette pour y arriver ?

publié le lundi 14 mars 2016 à 14h58 par Charly

19 Commentaires

  1. Avatar

    Le public du Michelin est devenu trop exigeant, il considère que tous les adversaires doivent perdre chez nous, et avec 35/40 points dans la musette, sinon le match est loupé.
    Blasé, le public du Michelin a connu de grands moments et il voudrait que cela soit le cas chaque week-end, oubliant le niveau de l'ASM il y a à peine 8 ans (une qualif en 1/4 de Hcup était un miracle).

    C'est la raison principale de mon désintérêt pour aller voir les matchs au stade, mais il y a également le manque de proximité des joueurs/Staff avec son public par des petites choses (plus d’envahissements de la pelouse, des joueurs inaccessibles à la fin du match), un accueil dans le stade des simples supporters indigne des "meilleurs supporters de France" avec ses buvettes dans le froid, des tarifs prohibitifs pour beaucoup d'anciens supporters, etc..

    • Avatar

      cette analyse est juste. Le public du Michelin a été gâté pendant plusieurs années avec l'invincibilité. C'est tellement plus facile d'être supporter quand l'équipe gagne tout le temps !
      Perso, je continue à être au stade (et en déplacement chaque fois que je peux - quand les horaires ne sont pas déments), je continue à hurler et chanter pour soutenir mon équipe mais c'est vrai que souvent nous ne sommes pas nombreux à pousser derrière les jaunes et bleus. Sans doute faut il laisser le temps reformer des supporters dignes de ce nom ....
      et il manque aussi l'entrainement des tambours et des ultras. Eric est le seul à se démener pour entraîner la tribune ; c'est insuffisant et il a du mal à tenir la cadence tout le match. Peut être aurait il besoin que d'autres volontaires prennent le relais pour animer la tribune Phliponeau ?
      Il est vrai également que, cette saison, les joueurs sont moins disponibles. Plus d'accès aux autographes et photos en fin de match (sauf 1/3 d'entre eux, à tour de rôle certainement). Les autres se "sauvent" en empruntant des sorties plus discrètes.
      Les buvettes sont effectivement en plein courant d'air. Les nouvelles, installées en milieu d'escalier dans la tribune Phliponeau, sont également bien "ventées" et ne proposent pas de boissons chaudes (désolée je ne bois plus de bière vu les 80 marches à monter et descendre pour aller aux toilettes !)
      Mais je reste optimiste. Je suis ravie que certains excités siffleurs insulteurs disparaissent des tribunes. Tant mieux si ce sont des enfants qui prennent pour l'instant leurs places de vieux grincheux. La fougue reviendra avec les résultats. Il y a déjà beaucoup moins de tension et c'est un vrai mieux.

      • Avatar

        merci daddy je suis heureux de voir un vrai supporter que ce soit dans la victoire comme dans la defaite , je ne viens malheureusement au stade que tous les deux ou trois ans quand je reviens en auvergne et que je quitte ma polynesie mais c'est vrai que l'année derniere j'ai trouvé dommage de ne plus pouvoir aller sur le terrain a la fin des match , peut etre histoire de securite mais ce n'est pas cela qui m'empechera de supporter l'asm contre vent et marée
        bonne soiree et bonne semaine a tous
        la polynesie vous salut

        • Avatar

          Avec plaisir Guilain. De loin, la situation peut sembler grave (crise dirait les médias !) mais s'il y a 1/100 d'aigris, frustrés et autres grincheux, la majorité des supporters est quand même présente. Alors, oui, moins de chants et d'ambiance ; oui la hola ne prend pas .. et alors ? perso faire la hola pendant des phases de jeu, je n'y arrive pas ! je suis là pour suivre ce qui se passe sur le terrain pas pour faire le zouave dans les tribunes ! nous sommes un groupe qui chantons autant que faire ce peut mais nous suivons aussi l'atmosphère du jeu ! et des fois, on est plombé par les fautes ou les erreurs mais ça repart vite dès que le jeu le permet.Donc, pas d'inquiétude. L'ambiance reviendra au fur et à mesure que les supporters reprendront totale confiance dans leur équipe. On a eu peur ; on a pris des coups sur la tête, à plusieurs reprises ; on nous "traite" de loosers, de bisounours ; on lit beaucoup de saloperies dans les réseaux sociaux. A la fin, tout ça mine les gens et il faut un peu de temps pour s'en remettre. Wait & see. ASM un jour, ASM toujours !

  2. Avatar

    j'étais au match samedi et je peux confirmer qu'il n'y avait aucune ambiance !!! Peu de chants,peu d'encouragements repris!! franchement tristounet. Les revers de l'année passée ont démotivés pas mal d'entre nous De plus la non qualification pour la coupe d'Europe cette année n'a certainement pas arranger les choses Des tribunes qui ne font plus le plein, des places qui se vendent moins bien !! Peu de match à guichets fermés cette année (je ne sais même plus s' il y en a eu un seul) la Yellow Army a vraiment pris un sacré coup au moral. Se relèvera t 'elle ?? je le souhaite sincérement mais J'ai bien peur que le réveil soit difficile

  3. Avatar

    J'étais au match samedi après-midi, j'ai donné de la voix dès que ça commençait à partir mais je me sentais souvent un peu seule et ça ne chantait pas beaucoup.

    Est ce que le public est devenu trop exigeant ? Sûrement. Je pense aussi que beaucoup doivent avoir la mémoire courte, viennent pour regarder comme spectateurs et critiquer et surtout pas encourager. C'est sûr que certaines défaites ont du mal à passer mais les hauts et les bas ça existent partout et pour tout le monde. On est toujours 2ème du top 14 à 1 point du 1er, on n'est pas descendu plus bas que la 4ème place cette saison pendant cette période difficile entre fin novembre et fin janvier. Nos joueurs ont beaucoup plus de caractère que certains pensent.

    Si on veut que les bons résultats retrouvés continuent, il faut que la Yellow Army se rappelle qu'elle doit être partie prenante et que son outil, c'est sa voix et ses chants et que ce n'est pas en se taisant que ça améliorera les choses, et les critiques, ça c'est le boulot des coachs, pas le notre. Plus il y a d'ambiance et meilleure est l'ASM, il va falloir (re)mettre ça dans le crâne de tous les rageux et spectateurs. Il n'y a qu'à se rappeler l'ambiance d'ASM-Exeter, pas plus tard qu'en décembre dernier ou surtout ASM-Northampton en avril dernier... ("Merci de nous avoir invités à votre entrainement ouvert au public" avait dit par la suite un des joueurs anglais)

    Restons positifs et faisons confiance à nos joueurs !!!

  4. Avatar

    J'etais au stade et il est vrais que ces temps si je suis deçu par l'ambiance, à mon premier match au michelin en 2010 contre le racing, je devais avoir 11ans et j'avais été impressionné et embalé par l'ambiance.
    maintenant je vais regulierement au stade et je trouve l'ambiance bien triste ( chants timides, animations bien rares..) meme une hola lançé par un groupe de supporters n'a pas reussi a faire le tour du stade!
    IL faut aller a saint etienne en demis ou a jaude pour les finales pour retrouver une YELLOW ARMY conquerante!
    J'espere que ce genre d'ambiance vont apparaitre au michelin pour soutenir les joueurs au maximum et destabiliser l'equipe adversaire à tous les matchs et pas que pour les phases finales.
    L'équipe en a besoin mais aussi les supporters pour nous motiver à aller au stade.

    • Avatar

      quel pessimisme ! bien sur que ça reprendra. Laissons un peu de temps pour avaler les désillusions des saisons passées ; laissons les frustrés et aigris de tous ordres aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte ! Si vous allez au stade avec une telle envie, je comprends que l'ambiance n'y soit pas ! allez courage, nos jaunards méritent bien un petit effort. Perso, je chante, je crie même, je tape des mains, je hurle de joie ... et nous sommes plus nombreux que vous ne le supposez à agir ainsi.

  5. Avatar

    ben j'ai l'impression que beaucoup craigne la rechute dès qu'on va rencontrer les grosses équipes et aborder les phases finales. Donc difficile de s'emballer si c'est pour déchanter grave en mai.

  6. Avatar

    je voudrais egalement remercier supporter et cecile B pour leur etat d'esprit
    cela faisait longtemps que je n'ecrivais plus car decu des commentaires de certains meme si je respecte l'opinion de chacun mais comme dit cecile on est toujours en course pour une fin de saison que j'espere heureuse mais de toute maniere quelque soit le resultat je serais toujours la a supporter mon equipe , je continuerai a me reveiller a 2 heures du matin pour voir les match soit sur canal soit sur internet , et puis pour terminer regarder et prenez exemple sur le public bayonnais toujours fidele malgre la situation et toujours en train de chanter , je leur tire mon chapeau , ce sont vraiment de vrais supporters ........
    A+ NANA comme on dit en polynesie

  7. Avatar

    Je ne vais plus voir les matchs car je suis déçu des promesses non tenues. Beaucoup de choses devaient changer dans le staff mais....rien. Ah si le conseil a fait entrer qqs personnes hors Michelin (mais qui ne changeront rien, l'un a "brillé" dans le management de l'école de Commerce, l'autre retraité universitaire toujours du côté du plus fort.....). Ce n'est pas ça qui est demandé c'est d'avoir des changements au niveau de la direction et du staff sportif. La direction a laissé passer l'orage, comme toujours, et après qqs victoires devant des équipes du ventre mou fait le beau. Attendons les matchs à Toulon le Racing ou Begles et on en reparlera. Le problème de l'ASM n'est pas réglé, loin s'en faut.

  8. Avatar

    bien vu jpb, perso j'ai arrêté mon abonnement cette saison, j'étais tout de même au match contre le CAB, pas d'ambiance c'est vrai, mais n'est ce pas normal après ce que nous avons" pris dans la tête" l'an dernier par de Cromières et sa clique ? Dégoûtés, voilà, c'est tout, c'est clair et il faudra encore des victoires avant que la grogne nous passe. La colère est contre le staff et indirectement ce sont les joueurs qui trinquent...ce n'est peut être pas logique mais le staff campe dans le déni et reste toujours aussi hautain et méprisant.
    Pour aller dans le sens de Tux, oui on craint les matches contre les grosses écuries qui sont à venir, alors difficile de se réjouir de victoire contre des équipes moyennes.

  9. Avatar

    Je trouve qu'il n'y a pas assez d'affichage de nos couleurs ! manque de drapeaux. Pourquoi l'interclub ne fournit il plus de tifo ou de drapeaux comme on trouve dans tous les stades ? d'autant qu'un drapeau de plus petite taille peut être transporté et réutilisé facilement à tous les matchs.

    Les gens dans les tribunes n'osent pas porter de "jaune et bleu" en hiver ... c'est d'un triste ! à la Rochelle -jaune et noir - les supporters sont beaucoup plus colorés que nous et ça égaye grandement l'atmosphère. Peut être faut il faire quelque chose dans ce sens ?

    Et il nous manque toujours un chant des supporters ! la musique de "sauvage" qu'on entend en début de match casse les oreilles mais c'est bien à peu près tout. Il n'y a pas de compositeurs français capables de nous faire musique et parole adaptées à nos couleurs ?

    Et arrêtons de toujours tout critiquer. Soyons positifs, l'humeur et l'ambiance s'en ressentiront !
    On ne doit pas venir au stade autrement que heureux. Laissons nos soucis aux hommes de la sécurité, profitons, amusons nous ; râlons si nos joueurs font des bêtises mais, de grâce, arrêtons de les vilipender et/ou de les insulter à tous moments ! et oui, l'arbitre aussi fait des conneries mais on se doit de le respecter ! Rien ne sert de se mettre les nerfs en boule et de ressortir du stade en rogne !

  10. Avatar

    L'ambiance est morte le jour où 2kro a demandé au public d'être gentil, et peut-être même à la sortie du match de Twickenham. Je pense sincèrement que les supporters sont prêts à redonner de la voix et du drapeau, en tout cas moi je suis prête, mais il est vrai aussi que l'on se retrouve bien seule des fois au milieu de grinches et de critiqueurs qui, avec mon ami F. nous ont obligés à changer de place (il y en avait de libres un peu plus loin ) le jour d'Oyonnax C'est désolant, personne n'oblige les gens à venir au stade si ils n'aiment pas l'ASM, et encore moins à faire profiter toute une tribune de leur commentaires malsains (j'ai failli leur mettre un coup de drapeau). Du coup, personne autour n'ose bouger ! Enfin, nous on n'a pu chanter mais à 2 c'est vrai qu'on est un peu passé inaperçu !!!
    Il faut être optimiste, on va retrouver des couleurs !!!!!

  11. Avatar

    bonjour
    je vais essayer de m'exprimer (mon dernier mail a été supprimé) peut-être ce site ne supporte pas la contradiction !
    personne n'oblige qui que ce soit à aller au stade supporter une pauvre équipe 2e du top 14 !!!
    j'ai entendu les noms d'au moins 15 joueurs à virer + l'équipe dirigeante !!!! sûrement des experts du management !!!!
    super les Bayonnais qui n'ont rien lâché eux !!!

  12. Avatar

    je pense que mon message était tout à fait correct, je citais juste les noms des joueurs à "virer" entendus dans la tribune Phliponneau
    il n'en restait plus assez pour constituer une équipe !!!

Ajouter un commentaire, un avis

Abonnez-vous aux news...

55