LE SITE DES SUPPORTERS DE L'ASM CLERMONT AUVERGNE
accueil
.
logo

test Historique ASM

Voici un récapitulatif de l’histoire de l’A.S.Montferrand, de 1911 jusqu’à nos jours.

Ecusson 1925

Dans les années 1930

Dans les années 70

Ecusson ASM Rugby

 

 

 

 

 

Les saisons après le Brennus ne sont pas aussi fructueuses pour Montferrand.

En décembre 2014 l'ASM réalise l'exploit de gagner à Thomond Park contre la province Irlandaise du Munster 16-9, a cette occasion Montferrand devient la première équipe française à gagner au Munster. L'exploit se confirme une semaine plus tard par une nouvelle victoire contre cette même équipe 26-19 à Clermont.

La saison 2014 voit l'ASM finir une série de 77 victoires consécutives à domicile par une défaite en match de barrage du championnat contre Castres 22-16.
Quinze jours plus tôt Montferrand subit sa plus grosse défaite en H-Cup à Londres en demi finale contre les Saracens 46-6.

Les saisons précédentes en championnat de France se terminent au même stade de la compétition en 1/2 finale (contre Toulouse 29-6, Toulon 15-12 et Castres 25-9).

En 2013 Montferrand joue sa première finale de Heineken Cup contre Toulon à Dublin, après avoir dominé pratiquement toute la rencontre avec 75% de possession de balle Montferrand  perd sur un ballon laissé en route en fin de partie 16-15. Montferrand qui a pratiqué un superbe rugby toute la saison finit une nouvelle saison sans titre.

La saison 2012 voit l'ASM arrivée en demie finale de H-Cup, ce qui n'était jamais arrivée, mais c'est le Leinster, le futur champion qui gagne ce match à Bordeaux devant plus de 20.000 Auvergnats 19-15. Montferrand pense avoir gagné a la dernière minute en marquant un essai, mais il sera justement refusé.

Les espoirs sont champions de France 4 fois en 5 ans (2010/2011/2012/2014).

2010 MONTFERRAND CHAMPION !!!

Montferrand champion de France 2010

C'est l'année du titre, après 3 finales perdues de suite, l'ASM-CA remporte son 1ér titre de champion de France contre Perpignan 19-6, c'est la délivrance pour tous le peuple auvergnat.
Le lendemain de la finale il y a prés de 100.000 personnes dans les rues de Clermont pour admirer le Bouclier de Brennus et accueillir les héros.
C'est l'année des titres pour l'ASM car les espoirs (32-20 contre Agen) et les crabos (16-13 contre Bayonne) sont eux aussi champion de France.
Le parcours en coupe d'Europe s'arrête à Dublin en 1/4 de finale contre le Leinster (28-29), l'ASM fait une prestation de très haut niveau, mais n'arrive pas à concrétiser sa domination au pied. Pour ce déplacement ce sont pratiquement 3.000 supporters qui se déplacent à Dublin.
En 2009, l'ASM part favorite pour cette finale, mais c'est Perpignan qui gagne 22-13 malgré un essai de Nalaga.

En 2008, une saison formidable qui se conclut malheureusement par une 9ème défaite en finale du championnat de France contre Toulouse 26-20.

En 2007, l'une des plus belles saisons de l'histoire du club, avec un 2éme titre en Challenge Européen après une victoire contre Bath 22-16 le 15 mai 2007. Les marqueurs montferrand sont ce jour-là, Julien Malzieu, Tony Marsh et Brock James avec un essai chacun le score et complété par les points de Brock James au pied.
Mais en championnat de France l'ASM perd sa 8éme finale contre le Stade Français 23-18 le 09 juin 2007, après avoir mené une grande partie du match, c'est un essai a 2 minutes de la fin qui met fin au derniers espoirs des Montferrandais.

C'est la première saison de Vern Cotter, il restera 8 saisons et deviendra le premier entraîneur a remporté le Bouclier de Brennus pour l'ASM.

Les entraîneurs de la saison 2005/2006 sont Philippe Agostini et Jean-Pierre Laparra, mais le bilan est très négatif avec 17 défaites pour 15 victoires pour un total de 32 matchs disputés toutes compétitions confondues.

La saison 2004/2005 commence très mal, le club perd 9 matchs et fait 2 matchs nuls pour seulement 3 victoire en championnat de France. Alain Hyardet est remercier, Olivier Saisset arrive au club et s'en suivra une série de 13 victoires pour seulement 3 défaites, l'ASM arrachant sa qualification pour la Heineken Cup sur le dernier match, victoire 31-8 contre Agen à domicile. Cette même année René Fontès prend la présidence du club, Jean-Marc Lhermet est nommé directeur sportif. L'association devient société anonyme sportive professionnelle et le club toujours connu sous ASM devient ASM Clermont Auvergne. Le nom de Vulcans est abandonné. Les reicheils sont champion de France.

Le 22 mai 2004 en finale du bouclier européen à Reading contre les Harlequins 27-26, le chassé croisé entre les deux équipes dure tout le match mais ce sont les anglais qui ont le dernier mot (maux) avec un essai à la 79éme minute suite à un carton jaune de Raphaël Chanal.

En championnat l'ASM se bat en play-down pour les saisons 2003 et 2004.

Le logo  vulcans

Le vendredi 11 octobre 2002 Olivier Magne officialise le nouveau surnom de l'ASM pour la coupe d'Europe, Les Vulcans.

En 2002 L'ASM passe en S.A.P.S. (Société Anonyme Sportive Professionnelle).

La saison 2000/2001 commence très mal avec une défaite a domicile contre Aurillac 43-22, et à Colomiers 30-10. Tim Lane le nouvel entraîneur Australien redressera la barre pour arriver en finale avec seulement 4 défaite et un match nul.
L'ASM retrouve Toulouse pour une nouvelle revanche en finale, l'ASM fait illusion jusqu’à la mi-temps mais passe complètement a coté de la seconde et perd 34-22. Signe encourageant avant la finale, Montferrand avait gagné les deux matchs contre Toulouse, à Clermont 28-15 et à Toulouse 29-24.
Maigre consolation, le 8 avril 2001 les espoirs renforcés par quelques joueurs de l'équipe une remportent la coupe de la ligue contre Auch 34-24.
Cette même saison verra l'ASM remporté sa plus large victoire de son histoire, contre le Racing C.F. en coupe de la ligue avec un score vertigineux de 160-3 avec 24 essais. Le Racing alignant ce jour la une équipe composé de joueurs des différentes équipes réserve du club en protestation contre une compétition de seconde zone. Ce match est une parodie de rugby et ne donne pas une bonne image du rugby.

Victoire en Bouclier Européen 1999L'ASM remporte le Bouclier Européen à Lyon (Gerland) le 27 février 1999 contre Bourgoin 35-16. En championnat Montferrand fait preuve d'une grande maitrise a domicile avec une moyenne de 43 points marqués. Après avoir éliminés Castres 36-31 en quart et Grenoble 26-17 en demi finale l'ASM retrouve Toulouse en finale. Toulouse maîtrise son match, un essai de Nicolas Nadau a 10 minutes de la fin redonne espoirs au peuple Auvergne, mais Toulouse tiendra jusqu'au bout.

L'ASM prend le virage du rugby professionnel en créant la S.A.O.S. (Société Anonyme à Objet Sportif) ASM rugby avec Jean-Louis Jourdan comme président .
Des travaux de réfection du stade M.Michelin commence, la tribune populaire est détruite pour laisse place à une nouvelle tribune plus moderne de 5.500 places assises. Un club house en forme de croissant est construit contre la tribune principale. L'éclairage est refait. L'objectif est de porter la capacité du stade à 20.000 places dans les années a venir. Le stade devient le Parc des Sports Marcel-Michelin.

Le 12 octobre 1996, Montferrand dispute son premier match en coupe d'europe contre Sale, victoire 17-12 chez les anglais.

Gaëtan HeryLa saison 1995 est riche en émotion, en effet l'ASM évite la descente en division inférieure contre le S.B.U.C à Bègles avec une pénalité de Gaëtan Hery à la 86éme minute.
Victoire finale de ce match de la peur 17-16, c'est logiquement Eric Nicol qui devait joué ce match, mais une gastro-entérite l’empêche de tenir sa place.
Bernard Laporte l'entraineur du S.B.U.C est furieux, sa licence est retenue pour propos incorrects. Article complémentaire

En Août 1995 le rugby sort définitivement de l'amateurisme pour devenir sport professionnel.

La saison 1993/94 voit Montferrand disputer deux finales en championnat et en Du-Manoir, mais c'est le même résultat pour les deux rencontre, défaite contre Toulouse en championnat 22-16 et une semaine plus tard contre Perpignan en challenge 18-3. En championnat Montferrand pourtant pas favori arrive a ce défaire de Toulon en demi 15-8 et de Grenoble en demi 22-15. Lors de la finale c'est Christophe Juillet qui donne l'avantage avec un essai a la 59éme minute mais seulement trois minutes plus tard Jérôme Cazalbou qui  remet les deux équipes a égalité 16-16, dans les 20 dernières minutes ce sont les Toulousins qui gèrent le mieux la fin de match avec une pénalité et un drop de Deylaud.

Les années 1990/1993 sont peux fructueuse avec des éliminations en demi finale en 1990 en championnat et en Du-Manoir.

Les années 80 verront l'ASM alterner le bon et le moins bon avec des éliminations à la porte de la finale en 1981, 84, 85 et 90 mais aussi une élimination peu glorieuse en 1/16 contre Pau 18-16 ap.

victoire du-manoir 1986Pour se consoler l'ASM ce contentera d'une victoire en challenge Yves-du-Manoir contre Grenoble en 1986 22-15.

En août 1983 Montferrand joue son match le plus long de son histoire, en deux temps, un match de challenge Yves Du-Manoir contre Grenoble à Clermont, a la mi-temps une pluie diluvienne rend la pelouse impraticable, le match est arrêté et sera terminé le 20 novembre. Victoire de l'ASM 54-12 pour un match qui aura duré 120 minutes.
L'année précédente l'ASM perd la finale contre Nice 21-16 en ayant pratiquement mené au score toute la partie.

En challenge Yves-Du-Manoir l'ASM est exclu de la compétition pour la saison 1981/82 par non respect du code d'honneur du challenge.

equipe finaliste 1978

En 1978 contre le grand Béziers qui gagne tout à cette époque, l'ASM s'incline 31-09 malgré un match qui n'était pas joué à 10 minutes de la fin (15-10). Les bitérrois marquerons 3 essais transformés dans les 10 dernières minutes.
Le seul essai Montferrandais sera marqué par Joël Molenat.

Jean-François PhliponeauLe 8 mai 1976 Jean-Francois Phliponneau décède foudroyé sur la pelouse du stade Marcel Michelin au cours d'une rencontre triangulaire avec Aurillac et Vichy, pour préparer la finale du challenge Yves Du-Manoir. Bernard Quisant et Michel Luciani seront aussi groggy mais hors de danger après quelques jours en observation au C.H.R.U.
La finale du challenge sera déplace d'une semaine. Les joueurs gagnent cette finale en mémoire à Jean-François 40-12 contre Graulhet. Article complémentaire

Jean-Pierre Romeu avec son masque de protection en 1976.Lors de cette même saison 76 l'ASM perd en quart de finale du championnat contre Brive 3-0. Jean-Pierre Romeu étant fortement diminué par une blessure au visage subit contre Perpignan en huitième de finale. Ce jour là Romeu se verra sauvagement frapper au visage par Paul Goze lui infligeant de multiples fractures au visage et l'obligeant a joué avec un masque de protection contre Brive.

equipe_1970Première participation au Challenge Cadenat lors de la saison 1972/73.
Pour cette première participation l'ASM dispute la finale est fait match nul 12-12 contre Agen.
A la suite de cette finale Montferrand ce retire du challenge et ne reviendra que pour la saison 1974/1975.
Après de longue années sans résultats significatifs Montferrand dispute la finale du championnat de France en 1970 contre La Voulte 3-0. La Voulte marque a la 9éme minute les seuls points du match par un essai de Vialar. Le montferrandais Boisson échappant la balle a 2 métres de le ligne a la 78éme minute. Après cette défaite contre l'équipe des frères Camberabero il s'en suivra un voyage mémorable pour les joueurs au Japon.

Dans les années 70, le pack de l'ASM est baptisé le monstre à seize pattes.

En 1968, la nouvelle tribune ouest, l'actuelle tribune Volvic est inaugurée.

Bernard Chevalier et Robert Vigier avec le maillot du XV de France en 1958L'ASM traverse une période difficile, avec entre autre des éliminations en poules en 62, 66 et 67, en 1/16 contre Vichy en 1961, Auch en 1963 et Angoulême en 1965.

Le 5 mai 1957 Montferrand perd la finale du challenge Yves-Du-Manoir contre Dax au bénéfice de l'âge 6-6. Les matchs n'étaient pas rejoués à cette époque.

En 1956 André Francquenelle quitte l'ASM après avoir marqué le club de son empreinte, il est remplacé par Monsieur Rouge, par Monsieur Thiebault et Merle, puis en 1967 par Monsieur Poulain.

Création du Challenge Marcel-Michelin en 1956.

Dans les années 50 les meilleurs résultats seront une élimination en 1/2 finale contre Carmaux en 1951 (9-11) et en 1/4 de finale contre Lourdes en 1954 (8-17) et 1955 (3-21).

L'ASM perd deux finales de coupe de France en 1945 contre Agen 14-13 et en 1947 contre Toulouse 14-11.

Le sport s'efface devant la guerre et en 1945 Marcel-Michelin meurt en déportation au camp d'Ohrdruf (Allemagne).
André Vesvre, Michel Boucheron et Guy Cohalion meurt à bord du torpilleur Sirocco le 31 mai 1940à Dunkerque, Marius Bellot tombe au combat et d'autres seront prisonniers ou déportés. Pierre Thiers s'échappe et arrive à rejoindre la France grâce à la connaissance de la langue allemande.

Le 7 mars 1943 dans une France coupée en deux, l'ASM perd la finale de ZNO (Zone non occupée) contre Agen 8-3, match qualificatif pour la finale du championnat. match d'une violence rare. Les sanctions tombent, mais essentiellement  contre les montferrandais. Sanctions levées quelques mois après devant le taulés occasionné par cette injustice. %%% trouvé docs %%%

Les autres équipes de l'ASM se feront également un beau palmarès essentiellement dans les années 30 ou l'équipe réserve remporte 5 titres en 1935, 1937, 1938, 1939 et 1948, l'équipe 3 en 1931 et les juniors en 1931, 1932, 1935, 1951.

Montferrand vainqueur du challenge Yves-Du-Manoir 1938Le 6 mars 1938: 1ére victoire en challenge Yves Du-Manoir sur le score de 23-10 contre Perpignan à Toulon (stade Mayol). 3 essais sont marqués par Vesvre, Bellot et Lombarteix, le reste des points étant marqués par Pierre Thiers. Lors de cette même saison en championnat Montferrand ne perd que deux matchs qui en comporte 20 , défaite contre Toulon en poule sans conséquences et en 1/2 finale du championnat contre Biarritz 3-0.

Pochette en soie blanche éditée en 1937Montferrand - 1936Encore des regrets en 1937 ou Vienne gagne 13-07 alors que l'ASM menait 7-0 après 10 minutes de jeu mais laissa les joueurs de Vienne prendre le match à leur compte. Grosse déception du coté des rangs jaunes et bleus qui étaient favoris.

En demi finale Montferrand bat Perpignan 3-0 après prolongation, grâce a une pénalité de Pierre Thiers à la 108 minute. Mais Perpignan porte réclamation en accusant le talonneur Paul Roger d'avoir était suspendu alors qu'il jouait à Issoire. La confusion venant du fait qu'a sa naissance l'acte de naissance ayant était edité avec le prénom de son père Marcelin. Quelques années après une ordonnance de rectification lui redonne son vrais nom. L'ASM fourni tous les documents pour prouvé sa bonne fois et sera donc qualifié pour la finale.

En 1936, première finale du championnat perdue contre Narbonne 6-3, Montferrand mène pourtant 3-0 a la mi-temps mais ne saura pas préserver le score.

En plein Front Populaire l'équipe de la ville de Léon Blum doit gagner contre celle de Michelin qui représente le capitalisme.
Les audois ne font rien voir mais la cavalerie de l'ASM n'arrivera pas à passer le mur narbonnais.

Il y avait déjà un public fidèle avec plus de 2.000 supporters jaune et bleu à Toulouse ce jour-là.

Après des qualifications en phase finale chaque saison, en 1935, Montferrand dispute sa première finale en Du-Manoir perdue contre Perpignan 6-0 après une première finale terminé sur un match nul 3-3.

Maurice SavyLe 1er janvier 1931, Maurice Savy est le premier joueur jaune et bleu sélectionné en équipe de France pour un match contre l'Irlande (3-0 pour la France).

Quelques semaine plus tard Montferrand dispute son premier match de phase finale contre Toulon, malgré une défaite 6-4 l'apprentissage du plus haut niveau continu.

En 1928, l'ASM remporte un match de classement contre Libourne 5-0, ce qui lui évite de jouer un match de barrage contre un club de division inférieure.

Le 18 mars 1927 dans les salons de l'Aéro Club d'Auvergne, Marcel Michelin et le docteur Fichot président du Stade Clermontois (issu de la fusion entre le Club Amical Sportif Clermontois, le Club Athlétique Bergougnan et le Club des Usines Olié) signent un protocole d'accord entre les deux clubs portant sur 4 points : entente sur les calendriers, accord sur les mutations, liberté du choix du lieu de travail et la neutralité dans toute campagne dirigée contre l'un et l'autre club.

1925 Montferrand vainqueur du championnat honneur

Montferrand Champion Honuer 1925Livret ASM 1925Le 9 avril 1925 à Bordeaux l'ASM remporte la finale du championnat de France honneur contre Biarritz 14-06 ce qui lui permet d'accéder à l'élite du rugby français qu'elle ne quittera plus jusqu'à nos jours.
Montferrand marque 4 essais par Jules Gros (X2), Pierre Arnaudin et Antony Bony, Joseph Marmayou ajoute une transformation.

Siège de l'ASM rue Montlosier en 1922A l'origine le club comporte des installations sur trois lieux.
- Rue Montlosier, le siège de l'A.S.M omnisports comporte 4 salles de culture physique et de basket, 2 jeux de Basket-Ball plein air, une salle d'entrainement de boxe et de lutte, une salle d'entrainement de golf, 3 frontons de pelote basque (salle et plein air), un tennis couvert, un stand de tir, piscine, salle de jeu de ping-pong, vestiaires, salle de massage, salle de douches, salle des fêtes.
- Avenue de la République (l'actuel Parc des Sports Marcel Michelin) se trouve le terrain d'honneur de rugby et de foot-ball, une piste en cendrée de 400 mètres, jeux de boules, 4 courts de tennis des vestiaires et douches.
- Stade de la Plaine, à la sortie de Montferrand, terrain de rugby et terrain de foot-ball.

Abdre FrancquenelleEn 1924 Marcel Michelin confia le poste de directeur sportif à André Francquenelle, fonction qu'il occupera pendant 35 ans. Le charentais, international de rugby et champion de France de saut à la perche retenu pour les jeux olympiques d'Anvers en 1920  restera 33 ans et marquera le club de son empreinte.

 

Marcel Michelin au stade en 1924Le 27 juillet 1922 l'A.S.Michelin est rebaptisée Association Sportive Montferrandaise suite à une décision de U.F.F.S.A (Union Française des Fédérations des Sports Athlétiques) qui interdit aux Sociétés sportives de voir figurer dans leur titre le nom d'une firme industrielle ou commerciale afin que celle-ci ne puisse s'en servir dans un but publicitaire.
Marcel Michelin explique le choix avec ses mots "Désirant conserver les initiales du Club, nous avons adopté le nom de la vieille et illustre cité, parce que beaucoup de nos sociétaires y résident et parce que sur son territoire se trouvent nos terrains de jeux".

Suite a la guerre de 14-18 nombreux furent les absents au moment de l'Armistice.

Le championnat de France reprend lors de la saison 1919/1920. Pour la reprise la plupart des joueurs Montferrandais ont moins de 20 ans.

1911 Création du club

Marcel MichelinMarcel Michelin fonde l'Association Sportive Michelin le 11 octobre 1911, il en sera le premier président, il voulait que les ouvriers et leur famille trouvent sur le stade détente et joie de vivre. Le club omnisports comporte des sections de Rugby, Football et de Cross Country. Le 10 mai 1912 le club est déposé à la préfecture de Clermont et reconnu par le ministère de la Guerre le 29 juillet 1912, sous le N°2781.
C'est Monsieur Cholet le 1er président de la section rugby.
Les couleurs des maillot sont jaune cerclé de bleu, culotte et bas noir.
Les premières installations étaient situées à l'emplacement actuel du Parcs des Sports Marcel-Michelin sur la commune de Montferrand avec de modeste gradins de bois.

Liens complémentaires:

La base de données de tous les matchs de l'A.S.Montferrand depuis 1925 ==> ICI <==

Les effectifs depuis 1925 ==> ICI <==

Le palmarès du club ==> ICI <==

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire, un avis

94